Accueil / L O C A L I S A T I O N / EUROPE / FRANCE / Politique française / SDF : l?effrayant bilan de Sarkozy

SDF : l?effrayant bilan de Sarkozy

??On n?a pas le droit d?avoir faim et d?avoir froid??, affirmaient Coluche et les Enfoir?s. Ils ne pouvaient imaginer que le ??compassionnel?? Nicolas Sarkozy se montrerait encore plus exigeant qu?eux durant la campagne ?lectorale de 2007 en affirmant que, lui ?lu, il n?y aurait plus un seul SDF dans les rues de nos villes deux ans plus tard. 2011?: non seulement les pauvres et les SDF sont toujours plus nombreux, mais sous la gouvernance du Tartuffe pr?sidentiel, le nombre des morts de la rue s?est encore accru dans des proportions effarantes. Une r?alit? scandaleuse et inacceptable…

Il existe de multiples mani?res d??tablir le bilan d?un mandat pr?sidentiel, que ce soit sous l?angle social, sous l?angle ?conomique, sous l?angle s?curitaire, sous l?angle international, voire sous l?angle comportemental. Et si l?on peut, dans la plupart des domaines, mettre en avant des donn?es statistiques objectives, le jugement global n?en reste pas moins subjectif car directement li? ? la perception de chaque ?lecteur, ? sa propre sensibilit? aux probl?mes de la soci?t?.

Comment sera jug? le bilan de Nicolas Sarkozy?? ? l??vidence, de mani?re tr?s m?diocre par une large majorit? de la population fran?aise, et cela jusque dans les rangs de la droite mod?r?e, exc?d?e notamment par les d?rives en direction du Front National. Ce bilan sera m?me jug? calamiteux par tous ceux qui ? nous devrions tous l??tre?!?? se sentent concern?s par les catastrophiques statistiques de la pr?carit?, de la pauvret?, de l?exclusion dans notre pays. Des chiffres indignes de la 5e puissance mondiale?; indignes de l?habit de donneur de le?ons plan?taire qu?a pr?tendu endosser d?s son entr?e ? l??lys?e le tr?s narcissique Nicolas Sarkozy?; indignes de ses promesses de campagne.

Rappelons-nous, ? cet ?gard, le discours prononc? en d?cembre 2006 par le candidat Sarkozy?sur ce ton de conviction et de sinc?rit? savamment travaill? qui lui sert r?guli?rement ? enfumer l??lectorat?: ??Je veux, si je suis ?lu pr?sident de la R?publique, que d’ici ? deux ans plus personne ne soit oblig? de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid.?? […] ??Le droit ? l’h?bergement, c’est une obligation humaine. Si on n’est plus choqu? quand quelqu’un n’a plus un toit lorsqu’il fait froid et qu’il est oblig? de dormir dehors, c’est tout l’?quilibre de la soci?t?, o? vous voulez que vos enfants vivent en paix, qui s’en trouvera remis en cause.??

Manifestement, Nicolas Sarkozy n?a pas ?t? choqu? tr?s longtemps par l?extr?me d?nuement d?une partie croissante de la population. D?s son ?lection, il s?est m?me empress? de balayer d?un revers de main d?sinvolte, pour ne pas dire m?prisant, le sort des quelques dizaines de milliers de personnes contraintes de vivre sur les trottoirs de nos villes, parfois avec femme et enfants, parfois m?me en ayant un job insuffisant pour leur permettre de disposer d?un toit. L?important en 2007 ?tait ailleurs?: au Fouquet?s (de mani?re embl?matique), dans les Conseils d?administration des entreprises du CAC40, et dans les salons feutr?s des grandes fortunes de ce pays dont l?influence m?diatique et les puissants r?seaux avaient permis l??lection d?un homme lige principalement pr?occup? par les int?r?ts des puissants. Et rien n?a boug? depuis?: Nicolas Sarkozy reste sourd et aveugle ? la paup?risation grandissante des classes populaires?; sourd et aveugle ? la mis?re qui s??tend aux portes de la capitale et de nos m?tropoles?r?gionales?; sourd et aveugle au spectacle dramatique des morts de la rue.

265 SDF sont morts en 2008, 358 en 2009, 414 en 2010. Combien en 2011, monsieur Sarkozy?? Et combien en 2016 si les Fran?ais, victimes une nouvelle fois de vos promesses d?lib?r?ment mensong?res et de votre coupable incurie, vous donnent l?an prochain la possibilit? de poursuivre votre ?uvre de destruction du lien social et des services publics, votre ass?chement des moyens allou?s aux associations humanitaires??

La mort des pauvres n?est pourtant pas une fatalit?, loin s?en faut?: en Allemagne*, 18 SDF sont morts en 2009 et 13 en 2010, soit 20 fois moins qu?en France en 2009 et… 32 fois moins en 2010?!!! Des chiffres d?autant plus accablants pour Nicolas Sarkozy que l?Allemagne, avec ses 85 millions d?habitants est nettement plus peupl?e que notre pays avec ses 63 millions d?habitants. Des chiffres d?autant plus accablants que l?Allemagne subit un climat nettement plus rigoureux que le n?tre.

La France de Nicolas Sarkozy, c?est ?galement sur le plan des statistiques ? l? aussi dramatiques?? 8,17?% de la population sous le seuil de pauvret? en 2009, un chiffre en forte augmentation par rapport ? l?ann?e pr?c?dente. Et d?ores et d?j?, les associations estiment que cette douloureuse statistique sera pire encore en 2010, avec un nombre effarant de jeunes enfants et de nourrissons mal nourris, mal log?s, mal chauff?s, mal soign?s. Au train o? vont les choses, par la faute de l?incurie gouvernementale et des calamiteux choix politiques impos?s par Nicolas Sarkozy au d?triment des classes populaires, c?est vers le nombre symbolique de pr?s de 1,5 millions de personnes sous le seuil de pauvret? que l?on s?achemine pour la fin du mandat pr?sidentiel par rapport ? 2007. Un bilan dont vous ?viterez bien ?videmment de faire ?tat, Monsieur Sarkozy, avec toute la l?chet? dont sont capables les personnages politiques comme vous.

? la tol?rance z?ro contre l?exclusion, bafou?e avec un tel cynisme et un tel m?pris pour les plus humbles et les plus fragiles de nos concitoyens par le Pr?sident des riches, le peuple fran?ais saura, esp?rons-le, r?pondre en 2012 par la tol?rance z?ro envers le menteur qui a tromp? ses attentes et, pire encore, trahi sans vergogne ses esp?rances de justice sociale.

Si tel n?est pas le cas, nous irons vers le chaos?!

*?? noter qu?il existe une diff?rence entre la France et l?Allemagne?: chez nos voisins, ce ne sont ni les pouvoirs publics ni les collectivit?s locales qui ont pour mission de prendre en charge les SDF, mais l??glise. Ce devoir humanitaire n?est pourtant pas financ? par cette derni?re mais par l?imp?t dont une partie est revers?e ? l??glise en ?change de la prise en charge des SDF.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Gilets jaunes : Macron est-il sorti du guêpier ?

La conférence de presse donnée par Macron le jeudi 25 avril à l’Élysée a été ...