Accueil / A C T U A L I T É / S?isme de 9,0 au Japon & Fukushima Daiichi ? Le cauchemar nucl?aire

S?isme de 9,0 au Japon & Fukushima Daiichi ? Le cauchemar nucl?aire

Par Fran?ois Marginean

Il semble que la le?on de 1986 avec l?accident de Tchernobyl n?a pas ?t? apprise finalement. Il aura fallu une deuxi?me catastrophe nucl?aire majeure pour faire passer le message et porter ? la conscience plan?taire que l??nergie nucl?aire n?est pas s?curitaire, qu?elle n?est pas une solution viable ni propre. Le lobby nucl?aire tente sans cesse de nous rassurer en nous disant que c?est une technologie bien contr?l?e et propre, voire m?me ??verte??, comme se plaisent ? dire plusieurs ?cologistes et r?chauffistes, en passant par Al Gore qui a des int?r?ts dans le nucl?aire. Jusqu?? ce que? un autre accident se produise, mettant en p?ril une population enti?re et le reste de la plan?te. Cette fois, c?est un tremblement de terre de 9,0 de magnitude, le quatri?me plus puissant s?isme depuis 1900 qui est venu d?jouer les cartes et les assertions de l?industrie de l??nergie nucl?aire tout en r?v?lant la vanit? de l?homme qui croit encore et toujours pouvoir contr?ler et dominer la nature et sa force brute.

Le Titanic avait d?clar? ?tre si bon qu?il ne pouvait pas couler, ce qui pourtant se produisit d?s le premier voyage. De la m?me mani?re, la vanit? du lobby nucl?aire et la courte m?moire des gens qui avaient d?j? presque oubli? Tchernobyl, l??pisode ? Three Mile Island ainsi que les autres nombreux accidents nucl?aires, nous ont fait croire que tout ?tait sous contr?le et qu?une autre catastrophe avait infiniment peu de chance de se produire. En fait, l?industrie de l??nergie nucl?aire ?tait en pleine croissance ces derni?res ann?es et beaucoup de nouvelles centrales nucl?aires ont ?t?, ou devaient ?tre construites partout dans le monde. Pour leur part, Hydro-Qu?bec et le gouvernement qu?b?cois ont d?ailleurs toujours leur projet de r?nover Gentilly-2 bien en t?te. Dur, brutal, voire cinglant rappel ? la r?alit? pour l?humanit? et le lobby nucl?aire.

Rien n?est infaillible, il y a toujours un ?? mais? ??. L?impermanence de tout, que la cause soit humaine ou d?ordre des forces de la nature. Et du coup, nous voil? de nouveau en pleine catastrophe nucl?aire potentiellement de port?e mondiale. Le tout caus? par ce massif s?isme de 9,0 ayant frapp? le Japon vendredi le 12 mars 2011, d?clenchant un puissant tsunami qui lui a continu? de d?vaster les c?tes du Japon et ravageant tout sur son passage. Autre cons?quence f?cheuse ? endommagement et l?arr?t de centrales nucl?aires qui causera la perte de contr?le des syst?mes de refroidissement des coeurs de r?acteurs nucl?aires ? la centrale de Fukushima et donc d?une fusion en s?rie de ceux-ci.

Cet article r?unira donc toutes les informations pertinentes et de nombreuses vid?os pour bien suivre le d?roulement de cette situation critique. Il y va de mani?re chronologique et toutes les mises ? jour seront ajout? ? la fin de cet article. Ne manquez donc pas d?y revenir ? chaque jour.

Image: makitanaka on twitter

Le pire s?isme de l’histoire moderne du Japon a frapp? de plein fouet hier ? 14h46 (heure locale). Le nord-est du pays a ?t? le plus durement touch? ? la suite du s?isme de magnitude de 8,9, ou de 9,0 selon les nouvelles estimations de la US Geological Survey. L’?picentre se trouvait ? 125?km du littoral de l’?le la plus populeuse du Japon, Honshu, et ? environ 380?km de Tokyo. Il s’en est suivi d’un tsunami qui a balay? les c?tes du Japon en inondant et emportant tout sur son passage.

Cliquez ici pour 30 images ? voir et l? pour une revue de 102 images de AP.

Comme on peut le voir sur cette image, ces ?v?nements couvrent une large ?tendue de la croute terrestre:

Les points en rouge sont les derniers s?ismes des derni?res heures, dont un de 6,6 sur l’?chelle de Richter et un autre de 6,2 de l’autre c?t? d’Honshu. Le s?isme a ?t? si puissant qu’il a boug? la Terre de son axe d’environ 10 centim?tres et d?plac? l’ile principale du Japon de 2,4 m?tres. Kenneth Hudnut, un g?ophysicien travaillant pour la U.S. Geological Survey (USGS) a d?clar? ceci ? ce propos:  » ? ce moment-ci, nous avons qu’un des GPS de la station a boug? (2,4 m), et nous avons vu une carte provenant du GSI (Geospatial Information Authority) au Japon montrant que le pattern du d?placement sur une importante ?tendue est en corr?lation avec environ le m?me d?placement de la masse terrestre « . (Source: CNN)

Plus de 1,4 million de foyers sont sans ?lectricit? et des milliers de personnes ont du mal ? trouver un endroit se r?fugier et ? rejoindre leurs familles. Selon les derni?res estimations officielles, il aurait plus de 1400 morts et disparus ? la suite du tremblement de terre et du tsunami. De 200 ? 300 corps ont ?t? retrouv? sur les c?tes aujourd’hui.

 

Mais le pire est ? venir.

Le Japon a d?clar? l’?tat d’urgence pour 5 r?acteurs nucl?aires situ?s dans deux centrales nucl?aires distinctes apr?s que le tremblement de terre ait coup? l’?lectricit? alimentant les syst?mes de refroidissements. Des milliers de r?sidents ont ?t? ?vacu?s alors que des employ?s des centrales nucl?aires ont essay? de contr?ler les r?acteurs nucl?aires afin d’?viter une fusion du coeur des r?acteurs nucl?aires.

La fusion du c?ur d’un r?acteur nucl?aire se produit lorsqu’un r?acteur nucl?aire cesse d’?tre correctement contr?l? et surtout refroidi, en raison d’une d?faillance des syst?mes de contr?le ou de s?curit?. Les crayons de combustible nucl?aire (qui contiennent l’uranium ou le plutonium ainsi que des produits de fission hautement radioactifs) commencent ? surchauffer puis ? fondre ? l’int?rieur du r?acteur. La fusion du c?ur est consid?r?e comme un accident nucl?aire grave en raison de la probabilit? que des mati?res fissiles puissent franchir l’enceinte de confinement (si elle existe) et polluer l’environnement avec une ?mission de nombreux radioisotopes hautement radioactifs. (Source)

Plusieurs fusions du c?ur se sont d?j? produites dans des r?acteurs nucl?aires autant civils que militaires. Toutes les fusions de c?ur se sont caract?ris?es par des d?g?ts tr?s s?rieux sur le r?acteur nucl?aire. Dans certains cas, il a fallu r?aliser le d?mant?lement complet du r?acteur et, dans les cas les plus graves, une ?vacuation de la population civile des environs a ?t? n?cessaire.

Mais il demeure pr?sentement impossible de maintenir les syst?mes de refroidissement des r?acteurs nucl?aires en fonction et il y a un tr?s r?el risque de les voir fondre et exploser.

D’ailleurs, il y a quelques heures, il y a eu une puissante explosion dans l’une des centrales o? les combustibles nucl?aires radioactifs sont gard?s. Le niveau des liquides refroidisseurs a baiss? dans le r?acteur de la centrale nucl?aire N?1 Fukushima (9501) op?r? par Tokyo Electric Power Co. dans la pr?fecture de Fukushima, exposant ainsi le coeur du r?acteur nucl?aire ? de la surchauffe et les crayons de combustible nucl?aire sont maintenant endommag?es. Du c?sium, un sous-produit d’un r?acteur hors de contr?le, a ?t? d?tect?.

La salle de contr?le du r?acteur de la centrale Fukushima N?1 a enregistr? dans la matin?e un niveau de radioactivit? 1000 fois sup?rieur ? la normale. Les fonctions de refroidissement ?taient en outre inop?rationnelles dans trois r?acteurs d’un second site voisin, Fukushima N?2. Des milliers de personnes ont ?t? ?vacu?es, dans un rayon allant jusqu’? 10 kilom?tres des centrales. (Source: Cyberpresse.ca)

Mais selon les derni?res nouvelles provenant de CNN, les ?vacuations ont maintenant ?t? ?largies ? 20 kilom?tres de rayon autour de la centrale N?1. Selon Reuters, 20 000 personnes auraient d?j? ?t? ?vacu?es.

TEPCO a perdu le contr?le de la pression dans le coeur d’un des r?acteurs de la deuxi?me centrale est elle augmente dangereusement. Elle atteint, au moment d’?crire ces lignes, plus de deux fois la pression normale. Le directeur du cabinet Edano confirme qu’il y aurait une fuite de radiation ? la centrale de Fukushima.

Esp?rons que la communaut? internationale fait tout en son pouvoir pr?sentement pour pr?venir un d?sastre ? ces deux centrales nucl?aires et les autorit?s japonaises coop?rent pleinement pour r?soudre la situation. Le Japon et les r?gions avoisinantes sont potentiellement sur le point de vivre une catastrophe sans pr?c?dent si cette situation n’est pas prise en charge convenablement. Tout cela commence ? prendre les allures d’un nouveau Tchernobyl, 25 ans plus tard, mais potentiellement bien pire.

Aux derni?res nouvelles, la centrale d?Onagawa est en feu, et il semble qu?il n??tait plus possible d?emp?cher la fusion du r?acteur, bien que les informations soient manifestement filtr?es afin de ne pas affoler les populations.

C?est toujours le m?me syndrome, celui de Tchernobyl, qui consiste ? dissimuler le danger, afin de ne pas cr?er la panique.

Pour suivre les informations en direct, on peut utiliser ce lien. (Source)

Et comme si la situation n’?tait pas d?j? assez dramatique, le volcan Sakurajima vient de faire ?ruption au Japon. C’est le quatri?me volcan ? faire ?ruption aujourd’hui, apr?s deux en Russie et un en Indon?sie.

================================

Derni?res nouvelles – Mise ? jour le 12-03-11, ? 17:23

Le r?acteur nucl?aire qui fait d?faut, le Fukushima Dai-ichi Unit 1, est construit par General Electric et est de type GE Mark I Boiling Water Reactor. Le diagramme sch?matique est disponible ici.

Les risques d’une catastrophe nucl?aire augmentent rapidement au Japon, « pire que Tchernobyl ». L’expert nucl?aire Kevin Kamp, du Institute for Public Accuracy, a d?clar? ceci ? propos des risques d’apr?s tremblement de terre au Japon:  » Le r?seau d’?lectricit? ne fonctionne pas. Les g?n?rateurs diesels ont ?t? endommag?s. Les multi-r?acteurs de la centrale ?lectrique de Fukushima reposent d?sormais sur des batteries d’urgence qui n’ont qu’une autonomie de huit heures. Le danger est que les coeurs des r?acteurs nucl?aires thermiquement tr?s chauds doivent ?tre continuellement refroidi pendant 24 ? 48 heures. Sans ?lectricit?, les pompes ne seront pas capables de pomper de l’eau ? travers les coeurs des r?acteurs pour les refroidir. Un coup que l’?lectricit? est coup?e, le combustible nucl?aire irradi? commence ? fusionner. Si les syst?mes de confinement ?chouent, un rel?chement de radioactivit? catastrophique dans l’environnement se produit.

Selon la Nuclear and Industrial Safety Agency (NISA), l’explosion survenue ? la centrale Fukushima N?1 ne peut ?tre qu’avoir ?t? caus? par la fusion du coeur de son r?acteur. Des sous-produits d’une fusion d’un coeur de r?acteur nucl?aire, du c?sium et de l’iode, ont ?t? d?tect?s autour de la centrale. On peut donc assumer que le confinement protecteur du r?acteur a probablement ?t? atteint et endommag?.

Le Japon a donc appuy? sur le bouton de panique et a d?cid? d’utiliser de l’eau sal?e de l’oc?an pour essayer de refroidir le r?acteur. Il s’agit du pire accident nucl?aire de l’histoire de cette nation. Mais ce que cela signifie, c’est qu’ils ont abandonn? tout espoir de r?cup?rer et r?parer le r?acteur parce que l’eau sal?e va d?truire le r?acteur. Ainsi donc, ils sont seulement en train d’essayer de le fermer de n’importe quelle fa?on possible. Si ce plan ne fonctionne pas et que le coeur du r?acteur fusionne, la seule chose qui restera ? faire sera de le sceller avec du b?ton, ce qui revient ? le coffrer comme dans une tombe.

Le Japon a annonc? son intention de distribuer de l’iode de potassium pour prot?ger la thyro?de des gens expos?s ? de la radioactivit?.

Explosion at nuclear plant in Japan

Video of blast at Fukushima nuke plant, radiation leak reported

******************************

Mise ? jour le 13-03-11, ? 18:17

Le titre a ?t? corrig? et affiche maintenant 9,0 comme magnitude pour le tremblement de terre de vendredi, tel que confirm? par les agences de sismologie.

Le Japon a la distinction de vivre avec le plus de s?ismes que n’importe quel autre pays sur Terre. Si on inclus les secousses d?tectables seulement que par les sismographes les plus sensibles, environ 7500 tremblements de terre peuvent survenir n’importe quelle ann?e au Japon et ses environs. De ceux-l?, environ 1500 peuvent ?tre ressentis par des humains. Autant que 40 ou 50 s?ismes ressentis par des humains se produisent annuellement dans la r?gion de Tokyo uniquement. (source)

Depuis le tremblement de terre majeur de vendredi, il s’est produit plus de 300 s?ismes d’apr?s choc, variant de 3,0 ? 6,9 – tel que rapport? par CNN – au moins 4 majeurs entre 5 et 6,9 sur l’?chelle de Richter.

 »Normalement, les s?ismes d’apr?s choc se produisent ? l’int?rieur de quelques jours suivant le principal », a d?clar? le directeur du Centre Sismologique Australien, Kevin McCue;  » la r?gle de base est qu’on doit s’attendre ? un s?isme d’apr?s choc majeur d’une magnitude plus faible que le principal, alors on s’attendrait ? un s?isme de 7,9.

Vous trouverez dans cet article du Daily Mail une s?rie d’images chocs qui commencent ? ?merger du d?sastre ayant frapp? le Japon.

Images satellites AVANT-APR?S le tsunami

Autres images AVANT-APR?S tsunami

RAW, japan, The first moments of Tsunami as it reaches Kamaishi coast After Earthquake.

New dramatic video: Tsunami wave spills over seawall, smashes boats, cars

Emergency at Onagawa nuclear plant, radiation 700 times over normal

Des informations conflictuelles sont ?mises par le gouvernement japonais et les autorit?s en mati?res nucl?aires. D’un c?t? on rassure la population en disant que la situation des coeurs de r?acteurs nucl?aires est sous contr?le, alors que de nouvelles alertes sont ?mises pour le r?acteur num?ro 2 et 3 qui sont en danger de fusion d? aux syst?mes de refroidissement qui sont inop?rants. De l’eau sal?e de l’oc?an est pr?sentement utilis?e comme solution de dernier recours pour abaisser la temp?rature des coeurs des r?acteurs. On nous assure qu’il ne peut y avoir d’explosion, contrairement ? Tchernobyl car les r?acteurs utilis?s au Japon ne contiennent pas de graphite. On rapporte que 180 000 personnes ont maintenant ?t? ?vacu?es de la r?gion autour des deux centrales menac?es, par « mesure de s?curit? ».

Un sixi?me r?acteur ? Fukushima a perdu ses fonctions de refroidissement durant la journ?e du 13 mars, ont d?clar? les op?rateurs et propri?taires de la Tokyo Electric Power Co (TEPOC).

Alors que le Japon se d?p?che pour ?viter une fusion nucl?aire dans ses r?acteurs, un expert a averti dimanche que la radiation pourrait s’?tendre aux ?tats-Unis. Joe Cirincione, pr?sident de Ploughshares Fund, a d?clar? ? Fox News que « la crise nucl?aire au Japon est sans pr?c?dent ». « Un r?acteur a la moiti? de son coeur expos? d?j?. C’est celui qu’ils inondent de l’eau de l’oc?an dans un effort d?sesp?r? d’?viter qu’il ne fusion compl?tement. Ils ont perdu le contr?le d’un second r?acteur situ? directement ? c?t?, une fusion partielle, et il y a en fait un troisi?me r?acteur sur un site reli? ? 20 kilom?tres de l? sur lequel ils ont ?galement perdu le contr?le. Nous n’avons jamais connu une pareille situation auparavant ».

Le Japon a d?clar? l’?tat d’alerte pour une autre centrale nucl?aire, celle d’Onagawa, apr?s que des niveaux excessifs de radiation ont ?t? enregistr?s, annonc? la AIEA. Six millions de foyers sont sans ?lectricit?, soit plus de 10% de la population japonaise, alors que la terre continue de trembler aux deux heures depuis vendredi. (source)

Le volcan Shinmoedake entre en ?ruption au Japon. Les d?bris volent ? 4 km dans les airs

Q: Is There A Meltdown? A: We Have To Be Very Careful About « Terminology » Nuclear Situation Update

******************************

Mise ? jour le 14-03-11, ? 17:23

La situation se d?t?riore… deux r?acteurs seraient en fusion et un troisi?me sur le point de fusionner. On apprend qu’un de ces r?acteurs fonctionne avec du MOX, un m?lange d?uranium et de plutonium, ce qui la pire des choses. Le r?acteur N?3 qui ?prouve des probl?mes fonctionne avec du plutonium ou l’un de ses d?riv?s (MOX), des substances extr?mement toxiques et radioactives.

Le MOX, combustible particuli?rement toxique

Le r?acteur N?3, en proie ? une forte surchauffe, fonctionne au MOX.

Le MOX, combustible utilis? dans la centrale nucl?aire japonaise de Fukushima,? […] est un mat?riau particuli?rement toxique, a soulign? le R?seau Sortir du nucl?aire (RSN).

Le r?acteur N?3 en particulier, en proie ? une forte surchauffe, fonctionne au MOX – pour « m?lange d’oxydes »- un combustible « extr?mement dangereux qui entre plus facilement en fusion que les combustibles classiques », indique RSN. Compos? d’uranium et de plutonium, issu de d?chets nucl?aires recycl?s, le MOX est « bien plus r?actif que les combustibles standard », a expliqu? ? l’AFP Jean Marie-Brom, ing?nieur atomique, directeur de recherche au CNRS.

« Le plutonium, qui n’existe pas ? l’?tat naturel, est un poison chimique violent. Le mieux aurait ?t? de ne pas en mettre du tout », explique-t-il. Selon RSN, sa « toxicit? est redoutable: il suffit d’en inhaler une particule pour d?velopper un cancer du poumon ».

Le m?lange sp?cial de plutonium ? ?t? introduit en ao?t 2010 dans le r?acteur, rapporte le quotidien Japan Today:

? Tokyo Electric Power Co a charg? un m?lange de combustible plutonium-uranium samedi dans un des r?acteurs du site nucl?aire de Fukushima afin de r?aliser le premier et plus grand site de production d??nergie thermique au plutonium. Le r?acteur no 3 du site de Fukushima sera la troisi?me usine du Japon ? passer dans la g?n?ration dite ?pluthermal?. ?

? Si un de ces r?acteurs avec des noyaux de Plutonium parvient ? un seuil critique et si l?enceinte est rompue, la lib?ration d?? peine quelques kilogrammes de PU pourrait entra?ner LA MORT D?UNE PARTIE SIGNIFICATIVE DE LA SURFACE DE LA TERRE.?

Ici un reportage en fran?ais sur l’explosion dans l’enceinte de la centrale nucl?aire au Japon:
http://www.youtube.com/watch?v=N9eg8orD4U0&NR=1

Explosion dans la centrale nucl?aire au Japon. 12-03-2011
http://www.dailymotion.com/video/xhkggx_explosion-de-la-centrale-nucleaire-au-japon-12-03-2012_news

Catastrophe de Fukushima : les premi?res mesures ind?pendantes de radioactivit? sont alarmantes

Le R?seau ? Sortir du nucl?aire ? r?v?le que six journalistes ind?pendants de l?association JVJA (Japan Visual Journalist Association), dont le directeur du magazine Days Japan, Ryuichi HIROKAWA, se sont rendus pr?s de la mairie de Futaba, ? 2 km de la centrale de Fukushima Daiichi, pour mesurer la radioactivit? avec trois compteurs Geiger, ce dimanche 13 mars ? 10h20. Il s?agit ? notre connaissance de la premi?re mesure faite de fa?on ind?pendante des autorit?s, par des journalistes japonais que nous saluons pour leur courage et les risques qu?ils ont pris pour faire leur m?tier.

? la mairie de Futaba, situ?e ? 2km de la centrale de Fukushima Daiichi, la radioactivit? d?passe la capacit? de mesure de certains des compteurs Geiger (BEIGER COUNTR DZX2, VICTOREEN 209-SI, et MYRate PRD-10) employ?s par les journalistes japonais.

? l?aide d?un compteur VICTOREEN 209-SI, le d?bit de dose a ?t? mesur? ? 10 milli-R?ntgen/h (soit 0,1 mSv/h, ce qui signifie qu?un citoyen japonais re?oit la dose annuelle tol?r?e en France en l?espace de 10 heures)
. Le journaliste ayant effectu? la mesure, Ryuichi Hirokawa, d?clare : ? Quand j?ai fait un reportage fin f?vrier 2011 ? Tchernobyl, le taux de radioactivit? ?tait de 4 milli-R?ntgen/h (0,04 mSv/h) ? 200 m du r?acteur accident?. Dans la ville de Pripyat, ? 4 km du r?acteur de Tchernobyl, le niveau ?tait de 0,4 milli-R?ntgen/h. ? (1)

Les mesures relev?es avec les 2 autres appareils varient dans une fourchette de 20 ? 1000 micro-sievert par heure (0,02 ? 1 mSv/h). Explication : 1 mSv repr?sente le niveau de la limite annuelle autoris?e en France pour l?exposition de la population aux rayonnements radioactifs artificiels en France. En seulement 1 heure, un citoyen japonais re?oit la dose annuelle.

De telles informations accr?ditent un niveau de radioactivit? dramatiquement ?lev? dans un p?rim?tre ?tendu autour de la centrale, dont les cons?quences sanitaires ne pourront ?tre que tr?s graves.

Rappelons que la radioactivit? atteignait ce matin un niveau 400 fois sup?rieur ? la normale ? la pr?fecture de Miyagi, distante de 80 km de la centrale de Fukushima Daiishi (2).

Les autorit?s japonaises sont en train de perdre tout contr?le sur la situation. Le R?seau ? Sortir du nucl?aire ? alerte les citoyens : le gouvernement japonais cherche ? minimiser autant que possible la gravit? de la catastrophe nucl?aire en cours et du rel?chement de radioactivit? dans l?environnement. Avec la r?union minist?rielle de ce samedi 12 mars et la tentative de d?sinformation du ministre de l?industrie ?ric Besson, la machine ? ?touffer l?information s?est d?j? mise en marche, en France aussi.

Mise ? jour le 16-03-11, ? 00:00

Le commissaire europ?en ? l’Energie G?nther Oettinger a qualifi? aujourd’hui l’accident nucl?aire au Japon  » d’apocalypse « , estimant que les autorit?s locales avaient pratiquement perdu le contr?le de la situation dans la centrale de Fukushima.

? On parle d’apocalypse et je crois que le mot est particuli?rement bien choisi ?, a-t-il d?clar? devant une commission du Parlement europ?en ? Bruxelles.  » Pratiquement, tout est hors de contr?le « , a-t-il ajout?.  » Je n’exclus pas le pire dans les heures et les jours ? venir « . (source)

? lire:

Japon : niveau de gravit? 6, risque de fuite radioactive

– La crise nucl?aire s’aggrave apr?s une nouvelle explosion ? l’aube li?e ? la pr?sence d’hydrog?ne dans le r?acteur 2 de la centrale de Fukushima 1, puis un incendie du r?acteur 4, ?galement ? la suite d’une explosion. L?g?re hausse de temp?rature dans les r?acteurs 5 et 6 de la centrale.

– « Le niveau de radioactivit? a consid?rablement augment? » sur le site (Premier ministre Naoto Kan). Son porte-parole annonce quelques heures plus tard que le niveau a commenc? ? baisser. Appel aux personnes habitant dans un rayon de 30 kilom?tres ? rester calfeutr?es chez elles.

– L’Agence internationale de l’?nergie atomique (AIEA) estime que l’enceinte de confinement du r?acteur 2 a peut-?tre ?t? « affect?e ». L’enceinte de confinement « n’est plus ?tanche » et cet accident nucl?aire a atteint un niveau de gravit? 6 (sur une ?chelle de 7), selon l’Autorit? fran?aise de s?ret? nucl?aire (ASN). Les autorit?s japonaises ont annonc? que l’explosion a endommag? l’enceinte, mais sans la percer.

– Le niveau de radiations cons?cutif ? l’incendie « pourrait endommager la sant? » des populations (ministre japonais des AE).

– Le taux de radioactivit? ? Tokyo d?passe l?g?rement la normale ? la mi-journ?e, avant de redescendre.

– Bilan officiel du s?isme et du tsunami: 3.373 morts, 6.746 disparus.

– Les 100.000 soldats mobilis?s, ?paul?s par de nombreux secouristes ?trangers, continuent de porter secours aux plus de 500.000 sinistr?s.

Dans la soir?e, fort s?isme de magnitude 6 au sud-ouest de Tokyo.

Berlin annonce la fermeture provisoire de sept r?acteurs. Moscou ordonne une ?tude du nucl?aire. L’UE d?cide des tests de r?sistance de ses centrales.

Jonathan du blogue L’?veil 2011 a ceci comme information:

L?accident nucl?aire de Fukushima au Japon a atteint un niveau de gravit? 6 sur l??chelle internationale des ?v?nements nucl?aires et radiologiques, qui en compte 7, a estim? mardi le pr?sident de l?Autorit? fran?aise de s?ret? nucl?aire (ASN), Andr?-Claude Lacoste.
?Le ph?nom?ne a pris une ampleur tout ? fait diff?rente d?hier (lundi). Il est clair qu?on est au niveau 6?, a d?clar? M. Lacoste au cours d?un point de presse. ?Les ordres de grandeur ont chang??, a-t-il ajout?.

L??valuation de l?Autorit? de s?ret? nucl?aire fran?aise s?appuie notamment sur la situation du r?acteur num?ro 2 de la centrale de Fukushima. L?enceinte de confinement du r?acteur num?ro 2 ?n?est plus ?tanche?, a ainsi d?clar? Andr?-Claude Lacoste. L?enceinte de confinement qui entoure le coeur du r?acteur est destin?e ? le prot?ger et ? l?isoler de son environnement, afin d??viter toute contamination radioactive.

L?agence de s?ret? nucl?aire japonaise quant ? elle n?a pas relev? le classement de l?accident au niveau 6, a d?clar? mardi ? l?AFP l?un de ses responsables.
Selon l?ASN, ?deux explosions successives, ? 06h10 et 10h00 (heures locales) ont probablement entra?n? une d?gradation de l?enceinte de confinement ? l?origine de l?augmentation significative des rejets radioactifs d?tect?s?. ?Nous sommes tr?s clairement dans des doses extr?mement ?lev?es? dans les environs imm?diats de la centrale, a pr?cis? M. Lacoste. (source)

Explication (en anglais) d’une fusion d’un coeur nucl?aire

30km no-fly zone over Fukushima, meltdown fears as radiation leak confirmed

Les autorit?s japonaises ont d?clar? que les crayons de combustibles nucl?aires semblent fusionner les trois r?acteurs les plus affect?s. La situation se rapproche de la s?v?rit? de Tchernobyl. Les explosions de mardi ? la centrale nucl?aire de Fukushima Daiichi ont ?lev? la situation ? « s?rieux accident », un niveau sous celui de Tchernobyl, a d?clar? un expert nucl?aire fran?ais.

Le sp?cialiste nucl?aire russe Iouli Andreev, qui a ?t? appel? ? aider au nettoyage du site de Tchernobyl, a accus? l’avarice de l’industrie nucl?aire et l’influence corporative sur l’Agence internationale de l’?nergie atomique (AIEA) d’avoir contribu? ? ce que la situation se d?t?riore au Japon en ignorant volontairement les le?ons du pire accident nucl?aire mondial il y a 25 ans pour prot?ger l’expansion de leur industrie.

Selon Kyoto News, les taux de radiation sont le double des niveaux qui avaient jusqu’alors ?t? enregistr?s par TEPCO. Les vents ont chang? de direction et soufflent maintenant les retomb?es radioactives vers Tokyo, la capitale, faisant augmenter les taux de radioactivit? rapidement.

Les retomb?es radioactives touchent Tokyo avec des taux de 10 ? 80 fois la normale. Reuters et NHK rapportent que les taux de rayonnement sont d?tect?es partout au Japon et Air China a d?cid? d’annuler tous ses vols vers Tokyo. La peur des retomb?es radioactives suite ? une troisi?me explosion ? la centrale de Fukushima a sem? la panique ? Tokyo, l’une des plus populeuses agglom?rations du monde, d?clenchant des ?vacuations spontan?es de la ville et ses environs. Des images percutantes sont ? voir dans cet article du Daily Mail.

Maintenant, un nouveau feu vient de se d?clarer au r?acteur num?ro 4 de la centrale nucl?aire de Fukushima Daiich, qui a d?j? subi quatre explosions depuis vendredi. La quatri?me explosion a tu? deux personnes et a ouvert deux br?ches dans l’enceinte de confinement et donc la structure est compromise. NHK rapporte des fissures dans les r?acteurs #1 et #4 suivant l’explosion. L’admission de fusion des coeurs nucl?aires signifie dor?navant qu’il y aura sans doute des effets sur la sant? ? la grandeur de la plan?te. Apr?s le d?ni r?p?t? du gouvernement japonais insistant que les fuites de mat?riel radioactif n’?taient pas s?rieuses, de r?centes vid?os et ?vidences rapport?es confirment l’horrible v?rit?. Le Japon se pr?pare maintenant pour le pire sc?nario en ?vacuant des centaines de milliers de personnes. Les retomb?es radioactives pourraient bient?t atteindre le Canada et les ?tats-Unis, les expositions pouvant durer des mois.

Ce feu dans le site du quatri?me r?acteur de Fukushima (voir ce r?seau de nouvelles en « live streaming ») est situ? dans le lieu o? sont entrepos?s les d?chets de combustible nucl?aire. Ce quatri?me r?acteur n’?tait pas en fonction lors du s?isme de vendredi. Mais ces d?p?ts de crayons de combustible nucl?aire utilis? sont importants car ils en contiennent moyenne de 3450 ? 6291 assemblages de crayons, qui chacun d’eux contiennent 63 crayons. Donc, il pourrait se trouver plus de 600 000 crayons de combustible utilis?s ? la centrale de Fukushima, d’o? l’importance et la gravit? de la situation de l’explosion et du feu dans le b?timent num?ro 4. Les niveaux de radioactivit? ont mont? de fa?on significative, passant de 1000 microsieverts par heure ? 400 millisieverts par heure, probablement rel?ch?s par le feu rendu possible d? au manque de liquide refroidisseur. Ces niveaux de radioactivit? vont causer du tort ? la sant? des gens, tel que st?rilit? chez les hommes et r?duire les taux de globule blanc dans le sang.

Un vent de panique s’est empar? des march?s financiers et une vente de masse a fait perdre $287 milliards en valeur des march?s boursiers de Tokyo. La Nikkei Futures a baiss? de plus de 16% depuis le s?isme de vendredi dernier.

*************************

Mise ? jour le 17-03-11, ? 14:40
Voici un extrait d’un puissant article publi? par le Monde Diplomatique – Tout est sous contr?le – sur la situation au Japon et surtout ? propos de l’?tat des m?dias et des autorit?s et de leur gestion de l’information en temps de crise. Un regard per?ant et tr?s r?v?lateur que les lecteurs sont fortement conseill?s de lire en entier:

Et comparons avec le ??discours officiel?? repris par les m?dias. L? encore, nous assistons dans les cinq jours ? un hiatus ?norme entre ce qui est dit et ce qui est fait. Dans la pratique, on instaure une zone d??vacuation, dont le diam?tre va d?ailleurs grandir au fil du temps. On distribue de l?iode, on pr?pare les syst?mes de mesure de la radioactivit?… Dans le discours, nous aurons deux antiennes qui reviennent en permanence?: ??les doses re?ues ne sont pas dangereuses pour les populations?? et ??on ne peut pas comparer avec Tchernobyl??. Sous une forme ou sous une autre, ??experts??, d?cideurs politiques et ?conomiques et journalistes sp?cialis?s vont s?efforcer de relayer ce message. Pour des raisons de court terme (au Japon notamment), mais surtout d?int?r?ts biens compris (?viter que l?accident n?ait des cons?quences sur la fili?re en France et dans le monde). L?information qui va ?tre d?livr?e ne sera jamais une image du r?el impitoyable qui se met en place, mais une volont? permanente de ??rassurer??, au prix de tous les petits arrangements avec la r?alit?.

Quant ? la comparaison avec Tchernobyl, essayons de mesurer ce qu?elle repr?sente. L?explosion de la centrale ukrainienne, l??jection dans la stratosph?re du nuage radioactif, et les retomb?es sur un continent entier serait-elle la seule forme de la catastrophe nucl?aire?? D?s lors, tant que l?explosion n?aurait pas eu lieu, il n?y aurait pas de catastrophe nucl?aire, comme l?affirmait sans rire samedi Eric Besson, ministre fran?ais de l?industrie. Ou cette d?claration hallucinante d?Anne Lauvergeon, pr?sidente d?Areva et ? ce titre en responsabilit? sur la fili?re nucl?aire?: ? Je crois qu?on va ?viter la catastrophe nucl?aire.??

Pendant ce temps, l?accident grimpe r?guli?rement sur l??chelle de l?International Nuclear and Radiological Event Scale (INES), d?une position?4, signe d?une situation ??ma?tris?e?? et d?un rel?chement de mati?re radioactive important mais limit? ? l??chelle locale, ? la position?6, accident grave… tout pr?s du maximum?7, accord? ? Tchernobyl. Pendant ce temps, nous voyons, sur des vid?os diffus?es en direct, des explosions dans la centrale. L?un apr?s l?autre, les b?timents sont souffl?s en nuages, qui ? chaque fois ne sont pas le grand champignon qui seul serait signe de catastrophe. On nous parle de l?enceinte de confinement comme du dernier rempart, et nous devons ?tre convaincus qu?elle tient encore et tiendra toujours. L? encore, le foss? entre le discours et les faits laisse pantois.

Mais r?fl?chissons ? cette focalisation sur ??l?explosion??. Il s?agit d?un double mouvement m?diatique?: l?attente garde le spectateur en haleine, et les m?dias, tout comme leurs spectateurs, croient toujours que le monde est un film hollywoodien, avec happy end obligatoire. Mais il s?agit aussi de masquer la r?alit? de la situation de catastrophe telle qu?elle est d?j? en place. Car m?me si l?expulsion de mati?re radioactive sur une large distance est ?vit?e ? ce qui semble de moins en moins probable au moment o? j??cris ces lignes, car les ing?nieurs viennent de quitter leur poste compte tenu de l?intensit? de la radioactivit?, les mati?res radioactives sont d?j? propuls?es sur une large zone. Tokyo, avec ses 35?millions d?habitants, conna?t une augmentation rapide de la radioactivit?. Alors m?me que le gouvernement japonais se veut rassurant envers les populations, lundi?14, le porte-avion am?ricain Ronald Reagan, pourtant situ? ? 150?km, se d?place pour ?viter un?nuage radioactif. Car le maintien, quand il ?tait encore possible, de la temp?rature du c?ur passait par des rel?chements volontaires ou explosifs de vapeurs charg?es de radionucl?ides, ce qui est signe de catastrophe, avec ? l??vidence des cons?quences, sur la sant? humaine, l?agriculture, l?alimentation…

Cela n?emp?chait pas les ??experts?? de l?Organisation mondiale de la sant?, cette m?me institution qui voyait dans la grippe?H1N1 une menace pour la plan?te, de d?clarer?: ??D?apr?s ce que l?on sait pour l?instant sur les niveaux de radioactivit?, le risque de sant? publique est minime pour le Japon.?? On est alors le lundi 14?mars, et c?est repris dans une d?p?che AFP de 18?h. Gregory Hartl, porte-parole de l?OMS, ajoute sans rire?: ??Cela veut dire que si quelqu?un est touch?, les risques ne sont pas tr?s grands.??

Devant la na?vet? tant des experts patent?s que des m?dias, nous sommes en droit de soulever quelques questions essentielles pour la soci?t? qui ?mergera de cette catastrophe en cours.

Terminons en admirant la fa?on dont on suppute dor?navant sur l?imminence de la pluie, sur le sens du vent, sur la force des vagues pour d?terminer les risques encourus par les populations du Japon (et des pays de la zone Pacifique). Comme des augures de l?Antiquit?, la soci?t? techno-m?diatique en est r?duite ? esp?rer des signes du ciel pour conjurer le sort… Si l?humanit? dispose de plus de connaissances, il est clair qu?elle n?a pas beaucoup plus de sagesse.

Cliquez ici pour poursuivre la lecture de cet article

*************************


Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’or et la théorie du complot

Stephen Moore vient de déclarer que les cours du métal jaune devraient remonter à 2.000 ...

20 Commentaire

  1. avatar

    Mille merci pour cet article François. (Y)

  2. avatar

    Bon courage François!

    La vie est déjà si fragile et la nature si puissante! J’aimerais tellement que notre culture n’ajoute pas à cette fragilité.

  3. avatar

    Bonsoir ,
    Merci pour toutes ces informations , alors que la presse européenne est très incomplète sur la situation ! Cela fait peur !
    Cdt

  4. avatar

    Merci François,
    2011 est une année qui n’a que deux mois.
    J’espère que la situation mondiale va se calmer.
    Quoique, avec l’ère d’austérité que veulent imposer les gouvernements, le monde occidental risque d’entrer en crise
    Une marche (sic) contre le budget Bachand… Qui n’est pas encore arrivé. Avec, comme toujours, bien des policiers.
    ***

  5. avatar

    L’Agence de sûreté nucléaire japonaise a placé la centrale d’Onagawa en état d’alerte en raison d’un niveau de radioactivité dépassant le seuil autorisé dans les environs, avant de constater que son système de refroidissement fonctionnait normalement. La hausse de la radioactivité constatée dans le secteur était due aux radiations dégagées par la centrale de Fukushima.(source)

    Ce qui me questionne c’est que le niveau de radioactivité provenant de Fukushima est assez élevé pour déclancher l’alerte à Onagawa situé à 90 km et que la zone d’évacuation autour de Fukushima est seulement de 20 km.

    DG

    • avatar

      Ce qui veut dire que c’est soit qu’ils mentent à propos de ce qui se passe réellement au site de Fukushima ou de Onagawa.

      Je viens d’ailleurs tout juste de faire une mise à jour à la suite de l’article ci-haut.

      Merci pour les infos, Denis.

  6. avatar

    cauchemar

    allons bon, etes vous un imbécile ?

    Les cons ca ose tout ? OUi
    Les imbéciles ca ne retient rien, et on peut leur faire le meme coup dix fois de suite

    Le japon 2 eme économie mondiale est mort

    L’impact économique touche l’économie asiatique

    Second impact : l’impact psychologique autour du nucléaire : qui produit de l’énergie nucléaire, la france, qui a besoin de cette énergie

    l’europe

    Sans énergie, sans pétrole, sans énergie nucléaire, les gens vont crever

    il vous faut un dessin poiur comprendre n’est ce pas

    il y a ceux qui pensent, et ceux ne font que suivre des idées

    allons du courrage bon sang

    a qui profite ce crime ?

    La probabilité que cette événement, arrive maintenant et impact tout ceci, dans un mobile que l’on peut très bien imaginer si on prend 2 seconde de recul : la probabilité que cette événement soit naturel est proche de ZERO

  7. avatar

    LE XXI eme siècle n’aura pas LIEU

    • avatar

      La singularité technologique, ses promesses et ses risques

      peut justifier

      bien des conduites

      ( en terme psychologique , pour une classe dominante donnée )

  8. avatar

    QUE deux réacteur soit en danger ou dégage du radioactif

    c’est anecdotique

    C’EST ANECDOTIQUE

    SI il y a des raisons de le faire, cet événement, pour servir des intérêt, et ( peut être qu’il y en a )

    alors l’événement ou la catastrophe n’est qu’un levier de monde, a l’intérieur d’une histoire linéaire et l’acte est quelque peu prémédité

    autant que l’ai l’assascinnat d’un archiduc, la destruction des économies en tout temps,

    c’est un jeux pour imbéciles, ou l’humain n’est rien, il est ou plutot il était de l chaire a canon sur un échiquier

    et aujourd’hui il est moins

    que rien

    alors autant s’en séparer tout de suite

    La 3eme guerre mondiale n’aura pas lieu

    on l’appellera autrement , car elle aura des autres apparences

  9. avatar

    Utiliser l’argument écologique est alors comme faire partie de l’angsoc, de 1984

    Des littles brothers pour soutenir le big brother

    quoi qu’il fasse