Accueil / T Y P E S / Chroniques / SETI – Dialogue extraterrestre impossible ?

SETI – Dialogue extraterrestre impossible ?

SETI, (Search for Extra-Terrestrial Intelligence), à la recherche d’une intelligence extraterrestre, devient SETI actif. Les ennuis ne font peut-être que commencer.

SETI-2

 

Rechercher le contact extraterrestre pour ensuite partager nos connaissances avec d’autres civilisations est un beau et ambitieux projet. Cependant cette idée n’est-elle pas aussi extrêmement dangereuse pour eux comme pour nous.

Des initiatives ont déjà été prises dans le passé pour tenter d’ouvrir le dialogue avec des intelligences inconnues. Deux plaques en aluminium anodisées d’or, « comme des bouteilles à la mer », avaient été envoyées dans l’espace sur Pioneer 10 et 11.

En 1977, le « Golden Record » qui voyageait sur les sondes spatiales Voyager 1 et 2, contenait 115 photographies analogiques-codé ainsi que nos salutations terriennes en 55 langues, et 90 minutes de musique et de sons de notre chère terre.

Hélas pour toute réponse, le silence du vide sidéral. Quant au programme SETI, les scientifiques qui écoutent aux portes des étoiles depuis les années 60 avec l’aide de puissants radiotélescopes, n’ont pour l’instant pas trouvé le moindre signe de vie intelligente.

D’où cette interrogation… les extraterrestres savent-ils que nous sommes là ? Voilà qui explique le choix d’une autre stratégie du SETI qui s’oriente dorénavant vers la diffusion de signaux et passe donc au SETI actif.

Mais d’autres hypothèses pourraient expliquer le silence de possibles voisins.

Ne pourrions-nous pas être la seule espèce vivante intelligente dans l’univers. Comme un don de Dieux pour les les croyants, ou une exception de la nature pour les autres. Cruelle déception ou soulagement, mais dans l’infini immensité du bocal où nous tournons, l’idée que nous soyons orphelin est-elle imaginable.

Mais plusieurs autres options s’offrent à notre sagacité.

Passons sur les OVNI qui ne font que passer et sur certaines rencontres inexpliquées, car la conversation pourrait s’éterniser, et essayons plutôt de comprendre pourquoi les petits hommes verts ne sont pas plus sociables avec nous.

Selon certains scientifiques, « toute civilisation extraterrestre que nous trouveront sera plus avancée que la nôtre », question de statistiques selon eux, car « nous n’avons que quelques centaines d’années en tant qu’espèce industrielle avancée, alors que la galaxie est là depuis treize milliards d’années ».

Devant tant de science, les pauvres candides que nous sommes devraient s’incliner. Mais tout de même, il n’est pas interdit de penser le malgré ses seulement 4,57 milliards d’années, la toute jeune planète Terre a sans doute évolué différemment, puisque chaque planète est unique. Donc même avec une civilisation plus ancienne, rien ne prouve qu’on y trouvera forcément une technologie plus avancée. 

Mais dans le cas où des extraterrestres connaîtraient notre existence, il se pourrait qu’ils ne répondent pas volontairement à nos sollicitations. Pourquoi chercheraient-ils à rencontrer des peuples aussi guerriers que nous, déjà incapables de s’entendre entre eux.

Par contre, et là nous entrons dans le domaine de la science-fiction, si après de nombreuses années d’exploration galactique, une armée de vaisseaux conquistadors terrestres prenait possession d’une planète habitée par des gens pacifiques. Que se passerait-il ? Irions-nous vers une nouvelle colonisation et une contamination des populations indigènes avec nos maladies. Ou des terriens apaisés et civilisés engageraient une réelle coopération avec leurs nouveaux amis.

Remarquez que l’arrivée de visiteurs est aussi envisageable… surtout au cinéma.

 

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Coke en stock (CCXCVIII) : d’autres surprises encore

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises pendant la pandémie. D’autres pays et ...

3 Commentaire

  1. avatar

    La « visite » d’extra-terrestres demande évidemment que ceux-ci soient plus avancés que nous technologiquement. La question ne se pose donc pas. Notre visite chez des extra-terrestres, ne se pose pas non plus puisque notre technologie ne le permet pas encore.

    Envoyer un message dans l’espace en s’attendant recevoir une réponse demande un laps de temps d’une durée égale à deux fois le parcours en années-lumière. C’est-à-dire qu’un message électromagnétique (lumière) envoyé il y a 60 ans et capté par des extraterrestres aujourd’hui, demanderait 60 ans pour que nous parvienne une réponse. La condition incontournable est que ces extraterrestres « habitent » à une distance qui n’excède pas 60 années-lumières; ce qui est infime non seulement dans l’univers, mais même dans notre galaxie qui possède un diamètre de 100,000 années-lumière.

    • avatar

      Votre commentaire confirme qu’il va nous falloir énormément de patience pour seulement commencer à établir un dialogue sous une forme ou une autre. Personnellement je doute fort que cela puisse arriver un jour. Mais qui sait !

      Merci pour votre commentaire et vos infos.

  2. avatar

    Personnellement, je ne crois pas que cela n’arrivera pas. Il est même possible que cela soit déjà arrivé depuis très longtemps. À moins qu’on m’explique comment les Sumériens possédaient des tablettes d’argile qui leur donnait les réponses de calculs exponentiels de nombres énormes et des réponses de racines carrés de nombres aussi énormes. Ce qu’ils ne pouvaient calculer eux-mêmes avec les maths qu’ils possédaient. Ils disent que ce sont les « Puissants » qui leur ont fourni ces réponses. Je ne sais pas trop quoi en penser mais je ne crois pas que les Sumériens pouvaient pousser l’humilité au point de dire qu’ils n’ont jamais rien inventé eux-mêmes et que toutes leur connaissances (maths, écriture, médecine, navigation, irrigation, comptabilité, cosmologie etc) leur avait été enseignés par ces mêmes « Puissants ».