Accueil / A C T U A L I T É / Un magnat espagnol responsable de la destruction de la for?t d’une tribu isol

Un magnat espagnol responsable de la destruction de la for?t d’une tribu isol

A la suite d’une r?cente op?ration de fonctionnaires paraguayens, l’un des hommes les plus riches d’Espagne a ?t? impliqu? dans la destruction ill?gale au bulldozer d’une for?t sud-am?ricaine qui abrite les derniers Indiens isol?s en dehors de l’Amazonie.

Jacinto Rey Gonz?lez est le pr?sident de la compagnie d’?levageCarlos Casado SA, filiale du?Grupo San Jos?, un g?ant espagnol de la construction. Rey Gonz?lez est ?galement pr?sident et actionnaire du Grupo San Jos?.

La semaine derni?re, Carlos Casado SA a ?t? pris en flagrant d?lit, par les gardes forestiers paraguayens, de d?forestation au bulldozer, de construction ill?gale de b?timents et de r?servoirs et d’installation d’une cl?ture de fil de fer encerclant une vaste parcelle de for?t que la compagnie poss?de dans le Chaco paraguayen.

Ces op?rations, pr?parant la d?forestation massive de la r?gion, sont ill?gales car l’entreprise n’a pas obtenu les autorisations environnementales requises par la loi. Ces autorisations auraient probablement ?t? refus?es, car cette for?t est connue pour ?tre habit?e par des membres isol?s de la tribu?ayoreo.

Les ouvriers de Carlos Casado interrog?s par les enqu?teurs du gouvernement.

? Survival

La d?couverte des pr?paratifs de la d?forestation ? grande ?chelle de cette zone tr?s sensible a scandalis? les experts locaux.’Nous assistons ? la mise en marche d’un processus ethnocidaire. Ce crime est une trag?die humaine, une source d’embarras pour le Paraguay aux yeux du monde – et il ne cessera que si les responsables sont arr?t?s et punis’, ont d?clar? Gladys Casaccia et Jorge Vera du?GAT, une organisation paraguayenne qui travaille depuis 1993 avec les membres contact?s de la tribu ayoreo pour prot?ger leur territoire.

Les indices trahissant la volont? de mainmise des ?leveurs sur ce secteur ont ?t? de plus en plus pr?cis ces derniers mois. En juin, Survival International r?v?lait qu’ils avaient?tent? de tromper les Ayoreo sur la construction d’une nouvelle route?qui aurait coup? leur territoire en deux. La route aurait long? la limite nord de la propri?t? de Carlos Casado.

La maison d’une famille ayoreo isol?e d?couverte lorsqu’une route a ?t? ouverte au bulldozer ? travers leur territoire. Le lendemain, le bulldozer est revenu d?truire la maison.

? Survival

Stephen Corry, directeur de Survival International, a d?clar? aujourd’hui?:’Il est r?voltant de d?couvrir que l’une des plus grandes compagnies espagnoles soit impliqu?e dans une affaire aussi scandaleuse. Peut-?tre pensait-elle que personne ne remarquerait ce qui se passe dans cette zone recul?e d’Am?rique du Sud. Mais si elle s’obstine, elle sera directement responsable de la destruction du territoire des Ayoreo et de leur disparition – en violation flagrante de la?l?gislation internationale?et de la Constitution paraguayenne’.

Notes aux r?dactions:

– La plupart des membres de la tribu ayoreo ont ?t? contact?s, toutefois certains d’entre eux vivent encore dans l’isolement dans les for?ts occidentales du Paraguay. Ils sont les derniers Indiens isol?s en dehors de l’Amazonie. La d?forestation rampante, la plupart du temps ill?gale, qui s?vit dans la r?gion les oblige ? fuir constamment devant leurs envahisseurs.

– Grupo San Jos? a contribu? ? la r?cente extension du Mus?e du Prado ? Madrid, ? la construction d’une partie de la liaison ferroviaire ? grande vitesse Madrid-Valence et ? de nombreux autres projets.

Agissez maintenant pour aider?les Ayoreo

 

 

alterinfo.net

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Trump : le nazisme en héritage

L’exemple du jour est frappant : lors de l’envahissement du Capitole, le 6 janvier dernier, ...