Accueil / A C T U A L I T É / Sixième extinction de masse – Le grand bluff !

Sixième extinction de masse – Le grand bluff !

 

Et si pour éviter la sixième extinction de masse il fallait commencer par éliminer l’homme de la surface de la Terre… Enfin pas tous ! Car, « la vraie lutte écologique mondiale, c’est celle qui obligerait l’Asie et l’Afrique à contraindre leurs populations à faire moins d’enfants pendant quelques générations ». C’est ce que prétend l’auteur d’un article sur Breizh-info et bien sûr son texte n’engage que lui-même.

Nous les humains qui ne sommes finalement que des singes descendus de l’arbre où nous étions en sécurité pour ensuite évoluer autrement que notre cousin le chimpanzé, serions tous coupables du réchauffement climatique. Sauf peut-être Elisabeth Levy qui nous fait une colère dont elle a le secret contre les « climato-fanatiques » et contre cette « croisade des enfants, transformés par une intense propagande en petits gardes verts priés de rééduquer leurs parents…  » comme « la petite Suédoise à nattes faisant la leçon aux grands de ce monde ». Après tout, Elisabeth Levy a bien le droit d’être climato-sceptique, puisque ce n’est par encore un délit passible de la prison.

Maintenant, connaissez-vous Stewart Brand ? En tout cas ce qu’il écrit n’est pas idiot et mérite votre attention. Pour lui, « L’idée que nous nous préparons à une extinction massive n’est pas simplement fausse, c’est une recette pour la panique et la paralysie. Steward Brand s’indigne des simplifications véhiculées par les médias. Mais ceux-ci ne sont que partiellement responsables, car les simplifications sont souvent générées et entretenues par les scientifiques eux-mêmes. » Mais, peut-être que le célèbre écrivain se trompe et que la sixième extinction de masse est bien en marche, si nous ne faisons rien pour changer de modèle économique.

En fait, selon un rapport de l’IPBES, sur 8 millions d’espèces végétales et animales dont 5 millions d’espèces d’insectes, 1 million seraient menacées d’extinction. D’ailleurs, les extraits de ce rapport que l’on retrouve dans les médias ne sont qu’une interminable liste de catastrophes, mais d’après les scientifiques il ne serait pas trop tard pour enrayer le massacre annoncé. Surtout si la 6ème extinction ne serait en réalité qu’un grand bluff organisé par nos élites politiques et médiatiques, avec la complicité active de scientifiques. Allons donc, complotisme que tout cela, pourquoi chercherait-on à nous faire peur ? Serait-ce pour pousser les citoyens irresponsables au respect de l’environnement et pour les préparer à faire du vélo et réserver les voyages en avion aux puissants et aux riches de ce monde. Puisque la fin du pétrole est proche et cette fois vraiment inexorable.

Mais, plutôt que d’accabler le pauvre quidam qui ne peut pas grand-chose au déclin de la biodiversité, pourquoi ne pas arrêter « le soutien financier fourni par les pays de l’OCDE à un type d’agriculture potentiellement nocif pour l’environnement monte à 100 milliards de dollars par an (base 2015). »

Et puis, comment tolérer que « 68 % des capitaux étrangers qui vont aux secteurs du soja et de la viande bovine amazonienne transitent par des paradis fiscaux. »

Ou encore, que « les subventions mondiales pour les combustibles fossiles représentent quelque 345 milliards de dollars par an et entraînent des coûts globaux de 5 000 milliards de dollars (santé, détérioration des habitats…). »

Comment admettre qu’à « cause des engrais, 400 zones mortes se sont développées dans les océans, ce qui représente environ 245.000 km2, soit une superficie totale supérieure à celle du Royaume-Uni, en expansion rapide. »

Ceci n’étant seulement qu’un petit échantillon des calamités qui pourraient tuer la vie sur la planète, car la liste est très longue. Nous mentirait-on sur toute la ligne ?

Photo – https://www.quebecscience.qc.ca/14-17-ans/encyclo/vers-une-sixieme-extinction/

 

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Les économistes contre le peuple

  Franklin Delano Roosevelt avait en son temps renvoyé John Maynard Keynes, un des économistes ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.