Accueil / A C T U A L I T É / Tuerie au Connecticut : la culture de Superman

Tuerie au Connecticut : la culture de Superman

Superman 2

 

Oui, nous avons le c?ur bris??

Oui, nous cherchons la ??raison???

C?est bien le constat ?actuel du monde occidental qui r?pand sa plaie jusqu?aux subconscients des ?mes humaines?: chercher une ??raison??. Comme s?il n?y en avait qu?une?

La machine de guerre humaine, de par ses arm?es, de par ses armes sophistiqu?es, n?a invent? qu?une chose?: tuer le plus possible, le plus de gens possible, en moins de temps possible. Fini les duels ? l??p?e sur les bords d?une rivi?re, la chevalerie!

C?est l??re de la boucherie, des muscles atomiques?

Nous savons?: M. Obama a pleur?. Les grandes causent divisent les ?tres en parties?: les?? enfants d?ailleurs, victimes collat?rales des drones, ont une? ??raison de mourir??. C?est une raison de vision mondialiste, de la supr?matie et de la ??mission?? ?tasunienne. Ce n?est pas nouveau?: les Alli?s ont bombard?s des villes pendant la guerre 39-45, simplement pour attester leur sup?riorit?.

Les ?tats se vantent de leur armement, de leur capacit? de tuer. Puis elles offrent ?des guerres pr?par?es sournoisement par les ??d?fenseurs? de la libert?. Inconsciemment, de par l?apprentissage subliminal auxquels nous sommes tous soumis, tuer, se venger, se d?lester d?une frustration, dans un monde o? l??go est un monstre ? nourrir, ?n?est pas si surprenant qu?on veut nous faire croire. C?est le r?sultat de soci?t?s d?vi?es qui cultivent une image. Et l?image est celle de la puissance de l??go.

 

Il n?y a pas de ??raison?? puisque nous vivons dans un monde qui ne cultive que la ??raison??. Et si c??tait ce tron?onnage de l??tre humain qui ?tait en cause? Qui donc est n? de la raison? Nous sommes n?s de l?amour de nos parents, de leurs frissons face ? la vie et ? son myst?re. ?Car tout est fait par amour dans le ??plan?? de la Vie. Tout est d?vouement, tout? n?est pas ??compr?hension?? mais acceptation. Et tout est loin d??tre ??logique?? et doucement accommodant. La mis?re fait partie de la Vie. Suffit-il alors de s?abonner au cr?do que la richesse apparente est une r?ussite?

Il est assez d?routant de voir tous ces analystes penser qu?une r?gulation des armes ? feu automatiques r?glera le probl?me. Le probl?me se situe dans les fondements m?me de l?Histoire. Dans les profondeurs des soci?t?s elles-m?mes devenues ??folles??, distribuant leur ??folie?? sans en comprendre les fondements. Si vous enlevez une paille ou une poign?e de pailles ? un amoncellement d?un m?tre de pailles, vous ne changerez rien au tas de paille. Les ??ingr?dients?? ayant men? ? cet acte sont les r?sultats d?un curriculum vicieux auquel nous nous sommes habitu?s. Ces ??ingr?dients?? sont multiples, complexes, ?tendus sur une dur?e si longue que le choix d?une ou deux, voire trois solutions ne r?glera pas le probl?me.

? chaque fois qu?on ?voque ces drames, on parle d?une petite communaut? tranquille et sans histoire. Les communaut?s ??tranquilles et sans histoire?? ne le sont qu?en apparence, car elles sont ?galement li?s maintenant ? toute l?effervescence de la plan?te, ? toutes les cultures et ? tous les ??troubles?? quotidiens que nous giclent chaque jour les m?dias.

De fait, nous vivons dans un monde qui n?est pas diff?rent du ??tueur??. Il ne s?est pas ??fait lui-m?me??, il est le r?sultat du bon et du mauvais des soci?t?s.

Des r?ussites technologiques douteuses, parfois inutiles, du constat des endettements, et du pays ??des surhommes?? glorifi?s, que peut-on esp?rer comme r?sultat? Qu?il en sorte des saints et des m?ditant assis, d?sirant trouver et r?pandre autre chose que? la l?pre de la r?ussite individuelle et des faibles?

Non.

Le petit jardin rond s?adonne ? l??levage de ??Superman??. Et nous y sommes tous abonn?s. Nommez-moi des pays o? l?on encense la fraternit?, la compr?hension par l?amour, la vision cosmique?

Les guerres ne font pas de saints? Les armes ne font pas d?humains?

Elles ne font que des victimes.

Et peu ? peu, Superman est confus et il ??d?cide?? de faire des victimes.

Les guerres sourdes entre les individus ne sont pas diff?rentes des guerres entre les pays.

Incr?dule?

Jetez un ?il attentif sur ??l??tat?? du monde. Vous verrez que les Superman eux-aussi sont un peu confus?: Utiliser les armes pour ?tre le h?ros d?une cause est une situation famili?re et journali?re. Les utiliser pour transformer ou am?liorer le monde n?est pas si diff?rent d?un petit frustr? d?une communaut? ??tranquille??. Et plus elles sont ?normes et efficaces, plus elles sont des produits de vantardises.

Parce que la plan?te, vu d?un certain angle par les dizaines de borgnes ?lus, elle aussi est une communaut? parfaite et tranquille.

L??lu au pouvoir a la m?me culture que le simple citoyen. S?il croit par la raison r?tablir la paix, ? ou par les armes,- le r?sultat est le m?me mais ratifi? par une communaut? internationale. S?il croit avoir le pouvoir divin de le faire pour ?an?antir?? le mal, le simple citoyen n?a de choix que d?an?antir ce qui lui est invisible par la m?me raison ? puisqu?il est ?lev? ? la ??raison?? ? que le Superman ?lu.

S?il croit ?chapper aux ?motions ? distance, c?est son droit.

En ce sens il n?est pas plus ??intelligent?? qu?un tueur d?enfants d?une communaut? tranquille.

Dormons tous! La tranquillit? et la d?faillance de la prise de conscience humaine n?a pas d??chelle.

Les gens trop ?lev?s n?ont plus la vue int?rieure pour voir les craquelures et les failles.

Sauf qu?ils en ont le pouvoir, et de par celui-ci, ils croient avoir acquis la sagesse de perception.

Ga?tan Pelletier

16 d?cembre 2012

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Enquêtes de satisfaction : halte aux pressions sur les clients !

Omniprésentes dans le fonctionnement de la société moderne, les enquêtes de satisfaction font partie de ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Bonjour, Gaëtan.

    « Il est assez déroutant de voir tous ces analystes penser qu’une régulation des armes à feu automatiques règlera le problème », écrivez-vous.

    Déroutant, peut-être, mais une régulation drastique éliminerait sans aucun doute une grande partie de ces tueries de masse. Il suffit à cet égard de comparer ce qui se passe aux Etats-Unis, pays de culture armée, par rapport à une entité de taille comparable, l’Europe, caractérisée par une culture non armée. Et le constat est accablant pour les Etats-Unis. Non qu’il n’y ait pas, de loin en loin, des épisodes tragiques en Europe (exemple: la tuerie dans une école écossaise), mais infiniment moins nombreux qu’aux USA, pourtant moins peuplés.

    La raison n’en tient pas à un intérêt moindre des jeunes européens pour la culture de violence virtuelle, mais au fait qu’ils n’ont quasiment jamais d’accès à des armes à feu.

    Cordialement.

    • avatar

      Bonjour Fergu,
      J’ai précisé « automatiques ». Mais je suis d’accord qu’il faudrait réguler. Comment un État peut-il accepter le fait qu’on ait deux ou trois armes automatiques dans une maison?
      Il n’y qu’aux États-Unis qu’on peut voir ça.
      Ici, il y a énormément de fusils de chasse. Il y a 50 ans, dans les régions éloignées des grandes villes, les fusils, carabines, étaient nécessaires.
      Il restera toujours la bonne vieille voie des vendeurs… en provenance des U.S.A.
      La mentalité américaine de culture d’armes de poing est à mon avis loin de disparaître.
      Mais il fallait un drame semblable pour qu’enfin on cesse de penser que n’importe qui peut posséder des armes automatiques de façon aussi aisée.
      Bonne journée!

  2. avatar

    Les « idées » sont plus fortes que les armes et parfois, elles aussi dérapent et prennent les armes : il a fallu un siècle pour que les Français soient convalescents de l’épopée napoléonienne : le XIX° siècle ne fut que fureurs et rages jusqu’à pratiquement la grippe « espagnole » de 1918 !… Romantiques, Quarante-huitards, « fantômes » ( Second Empire) , Communards « sataniques », Boulangistes , etc … On s’étripait au fleuret jusque dans les couloirs du Sénat !…

    C’est « rassurant » : en Europe, on commence à s’écorcher à l’arme blanche !..C’est « chevalerie » et « propre » … « mais pas honnête !… » rappelle Jean Marais dans « Karatékas et Cie » , une série TV « experts » des années 60 . Aux US , les « duels à l’américaine » n’a pas attendu les super-héros ( ni ceux de Stan Lee, par plus que ceux de Siegel & Schuster ) pour s’entre-tuer tous asimuths : ces « duels » où tous les coups sont permis devait permettre d’éviter que les gens se tirent dessus en pleine rue !… ( Tout un assortiment d’armes de poings furent inventés, à l’exemple de ces craches-mitraille, si prisées par les gardes-freins des compagnies de chemins de fer : Derringer de salon qu’on dissimule dans la manche ou la botte, etc …) Alors, quand çà explose parfois, comme le coup de grisou dans la mine de charbon , quoi de surprenant ?… Ce n’est pas en désarmant ce continent de psychopathes que celà va vraiment s’arranger ( seulement, diminuer le nombre de victimes ! ) … mais leur dire que désormais, un corps de police ( à créer ! ) payé en conséquence sera chargé de faire respecter les lois dans ce pays … et en dehors des séries télévisées et des films à huis clos !…

  3. avatar

    Il y a énormément de gens, pas tous meurtriers heureusement, qui ont ce syndrome navrant qui les pousse à se démarquer outrageusement dans tout, se sentant lésés (en vrai ou en faux) et croyant par-dessus tout qu’ils méritent ce qui leur fait cruellement défaut. La terre est coupable et redevable envers eux et soit ils se font discrets et explosent, soit ils soutirent à mesure ce qu’ils s’approprient sans considération.

    Depuis la tuerie, il y a eu de nombreuses alertes à la bombe dans cette ville, la première dans une église quelques heures avant l’arrivée du président Obama et depuis dans d’autres écoles.

    La folie est contagieuse. Il arrive souvent que d’autres évènements suivent ces gestes meurtriers, comme si on avait allumé le bouton panique chez les fous.

    Mais le plus troublant ici, c’est qu’on pourrait bien se retrouver au temps du far west et que ce que l’on croit être des répliques à ce drame, comme font les secousses sismiques, pourrait être une propagande de peur orchestrée afin d’installer l’idée définitive que l’armement demeure la solution malgré tout.