Accueil / L O C A L I S A T I O N / AFRIQUE / Syrie: définir des règles est impératif

Syrie: définir des règles est impératif

Beaucoup de chasseurs dans le ciel de la Syrie

Le département d’État américain affirmait hier que les États-Unis continuent de mener leurs propres opérations en Syrie, comme ils le font depuis plus d’un an maintenant, avec l’appui d’autres pays, dont le Canada et la France.

Il n’a d’ailleurs pas tardé à confirmer que l’armée de l’air américaine a mené une frappe non loin d’Alep, dans le nord du pays.

« Nous avons été clairs et le secrétaire d’État [John Kerry] a été clair : cette démarche russe ne changera en aucune manière les missions des États-Unis ou de la coalition contre l’EI, les missions aériennes en particulier », a déclaré un porte-parole de la diplomatie américaine, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

Il a aussi confirmé que Moscou avait demandé que les avions américains n’utilisent pas l’espace aérien syrien durant les missions russes.

« Nous avons informé les autorités des États-Unis et d’autres États membres de la coalition formée par les Américains et sommes prêts à établir des canaux de communication pour que la lutte contre les groupes terroristes soit d’une efficacité maximum », a quant à lui déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

Des officiers russes et américains devraient se rencontrer dans les prochains jours pour coordonner leurs opérations militaires en Syrie et éviter que des incidents se produisent lors de leurs bombardements respectifs, a déclaré mercredi le secrétaire d’État John Kerry.

Article complet ici:

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2015/09/30/001-russie-vladimir-poutine-syrie-autorisation-force-militaire-ertranger-frappes-aeriennes.shtml

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

MH370 (41) : l’armée privée de l’émir

Les Emirats sont de la partie dans le trafic d’armes, comme on a pu le ...