Accueil / A C T U A L I T É / Sous le r?gne de Jean-Paul II, la ?Sancta Mafia?!!!
Mgr?Paul Casimir Marcinkus ?tait un pr?lat catholique et pr?sident de la?Banque du Vatican, l’IOR. N? ? Cic?ro, dans l’Illinois, il est le fils d’un immigrant lituanien, laveur de carreaux. Ordonn? pr?tre ? Chicago?en 1947, il devient l’ami de?Mgr?Montini, futur Paul … Lire la suite

Sous le r?gne de Jean-Paul II, la ?Sancta Mafia?!!!


Mgr?Paul Casimir Marcinkus ?tait un pr?lat catholique et pr?sident de la?Banque du Vatican, l?IOR.

N? ? Cic?ro, dans l?Illinois, il est le fils d?un immigrant lituanien, laveur de carreaux. Ordonn? pr?tre ? Chicago?en 1947, il devient l?ami de?Mgr?Montini, futur Paul VI, puis part en Bolivie?et au Canada?pour servir au secr?tariat de la nonciature apostolique.

Interpr?te de Jean XXIII?et garde du corps?de Paul VI, il est consacr?? archev?que? de Horta ?en 1969?et nomm? secr?taire de la curie romaine.

Nomm? pro-pr?sident de la?commission pontificale pour l??tat de la Cit? du Vatican ?en 1981, il devient le troisi?me personnage le plus puissant apr?s le Pape et le secr?taire d??tat. Il conserve cette fonction jusqu?en 1984.

En 1982, alors qu?il pr?side l?Institut pour les ?uvres de Religion (IOR), la Banco Ambrosiano?fait faillite et il fait la une des journaux. La loge P2?et Roberto Calvi?sont identifi?s comme ?tant au c?ur de cette grande affaire politico-financi?re. Il a ?t? ?tabli que l?IOR, ? l??poque dirig? par Marcinkus, a eu un r?le d?terminant dans le krach de la Banco Ambrosiano de Roberto Calvi, dans une intrigue bancaire compliqu?e concernant entre autres Michele Sindona et le ?Ma?tre V?n?rable? de la loge P2,?Licio Gelli.

Paul Marcinkus, pr?sident de la?Banque du Vatican, a ?t? directeur d?Ambrosiano Overseas, bas? dans le paradis fiscal?de Nassau aux Bahamas.

??L?administration pour les ?uvres de religion?? fut mise en place par L?on XIII le 11 f?vrier 1887, pour g?rer le peu de fonds ? la disposition du Pape de l??poque.? Apr?s les Accords de Latran,? une fortune y est ajout?e. C?est alors que cet organisme est mut?, en 1942, pour devenir l?IOR (Institut pour les ?uvres de religion) par le Pape Pie XII. Cet institut n?est pas un d?partement de la Curie romaine. Il n?est pas, non plus, une Banque centrale charg?e de la politique mon?taire du Vatican. Mais il ne ressemble pas non plus ? une banque normale puisqu?il n?a pas d?actionnaires et que les profits sont utilis?s ? des fins ??religieuses?? et ??charitables??. On peu penser que Pie XII s?en est servi pour faire ?vacuer des juifs durant la guerre et des nazis apr?s la guerre; ce qui est d?finitivement ??charitable?? au sens de l??glise.

L?IOR est appel? ?galement la ??Banque du Vatican??. Elle fut plusieurs fois au centre de scandales, entre autres, celle dont j?ai parl? plus haut?: la faillite de la Banco Ambrosiano.

En 1968, les autorit?s du Vatican ont embauch? Michele Sindona, en d?pit de son pass? douteux,?en tant que conseiller financier. Sindona est le principal responsable de l?afflux massif d?argent (technique d?escroquerie de la cavalerie?: achats de banques avec les d?pouilles de la pr?c?dente) quand il a commenc? le blanchiment de sommes d?argent issues du narcotraffic li? ? la famille Gambino?(en prenant une taxe de 50%) gr?ce ? une soci?t? ?cran?nomm?e ?Mabusi?. Cet argent a ?t? obtenu avec l?aide d?un autre banquier, Roberto Calvi, qui a g?r? la Banque Ambrosiano. Calvi et Sindona ?taient membres de la Loge ma?onnique P2.

Lorsque Jean-Paul 1er?est devenu pape en 1978, nous avons vu qu?il a demand? ? Jean-Marie Villot, cardinal?Secr?taire d??tat?et chef de la Curie papale, de mener une enqu?te de fond. Jean-Paul?Ier?mourut 33 jours apr?s son ?lection, ce qui laissa supposer qu?il avait ?t? assassin? en raison de la d?couverte d?un scandale.

La Banque du Vatican ?tait l?actionnaire principal de?Banco Ambrosiano. Le p?re Paul Marcinkus, directeur de l?IOR de 1971 ? 1989, a ?t? inculp? en Italie,?en 1982 comme complice dans l?effondrement de la Banco Ambrosiano estim? ? 3,5 milliards de dollars, l?un des plus grands scandales financiers de l?apr?s-guerre. Banco Ambrosiano a ?t? accus? de?blanchiment d?argent?de la drogue pour la mafia sicilienne. Licio Gelli V?n?rable Ma?tre de la loge ma?onnique P2 est ?galement impliqu? dans ce scandale de blanchiment d?argent ainsi que dans le financement de groupes d?extr?me droite ?terroristes des ann?es 1970. Ni Gelli, ni Marcinkus n?auront ? subir de proc?s en Italie.

Le pr?sident de la Banco Ambrosiano Roberto Calvi, sera moins heureux. On le retrouve ? Londre, le 18 juin 1982, pendu sous le pont Blackfriars Bridge. On a conclu ? un suicide; mais selon des informations r?centes d??coute ?lectronique, la mort de Calvi a presque certainement ?t? d?cr?t?e par la Commission Cupola, l?instance dirigeante de la mafia sicilienne. Le 5 juin 1982, deux semaines avant qu?on le retrouve pendu ? Londres, Calvi ?crit au Pape Jean-Paul II pour l?avertir que la faillite de la Banco Ambrosiano provoquera une catastrophe sur l?image de l??glise du Vatican.

D?abord simple employ? ? la Banco Ambrosiano, Roberto Calvi parvint ? gravir tous les ?chelons jusqu?? la pr?sidence, avec l?aide de?Mgr Paul Marcinkus de la Banque du Vatican, actionnaire majoritaire de Banco Ambrosiano. Roberto Calvi ?tait membre de la loge P2, dirig?e par Licio Gelli.

La gestion de Roberto Calvi laissa un d?ficit de 1,4 milliard de dollars dans les caisses de Banco Ambrosiano. La destination des sommes disparues, dont une part importante appartenait ? la Mafia, n?a jamais ?t? ?lucid?e.

Plusieurs pistes ont ?t? cit?es dans le dossier (la loge ma?onnique?italienne dite ??loge P2??, des comptes priv?s, un soutien au syndicat polonais Solidarnosc et aux Contras?nicaraguayennes), sans que la lumi?re puisse ?tre faite.? Nous voici maintenant rattach?s ? la papaut? depuis l??poque de Pie XII sur son int?r?t envers la Pologne et l?anti-communisme. ? noter que les Contras ?taient ?galement oppos?s au communisme. Les Contras ?taient appuy?s par la CIA qui est, elle aussi, impliqu?e dans le r?seau Italien Gladio li? ? la loge P2. Le Vatican est pleinement impliqu? dans la lutte du pouvoir au niveau international depuis la deuxi?me guerre mondiale, Il est maintenant facile de s?en rendre compte.

Les intrigues de la?Banco Ambrosiano constituent une des zones les plus obscures de la r?cente histoire italienne. Aussi bien Roberto Calvi que Michele Sindona furent retrouv?s morts. Le premier a ?t? retrouv? pendu sous le?Blackfriars Bridge?; le deuxi?me, emprisonn? pour l?homicide de Giorgio Ambrosoli, a ?t? empoisonn? ? l?aide d?un caf? au cyanure?le 20 mars 1986. Il meurt deux jours plus tard.

Certains auteurs, ?mettent l?hypoth?se que Monseigneur Marcinkus a jou? un r?le avec le Cardinal Villot (? l??poque Secr?taire d??tat), le Cardinal Cody, Licio Belli?(Loge P2), et Roberto Calvi?(Banco Ambrosiano) dans la mort du pape Jean-Paul 1er, qui eut un pontificat de seulement 33 jours et avec lequel ils avaient une forte hostilit? sur la mani?re de conduire les finances vaticanes.

Cette th?orie est corrobor?e par les d?clarations du repenti Vincenzo Calcara?au juge Paolo Borsellino. Calcara parle d?un entretien avec l?entrepreneur mafieux Michele Lucchese advenu quelques jours apr?s la tentative d?assassinat de Jean-Paul II du 13 mai 1981. Lucchese r?v?le ? Calcara que Jean-Paul II? suivait la m?me politique que Jean-Paul I qui voulait ??rompre les ?quilibres ? l?int?rieur du Vatican?? en redistribuant les biens de la banque vaticane et en changeant les dirigeants de l?IOR et du secr?tariat d??tat (Marcinkus et Villot).

Le fait qu?Albino Luciani, ?lu depuis trente-trois jours seulement, soit assassin? alors qu?il enqu?tait sur la banque du Vatican, et pr?voyait remplacer de nombreux postes importants au Vatican est troublant.??Un autre fait troublant est que le Pape avait ?t? auscult? la veille et jug? en bonne sant?, ou encore que le corps n?a pas ?t? autopsi?, et que la cause de sa mort n?a donc pas pu ?tre pleinement d?termin?e.

Le 22 juin 1983, Emanuella Orlandi, fille d?un important fonctionnaire du Vatican et citoyenne vaticane, est enlev?e. En juin 2008, Sabrina Minardi, t?moin lors du proc?s contre la Banda delle Magliana, ex-compagne du chef de bande Enrico De Pedis, a d?clar? qu?Emanuella Orlandi aurait ?t? enlev?e et tu?e par l?organisation criminelle de De Pedis. De Pedis, qui ?tait en contact avec Marcinkus ? travers Roberto Calvi, aurait dit que l?enl?vement venait d?un ordre de Marcinkus, qui voulait envoyer un ?message?. La publication des verbaux de Sabrina Minardi ? la magistrature a suscit? la protestation du Vatican.

Enrico De Pedis est l?un des cr?ateur de la Banda della Magliana. Il est aussi appel? Renatino. Cette bande est li?e aux ?uvres du Gladio? et de sa ??strat?gie de tension?? (CIA) coordonn?es par l?OTAN. La bande est en relation avec la mafia, la loge P2 par Licio Gelli et l?IOR par Monseigneur Paul Marcinkus.

La banda della Magliana est li? en outre aux myst?res italiens suivant:

  • Homicide de Carmine Pecorelli?: Pecorelli travaillait sur l?organisation d?extr?me droite Gladio?et sur ses ?ventuels liens avec la Mafia?et la CIA lorsqu?il fut assassin? ? Rome. Il fut mortellement atteint de quatre projectiles. Il semble que Pecorelli ait ?t? trahi par Licio Gelli de la Loge P2.
  • Attentat ? Roberto Rosone?:

En 1981, la police italienne m?ne une perquisition dans une villa de Licio Gelli, ce qui l?am?ne ? d?couvrir une liste de noms des membres de la loge ma?onnique P2 ainsi que des preuves concernant les activit?s ill?gales de Roberto Calvi. Celui-ci est condamn? ? quatre ans de prison, avant d??tre relax? en appel. Il conserve toutefois ses fonctions ? la banque Ambrosiano. L?industriel Carlo de Benedetti, qui contr?lait Olivetti, investit alors dans la banque et en devint secr?taire adjoint, avant de d?missionner deux mois plus tard suite ? des menaces ?manant de la mafia et au manque de coop?ration de la part de Calvi. Son rempla?ant, Roberto Rosone, sera bless? par balles dans un incident impliquant la mafia. En 1982, on d?couvrit qu?il manquait 1,287 milliard de dollars ? la banque. Roberto Calvi s?enfuit alors du pays gr?ce ? un faux-passeport, tandis que Roberto Rosone s?arrangeait pour que la Banque d?Italie prenne contr?le de la banque Ambrosiano. Graziella Corrocher, la secr?taire personnelle de Calvi, laisse une note l?accusant avant de se jeter par une fen?tre. Il est pertinent de se demander : ?seule ou gr?ce ? d?autres??. Quelques mois plus tard on trouve le corps de Giuseppe Dellacha, l?assistant de Roberto Calvi, au m?me endroit qu?on avait trouv? Graziella Corrocher; mais cette fois-ci, sans note de suicide. C??tait probablement ?gr?ce ? d?autres?.

  • Affaire Roberto Calvi
  • Affaire de l?arsenal retrouv? dans les souterrains du Minist?re de la Sant?
  • D?pistage dans l?affaire de l?attentat de la gare de Bologne
  • Disparition de Emanuela Orlandi, li? ? la tentative d?assassinat de Jean-Paul II

De Pedis fut assassin? dans sa voiture dans un guet-apens ? Rome le 2 f?vrier 1990.

La s?pulture de De Pedis se trouve dans la basilique di Sant?Apollinare, une telle s?pulture est normalement r?serv?e aux souveraine Pontifes, ou les Cardinaux et les ?v?ques dioc?sains ?m?rites.

Le 6 mars 1990, 32 jours apr?s la mort de Renatino (Enrico De Pedis), le recteur de la basilique, monsignor Piero Vergari attesta avec une lettre son statut de grand bienfaiteur?:?On atteste que le monsieur Enrico De Pedis n? ? Rome ? Trastevere le 15/05/1954 et d?c?d? ? Rome le 2/2/1990 a ?t? un grand bienfaiteur des pauvres qui fr?quentent la basilique et qu?il a les a concr?tement aid?. Le 24 avril le corps de De Pedis fut enterr? et les cl?s de la grille furent remises ? sa veuve, Carla De Pedis.

L?affaire Clearstream?: (Clearstream est un organisme sp?cialis? en livraison d?Eurobonds et autres, cr?? en 1971, pour comp?tionner la banque JP MORGAN qui en d?tenait le monopole).

En juillet 1983, juste avant que l?affaire Ambrosiano soit rendue publique, G?rard Soisson, manager de la chambre de compensation Clearstream, fut retrouv? mort en Corse. Deux mois avant, Ernest Backes, num?ro trois de Clearstream, ?tait licenci? (il ?crira plus tard un livre avec le journaliste Denis Robert,?R?v?lation$, d?non?ant un syst?me de comptes non-publi?s chez Clearstream, qui en ferait une machine globale ? blanchir l?argent). Ernest Backes affirme dans ce livre, publi? en 2002, que son licenciement ?tait li? au scandale Ambrosiano?:???Lorsque Soisson fut tu?, l?affaire Ambrosiano n??tait pas encore devenue un scandale. [Une fois r?v?l?e], je r?alisais que Soisson et moi avions ?t? au croisement. On bougeait toutes ces transactions, dont on apprit plus tard l?existence, ? Lima et dans d?autres succursales. Personne d?autre ne savait qu?il y avait des filiales de la Banque Ambrosiano ? Lima et dans d?autres pays sud-am?ricains??

Le juge italien enqu?tant en 2006 sur la mort de Roberto Calvi en 1982 a demand? l?aide d?Ernest Backes, interrogeant par ailleurs le grand-ma?tre de P2, Licio Gelli. Selon la journaliste Lucy Komisar, il enqu?tera aussi sur la mort de G?rard Soisson. ? part Licio Gelli, le mafieux Giuseppe Calo?(alias ??Pippo Calo??, le ??caissier de la Mafia??) est l?un des principaux accus?s de la mort de Calvi.

Pippo Cal? ?tait aussi li? de tr?s pr?s avec plusieurs politiciens, des francs-ma?ons, des membres des services secrets, des ?v?ques et des banquiers. On le soup?onna du meurtre du journaliste Carmine Pecorelli?(tu? le 20 mars 1979, peut-?tre en raison d?un conflit avec le pr?sident du Conseil Giulio Andreotti), des banquiers Michele Sindona?(22 mars 1985) et Roberto Calvi?(18 juin 1982), de l?avocat Giorgio Ambrosoli?( 12 juiin 1979), ainsi que des magistrats Chinnici, Giovani Falcone?et Borsellino.

Et nous compl?tons le double salto arri?re avec?:

Roberto Calvi aurait ?t? responsable de la mort d?Albino Luciani?qui, en tant que pape?Jean-Paul 1er, pr?parait une r?forme des finances du Vatican. La famille de Calvi pr?tend que ce dernier ?tait un honn?te homme manipul? par d?autres. Selon les juges qui ont accus? Licio Gelli?et Giuseppe Calo, le grand-ma?tre de P2 aurait ordonn? sa mort afin de le punir pour des d?tournements de fonds, effectu?s ? son b?n?fice personnel, qui appartenaient ? Gelli lui-m?me et ? la mafia. La mafia elle-m?me aurait voulu emp?cher la justice de d?couvrir comment Calvi l?aidait ? blanchir de l?argent.

En 2007, l?argent disparu est d?couvert dans les Bahamas. Il s?agit d?une importante d?couverte qui pourrait parvenir, ?ventuellement, ? r?soudre l??nigme Calvi.

Et moi qui croyais que l??poque des Borgia avec Alexandre VI, en 1492, ?taient une ?poque d?intrigues extraordinaires dans l?histoire de l??glise. Comme vous voyez, je suis sujet ? l?erreur parfois.

Par contre, je ne pense pas faire erreur en disant que l??glise est loin d?avoir la t?te dans les nuages, obnubil?e dans une pure contemplation. Elle a plut?t les pieds bien ? terre, dans un combat pour le pouvoir au niveau international. La Banque du Vatican est encore une fois touch? par un autre scandale de blanchiment d?argent datant de la semaine derni?re; ??Ite missa est??; ou plut?t?: Alea jacta est!

Andr? Lefebvre

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les Etats-Unis, bernés par les Russes… depuis Reagan !

Ah, on l’avait oublié celui-là, avec sa carrière discrète de lobbyiste et ses amitiés affichées ...