Accueil / A C T U A L I T É / Un grand parmi les géants

Un grand parmi les géants

La bande dessinée est riche en célébrités, et d’Hergé, à Franquin, en passant par Morris, ou Uderzo, ils sont nombreux à avoir fait légitimement l’unanimité autour d’eux… pourtant il en est un qui mériterait mieux que l’attention timide du public.

Peyo, c’est son nom, et il doit ce pseudo étrange à son petit neveu qui, n’arrivant pas à articuler son prénom, Pierrot, ayant des difficultés manifestes à prononcer les «  r », l’appelait « Péyo  »…

De son vrai nom, Pierre Culliford, est né à Bruxelles, d’un père anglais, et d’une mère belge… et ses meilleurs amis s’appelaient Franquin et Morris.

L’une des particularités de ce grand artiste est d’avoir négligé, la plupart du temps, de donner un rôle important aux animaux qui accompagnaient ses héros.

Ainsi, alors que Tintin semble inséparable de son Milou, que Lucky Luke ne serait rien sans Jolly Jumper, que Spirou ou Fantasio seraient des orphelins inconsolables sans leur marsupilami, et leur Spip, un petit écureuil, ou que même Astérix, et son complice Obélix sont toujours, ou presque, accompagnés du petit chien Idéfix, les héros de Peyo n’ont pas d’animaux de compagnie notoires…

Certes Johan a bien un cheval, mais on ne connait pas son nom, et seul son ami, un lutin fantasque, a comme monture une chèvre noire et hargneuse portant le joli nom de Biquette.

Autre particularité, et pas la moindre, Peyo a une affection incontournable pour les petits, voire les nains, les lutins, les gnomes…aux dépens des géants, et autres grandes brutes.

Ainsi son espiègle Pirlouit triomphe facilement d’un géant décidé à ne pas leur laisser l’accès à « la source des Dieux »…

A noter que les collectionneurs ne s’y sont pas trompés, et l’un de ses albums, « la pierre de lune », quasi introuvable en édition originale, atteint des sommets…aux alentours de 1500 € lorsqu’il est en bon état. lien

Un autre, « la flèche noire », s’est vendu aux enchères 6719 €… lien

Et dernière grande différence, Peyo n’est pas le créateur d’un seul héros…

Il est le père de Johan, lequel sera bientôt affublé d’un lutin, farfelu, goinfre et intelligent, Pirlouit… qui devra son nom au cri qu’il pousse pour paniquer la populace.

Et puis, il invente les schtroumpfs, petits hommes bleus, hauts comme 3 pommes et pesant, d’après l’auteur, 100 grammes : l’artiste assure qu’il doit le nom de ses personnages à son ami Franquin, avec qui, il partageait des vacances…

Alors qu’ils étaient à table, Franquin, désignant la salière, son nom ne lui venant pas à son esprit, lui aurait demandé : « passe-moi la Schtroumpf »…

A noter que Peyo avait fait d’abord de Johan un blond, avant de le changer en brun, faisant l’inverse avec la Schtroumpfette, qui au départ était brune…semant le désarroi et la passion dans les rangs des schtroumpfs, qui malgré leur âge avancé, centenaires pour la plupart, n’avaient pas perdu leur vigueur amoureuse…

En effet, le temps ne semble pas avoir prise sur ces petits hommes bleus, leur patriarche avouant 542 anslien

Mais Peyo est aussi le père de Benoit Brisefer, un minuscule garçonnet, doté d’un ridicule béret noir et d’une force extraordinaire : il est en effet capable de soulever un éléphant, d’arrêter une locomotive folle, de rattraper à la course une voiture de sport, d’éteindre un incendie d’un seul souffle, voire même de dresser la bâche d’un cirque d’un seul coup.

N’oublions pas dans ses enfants de BD, Jacky et Célestin, mais aussi les aventures d’un petit chat Poussy…lesquels ont eu une existence moins prolixe.

Ajoutons pour la bonne bouche qu’il a mis le pied à l’étrier à de nombreux artistes qui allaient faire bientôt parler d’eux, comme Walthéry, le créateur de la petite hôtesse de l’air, la pulpeuse Natacha, mais aussi de Derib, père de Yakari, et de quelques autres…

Mais finalement, l’intérêt que l’on pourrait porter à « Peyo », n’est-il pas d’un autre domaine ?

Car face aux vedettes, ce Tintin, scout irréprochable, qui finit toujours par triompher, ou ce Spirou, propre sur lui, qui gagne toujours, ou même notre cher Lucky, abandonnant la cigarette … et l’alcool… pour une boisson discutable (et dangereuse. ndlr) …histoire de se ranger des meubles, les héros de Peyo ne sont-ils pas plus proches de nous ?

Ce goinfre de Pirlouit, ces lutins bleus, infatigables taquins, ce petit Benoit, dont personne ne veut constater la force phénoménale, ne sont-ils pas l’image d’un monde plus proche de nous, plus réaliste ?

Le 24 décembre, date de sa disparition, Pierrot Culliford aurait eu 92 ans

Il me manque.

Comme dit mon vieil ami africain : « un homme sans ami, c’est la main gauche sans la droite ».

L’image illustrant l’article vient de francetvinfo

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

L’incroyable arsenal des émeutiers de Washington (1)

Les milices armées aux Etats-Unis sont un fléau, on l’avait bien compris lors des événements ...

3 Commentaire

  1. avatar

    « Car face aux vedettes, ce Tintin, scout irréprochable, qui finit toujours par triompher »

    la comparaison n’est pas à faire : Tintin est tour aussi.. admirable. S’il a quitté le domaine de l’enfance depuis quelques année c’est en raison d’un anglais, qui a transformé ce personnage en mercantilisme HONTEUX La fondation Hergé est une escroquerie qui prive des tas d’enfants du plaisir à découvrir ses aventures…

    ce mec là est en train de tuer tous les rêves d’enfant au seul profit de l’argent : c’est HONTEUX. !!!

    le responsable de ce gâchis à un nom :

    https://www.lefigaro.fr/bd/qui-est-nick-rodwell-l-homme-qui-a-confine-tintin-20201208

    ce gars là est en train de TUER TINTIN !!

    Hergé n’est pas à jeter et il était.. tourmenté :
    https://blogs.lexpress.fr/allonz-enfants/2014/04/30/herge-un-adulte-a-la-recherche-de-sa-propre-enfance/

    cela ne sert à rien de dresser de personnages les uns contre les autres; On peut se délecter de Corto Maltese et en même temps de Lucky Lucke, de Benoit Brisefer et de Buck Danny !!!

    Vous semblez oublier une chose : dans les magazines Tintin ou Spirou, ils ETAIENT TOUS ENSEMBLE, et enfants, on ne faisait pas ce que vous faites maladroitement ici : on les AIMAIT TOUS, on se marrait aussi avec le Petit Nicolas de l’immense Goscinny dans Pilote !

    d’autres escroqueries ont eu lieu depuis:
    https://blogs.lexpress.fr/allonz-enfants/2014/04/30/herge-un-adulte-a-la-recherche-de-sa-propre-enfance/

    Ma préférence, perso, va à Jacobs, tout aussi tourmenté. Et qui continue à faire rêver. Autant que les Schtroumpfs, que des enfant d’aujourd’hui ne connaissenrt parfois hélas que par les bonbons Haribo !!

    https://www.bonbon-foliz.com/p/461-3558-les-schtroumpfs-haribo-120gr

    er une pensée aussi ici pour l’autre immense Raymond Poïvet :

    https://1.bp.blogspot.com/-RaraaIkDrZo/Xd_R9pu5EFI/AAAAAAAAAqY/mof6quWkM4sbtZtq3dgv-2_VvNwE4QnKwCNcBGAsYHQ/s1600/tiriel1.jpg

    • avatar

      dites donc… dans votre cas, qui heureusement n’est pas désespéré, je préconise du repos, des tisanes de verveine, de tilleul, et surtout de grands bains d’eau glacée… parait que c’est efficace.
      amicalement

  2. avatar

    Vous pouvez être ironique, votre propos est à côté de la plaque et ne défend pad du tout Peyo

    Je vous conseille personnellement un peu de lecture :

    https://www.philomag.com/archives/hors-serie-ndeg47-hiver-2020

    « Démêler le vrai du faux n’est pas si simple dans le monde de Tintin, où menteurs, faussaires et manipulateurs de tous poils sont légion. Le reporter belge, pourtant, n’en démord pas et traque sans relâche la vérité. Pour Tintin, la vérité n’est pas relative.

    Les Bijoux de la Castafiore sont d’ailleurs « un antidote au complotisme », comme l’explique Raphaël Enthoven. »

    « la vérité n’est pas relative » : la vôtre l’est, à tous lire… mais où est donc passé mon Cabanel d’antan celui du formidable Aristide Padygros ?

    http://www.padygros.ch/Studio-Caritas-5.html

    https://m.youtube.com/watch?v=g317S52upRU
    il est passé où celui-là ?

    http://www.compagniedudisque.com/info-2-23475-Madame_la_lune-Olivier_Cabanel.html
    reparlez nous plutôt de musique :
    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/le-jass-c-est-quoi-ce-bordel-196056
    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/le-folk-et-vous-trouvez-ca-beau-196150

    faites nous découvrir d’autres Alexandre Kinn !!
    https://www.dailymotion.com/video/x5obd0

    merci de l’avoir mis en avant il y a un petit bout de temps.. il mériterait d’être davantage connu celui-là…
    https://www.youtube.com/watch?v=KexZ3ik9wIk

    je vous sens si dépité et si déçu… par la vie, hélas. ! Et aigri, ce qui est pire encore !

    https://www.youtube.com/watch?v=m1JM0UTCvS0

    redevenez donc positif, enchantez-nous à nouveau, vous le faisiez si bien en 1970… faites nous à nouveau sourire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.