Accueil / T Y P E S / Articles / Singapour : des orchid?es et des gratte-ciel

Singapour : des orchid?es et des gratte-ciel

Un grand nombre de touristes en partance pour un pays d?Extr?me orient ou d?Oc?anie font escale dans ce petit ?tat du sud-est asiatique. Mais tr?s peu prennent le temps de visiter cette archipel si contrast?. Dommage, car Singapour est un fascinant m?lange de quartiers d?affaires, de vestiges coloniaux et de nature sauvage. Embarquement imm?diat dans un Airbus de la Singapore Airlines?

Il fait 31? ? l?a?roport de Changi (tout proche de la prison d??tat), et le taux d?humidit? fr?le les 90?%. Normal, nous sommes en pleine zone tropicale. Pour se rendre au centre-ville, trois moyens ? disposition?: le bus, l?une des trois lignes de m?tro automatique, ou l?un des taxis qui font la navette. Parmi eux, quelques bons vieux cabs britanniques rappellent le pass? colonial de la r?gion. Welcome to Singapore.

Avant toute chose, il faut savoir que ce petit ?tat de 650 km? (? peine plus ?tendu que le Territoire de Belfort?!) est situ? ? l?extr?mit? sud de la p?ninsule malaise. Il est s?par? de son grand voisin par un ?troit bras de mer, le Selat Johor, que franchit un large pont ferroviaire et routier. L?archipel singapourien est constitu? d?une ?le principale (89?% de la superficie du pays) et de 63 ?les satellites majoritairement d?sertes, ? l?exception de quelques-unes, notamment la tr?s ludique Sentosa, accessible par un pont routier, la tr?s industrielle Jurong (installations ?lectriques et p?trochimiques) et la sauvage Pulau Ubin, constitu?e pour l?essentiel de for?ts, de cocoteraies et de zones mar?cageuses o? ?voluent d?impressionnants varans.

Ind?pendante de la F?d?ration de Malaisie depuis 1965 et d?finitivement lib?r?e de la pr?sence britannique en 1971, Singapour (la ??ville du lion?? en malais*) est, en quelques d?cennies, devenue l?une des places ?conomiques les plus importantes de la plan?te en s?appuyant sur ses deux points forts?: l?activit? portuaire o? Singapour d?tient d?sormais le 1er rang mondial en terme de tonnage, et les transactions financi?res qui font de ce petit ?tat l?une des principales places internationales et un paradis fiscal providentiel pour de tr?s nombreuses soci?t?s. Tout cela s?est traduit par une progression galopante du PNB par habitant. ? tel point que Singapour (47?940 $ US en 2008) a nettement d?pass? le Canada (41?647 $ US) et m?me la France (46?615?$).

L?argent est d?ailleurs le ma?tre mot ? Singapour o? les habitants, majoritairement chinois (76?% de la population), n?aspirent, ? l?instar de la devise du pays (Puisse Singapour prosp?rer) qu?? une chose, et cela sans la moindre g?ne?: faire du fric. Un objectif assez largement atteint. ? tel point que le niveau de vie des Singapouriens est l?un des plus ?lev?s du monde et ne cesse de progresser dans les classes moyennes et sup?rieures. Les classes populaires existent, mais elles b?n?ficient elles aussi d?une am?lioration rapide de leurs conditions de vie. La diminution, en quelques ann?es, du nombre des food courts, l?une des attractions de Singapour, est l? pour le d?montrer.

Gare aux cobras?!

Compos?s de nombreux petits artisans restaurateurs, ces food courts, implant?s tant?t en ext?rieur tant?t dans les sous-sols des immeubles commerciaux, n?en restent pas moins ?tonnants pour un observateur occidental, et surtout providentiels pour les aventuriers gastronomiques, d?sireux de go?ter la cuisine populaire asiatique. On y mange malais, tha?landais, vietnamien, indon?sien, chinois, cor?en ou indo-pakistanais. ? trois ou quatre dollars singapouriens (moins de deux euros) le repas boisson non comprise, la client?le essentiellement asiatique comporte ?galement des expatri?s, assur?s de manger l? nettement moins cher qu?en cuisinant eux-m?mes leurs repas ? domicile, ou a fortiori en fr?quentant des ?tablissements occidentaux, telle la? cr?perie bretonne Ar-Men r?cemment disparue.

Symbole de l??clatante r?ussite financi?re de Singapour, le principal quartier d?affaires se donne, sur le front de mer, des airs de Manhattan, ? deux pas du tr?s pris? Boat Quay o?, dans de vieilles maisons coloniales, s?alignent des restaurants tr?s pris?s des cols blancs de cette City asiatique venus d?jeuner en terrasse au bord de la Singapore River. Un contraste qui constitue l?une des caract?ristiques de cette ville-?tat o? se c?toient des ?poques et des cultures tr?s diff?rentes. Contraste ?galement entre la tr?s mondialis?e et tr?s commerciale Orchard Street avec ses luxueuses enseignes occidentales et le petit quartier voisin d?Emerald Hill o? subsistent de charmantes maisons coloniales. Contraste entre l?exub?rant temple indien Sri Thendayuthapani ou la mini pagode en bronze de Buddhist Lodge et, au c?ur d?un parc voisin, les aust?res vestiges britanniques de Fort Canning. Contraste entre les puissants engins de chantier qui contribuent au d?veloppement de la ville et ces travailleurs immigr?s vietnamiens ou indon?siens, le plus souvent mal pay?s, qui partent ? l?assaut des fa?ades sur des ?chafaudages de bambous. Contraste encore entre les magnifiques et surprot?g?es r?sidences coloniales des dirigeants ou des industriels et les immeubles populaires o? s?agitent aux fen?tres des centaines de v?tements bigarr?s suspendus ? des hampes de bambou. Contraste enfin entre Chinatown, Little India ou le quartier musulman de Kampong Glam, b?ti autour de la mosqu?e de Masjid Sultan.

Autre contraste saisissant, celui qui saute aux yeux du visiteur en se rendant ? la Bukit Timah Nature Reserve o? se trouve le point culminant de l??le (164 m). En quelques instant, il passe de la ville ? l?une des r?serves les plus spectaculaires de Singapour car constitu?e d?une partie pr?serv?e de l?ancienne for?t tropicale. Ce sont d?ailleurs les macaques qui accueillent les visiteurs d?s le parking o? ils colonisent les capots et les toits des voitures. Un peu plus loin, c?est l?habituel concert de la for?t tropicale, fait de cris de singe, de chants d?oiseaux et d?assourdissantes stridulations d?insectes invisibles. Bien cach?s ?galement les pythons et les cobras. ? cet ?gard, m?me si les accidents sont rarissimes, mieux vaut faire attention o? l?on met les pieds si l?on veut ?viter la morsure de ces derniers. Un conseil que suivent peu les autochtones?: s?ils marchent normalement sur les pistes montantes qui traversent la r?serve, ils abordent presque syst?matiquement celles qui descendent en? marche arri?re, au motif que c?est moins fatigant pour les pieds?! Un spectacle pour le moins ?tonnant.

Les rochers en toc de Sentosa

Il existe ?videmment de nombreux autres points d?int?r?t ? Singapour, ? commencer par les mus?es recommand?s dans les guides de voyage ou, pour les occidentaux, Holland Village, point de ralliement de nombreux expatri?s. Hors ces passages oblig?s, quelques visites sont pourtant tout aussi incontournables pour qui veut approfondir sa d?couverte de l?archipel. Notamment celle du zoo, incontestablement l?un des plus spectaculaires du monde par le nombre de ses pensionnaires (1500 animaux) et sa remarquable utilisation des d?cors tropicaux naturels. Autre magnifique r?alisation, le jardin botanique avec ses frangipaniers et ses palmiers, mais surtout l?extraordinaire collection d?orchid?es du National Orchid Garden. Moins connu, le mar?cageux Sungei Buloh Nature Park permet un contact rapproch? avec des varans g?ants mais aussi (prudence?!) les crocodiles h?tes de la mangrove. La mise en valeur de la nature est d?ailleurs une priorit? des autorit?s singapouriennes. Y compris autour de quelques-uns des 12 r?servoirs d?eau douce de l?archipel, tel l??norme lac artificiel McRitchie ceintur? de sympathiques balades dans la for?t tropicale en compagnie des macaques.

Autre adresse incontournable ? Singapour?: la Sim Lim Tower ? Little India. Certes pas pour son architecture moderne sans charme particulier, mais pour ses centaines de commerces sp?cialis?s en ?lectronique et r?partis sur plusieurs ?tages du building. Tout ce que l?on peut acheter en mat?riel Hi-Fi, photographique ou informatique se trouve forc?ment l?, quelque part dans cette improbable ruche. M?fiance toutefois?: certains assembleurs n?h?sitent pas ? refourguer des composants de r?cup?ration.

Singapour, c?est enfin l??le de Sentosa. La tr?s ordonn?e et tr?s ludique Sentosa avec son golf, ses bars et restaurants, ses attractions, son petit train monorail, et surtout ses plages, pratiquement les seules dignes de ce nom dans un archipel tr?s d?pourvu en la mati?re. Des plages artificielles, r?alis?es gr?ce ? l?apport de centaines de palmiers, la mise en place de? faux rochers, et l?importation de Malaisie d?un impressionnant tonnage de sable fin. Plut?t d?concertants, ces sortes de petits lagons o? l?on se baigne dans une eau ? 28?, offrent une vue imprenable sur le d?troit de Malacca et les centaines de navires marchands qui, parfois ? moins de 500 m du rivage, circulent chaque jour dans la voie maritime la plus fr?quent?e du monde.

Impossible de quitter l??le sans une visite au Raffles (du nom de Sir Stamford Raffles, fondateur de Singapour en 1819 sur l?emplacement d?un village de p?cheurs). B?ti en 1887, le Raffles est tout ? la fois un palace tr?s pris? des stars internationales et une galerie commerciale de luxe. Un lieu incontournable, y compris pour ceux qui n?appr?cient pas ce type d?endroit. Car c?est l?, et l? seulement, que l?on pourra d?guster dans le patio du Long Bar le v?ritable singapore sling**, un cocktail ? base de gin, de brandy, de cointreau et de grenadine. Une merveille ? consommer avec mod?ration, ne serait-ce que pour le porte-monnaie?: 15 euros service compris?! Il est vrai que, pour ce prix, on a droit ? la prestation, pas forc?ment bienvenue, d?une artiste glamour chantant Summertime ou My Way d?une voix sirupeuse.

Pour terminer, un bon point au pouvoir singapourien***, dirig? par le tr?s autoritaire Premier ministre Lee Hsien Loong : le Pr?sident Sellapan Ramanathan a sign? le 18 d?cembre 2008, en compagnie de 105 autres ?tats, la R?solution des Nations-Unies pour un moratoire sur les ex?cutions capitales. Un inesp?r? retour de l?enfer pour les militants des droits de l?Homme?: il n?y a pas si longtemps, on d?plorait encore 20 ? 30 ex?cutions chaque ann?e. Et cela, c??tait inacceptable?!

* Le malais est l?une des quatre langues officielles avec le chinois, le tamoul et l?anglais.

** Ce cocktail a ?t? invent? en 1913 par un barman du Long Bar, Ngiam Tong Boon.

*** Singapour est une d?mocratie dont la Constitution a ?t? largement calqu?e sur le mod?le britannique.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Trump : Gouverner les USA comme le Mississippi (6)

Nous y voici donc, à l’affaire promue dès le premier épisode de cette mini-série. Comme ...

One comment

  1. avatar

    Bonjour Fergus,
    J’aimerais m’entretenir avec vous à propos de Singapour. SVP m’écrire: tamari@sympatico.ca merci.