Accueil / A C T U A L I T É / Un bourbier semblable ? celui du Vietnam en Irak et en Syrie, autour d?enjeux ?nerg?tiques?

Un bourbier semblable ? celui du Vietnam en Irak et en Syrie, autour d?enjeux ?nerg?tiques?

Obama EI

La r?gle du magasin de poterie:???Si vous cassez un morceau, vous en ?tes le propri?taire??.

Colin Powell?(1937), ministre des affaires ?trang?res de George W. Bush, (2001-2004) quand il mit en garde le pr?sident George W. Bush, ? l??t? de 2002, des cons?quences d?une invasion militaire de l?Irak, (cit? dans le livre Plan d?attaque, 2004, du journaliste am?ricain Bob Woodward).

[Le projet secret des ?tats-Unis d’armer les combattants islamistes moudjahidin en Afghanistan]??a ?t? une excellente id?e. Cela a eu pour effet d?attirer les Russes en Afghanistan. Le jour o? les Sovi?tiques ont officiellement franchi la fronti?re, j?ai ?crit au pr?sident?[Jimmy]?Carter: Nous avons maintenant l?occasion de faire en sorte que l?URSS ait sa propre guerre du Vietnam. En effet, pendant pr?s de 10 ans, le gouvernement de Moscou d?t mener une guerre insupportable, un conflit qui a entra?n? la d?moralisation et finalement l??clatement de l?empire sovi?tique??.

Zbigniew Brzezinski?(1928), conseiller ? la s?curit? nationale du pr?sident Jimmy Carter de 1977 ? 1981 et l?un des principaux conseillers du pr?sident Barack Obama sur la politique ?trang?re, (entretien du 15 Janvier 1998, avec Le Nouvel Observateur, Paris).

??Le recours ? la force n?est l?gal?[au plan international]?seulement quand il s?agit d?un cas de l?gitime d?fense?[contre une attaque arm?e]?ou avec l?autorisation?[formelle]??du Conseil de s?curit? de l?ONU.??

Ban Ki-Moon?(1944-), Secr?taire g?n?ral des Nations Unies, 2013.

?

Si la situation politique et militaire dans un Moyen-Orient riche en p?trole appara?t chaotique, complexe et confuse, c?est parce qu?elle l?est. Comment pourrait-il en ?tre autrement quand il y a une vingtaine de gouvernements ?trangers qui jouent d?influence, chacun essayant de mettre la main sur les robinets de p?trole et de gaz, et qu?ils n?ont aucun scrupule ? s?impliquer, si n?cessaire, dans les affaires des autres pour atteindre leurs fins. En effet, il n?y a aucun endroit au monde o? l?intervention ?trang?re dans les affaires int?rieures des autres pays par une toute une panoplie de gouvernements est aussi r?pandue et est m?me devenue monnaie courante.

En t?te de liste des puissances interventionnistes, nous retrouvons les Etats-Unis d?Am?rique et leur arsenal militaire d?ploy? ? travers le monde. Rappelons qu?en mars 2003, c?est le gouvernement am?ricain de George W. Bush, avec l?appui du gouvernement britannique de Tony Blair, et aiguill? en cela par le gouvernement isra?lien, qui partit le bal de l?interventionnisme au Moyen Orient avec une invasion militaire de l?Irak. Ce faisant, il ouvrit une v?ritable ??bo?te de Pandore?? pleine de malheurs pour cette r?gion. Le but ultime du gouvernement de Bush et de Cheney ?tait de renverser le gouvernement sunnite de Saddam Hussein et de le remplacer par un gouvernement chiite plus mall?able. Cette invasion a ?t? le principal ?l?ment d?clencheur d?instabilit? pour l?ensemble du Moyen-Orient, en ravivant les vieux antagonismes entre sunnites et chiites, ce qui s?est traduit par une s?rie de guerres civiles et de guerres par adversaires interpos?s dans de nombreux pays de la r?gion. Bien s?r, de telles guerres opposent des populations sunnites et des populations chiites dans un conflit politico-religieux, mais elles mettent aussi en cause de nombreuses loyaut?s ethniques et tribales.

En 2011, l?administration am?ricaine du pr?sident Barack Obama croyait que les ?tats-Unis pourraient se retirer en douceur d?un Irak d?vast? et se laver les mains de tout le d?sordre qu?ils laissaient derri?re eux. Et bien, cela ne s?est pas pass? de cette fa?on. L?insurrection des musulmans sunnites ? la fois en Syrie et en Irak est une retomb?e directe de l?invasion am?ricaine de l?Irak en 2003.

La guerre civile faisant rage en Syrie a ?t? un terrain fertile pour des Sunnis d?senchant?s de cr?er l?organisation djihadiste de?l??tat Islamique (EI)?[aussi connue sous le nom de l??tat Islamique en Irak et au Levant (EIIL). Leur but est de se tailler un territoire qui chevauche la Syrie et l?Irak et qu?ils appellent un Califat islamique pour montrer l?imbrication entre la politique et la religion.

Apr?s avoir laiss? derri?re un pays gouvern? par un gouvernement irakien chiite et sectaire en d?cembre 2011, le gouvernement Obama a tr?s peu d?options pour contrer la mont?e des milices barbares de l?EI dans cette partie du monde. Cependant, pour des raisons de politique int?rieure, M. Obama se doit de montrer qu?il est pr?t ? relancer la guerre au Moyen-Orient. (Il pourrait y avoir une raison plus logique pour laquelle Obama veut bombarder la Syrie, comme cela est expliqu? ci-dessous).

Ainsi donc, le 10 septembre dernier, le pr?sident Obama a annonc? que son gouvernement avait d?cid? de renvoyer des centaines de ?conseillers? militaires en Irak et d?intensifier la campagne de frappes a?riennes contre les milices de l??tat islamique (EI), en Irak mais aussi en Syrie, avec l?aide d?un certain nombre d?autres pays appel?s ? fournir des troupes au sol pour occuper les territoires ??lib?r?s?? de l?organisation djihadiste de l?EI.

Une telle strat?gie soul?ve quelques questions fondamentales.

Tout d?abord, il y a la question juridique. Comment le gouvernement des ?tats-Unis peut-il ouvertement dire qu?il a l?intention de violer l?espace a?rien de la Syrie pour attaquer les djihadistes de l?EI sans un accord formel avec le gouvernement syrien de Bashar al-Assad et/ou sans une r?solution de soutien en bonne et due forme?du Conseil de s?curit? des Nations Unies??

Deuxi?mement, il y a la question du succ?s anticip? d?une op?ration militaire terrestre en Irak et en Syrie lorsque les trois gouvernements les plus directement impliqu?s dans la r?gion, ? savoir le gouvernement syrien de Bashar al-Assad, le gouvernement turc sunnite et le gouvernement iranien chiite ne participent pas ? l?op?ration.

Si on consid?re que plusieurs pays du Moyen-Orient ont des int?r?ts contradictoires, leur implication militaire directe en Syrie appara?t discutable, ? ? moins que le v?ritable objectif de l?op?ration Obama de bombarder la Syrie soit de compl?ter le renversement du r?gime Assad ? Damas. Dans ce cas, l?objectif de combattre l?organisation de l?EI ne serait qu?un pr?texte commode pour atteindre un objectif encore plus important, soit le renversement du gouvernement syrien Assad.

Il est vrai que les milices de l?EI (ou tout autre instance manipulatrice qui se cache derri?re elles) ont d?lib?r?ment provoqu? les m?dias am?ricains et la conscience am?ricaine avec la mise en sc?ne de d?capitations sauvages de prisonniers. Il ne faut pas oublier qu?en septembre 2013, des groupes rebelles syriens avaient organis? une?op?ration sous fausse banni?re?et avaient utilis? des armes chimiques contre des civils, dans le but de provoquer une riposte am?ricaine. Cette fois-ci, un an plus tard, ils semblent avoir r?ussi.

Plus fondamentalement, quels sont au juste les v?ritables objectifs politiques et militaires en Syrie?? Est-ce que le D?partement d??tat des ?tats-Unis veut toujours renverser le gouvernement Assad?? Si oui, pourquoi? Qu?a fait le gouvernement syrien aux Etats-Unis?? Et, si ce gouvernement ?tait renvers?, qui lui succ?derait??

Ce serait une ?strat?gie? bien curieuse, en effet, si les ?tats-Unis combattaient ? la fois les milices de l??tat islamique (EI) et le gouvernement syrien la?c de Bachar al-Assad, et finissaient par cr?er un vide politique comme celui qu?il ont cr?? en Libye. La politique ne s?accommode gu?re d?un vide de pouvoir. Dans un pays o? 60 pour cent de la population est sunnite, comparativement ? seulement 20 pour cent en Irak, le rempla?ant probable au gouvernement Assad en Syrie serait un gouvernement islamiste sunnite et sectaire, que son nom soit EI ou qu?il porte tout autre nom . Il s?en suivrait ?galement un d?sordre complet tel que celui qui pr?vaut aujourd?hui en Libye, o? diff?rentes factions arm?es se battent entre elles pour s?accaparer une part du pouvoir.

? qui profiterait un tel ?tat de choses?? On peut se faire une id?e si on a recours ? l?analyse ?conomique. En effet, la toile de fond de tous ces conflits a trait ? la g?opolitique des diff?rents gazoducs propos?s pour ?couler le gaz naturel du Moyen-Orient. De tels pipelines serviraient ? acheminer le gaz naturel du golfe Persique vers l?Europe afin que cette derni?re diversifie et r?duise sa d?pendance ?nerg?tique par rapport au gaz russe.

Il existe deux projets principaux de pipeline pour acheminer le gaz naturel du Moyen Orient vers une Europe affam?e d??nergie, laquelle est de surcroit en conflit plus ou moins ouvert avec la Russie et souhaiterait diversifier ses sources d?approvisionnements en gaz naturel et r?duire la domination russe sur ses march?s?:

– Premi?rement, Il y a ce qui a ?t? surnomm? le???pipeline islamique??, (?galement appel? ?Pipeline de l?Amiti?? par les gouvernements concern?s), parce qu?il s?agit d?un gazoduc est-ouest de 5570 kilom?tres de long allant de l?Iran vers l?Irak, en traversant la Syrie, pour exp?dier le gaz liqu?fi? vers l?Europe ? partir des ports de la c?te m?diterran?enne de la Syrie et du Liban.

– Deuxi?mement, Il y a un autre projet de pipeline pour acheminer du gaz naturel vers l?Europe et c?est le?gazoduc Qatar-Turquie, lequel prendrait plut?t une direction sud-nord et irait du Qatar (premier exportateur mondial de gaz naturel liqu?fi?), en passant par l?Arabie saoudite via la Syrie pour aboutir en Turquie, o? il serait raccord? au gazoduc Nabucco et servirait ? approvisionner les clients europ?ens ? travers l?Autriche, ainsi qu?une Turquie en manque de sources ?nerg?tiques.

Ce dernier projet a re?u l?approbation de nombreux pays europ?ens de m?me que des Etats-Unis, et d?Isra?l, ce dernier pouvant b?n?ficier d?un raccordement au pipeline propos?. Il ne faudrait pas se surprendre si plusieurs pays essaient de s?immiscer dans la guerre civile syrienne ? cause de l?int?r?t qu?ils portent ? ce deuxi?me trac? de gazoduc.

Cependant, le?gouvernement Assad de la Syrie?a rejet? ce deuxi?me trac?, lui pr?f?rant le premier trac?. C?est une raison importante pour laquelle la Syrie se retrouve au centre des d?cisions concernant la construction d?un pipeline pour acheminer le gaz naturel vers l?Europe. C?est aussi une source importante de frictions politiques et de conflits dans cette partie du monde. Cela nous aide ? comprendre pourquoi les gouvernements du?Qatar, de l?Arabie saoudite, de la Turquie, d?Isra?l et de l?Union europ?enne (UE) font tout en leur possible pour renverser le gouvernement syrien de Bachar al-Assad et ont financ? divers groupes rebelles, y compris l?organisation djihadiste de?l?EI.

Conclusion

La production de p?trole et de gaz, la construction d?un ol?oduc et les approvisionnements en gaz vers l?Europe sont des facteurs importants qui peuvent en partie expliquer les frictions politiques et les conflits actuels au Moyen-Orient. Cela nous aide ? comprendre pourquoi tant de gouvernements veulent renverser le gouvernement syrien de Bachar al-Assad. Toutes ces intentions, ouvertement d?clar?es ou camoufl?es, n?e feront qu?accro?tre le chaos au Moyen-Orient.

Pour que la paix r?gne au Moyen-Orient, il faudrait, plut?t que des guerres ruineuses qui s??tendent sur des d?cennies, un esprit de compromis et de concession, et des n?gociations politiques s?rieuses sur des projets ?conomiques communs. En effet, des solutions politiques seraient de beaucoup pr?f?rables ? des affrontements militaires permanents, surtout quand on consid?re le cort?ge de carnages que ces guerres imposent aux populations.

Le plus t?t on en arrivera ? cette conclusion, le mieux ce sera pour tous les peuples du Moyen Orient et pour le monde.

Rodrigue Tremblay

————————–

Rodrigue Tremblay?est professeur ?m?rite d??conomie ? l?Universit? de Montr?al et on peut le contacter ? l?adresse suivante :

rodrigue.tremblay @ yahoo.com

Il est l?auteur du livre?du livre???Le nouvel empire am?ricain???et du livre???Le Code pour une ?thique globale??.

Pri?re de visiter son blogue ? l?adresse suivante :http://www.thenewamericanempire.com/blog.htm.

Site Internet de l?auteur 😕http://www.thenewamericanempire.com/

Pour plus d?informations concernant le dernier livre du professeur Tremblay intitul? 😕?Le Code pour une ?thique globale?,?voir?:?http://www.lecodepouruneethiqueglobale.com/

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Homard et à bientôt

La farce n’aura duré que quelques jours, la pression trop forte, et lâché de toutes ...