Accueil / T Y P E S / Chroniques / Site d’injection supervis?, le ministre de la Sant? du Qu?bec Yves Bolduc et Harper

Site d’injection supervis?, le ministre de la Sant? du Qu?bec Yves Bolduc et Harper

Raymond Viger?? Dossier?Site d’injections supervis?es Insite.

Scandalis?, choqu? et outr?. Voil? un bref r?sum? des ?motions qui m?ont envahi en ?coutant les nouvelles d?aujourd?hui. Le ministre de la Sant? du Qu?bec Yves Bolduc vient d?annoncer qu?il dit non aux centres d?injections supervis?es.

J?ai visit? le 5 juillet dernier le seul site d?injection supervis? en Am?rique du Nord, l?Insite de Vancouver. J?ai ?crit un billet en attendant que mon reportage soit publi? dans une dizaine de jours dans le magazine d?information et de sensibilisation, Reflet de Soci?t?.

Je ne peux attendre plus longtemps avant de faire un court r?sum? de mon reportage qui est amplement en faveur de la cr?ation du site d?injection supervis?. Les personnes toxicomanes y trouvent leur compte. Sur place nous y retrouvons des soins infirmiers, soins psychologiques, h?bergement d?urgence, centre de th?rapie? La population aussi en ayant moins de seringues qui tra?nent dans le quartier, moins de frais d?hospitalisation pour le traitement aux personnes toxicomanes, moins d?automobiles qui frappent des personnes toxicomanes qui ont perdu le nord parce qu?ils vivent leur high dans le centre d?injection supervis??

Quand le ministre de la Sant? f?d?rale a ?t? devant la justice pour tenter de faire fermer l?Insite de Vancouver, la justice a ?t? formelle. Pas question de fermer le centre d?injection supervis?, c?est un service essentiel. M?me si les organismes communautaires, la police municipale, la municipalit? et le gouvernement de la Colombie-Britannique ont fait front commun pour d?fendre le dossier, seul le gouvernement conservateur de Stephen Harper et la GRC ?tait contre la continuit? du site d?injection supervis?.

Pour une fois que le communautaire, la police, le municipal et le provincial font concensus dans une intervention sociale, de quoi se m?le le gouvernement f?d?ral??

Et pour revenir au ministre de la Sant? du Qu?bec Yves Bolduc, je ne peux pas comprendre pourquoi il a besoin de retarder un tel dossier?!

Autres textes sur?Site d’injections supervis?es Insite

Projet Salome: h?roinomanes, site d?injections supervis?es et?morphine
Site d?injections supervis?es pour toxicomanes: Insite de?Vancouver
P?tition en faveur des sites d?injections?supervis?es
Ex-travailleur de rue et le Insite de Vancouver, le site d?injection?supervis?

Texte original Yves Bolduc, sites d’injections supervis?es?et Stephen Harper

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Jean sans Peur

Jean sans Peur : trois guerres et un enterrement   « Les villes et les châteaux ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Monsieur Raymond Viger,

    Tout comme vous, je suis très fortement déçue de constater le refus du Ministère de la santé au Québec, de s’impliquer pour venir en aide aux personnes toxicomanes.

    Espérons que le vent va virer de bord à ce sujet !

    Patricia Turcotte

  2. avatar

    Une pétition est en cours pour « aider » le nouveau ministre de la Santé, M. Bolduc à comprendre l’importance de cet enjeu. Voici le communiqué:

    « Cette pétition est réalisée par la coalition de réduction des méfaits (www.coalitionrdm.org à consulter pour de plus amples informations sur cette coalition) pour des services d’injection sous supervision médicale. La nouvelle date limite est le 15 janvier 2009. Il y a trois types de pétitions : une pour les organismes, une pour les personnalités et l’autre pour les citoyens. Lorsque les pétitions seront signées et remplies, s.v.p. les retourner au GRIP Montréal au 1212, St-Joseph Est, Montréal, Québec, H2J 1L6. http://www.gripmontreal.org