Accueil / A C T U A L I T É / Tout s’achète et tout se vend

Tout s’achète et tout se vend

tout_s_achete Cette chanson mal connue de Mr 100 000 volts, Gilbert Bécaud, vient de trouver une illustration, avec les agissements étonnants de certains politiques qui vous invitent à partager leur proximité, voire leur repas, si vous êtes d’accord pour débourser beaucoup d’argent.

Ainsi, pour partager le repas d’Emmanuel Macron à Londres, il fallait payer jusqu’à 7500 euros par personne.

Il s’agissait pour « l’homme en marche » de lever des fonds pour sa campagne électorale. lien

« Payer pour Sarközi », c’est ce que Christine Lagarde affirme avoir fait, même si, malgré sa condamnation, elle n’a finalement rien payé. lien

Mais celui qui a décroché le pompon, c’est sans aucun doute, le clan Trump.

Tous les membres de la famille sont en train de lancer une opération juteuse pour le futur président, afin de récolter des fonds auprès des plus riches parmi les américains.

Ils sont en train d’organiser un repas à 1 million de dollars, à l’occasion duquel, les généreux donateurs pourront avoir accès à une réception privée en présence du président Trump, laquelle se tiendra le 21 janvier 2017.

Officiellement, il s’agirait de reverser les bénéfices à « des organisation caritatives spécialisées dans la conservation », notamment « la responsabilité de protéger et de préserver la nature américaine, en citant les traditions de chasse et de pêche ». lien

Les plus généreux donateurs auront la possibilité d’être pris en photo aux cotés du Président… et d’autres pourront partager la partie de chasse de Donald Jr et Eric Trump, les fils du milliardaire, lesquels se disent fervents amateurs de grands espaces, se posant en défenseurs des efforts de conservation…même s’ils le font à grands coup de fusil.

Ce n’est pas la première fois que les politiques font cet étrange amalgame, en prétendant que la défense de l’environnement passe par la promotion de la chasse et de la pêche.

Ainsi, en Rhône-Alpes-Auvergne, le nouveau président régional a subventionné les associations de chasseurs, à hauteur de 3 millions d’euros, tout en réduisant les subventions données auparavant aux associations écologistes.

La célèbre Frapna (Fédération Rhône Alpes de Protection de la Nature) a vu sa subvention réduite carrément de moitié.

Cet amateur de chasse a donc décidé de faire aussi la chasse au monde écolo et bio en refusant de subventionner les activités qu’il juge militantes. lien

L’argument avancé est de « promouvoir la biodiversité »… et dans le droit fil de sa pensée « écologiste », Wauquiez ne montre aucun enthousiasme à voir s’étendre le PNR (parc naturel régional) lequel présenterait « trop de contraintes écologiques ». lien

Les mauvaises langues prétendent que cet élu LR (les républicains) aurait la volonté d’occuper le terrain de chasse de prédilection du FN, qui comme l’on sait fait la part belle aux chasseurs et aux pêcheurs. lien

Le FN sait bien que ces « amoureux de la nature  » représentent aussi 3 millions d’électeurs potentiels, et Laurent Wauquiez semble s’être fait la même réflexion. lien

Mais Wauquiez n’en est pas resté là, il a diminué de 500 000 € la subvention de la fédération régionale d’agriculture biologique… la coopérative Atelier paysan et Appuibio ont vu leur aide se réduire de 75 000 et 30 000 € annuels.

Quand aux AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne), elle ont subi elles aussi une drastique réduction budgétaire.

Pour revenir sur Trump et son « repas pour 1 million de dollars », on réalise que la fiction a pris du plomb dans l’aile, rejoignant le thème d’un film d’Adrian Lyne, de 1993, « proposition indécente  » dans lequel un milliardaire, un certain John Cage, proposait à David Murphy un million de dollars pour une nuit d’amour avec sa compagne Diana.

Vous avez dit « indécence »… ?

Si l’on en croit le philosophe et psychologue Marc-Alain Descamps, (lien) il reste tout de même pas mal de choses que l’on ne peut acheter : le bleu du ciel, les étoiles, la véritable amitié, la conscience, la paix de l’âme, la sérénité, la vrai joie, et bien sur l’honneur, car finalement, Gilbert Bécaud se trompait : l’honneur ne peut s’acheter…même si certains, sous forme de médaille, l’utilisent en guise de décoration, dont le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ne la méritent pas tous…

Pas étonnant dès lors que ce soit créé une association composée de magistrats qui refusent que leurs soient proposées des légions d’honneur, et autres décorations, soucieux qu’ils sont de l’indépendance de la justice, rappelant que notre constitution prône la séparation des pouvoirs, et prouvant ainsi qu’il reste dans notre pays une certaine idée de l’honneur. lien

Déjà en 2011, le député socialiste René Dozière avait déposé un amendement visant à interdire la remise de certaines décorations aux magistrats en exercice, ce qui lui a valu les félicitations du syndicat de la magistrature. lien

Quand au déshonneur, il est à la portée de tout le monde, même sans 1 million de dollars, mais ça ne semble pas émouvoir le nouveau président américain.

Comme dit mon vieil ami africain : « l’homme vaut mieux que l’argent, car il répond quand on l’appelle ».

L’image illustrant l’article vient de pock.hypotheses.org

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Documents joints à cet article

magistrat_decore

Commentaires

commentaires

A propos de Olivier Cabanel

avatar

Check Also

Coke en stock (CXXI) : Haïti demeure une terre de trafic

A ce stade, ce ne peut plus être une coïncidence.  Cela fait des années que ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *