Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Argent / Star Wars en région PACA

Star Wars en région PACA

Vous trouvez pas dans les traits du visage de Christian Estrosi une vague ressemblance avec Ronald Reagan. Mais le côté acteur du maire de Nice y est sans doute aussi pour quelque chose. Il ne manque plus au « motodidacte » qu’un chapeau Stetson et un colt à la ceinture pour déclarer la « troisième guerre mondiale » à « l’islamo-fascisme ». Autrement la ressemblance avec l’ancien président étatsunien s’arrête là, Reagan, c’était plutôt les communistes son cheval de bataille. D’ailleurs Estrosi ne cache pas dans les caves de sa ville un arsenal nucléaire capable de détruire la terre entière. Mais sait-on jamais, une « cinquième colonne » pourrait avoir des « réseaux infiltrés dans nos caves, nos garages, dans les lieux clandestins ». C’est vrai que même sous le soleil de la Méditerranée ne se trouve pas que la plage.

L’ancien ministre délégué à l’Aménagement du territoire auprès de Nicolas Sarkozy sait pourtant que les fous d’Allah vivent en France comme des gens normaux, parfois à la campagne et en famille. Et plutôt que les caves, les djihadistes préfèrent souvent l’air pur de la campagne et partir discrètement en vacances en Syrie ou en Irak avec une escale en Turquie pour déguster un kebab local. Et puis, lui qui voulait lorsqu’il était au gouvernement que chaque commune française aient accès au haut débit, devrait savoir que le terroriste en herbe sait très bien se servir d’internet et se planque plus volontier dans l’obscurité du dark web que dans son garage.

N’empêche que, même si la brillance de l’esprit d’Estrosi est parfois mise en doute. Un scénario digne de Star Wars se dessine dans la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur. Avec Marion Maréchal-Le Pen opposée à Christian Estrosi, le duel va être terrible. Attendez-vous au réveil de la force, sabre laser et énergie pure sans bouclier de protection, les spectateurs vont trembler de peur. Et personne ne sait jusqu’où la confrontation verbale pourra aller et qui des deux héros ira le plus loin. Car vous savez que dans notre petit monde politique les étoiles ne brillent pas tous par leur intelligence et n’hésitent pas à se copier, voire à rajouter une sacrée couche de bêtise crasse si nécessaire.

Parce que vous voyez pour essayer de séduire l’électorat tenté par le vote FN,  Estrosi serait capable d’aller jusqu’à imiter Jean-Marie Le Pen. Autant vous dire que pour faire du Le Pen dans la parole et le geste, il faudra qu’Estrosi malgré tout son talent de comédien se surpasse car la tâche est considérable. Le Maire de Nice ne devra oublier aucun détail s’il veut donner une fessée à la petite fille du président d’honneur en équilibre instable dans son fauteuil.

D’ailleurs la guerre a déjà commencé avec les propos de Christian Estrosi sur la carte d’identité française qui selon lui ne fait pas de son titulaire… un Français. C’est louche cette histoire d’identité nationale !

En fait non, pas tant que ça. Lorsque dimanche sur France 3 Estrosi déclarait au sujet des djihadistes Français auteurs d’attentats dans notre pays que « La carte d’identité ne fait pas un Français », il voulait probablement dire, que les ennemis de la France sont indignent la nationalité française. Pourquoi dans ce cas précis lui faire un procès en sorcellerie, puisque son opinion est partagée par la grande majorité des citoyens Français. Par contre il semble ignorer que l’Article 25 du Code civil permet déjà sous certaines conditions la déchéance de nationalité.

En fait le rapprochement d’Estrosi avec certaines thèses du FN est tellement grossièrement évident et opportuniste, que des élus Front National comme Americ Chauprade (député européen) évoque le pliagat et réclame ironiquement des droits d’auteur pour la copie de son oeuvre. Alors que Stéphane Ravier (Sénateur des Bouches-du-Rhône) parle de carnaval.

Christian Estrosi qui récemment encore disait qu’il était plus difficile de s’attaquer à Marion Maréchal-Le Pen qu’à son grand-père, car elle n’était pas comme lui dans la provocation. Semble donc se diriger vers une campagne électorale calquée sur son adversaire. Que pense Nicolas Sarkozy de ce mauvais cinéma de série B, encore plus pathétique que ridicule.

 

 

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Bla, bla, bla… Tu parles trop !

Cette vieille rengaine yéyé, chantée par les Chaussettes Noires, chères à Eddy Mitchell, (lien) et ...