Accueil / T Y P E S / Articles / Tout va tr?s bien Madame la Banquise!

Tout va tr?s bien Madame la Banquise!

Au moment o? les restrictions d?eau touchent en France 8 d?partements, suite ? la s?cheresse, constatant la baisse inqui?tante du niveau des nappes phr?atiques, aux P?les, la glace fond ? vitesse grand V, malgr? le d?ni affich? de quelques ??scientifiques?? tel Claude All?gre, fid?le ? sa l?gende de trublion n?gationniste.

En 2002, en 35 jours, un bloc de glace de 720 milliards de tonnes de glace, de la taille du Luxembourg, s??tait d?tach? de la banquise antarctique. Il a suffit de l?augmentation de la temp?rature moyenne de la plan?te d?un seul petit demi-degr? pour provoquer cette rupture.

Cette zone, appel?e ??larsen bay ? ? perdu en 5 ans 40% de sa superficie de glace. lien

En 2007, un autre record venait d??tre battu en Arctique : le 17 ao?t le d?ficit de la couverture de glace ?tait de plus d?un million de km2, soit 5 fois la superficie du Royaume Uni. lien

En 2005, elle ?tait d?j? de 25% inf?rieure ? celle qu?elle avait en moyenne dans les ann?es 80, et elle fond chaque ann?e de 500?000 km2. lien

En avril 2009, la plaque Wilkins en Antarctique s?est ?galement d?tach?e (16?000 km2)

En 2010, les glaces pluriannuelles couvrent une portion de plus en plus faible de l?Arctique, et ne couvrent plus que 15% contre plus de 50% dans les ann?es 80. lien

En septembre 2007, des scientifiques avaient montr? que la banquise arctique s??tait r?duite ? au moins 4,28 millions de km2, par rapport aux images satellites de 1979. lien

Se pose la question de la mont?e des eaux, car si bien ?videmment la fonte des icebergs ne modifie pas de beaucoup le niveau des mers et oc?ans, on constate depuis 1910 une mont?e r?guli?re du niveau des oc?ans. lien

Sur cette animation, on peut d?couvrir les effets de la mont?e des eaux sur la France, et sur cet outil Google maps, on peut choisir son secteur.

En effet, un gla?on fondant dans un verre plein ne le fera pas d?border, la glace continentale, par contre, va bien ?videmment faire monter le niveau des mers.

Mais il y a un autre facteur?: sous l?effet de la temp?rature, la dilatation de l?eau pourrait entrainer une mont?e d?un m?tre pour chaque degr? thermique suppl?mentaire. lien

30% de la mont?e des eaux est du a la dilatation thermique des oc?ans, et 60% ? la fonte des glaces continentales, les 10% restant provenant du flux des eaux continentales vers les oc?ans. lien.

Pour se faire une id?e des cons?quences sur les diff?rents pays, il existe de nombreux simulateurs, dont celui-ci.

Il est optimiste, car il ne va pas au-del? de 6 m?tres d??l?vation du niveau des eaux. lien

D?apr?s de nombreux scientifiques, le D?luge aurait provoqu? une mont?e des eaux de 300 m?tres. lien.

Mais d?j?, une ?l?vation de 6 m?tres provoquerait l?exil de 150 ? 200 millions r?fugi?s climatiques. lien

Ra?han Cherrouk, universitaire marocaine, a propos? une ?tude tr?s compl?te sur le sujet? (lien)

On incrimine la plupart du temps le co2, pourtant c?est le m?thane qu?il faudrait montrer du doigt, lequel est un facteur beaucoup plus aggravant que le CO2 (23 fois plus) en termes de r?chauffement de la plan?te. lien

Plusieurs exp?ditions ont constat? des ??chemin?es ? m?thane?? en Arctique rel?chant ce gaz, lequel s??chappe du perg?lisol fragilis?, ? gros bouillons. lien

Pour l?exp?dition TARA, la fonte totale de la banquise pourrait ?tre effective en 2015. lien

De plus, cette fonte am?ne des effets inattendus?: la dispersion d?un produit extr?mement dangereux, le m?thylmercure, et le taux du mercure ne cesse d?augmenter dans l?oc?an Arctique.

M?me si, sous l?action du soleil, environ 8% de ce m?thylmercure disparait, il n?en reste pas moins que dans les r?gions arctiques, la quantit? de mercure a ?t? multipli?e par 10.

Cela touche bien ?videmment les populations autochtones, comme le rappelle Peter Outridge, dans une publication du Csiro (organisme de recherche publique australien)?: ??dans certaines communaut?s, le niveau de concentration est bien sup?rieur aux recommandations de l?OMS ??) l?exposition des populations du Grand Nord au mercure est parmi la plus ?lev?e au monde en termes de concentration dans le sang et les cheveux ?.

Ce mercure provenant en grande partie de l?activit? industrielle, est transport? par les courants, et finit sa course dans le Grand Nord. lien

Pourtant, l?homme, cet incorrigible optimiste,? pr?f?re tirer parti de la situation, et d?ing?nieux commer?ants envisagent de remorquer des morceaux de banquises jusqu?en M?diterran?e, afin de procurer de l?eau douce aux pays qui en manquent.

L?op?ration s?annonce quand m?me complexe, car m?me en utilisant les courants marins, on ne man?uvre pas une masse de plusieurs millions de tonnes de glace comme l?on man?uvre un cargo.

C?est, entre autres, un ing?nieur fran?ais, Georges Mougin,? qui envisage tr?s s?rieusement ce projet, au sein de son entreprise ITI, avec l?aide du prince saoudien Mohamed al Faycal.

Au rythme de 2 km/h, il ne faudra pas moins de 141 jours pour mener ? terme cette mission, reliant le Groenland aux iles Canaries, et le dessus de l?iceberg sera prot?g? par une enveloppe de tissus, afin de limiter la fonte pendant le voyage. lien

Nos cousins canadiens avaient d?j? tir? parti de la glace de ces icebergs, r?cup?rant l?eau qui fond, afin de proposer des bouteilles d?eau d?iceberg.

Cette eau est la plus pure du monde et aussi la plus ch?re, et elle est commercialis?e sous le label ??iceberg water ?. lien

Etrange paradoxe qui fait que nous risquons d?une part de manquer d?eau potable, et d?autre part, de subir les effets de la mont?e des eaux.

En effet, s?il y a bien sur notre plan?te 1,35 milliards de km3 d?eau, lorsqu?on enl?ve de ces m?tres cubes l?eau sal?e, il ne reste plus que 0,6% d?eau douce disponible, et on enl?ve de cette eau douce l?eau qui ruisselle, celle qui s??vapore, il ne reste plus que 35000 km3 d?eau pour ?tancher la soif de toutes les esp?ces pr?sentes sur la plan?te, plantes y compris.

Et si les Hindous, qui ne consomment que 65 litres d?eau par jour se mettent ? en consommer autant que les Am?ricains, (630 litres par jour) nous avons quelques inqui?tudes ? avoir.

Ne serait-il pas temps de ne plus prendre des douches avec de l?eau potable?? De ne plus laver nos voitures avec de l?eau potable?? De ne plus arroser nos jardins avec de l?eau potable??

D?autant que 25?000 ?tres humains meurent chaque jour d?avoir bu de l?eau insalubre.

Mais revenons ? la mont?e des eaux.

Au-del? de la bataille des chiffres entre ceux qui ne pr?voient que quelques centim?tres de mont?e des eaux, et ceux qui envisagent plusieurs dizaines de m?tres, on peut s?interroger sur son ?ventuelle r?gularit?.

En effet, au lieu d’admettre une mont?e r?guli?re ann?e apr?s ann?e, ne serait-il pas plus judicieux d?envisager une mont?e exponentielle, puisque c?est d?j? le cas pour la fonte des glaciers et de la banquise??

Au-del? de cette mont?e inexorable des eaux, il faut aussi ?voquer les crues des grands fleuves.

Celle de la Seine de 1910 (photo) est encore dans les m?moires de quelques parisiens qui ont attendu pendant 45 longs jours la d?crue de leur fleuve.

A l??poque, les eaux de la Seine mont?rent de 8,62 m?tres, envahissant 500 hectares, touchant plus de 20?000 immeubles, et d?pla?ant 150?000 parisiens. lien

Or, les m?t?orologues pr?voient que pareille crue, de l?ordre de 10m~ puisse se reproduire bient?t.

En effet, cette inondation se produit une fois par si?cle environ, et certains ont d?j? pris leurs pr?cautions, comme le mus?e du quai Branly qui a envisag? tous les sc?narios possibles, lors de la prochaine inondation. lien

Mais au del? de ces louables pr?cautions, qu?en est-il des autres b?timents, et surtout des parisiens, car si en 1910 la capitale ne comptait qu?un peu plus de 4 millions d?habitants?: elle en compte plus de 10 millions aujourd?hui. lien

Il y aurait d?apr?s ce plan, pr?s de 600?000 parisiens en danger, et le plan de pr?vention, approuv? le 15 juillet 2003 semble bien l?ger. lien.

Le plan ?voque ??la difficult? de l?organisation pratique de ces ?vacuations ?. (Page 14)

Enfin, on est rassur?s car on lit que le plan pr?voit ??l?arr?t des transports en commun souterrains ?. (Page 16)

A l??poque le nombre de v?hicules circulant dans la capitale ?tait tr?s modeste.

Aujourd?hui, les voitures de la capitale se comptent par millions, (lien) et on peut logiquement s?interroger sur ce qui va se passer lorsque ces v?hicules, ballot?s par le courant, vont se d?placer d?un coin de la capitale ? l?autre. lien

Et quid pour la centrale nucl?aire de Nogent sur Seine, qui verrait s?ajouter ? la mont?e des eaux, la crue du si?cle?? lien

Mais pourquoi s?inqui?ter, il y a un plan, et ?a, c?est l?essentiel, car comme dit mon vieil ami africain?:

??Celui qui s?est br?l? en mangeant trop chaud, souffle m?me sur un morceau froid ?.

Pour finir, je vous propose sur ce lien ma chanson ??le navire ?, le d?luge revisit??

L?image illustrant l?article provient de ??naturendanger.blogspot.com??

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

MH370 (41) : l’armée privée de l’émir

Les Emirats sont de la partie dans le trafic d’armes, comme on a pu le ...