Accueil / A U T E U R S / HEXAGONE / Allain Jules / UKRAINE. Odessa: violent attentat contre le siège de la SBU (service de sécurité)

UKRAINE. Odessa: violent attentat contre le siège de la SBU (service de sécurité)

alexPar Alexandre Sivov (source :timer-odessa.net)

Dans la nuit de samedi à dimanche, aux environs de 4h45 ce 27 septembre, le Service de sécurité d’Ukraine (SBU) a été victime d’un violent attentat à l’explosif d’origine inconnue. La bombe a été placée sous le bâtiment de l’administration territoriale de l’UDF.

La bombe, plantée à l’entrée latérale du bâtiment, a fait de nombreux dégâts. La puissance de l’explosion a brisé les fenêtres des maisons et bureaux avoisinants, dans un rayon assez important regroupant près de deux à trois pâtés de maisons à proximité.

La police a commencé ses investigations sur place. Selon les premières informations, il n’y a pas de victimes. D’après des données préliminaires, la puissance de l’engin est certaine.

Commentaires

commentaires

A propos de Allain Jules

avatar

Check Also

SAVOIR FAIRE: Au bouleau !

Il ne s’agit plus de traverser la rue pour en trouver, du boulot, mais seulement ...

One comment

  1. avatar

    qui est ce Sivov ? Un propagandiste pro-poutine que l’on retrouve chez 360 news :

    http://news360x.fr/alexandre-sivov-fascisme-kiev-consiste-exterminer-les-pro-russes-lest/

    genre de tire chez lui : « Alexandre Sivov : Le fascisme de Kiev consiste à exterminer tous les pro-russes de l’Est »

    voilà qui en dit long je pense..

    ou chez la Voix de la Russie pro-Poutine encore

    « En direct d’Odessa : les escadrons de la mort sillonnent la ville, dixit Alexandre Sivov
    Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/radio_broadcast/no_program/272919928/ »

    il y est présenté ainsi :

    « Alexandre Sivov, journaliste de gauche bien connu en Russie, installé à Odessa, nous a relaté la réalité du terrain. Son témoignage est d’autant plus précieux que toutes les chaînes de transmission alternatives sont bloquées par les démocrates de Kiev. »

    un « journaliste de gauche » qui parle comme l’extrême-droite, encore un… Jules y est abonné, à ces menteurs.

    voilà comment il présente les séparatistes pro-russes :

    La VdlR. Ce mouvement, loin d’être marginal, est donc très important ?

    « Alexandre Sivov. C’est un mouvement armé. Et comme le disait à l’époque le Président Mao à la Chine, «Le pouvoir est au bout du fusil ». Par ailleurs, vous avez employé le terme « fédéralisation ». Ce terme est actuellement très à la mode dans la presse russe. Je dois cependant vous rappeler que le terme de fédéralisation était employé en Ukraine au mois de février. Il est caduc à l’heure qu’il est. On ne parle plus de fédéralisation mais d’indépendance la plus totale. »

    Se réclamer de Mao pour abattre les avions civils, on aura tout lui chez Jules… vantant avec des phrases incroyables les « mérites » de ces tueurs télécommandés par Poutine :

    « Il y a trois jours, Lougansk et Donetsk se sont associé à un Etat fédéral appelé « Novorossia », un Etat très bien organisé sur le plan militaire et sachant mener la guerre conformément aux lois qui lui sont propres. Ce que nous observons en ce moment, ce sont les misères que font les insurgés à l’armée ukrainienne et plus particulièrement à la garde nationale dont on dit que c’est « un troupeau promis à l’abattage ». Ils ne savent pas faire la guerre et deviennent automatiquement de la chair à canon. »

    avec de fieffés MENSONGES :  » Pour 1 victime du côté des insurgés, il y en a en moyenne 10 du côté de l’armée. Cela s’explique par le fait qu’il y ait pas mal de militaires de profession dans le camp des insurgés. »

    de la propagande..

    écrire par un individu se prétendant à Odessa, alors que notre homme passe ses « vacances » en France, ou plus exactement en Corse comme travailleur saisonnier « clandestin » …

    http://www.lecourrierderussie.com/2013/11/les-russes-en-corse-journal-d-un-travailleur-clandestin/

    « Le jeune Russe Alexandre Sivov a passé l’été dernier dans les vignes corses. À la différence de nombre de ses compatriotes, il ne s’est pas prélassé au soleil mais a gagné sa vie, en tant qu’ouvrier saisonnier.  »

    voici sa vision…. de la Franc, absolument ahurissante :

    « Si les employeurs de France métropolitaine qui embauchent des travailleurs clandestins écopent de fortes amendes, ce n’est pas toujours le cas en Corse. J’ai entendu dire que le maire d’une ville de l’île, dans les années 2000, a même recommandé aux gendarmes de ne pas toucher aux personnes « en situation irrégulière ». « L’entretien de notre ville repose entièrement sur eux, aurait-il proclamé. Si on les renvoie, cela aura des répercussions extrêmement négatives pour nos touristes. »

    Avec l’arrivée de Sarkozy au pouvoir, le contrôle policier s’est renforcé, mais sous François Hollande, c’est de nouveau le dégel. En France, les effectifs de police et de gendarmerie ne sont pas très importants, les prisons sont toutes surpeuplées et l’État n’a pas les moyens de les entretenir. Le pays comprend une quantité de lois innombrable. Certaines datent encore de l’époque de Napoléon, et il est impossible de toutes les respecter. Ainsi la police décide-t-elle par elle-même des infractions qu’elle réprime ou ignore. Pour se décider, elle s’oriente sur l’air du temps politique et sur des ordres officieux venus d’en-haut. Apparemment, aujourd’hui, en France, les policiers sont censés se concentrer sur la lutte contre les trafiquants de drogues et les assassins. Et les immigrés peuvent dormir sur leurs deux oreilles »

    et c’est la source de Jules, qui n’en rate jamais une, donc… question PROPAGANDE pour les pouvoirs forts, qui semblent l’attirer comme des aimants…

    il y a autre chose aussi qui semble retenir son attention,, remarquez.

    http://allainjules.com/2015/09/27/mode-mais-pourquoi-veulent-elles-avoir-toutes-de-grosses-fesses/

    y’a pas, ça relève le niveau de l’info, ce genre d’articles…