Accueil / A C T U A L I T É / Tensions en Tunisie: quel impact sur l’economie ?

Tensions en Tunisie: quel impact sur l’economie ?

Par Nader Haddad?

Apr?s l’assassinat de l’opposant Chokri Bela?d, le pays a de nouveau bascul? dans l’instabilit? politique. Les cons?quences sur le tourisme risquent d’?tre catastrophiques. Ce secteur cl? de l’?conomie tunisienne avait d?j? du mal ? se redresser apr?s le printemps arabe.

 

La Tunisie est en deuil.Les fun?railles de l’influent dirigeant de l’opposition tunisienne, Chokri Bela?d , assassin? de plusieurs balles mercredi 6 f?vrier en sortant de son domicile, se sont tenues vendredi apr?s-midi ? Tunis. Des milliers de Tunisiens ont suivi l’appel ? la gr?ve g?n?rale lanc? par l’Union Tunisienne G?n?rale du Travail (UGTT) pour rendre un dernier hommage ? l’opposant.

Depuis ce meurtre, la Tunise est de nouveau en ?bullition. Le climat politique est sous haute tension, les actes de violences se mutliplient. Les cons?quences sur le tourisme risquent d’?tre catastrophiques. Or ce secteur repr?sente 7% du PIB tunisien et emploie 400.000 personnes. La Tunisie peinait d?j? ? se redresser apr?s le printemps arabe de 2011.

Les recettes du tourisme ?taient en 2012 de 1,52 milliard d’euros, en hausse de 30% par rapport ? 2011 mais ces chiffres restent inf?rieurs de 10% par rapport ? 2010, selon le minist?re du tourisme. « Nous avons fait les deux tiers du chemin. Notre objectif est de revenir en 2013 au niveau de 2010 », confie Habib Ammar, pr?sident de l’Office national du tourisme tunisien.

« Le touriste fran?ais fait trop de g?opolitique »

Et m?me plus. Tunis organisera en effet le 19 f?vrier prochain les premi?res assises du tourisme tunisien pour fixer sa strat?gie de d?veloppement ? moyen terme. Avec pour ambition d’accueillir 10 millions de touristes et g?n?rer 4,5 milliards d’euros de recettes par an ? l’horizon 2016.

Ces ?v?nements tombent donc mal, d’autant que les Fran?ais, dont la Tunisie ?tait jusqu’? r?cemment la destination pr?f?r?e, risquent de boycotter le pays pour la trois?me ann?e cons?cutive cet ?t?. En 2012, les les ventes de voyages des tours op?rateurs fran?ais sur la Tunisie ont chut? de 45%, d’apr?s le Cercle d’Etudes des Tours Op?rateurs (CETO).

L’instabilit? politique du pays effraie les Fran?ais qui se d?tournent des plages tunisiennes pour celles d’Italie, d’Espagne ou de la Gr?ce, alors que d’autres s’y empressent: en 2012, les touristes Russes ?taient plus nombreux de 33%, les Ukrainiens de 66% et les Belges de 3,5%. Car aucun pays n’?gale la Tunisie en termes de rapport qualit?-prix o? l’on peut acheter un s?jour d’une semaine pour 400 euros tout compris. Les Fran?ais eux privil?gient la s?curit?, m?me si cela a un co?t. »Le touriste fran?ais fait trop de g?opolitique », se d?sole Ren?-Marc Chikli, pr?sident du CETO.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La réforme de l’assurance-chômage: un durcissement violent

Ci-dessous un article de Nolwen Weiler de Basta !    « Je n’ai jamais vu ça, ...