Accueil / T Y P E S / Articles / S?n?gal : Crise dans les entrailles de la Pr?sidence de la R?publique

S?n?gal : Crise dans les entrailles de la Pr?sidence de la R?publique

Assane Ba et Abdoulaye Bald? ont tous les deux droit de cit? dabs les entrailles de la Pr?sidence de la R?publique du S?n?gal. Si le premier est Ministre – conseiller en communication du locataire des lieux, le second lui, en est le Secr?taire G?n?ral. A priori, ces deux fonctions ne sont pas antinomiques. Au contraire, ils sont compl?mentaires. Mais apparemment, certains S?n?galais veulent leur imposer des relations tr?s m?diatis?es qui en autre que ce que l’on pouvait attendre. Ce qui est ? l’origine de cette situation, c’est moins un ?ventuel t?lescopage fonctionnel que des ambitions dites conflictuelles au sein d’un mouvement populaire d?nomm? « G?n?ration du Concret ». Ce mouvement a ?t? cr?? par Karim Wade, fils du Pr?sident Wade et pr?sident du conseil de surveillance de l’Agence nationale pour l’organisation de la conf?rence islamique (Anoci). Cette agence est log?e ? la Pr?sidence de la R?publique.

Karim Wade est, par voie de cons?quence, le pr?sident de ce mouvement international (puisque ayant des r?pondants aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d’Europe dont la France) log? aussi ? la Pr?sidence de la R?publique du S?n?gal. Le Secr?taire g?n?ral de la Pr?sidence de la R?publique, M. Abdoulaye Bald? son « proche ami et fr?re voire son alter ego » (pour certains) en est la deuxi?me personnalit?. Depuis la cr?ation de la « G?n?ration du Concret » il y a maintenant plusieurs mois, c’est le duo « Karim Wade/Abdoulaye Bald? » qui a toujours fait parler de lui ; faisant « bouger plus d’une montagne ». Mais la symphonie n’a dur? que le temps des pr?paratifs du 11?me sommet de l’Organisation de la conf?rence islamique (Oci) tenu les 13 et 14 Mars derniers.

? peine les S?n?galais ont-ils fini de savourer les « bons r?sultats » de cette manifestation gr?ce ? laquelle la « G?n?ration du Concret » a ?t?, d’ailleurs, mise sur les fonts baptismaux qu’une nouvelle donne s’annon??t. Car, l’on reproche au Ministre – conseiller du Pr?sident Wade de vouloir « chiper » sa place ? Abdoulaye Bald?. Un premier reproche a ?t? fait r?cemment, qui a ?t? vite d?menti par le concern? Assane B?. Lequel pour prouver sa « bonne foi », s’est d?plac? avec Abdoulaye Bald? le 26 Avril dernier ? Ziguinchor, principale ville de la Casamance et fief du second. L?, M. B? a fait l’une de ses rares sorties radio – t?l?vis?es pour adresser des propos ?logieux au Secr?taire G?n?ral de la Pr?sidence de la R?publique, Abdoulaye Bald?. Il l’a m?me qualifi? de « g?ant politique et d’homme comp?tent ». Suffisant, non, pour prouver qu’il n’en ?tait rien de tout ce que lui reprochaient les « inconditionnels » de Bald?.

Que non, aux yeux de ces derniers ! Pensant ainsi se racheter aupr?s de ces « inconditionnels » de Abdoulaye Bald?, Assane B? avait vraisemblablement laiss? suinter la goutte d’eau qui fit d?border leur vase. Au sens o? les « fr?res politiques et amis » de Bald? rest?s en Casamance naturelle (sud du S?n?gal), ont justement pr?text? la sortie de Assane B? pour s’en prendre ? lui. Donnant un point de presse lundi soir ? Ziguinchor, les membres de la cellule locale de la « G?n?ration de Concret » et du mouvement « Horizon 2012 » qui ont mis en scelle Karim Wade pour les ?lections pr?sidentielles de 2012, ont tenu ? « rappeler (? Assane B?) quelques v?rit?s qu’il a d? omettre lors de sa sortie ».

Pour le pr?sident et le coordinateur de « Horizon 2012 » en l’occurrence MM. Fak?ba Bodian et Babacar Gorgui Gu?ye, ces « omissions (ont ?t? faites) ? dessein et qui, si l’on y prend garde, (elles) risquent de saper l’unit? et la coh?sion qui ont toujours caract?ris? depuis sa naissance la G?n?ration du Concret ». Selon eux, ces « v?rit?s » sont les suivantes : « que Assane B? sache que Karim Wade est le N°1 et Abdoulaye Bald? le N°2 de la G?n?ration du Concret et que celui qui veut casser ce duo nous trouvera sur son chemin ». Au-del? de leur cible du jour, les membres de « Horizon 2012 » ont mis « en garde quiconque tenterait de remettre en cause cet ordre naturel d?j? ?tabli par les membres de la G?n?ration du Concret ».

R?agissant mardi, sur la radio priv?e « Wal fadjri FM », aux menaces prof?r?es par ses « inconditionnels », le Secr?taire G?n?ral de la Pr?sidence de la R?publique a parl? de « d?bat pu?ril ». Abdoulaye Bald? dira qu’ « au niveau de la G?n?ration du Concret, on n’a pas ces probl?mes de positionnement et j’ai toujours dit aux personnes qui se r?clament de moi que je ne battais jamais pour des positions, mais je me battais pour des principes. Vraiment il ne faut des gens am?nent des conflits artificiels qui vont miner la marche du Mouvement. Je condamne tous propos qui tendent ? nous diviser au sein de la G?n?ration du Concret… »

A propos de

avatar

Check Also

Le coup d’état de Trump du 6 janvier : les preuves s’accumulent (16)

Le Parti républicain, papillon prenant Donald Trump pour lumière s’est grillé en route depuis, rattrapé ...