vendredi, août 28, 2015
Home » A C T U A L I T É » Science et Nouvel Ordre Mondial: l?escroquerie du r?chauffement climatique anthropique expos?e dans les m?dias allemands
dd395-Church-S-495x440

Science et Nouvel Ordre Mondial: l?escroquerie du r?chauffement climatique anthropique expos?e dans les m?dias allemands

L’?veil 2012

Pas un mot en France? Attendons que le livre soit traduit en fran?ais s?il l?est un jour peut-?tre? Depuis le ClimateGate de Novembre 2009, le RCA est mort et enterr?. Les escrocs mondialistes de cette supercherie ? l??chelle plan?taire sont toujours en poste, il serait grand temps de balayer cette fange pseudo-scientifique, politiquement contr?l? ? des fins de sauvegarde d?int?r?ts particuliers.

Le r?chauffement climatique anthropique a toujours ?t? une fable fond?e sur une pseudo-science. Une science tronqu?e, manipul?e ? des fins politiques. Nous avons dit depuis bien longtemps que le GIEC est une ORGANISATION POLITIQUE et non pas scientifique, la science n?a absolument rien ? voir avec le GIEC, rien, z?ro, nada, zilch?

Ne m?langeons pas les sujets: la pollution est un probl?me r?el, bien s?r. Mais le CO2 n?est pas un polluant ! autre fadaise doctrinaire induite ? des fins de taxation globale.
Adressons les vrais probl?mes, l?un des probl?mes majeurs aujourd?hui concernant la tendance climatique naturelle est le suivant:

D?apr?s des ?tudes sp?cialis?es, nous nous dirigeons vers un minimum solaire (du genre du minimum de Maunder), qui va sans doute engendrer un nouveau ?petit ?ge glaciaire? sur plusieurs dizaines d?ann?es. Il va faire bien plus froid? Nous le sentons d?j? un peu de nos jours, ce n?est vraisemblablement que le d?but et rien ?d?anthropique? l?-dedans?

La question est la suivante: comment maintenir les cultures et les agricultures ? un niveau de suffisance, sachant qu?il est plus difficile de cultiver et de se nourrir lorsqu?il fait plus froid que plus chaud !? Le non sens actuel va ? l?encontre de l?int?r?t de l?humanit?. Nous devons commencer ? nous pr?parer pour ?tre capables de produire la nourriture dans des conditions plus froides? et non plus chaudes? Le probl?me climatique est l?: s?adapter ? un refroidissement annonc?. La diversion est-elle innocente ?

? R?sistance 71 ?

 


Gifle au mouvement r?chauffiste allemand ! Des m?dias majeurs se l?chent sur les ?mensonges ? propos du CO2 !?

par P Gosselin

Le 6 F?vrier 2012,

Source originale

~ Traduit de l?anglais par R?sistance 71 ~

?Les mensonges sur le CO2 ne sont que de purs activateurs de la peur? Devons-nous faire une confiance aveugle aux experts ??

C?est ce que le quotidien le plus vendu d?Allemagne Bild a ?crit ? la fois dans son ?dition papier et en ligne aujourd?hui, le m?me jour o? la maison d??dition renomm?e Hoffmann & Campe sort un livre sceptique sur le r?chauffement climatique anthropique, livre ?crit par une figure importante du mouvement socialiste et environnemental.
Ceci est ?norme. Plus que je n?aurai jamais pu imaginer. Plus ? venir dans les jours qui viennent ! Ce qu?a ?crit Bild n?est que le premier d?une s?rie ? venir.
Marquons ceci comme le jour o? le mouvement r?chauffiste allemand a pris une s?v?re gifle.

Aujourd?hui, pas un mais deux des m?dias les plus lus d?Allemagne ont publi? des articles importants sur le scepticisme concernant la science du climat dans leur ?dition papier et en ligne, co?ncidant avec la publication d?un livre majeur climato-sceptique, ?Die kalte Sonne? (le soleil froid).

L?Allemagne est maintenant plong?e dans la discorde sur le sujet chaud du changement climatique?
Qu?est-ce qui a d?clench? tout cela ? Un des p?res fondateurs du mouvement vert allemand, le professeur Fritz Vahrenholt, un social-d?mocrate et activiste vert a d?cid? d??crire un ouvrage climato-sceptique avec le g?ologue / pal?ontologue le Dr. Sebastian L?ning. Le scepticisme de Varhenholt a commenc? quand on lui a demand? d?analyser et de commenter un rapport du GIEC sur les ?nergies renouvelables. Il y trouva des centaines d?erreurs. Quand il le notifia, les officiels du GIEC n?en ont simplement pas tenu compte. Choqu?, il se posa la question: ?Est-ce la fa?on dont ces gens ont approch? les rapports d??valuation sur le climat ??

Vahrenholt d?cida d?approfondir la question. Son coll?gue le professeur L?ning lui donna ?galement un exemplaire du livre d?Andrew Montford ?The hockey stick illusion?. Il fut horrifi? par le laxisme et le mensonge qu?il trouva. Persuad? par Hoffmann & Campe, lui et L?ning d?cid?rent d??crire

le livre. ?Die kalte Sonne? cite 800 sources et diffuse plus de 80 graphiques et tableaux de donn?es. Il examine et r?sume les derni?res trouvailles scientifiques dans ce domaine.

Conclusion: on annule la catastrophe climatique

La science ?tait tronqu?e. Le livre a ?t? diffus? en librairie aujourd?hui et est d?j? num?ro 1 de la liste d?Amazon.de pour les livres environnementaux. Les indications montrent que le livre sera un bestseller. Il est publi? par une maison d??dition renomm?e et envoie maintenant une onde de choc ? travers l?establishment de la science du climat allemande. La premi?re ?dition va produire 20 000 exemplaire qui seront vite vendus.
Aujourd?hui le tablo?d national Bild (qui circule 16 millions de copies par jour) a consacr? la moiti? de sa seconde page ? un article intitul?:

Le mensonge du CO2

Une ?quipe de scientifiques renomm?s affirment que la catastrophe climatique n?est qu?une politique de la peur

Le tr?s largement diffus? journal Bild va faire suivre avec le reste d?une s?rie d?articles dans les prochains jours. Dans sa premi?re partie aujourd?hui, Bild pr?sente ?Ce que le GIEC ne vous dit pas?. Bild demande: ?Et si le GIEC avait tort? Peut-on faire une confiance aveugle ? ces experts ? Sont-Ils vraiment ind?pendants ??

Bild ?crit ensuite:

?Les projections ph?nom?nales de chaleur du GIEC ne sont que pure politique de la peur?
La s?rie de Bild va provoquer une r?action radicale des environnementalistes. Attendons-nous ? un assaut en r?gle dans les jours, les semaines qui viennent. La r?action des activistes a d?j? ?t? rapide et virulente, bien qu?ils n?aient pas encore lu le livre?

Ils n?ont jamais voulu du d?bat et maintenant la digue a craqu?

Et l?inondation de scepticisme d?ferle sur le pays. Pire, le porte-drapeau de la presse hebdomadaire allemande le magazine Der Spiegel publie aussi aujourd?hui une interview exclusive sur 4 pages de Vahrenholt, o? il r?p?te que le GIEC a totalement ignor? un large segment de la science du climat. Vahrenholt dit qu?en faisant une extension des cycles naturels connus du pass? dans le futur et en prenant en compte l?impact r?el du CO2, nous devrions nous attendre ? quelques dizi?mes de degr? de refroidissement.
Lors d?une conf?rence de presse ? Berlin aujourd?hui, Vahrenholt, L?ning et l??diteur Hoffmann & Campe ont pr?sent? leur livre et ont r?pondu aux questions des journalistes. Quand la question de savoir pourquoi Hoffmann & Campe a d?cid? de publier un tel livre est survenue, le porte-parole de la maison d??dition a simplement dit que le timing ?tait bon et qu?il y avait une v?ritable audience pour le livre. M?me la fen?tre climatique ?tait bonne ! L?Allemagne est maintenant sous les effets du plus froid des hivers depuis 26 ans. Ce qui rend encore plus difficile de renier le manque de r?chauffement.

Il doit ?tre ici not? que Vahrenholt et L?ning ne sont pas des climato-sceptiques: ce sont des ?ti?des?, qui n?ont pas ?t? capables de trouver de preuves concernant une catastrophe climatique ? venir. Ils pensent que l?humain devrait passer aux ?nergies renouvelables, mais le faire de mani?re rationnelle: ?travaillons rapidement, mais sans nous presser.?

Le lectorat sceptique ne doit pas penser que ce livre va renforcer leur scepticisme existant quant ? la responsabilit? du CO2 humain dans un ?ventuel r?chauffement climatique. Les auteurs questionnent l?affaire du CO2 et pensent que le soleil a un r?le bien plus grand qu?on ne lui pr?te dans l??chelle des valeurs sur le sujet. Le livre cite plus de 800 sources, incluant la toute derni?re litt?rature scientifique peer-reviewed. Il affiche plus de 80 graphiques et tableaux de donn?es qui illustrent clairement que rien ne va plus dans les affirmations de la science alarmiste. Le livre est ?crit de fa?on ? ce que tout le monde puisse comprendre les informations pr?sent?es et donne un r?sum? compr?hensif de la science et o? elle se situe aujourd?hui en la mati?re.

Le leadership allemand des supporteurs de la th?se du r?chauffement climatique anthropique est furieux de la publication de ce livre. Par exemple, academia, l?universit? d?Osnabr?ck, a pris la mesure d?annuler l?invitation faite au professeur Vahrenholt de venir faire une lecture le 8 F?vrier. L?universit? a d?clar? que les vues sceptiques de Vahrenholt ??taient une provocation?. De plus, le silence du parti politique SPD de centre-gauche, dont Vahrenholt est membre, est assourdissant.

Le chat est sorti du sac? et il ne va pas y retourner.
Les auteurs ont mis un site internet en ligne pour leur livre* Die kalte Sonne here.

Commentaires

commentaires

About

avatar

Check Also

fracturation

Canada: un séisme en 2014 causé par la fracturation hydraulique

Un projet de fracturation hydraulique dans l’Ouest canadien est à l’origine l’an dernier d’un des ...

24 comments

  1. avatar

    Je vous dirai, qu’à prime abord, cette offensive de nos grands médias qui nous ont manipulés plus d’une fois, me laisse sceptique. D’autant plus que les plus grands pollueurs, selon l’entendement traditionnel, sont ceux-là mêmes qui se font les apôtres de cette façon nouvelle de comprendre les changements climatiques. C’est l’opinion que diffuse chaque fois qu’il le peut, notre Jacques Brassard national d’Alma et ex ministre péquiste.

    Sans être un spécialiste de la question je sais que les glaciers de notre grand nord se transforment de plus en plus en eau sous l’effet du réchauffement de la planète. À ce que je sache personne ne rend compte pour le moment de l’apparition de nouveaux glaciers sur nos lacs et nos rivières. Au contraire, les glaces hivernales sont de moins épaisses et les aventuriers de ces passages hivernaux doivent être de plus en plus prudent.

    Quant aux chercheurs et aux centres de recherche, nous savons qu’ils sont de plus en plus dépendants de ceux qui y investissent et que la science a, aujourd’hui, suffisamment d’espace pour débattre pendant des décennies des questions comme celles-là. De cette manière les scientifiques en question sauvegarde leur réputation de savants. Pendant ce temps les mécènes peuvent poursuivre, la conscience tranquille, à polluer l’environnement avec la conscience d’en être les sauveurs.

    Mon argumentaire en est un plutôt de « méfiance » que de « substance ». Le seul élément objectif que j’apporte est que les glaciers du nord au lieu de grossir se diluent de plus en plus, ce qui ne correspond nécessairement avec l’arrivée d’une ère glaciaire.

    • avatar

      Malheureusement, cher Oscar, je crois vous êtes dans l’erreur concernant l’arctique et le reste qui selon vous se réchauffe. Ce n’est pas le cas et c’est bien démontré, voyez vous-mêmes ces articles qui en font état:

      NASA Satellite Shows That Global Temperatures Continue Their Plunge Into Record Cold

      Strange that NASA’s Hansen isn’t talking about this remarkable event. It would be easy to get the impression that he has an agenda which has nothing to do with science.

      ScreenHunter 18 Jan. 23 23.24 NASA Satellite Shows That Global Temperatures Continue Their Plunge Into Record Cold

      http://discover.itsc.uah.edu/amsutemps/



      NASA Satellite Temperatures Approaching A Record Low

      PaintImage909 NASA Satellite Temperatures Approaching A Record Low

      Factoring in the cooling effects of volcanic eruptions at El Chichón and Mt. Pinatubo in the 1980s and 1990s, January 2012 will come close to being the coldest month in the last 30 years. This despite a weakening La Nina and a solar maximum in progress.

      NASA’s James Hansen says that people who intentionally mislead about the climate are criminals. He is currently running around the world telling people that Earth is heating out of control.

      January 20, 2012 : On Thursday the National Aeronautics and Space Administration (NASA) reported that globally 2011 was the ninth warmest year on record. However, scientists warned that due to various factors the next several years the globe may see more record-setting global temperature averages.

      http://www.examiner.com/


      RSS Satellite Data Shows No Arctic Warming For Seven Years

      ScreenHunter 66 Jan. 04 07.27 RSS Satellite Data Shows No Arctic Warming For Seven Years

      http://www.remss.com/



      Record Cold In Greenland

      An incontrovertible sign of Greenland melting, is that maximum temperatures in capital have not yet made it up to the normal minimum on any day this month.

      ScreenHunter 02 Nov. 09 00.14 Record Cold In GreenlandScreenHunter 03 Nov. 09 00.14 Record Cold In Greenland

      http://www.wunderground.com/history/airport/BGGH/2011/11/9/MonthlyHistory.html



    • avatar

      German Prof Conclusion: climate catastrophe is called off

      Father of the German ‘green’ movement publishes a major book that shows global warming is a myth and that the UN’s IPCC has twisted science to further itspolitical agenda. The book is taking Germany by storm and is a heavy body blow to global-warming alarmists.

    • avatar

      Vos sources ne font pas tellement sérieuses. Pour ma part, je préfère croire, puisque c’est bien de croyance ou non en la science dont nous parlons, ce genre de sources-ci: http://contreinfo.info/rubrique.php3?id_rubrique=5

      Mon frère était persuadé que ceux qui disaient que la cigarette causait le cancer étaient des alarmistes. Il est décédé à 50 ans d’un cancer du poumon qui l’a affligé pendant près de 5 ans. Il a continué de nier le lien entre tabac et cancer jusqu’à 2 semaines avant sa mort.

      Continuez de nier les changements climatiques. Ici, à Montréal, janvier 2012 a été en moyenne plus chaud de 3 degrés. Continuez de nous jeter de la poudre aux yeux avec des graphiques comme celui du haut qui nous parle de températures à 14,000 pieds qui démontre qu’il fait plus chaud l’hiver que l’été, sans nous indiquer l’hémisphère où ces températures ont été enregistrées. C’est vraiment n’importe quoi! Je me demande vraiment quel camp est le plus criminel?

    • avatar

      Des données pas fiables?? Ce sont les données satellites de la NASA et RSS !!! Est-ce que la NASA serait devenue une agence de la théorie de la conspiration?

      Ce n’est pas parce que les données scientifiques précises mesurées par satellite contredisent votre opinion qu’elles sont fausses, et cela n’a rien à voir avec le cancer de votre frère (Dieu ait son âme)!

      Personne ne nie les CHANGEMENTS CLIMATIQUES, bien au contraire, ils sont naturels et cycliques, majoritairement dû au cycles solaires. Ce qui est une fausseté scientifique, c’est d’affirmer que le CO2 est la cause des changements climatiques, alors que les carottes glacières démontrent sans l’ombre d’un doute que le CO2 est une CONSÉQUENCE des réchauffements climatiques : les taux de CO2 augmentent en moyenne 800 ans APRÈS un RC et non AVANT!!!

      Et vous vous demandez vraiment quel camp est le plus criminel?

    • avatar

      Je suis un peu d’accord avec Terez ici, vos graphiques sont pris hors contexte, dans des lieux non-inscrits et les glaciers fondent pareil…, malgré votre négation quasi aussi sectaire que celle des disciples d’Al Gore.

      Ça me fait penser un peu au WTC et au 11 septembre 2001, il y a des gens qui profitent de la critique et des septiques, en y ajoutant des histoires rocambolesques, qui font passer les septiques pour des hurluberlus.

      «Ce n’est pas parce que les données scientifiques précises mesurées par satellite contredisent votre opinion qu’elles sont fausses, et cela n’a rien à voir avec le cancer de votre frère (Dieu ait son âme)!»

      La NASA a aussi parlé de l’année la plus chaude, si je ne m’abuse, pour 2011. Et François, pourquoi citer «Dieu» au passage, existe-t-il? La NASA a des preuves de son existence?

      «Ce qui est une fausseté scientifique, c’est d’affirmer que le CO2 est la cause des changements climatiques, alors que les carottes glacières démontrent sans l’ombre d’un doute que le CO2 est une CONSÉQUENCE des réchauffements climatiques : les taux de CO2 augmentent en moyenne 800 ans APRÈS un RC et non AVANT!!!»

      Mais François, ce que vous affirmez ici, c’est quasiment que le CO2 n’a aucun effet de serre, or, c’est un G.E.S., indéniablement et donc, il a un impact, non mesuré peut-être, mais il y a forcément un impact. Et c’est, cela, sans parler de la fonte du pergélisol, qui contient des centaines de milliards de tonnes de méthane, qui est lui, au moins 23 fois plus puissant comme G.E.S. que le CO2.

      Croire aveuglement à la Bible d’Al Gore, il y a effectivement un problème. Mais de croire que le CO2 n’a aucun effet sur le climat, je crois que c’est aussi un problème, un problème de négation François.

    • avatar

      Je vais aller plus loin.

      Marcel Leroux affirmait avec certitude, que le CO2 n’avait aucun effet sur le climat, un peu comme vous François. Marcel Leroux travaillait pour les pétrolières et était un membre du parti conservateur. Voilà pour sa crédibilité!

      Brassard, en effet, a lui aussi nié les effets sur le climat, du CO2, ce qui est une affirmation dénuée de sens, puisque le CO2, qu’importe le niveau d’importance, est un G.E.S.. Il ne peut donc pas avoir AUCUN effet, il en a un, qu’il soit petit ou grand, c’est indéniable.

      Brassard, comme par hasard, est aussi près des pétrolières et surtout, du cercle de malades mentaux qui forment ce qui reste du RLQ, le Réseau Liberté Québec, co-fondé par Éric Duhaime, l’agent de la CIA qui se fait apologiste de Pinochet.

      En tout cas, je ne serai pas de ceux qui «croiront» que le CO2 n’a aucun effet, surtout quand je peux observer la fonte de glaciers, sans avoir besoin d’y croire. Et je le répète, la NASA a aussi parlé d’une des années les plus chaudes, pour 2011.

      Mais je vous le dis, je ne suis pas non plus un disciple de Gore, et de sa clique qui y trouve beaucoup d’avantage$.

      Il y aura toujours des opportunistes et là, on voit bien que les pollueurs se pètent les bretelles sur ce genre d’affirmations, ils n’en sont pas moins des cochons, des pollueurs et les déchets qu’ils rejettent, non pas seulement le CO2, sont déplorables et «scrapent» la vie de ceux qui habitent près des lieux d’exploitation.

      Les sables bitumineux par exemple, ont pollué la nappe phréatique de la région, et il faut savoir que de nombreux barils d’eau douce sont gaspillés pour créer ces barils de pétrole sales, et que cette eau n’est aucunement récupérable, qu’aucune compagnie de décontamination ne peut venir à bout de cette eau salie, par le fric vite fait des pétrolières.

      Il n’y a aucune bonne raison de polluer, sauf si on aime la pollution. Quant au CO2, je veux bien, moi, François, affirmer qu’il ne s’agit pas de «pollution», mais d’un gaz naturellement présent dans notre atmosphère, là n’est pas le problème. Ce qui m’inquiète plutôt, c’est qu’on tente dans le «camp de la négation», d’affirmer que le CO2 n’a aucun effet sur le climat, ce qui est totalement anti-scientifique, puisqu’on pourrait affirmer, tant qu’à ça, que le CO2 créé par les Humains disparait et va au «pays du nulle part»!

      Rien ne se perd, rien ne se crée, il n’y a que de la transformation, et des effets. Le CO2 a certainement un effet, que certains tentent de nier. C’est déplorable.

  2. avatar

    Autre chose, la taxe sur le carbone, c’est de la merde! Gore et sa clique ne veulent que contrôler l’économie en permettant aux plus offrants, de polluer pareil, notre environnement! C’est de la poudre aux yeux! C’est de l’impérialisme climatique!

    Gore est un trou de cul! Dans on film, il affirme aussi qu’«on a réussi à venir à bout du communisme», or, les communistes n’ont jamais été aussi présents dans les débats qu’aujourd’hui, et ils vont toujours exister, tant que les classes existeront et tant que les intérêts de ces classes existeront.

    Non, les États-Unis d’Amérique ne sont jamais venus à bout du communisme et ils n’en viendront jamais à bout non plus. Il peut toujours rêver, alors que j’observe la fin de SON capitalisme, et un alignement des bourgeois vers un Nouvel Ordre Mondial, où nous ne pourrons plus critiquer l’ordre établi…(ce qu’ils pensent!)

  3. avatar

    Je pense que Sylvain apporte, mieux que je ne saurais le faire, les interrogations qui s’imposent face à ces certitudes dont les auteurs sont les seuls à pouvoir en vérifier la valeur scientifique. Disons que je suis toujours un peu plus sceptique lorsque les auteurs d’une étude sont les premiers à bénéficier de leurs conclusions.

  4. avatar

    Les évidences sont accablantes, sérieuses et pointent toutes dans une direction : la thèse du réchauffement climatique causé par la CO2 produit par l’homme est parmi les pires escroqueries de l’histoire. De la fausse science pour justifier un agenda politique mondial et une nouvelle taxe globale gérée par une institution mondiale ayant un pouvoir transcendant les souverainetés nationales des pays du monde. Ce qui est maintenant surnommé le « climategate » sur l’Internet, est le dernier clou dans le cercueil des alarmistes du réchauffement climatique causé par le CO2 et de ceux qui profiteraient énormément de la taxe sur le CO2, tel qu’expliqué clairement dans un texte précédent Maurice, Al & le Chicago Climate Exchange. Il y est question d’un conflit d’intérêt simplement impossible à résoudre et surtout, à ignorer.

    Bien que certains scientifiques véreux comme la tête de l’unité de recherche sur le climat de l’Université de East Anglia, le professeur Phil Jones, ont tout intérêt à faire perdurer le mensonge qui lui rapporte des millions de dollars, les plus importants acteurs et bénéficiaires sont ceux qui financent ces professeurs et scientifiques. Qui sont-ils?

    Plusieurs figures de proue sont des politiciens notables, financiers ainsi que des pétrolières.

    En Amérique, il existe seulement un marché d’échange des émissions de carbone qui est opérant et il s’agit du Chicago Climate Exchange (CCX). Par pure coïncidence, ou pas, le fond d’investissement d’Al Gore (Generation Investment Management) est le plus grand actionnaire du CCX. Maintenant, parlez-moi d’un conflit d’intérêts! L’alarmiste le plus bruyant à propos du réchauffement climatique est le plus large actionnaire du seul marché du carbone opérant en Amérique! Sur le conseil du CCX siège aussi Maurice Strong, un canadien méconnu, mais pourtant très important.

    Maurice Strong a maintenant joint Brian Mulroney et Paul Desmarais dans le groupe Asia Power Group qui a 100$ millions investi dans des projets de petites centrales électriques au charbon construites dans le sud de la Chine. Ils sont en train de considérer de plus grands projets dans le nord de la Chine, en Malaisie, aux Philippines et en Inde.

    Maurice F. Strong, C.P., C.C., O.M., MSRC, né en 1929 au Manitoba, est un des principaux défenseurs de la participation des Nations Unies dans les affaires du monde. Il est vu par ses supporteurs comme étant un important leader environnementaliste. Il sera Secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement de 1972, qui donnera naissance au mouvement environnementaliste mondial; et du Sommet de la Terre en 1992. Il sera aussi le premier directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE). Maurice Strong a ainsi donc joué un rôle critique dans la mondialisation du mouvement environnemental. (Source: Maurice, Al & le Chicago Climate Exchange)

    Ce marché d’échange des émissions de carbone, une future bulle financière de produits dérivés comme celles qui ont entraîné la crise financière présente, va enrichir certaines personnes comme Al Gore qui fut aidé par Ken Lay, l’ancien président de Enron dont nous connaissons tous le scandale, pour mettre sur pied la structure de la compagnie de Al Gore qui elle, a déjà investi $150 millions pour « vendre » le concept du réchauffement climatique, planifiant faire au monde avec le dioxyde de carbone ce qu’Enron a fait à la Californie avec l’électricité.

    Tout cela, même si Al Gore lui-même a récemment admis que le CO2 ne pouvait pas être responsable de plus de 40% du réchauffement climatique, selon les nouvelles études disponibles ; ce CO2 qui n’est pas un polluant, mais bien un bloc essentiel de la vie.

    Barack Obama a aussi participé grandement à l’établissement du programme sur le carbone il y a quelques années en finançant un marché du carbone. Alors qu’il siégeait sur le comité d’administration de la Joyce Foundation, Obama a donné $1,1 million en deux dons qui ont été instrumentaux dans le développement et le lancement du Chicago Climate Exchange, une entité privée. Il est maintenant en train de pousser le Congrès à adopter un programme de réduction du CO2 et le marché d’échange des émissions de carbone en même temps qu’il admet que ce marché et les taxes subséquentes vont causer des augmentations faramineuses du coût de l’électricité. Le département du Trésor a révélé en septembre dernier que le marché d’échange des émissions de carbone supporté par Obama couterait de 100 à 200 milliards de dollars aux Américains chaque année, argent qui irait dans les coffres du gouvernement et d’institutions privées ou mondiales.

    Le Chicago Climate Exchange est fortement influencé par Obama et la cohorte de politiciens et puissants acteurs tels que Al Gore et Maurice Strong. Gore, l’auto-proclamé « Saint Patron de l’environnement », achète ses crédits de carbone de sa propre compagnie Generation Investment Management LLP qui possède des bureaux à Washington et à Londres. Il est aussi fondateur et directeur de Alliance for Climate Protection et en 2004 en plus d’être le co-fondateur de Generation Investment Management (LLP), un fond d’investissement (Hedge Fund) basé en Angleterre, avec David Blood, ancien chef exécutif de Goldman Sachs Asset Management. La firme vise à investir dans le domaine des technologies et solutions “vertes” pour combattre de réchauffement climatique et dans le marché des échanges des crédits sur le CO2. LLP possède une influence considérable sur les firmes d’échange de crédits du carbone, incluant le Chicago Climate Exchange.

    Al Gore s’est joint à un groupe de capital-risque nommé Kleiner Perkins Caufield & Byers. La firme a effectué des investissements de 500$ millions dans la firme de technologies vertes Green Growth Fund et le groupe a annoncé un autre 700$ millions qui seront investis sur les prochaines années dans ce même domaine.

    La NASA s’était plaint de son bureau de presse interne qui « marginalisait ou représentait mal » les études sur le réchauffement climatique entre 2004 et 2006, selon un rapport du vérificateur général de l’agence spatiale, qui nommait cette attitude « d’inappropriée et d’interférence politique » par des officiels politiques nommés au bureau de presse de la NASA. [PhysOrg]

    Simon Linnett, exécutif vice-président de Rothschild a lancé un appel en faveur d’une nouvelle entité internationale, l’Agence mondiale de l’environnement, pour réguler les échanges de carbones. Il explique qu’à moins que les gouvernements cèdent de leur souveraineté à une nouvelle agence mondiale, un tel marché d’échanges des crédits du carbone ne pourrait fonctionner.

    Le chef de l’environnement à l’ONU, Achim Steiner, veut une taxe globale sur le réchauffement climatique. Selon les chiffres du GIEC, il en couterait environ $100 trillions ( $100 000 000 000 000 ) pour éviter un réchauffement des températures de 1 degré Celsius en réduisant les émissions de CO2, même si on croit que les changements climatiques sont réellement causés par l’homme. $100 trillions divisé par le nombre d’habitants de la planète revient à environ $16 000 par personne. Avec le tiers de l’humanité qui ne mange déjà pas à sa faim, comment peut-on espérer payer ce montant et imposer cela à ceux qui gagnent moins de $2 par jour?

    La majeure partie du financement des groupes environnementaux et du GIEC provient de groupes comme la Fondation Rockefeller et l’agenda de taxation globale est aussi appuyé par des intérêts pétroliers. En effet, de nombreuses compagnies pétrolières sont parmi les plus importants promoteurs de la propagande de la théorie du réchauffement climatique causé par l’homme et n’hésitent pas à demander une taxe globale sur le carbone. Lors de la tenue de la Commission Trilatérale en 2007, un des trois pilier du nouvel ordre mondial en alliance avec les Bilderberg et le CFR (Council on Foreign Relations), se sont rencontrés pour formuler une politique pour mieux exploiter la peur du réchauffement climatique pour augmenter les taxes et le contrôle sur la façon dont les occidentaux vont vivre leur vie.

    À cette rencontre, le président européen de la Commission Trilatérale, des Bilderberg et président de British Petroleum (BP), Peter Sutherland, a lancé « un cri de bataille universel pour s’occuper du réchauffement climatique d’une seule voix ». Lui faisant écho, se trouvait le Général Lord Guthrie, directeur de N.M. Rothschild & Sons, membre de la House of Lords et ancien chef de la Défense à Londres, a supplié la Commission Trilatérale de « faire face à la crise du réchauffement climatique d’une seule voix et d’imposer des règlements à l’échelle de la planète ». Aucun doute que cela saura rapporter beaucoup de profits à l’empire familial des Rothschild dû à leur propriété personnelle d’une grande partie du marché sur le carbone.

    Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a publié un texte d’opinion dans le The New York Times parlant des critères de réussite pour la prochaine conférence sur le climat à Copenhague. Parmi ces critères, Ki-moon a suggéré qu’une « structure de gouvernance globale » soit établie pour s’assurer que les nations collaborent à la manière dont les ressources seront déployées et utilisées.

    Un des leader de Greenpeace a aussi avoué que les affirmations selon lesquelles les glaces en Arctique fondent et sont sur le point de disparaître sont exagérées pour forcer les gens à appuyer leur agenda..

    Refroidissement des ardeurs du culte du réchauffement climatique et du climat

    La réalité est que le climat se refroidit depuis au moins 7 ans, si ce n’est pas depuis 1998. Des records de froid et de neige sont battus presque à tous les jours à travers le monde, mais ils sont ignorés par les médias, les politiciens et les scientifiques reliés au GIEC. Une liste de liens est disponible ci-bas, dans l’Annexe #2 pour vous en rendre compte vous-même. Nous savons, avec les carottes glacières et la géologie, que les changements climatiques sont majoritairement naturels et cycliques, influencé par le Soleil et certains mécanismes cosmiques.

    Voilà ce qui arrive quand la science est pervertie par l’argent et les agendas politiques, le pouvoir. C’est la fin d’une grande fraude scientifique et politique. Le sommet de Copenhague peut être annulé. C’est une perte d’argent et de temps, alors qu’en attendant, nous ne nous attaquons pas aux vrais problèmes de pollution, de surexploitation des ressources de la planète et de répartition des ressources disponibles pour enrayer la pauvreté.

    François Marginean

    -Annexe #1: Le climategate

    VIDEO – RUSSIA TODAY –Top Scientist To Resign Over Climategate

    VIDEO – RUSSIA TODAY – Hot Tricks: Climate change we can’t believe in?

    VIDEO – RUSSIA TODAY – ‘Global Warming bogus, Ice Age approaching’

    VIDEO – CLIMATEGATE! Fox RIPS Global Warming Advocate! 1000’s of Emails/ Documents Reveal FRAUD!

    VIDEO – ClimateGate – Final Cut Mashup

    VIDEO – Epic Fail – CNBC Shill vs Senator Inhofe on Climategate Conspiracy

    VIDEO – Al Gores LIES Exposed By Congress!

    Russian TV Does Better Job Reporting ClimateGate Than CNN

    Climategate: MSM Writers Try to Ignore Scandal in Global Warming Stories But Readers Bring Them Back to Reality

    Alleged CRU Emails – Searchable

    Hacked climate emails include calls for ‘Earth Government’ as foundation of new world order, splitting of America

    Dutch Environmental Minister Bizarrely Claims Hackers Manipulated Data in E-Mails

    Gore Flees in Panic from Chicago Book Signing

    THEIR ORDERS TO SCARE YOU BACK INTO OBEDIENCE TO THE GLOBAL WARMING CULT!

    Obama’s Science Czar John Holdren involved in unwinding “Climategate” scandal

    Climate change cover-up? You better believe it

    Unearthed Files Include “Rules” for Mass Mind Control Campaign

    Climategate: White House Involvement in Scandal Will Make It Harder for MSM to Ignore

    Another Prominent Scientist Calls CRU Scientists “Criminals”

    Climategate: this is our Berlin Wall moment!

    Climategate: the scandal spreads, the plot thickens, the shame deepens…

    Why ‘climategate’ won’t stop greens

    Climategate e-mails sweep America, may scuttle Barack Obama’s Cap and Trade laws

    TV Environmentalist Goes Nuts Over climategate

    Climategate: Dr. Tim Ball on the hacked CRU emails

    How to Forge a Consensus

    Climategate – How Did Climate Change Come To This?<

    EDITORIAL: Hiding evidence of global cooling

    “these will be artificially adjusted”

    Climategate – Global Warming Hoax Blown Wide Open

    A COLLECTION OF VIDEO LINKS

    Forget The Emails, Code Discusses “Artificially Adjusted” Temperatures

    Climate Expert: “Compromised” UN Scientists should be excluded from IPCC, Peer-Review Process

    Climate cash for poor countries ‘has not materialised’

    Hide The Decline – Climategate

    http://www.youtube.com/watch?v=nEiLgbBGKVk&feature=player_embedded

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=nEiLgbBGKVk&rel=1&fs=1&showsearch=0&hd=0]

    Warmist conspiracy exposed?

    Those hacked climate emails and the problem of government reliance on experts

    FLASHBACK – Govt-Funded Research Unit Destroyed Original Climate Data

    FLASHBACK – The Global Warming Scam

    Hacked: Sensitive Documents Lifted from Hadley Climate Center

    Climategate: the final nail in the coffin of ‘Anthropogenic Global Warming’?

    Climate sceptics claim leaked emails are evidence of collusion among scientists

    Hadley CRU hacked with release of hundreds of docs and emails

    Climate change scandal deepens as BBC expert claims he was sent ‘cover-up’ emails a month before they went public

    Japan’s CO2 reduction target may cost households up to $8,600 a year

    Climate Change Legislation Would Slow Economy, Says Congressional Budget Office

    Another Prominent Scientist Calls CRU Scientists “Criminals”

    Climate sceptics claim leaked emails are evidence of collusion among scientists

    Hadley CRU hacked with release of hundreds of docs and emails

    A collection of ridiculous, over the top fear-mongering articles on…

    Alex Jones on Climategate: Hoax of all time a global Ponzi scheme

    The global carbon footprint scam

    Climate Alarmists Finally Admit The Debate Is Not Over

    Hide The Decline – Climategate Music Video

    CNBC Shill vs Sentator Inhofe on Climategate

    Video ‘Alex Jones – The Global Warming Scam’

    CLIMATEGATE: The Whitewash Begins

    Green totalitarianism

    Climategate: the final nail in the coffin of ‘Anthropogenic Global …

    Obama’s Science Czar John Holdren involved in unwinding “Climategat…

    Climategate – A message to the environmental movement

    Climate change: this is the worst scientific scandal of our generation

    Climategate: The Silence is Deafening from the Corporate Media

    “Climategate” surpasses “Global Warming” on Google

    Climategate Master Criminal Phil Jones Collected $22.6 Million in G…

    A Call to Action: Stop the Climate Scientific Global Dictatorship

    Gore says supercomputing can be killer app in climate change

    Global Warming Meltdown: Climategate!

    Glenn Harlan Reynolds: Climategate denial foundering on army of Davids

    Significance of “Climategate” Deciphered

    A Convenient Ruse: Man-Made Global Warming Data Destroyed

    CLIMATEGATE – FLASHBACK – Greenpeace Leader Admits Arctic Ice Exagg…

    Falsication Of The Atmospheric CO2 Greenhouse Eects Within The Fram…

    CLIMATEGATE: A CRIME AGAINST HUMANITY

    Climategate e-mails sweep America, may scuttle Barack Obama’s Cap a…

    Software developer looks at CRU code

    ClimateGate – A Comprehensive Archive

    No science is possible: CRU has destroyed the original data

    Climategate Update 4: CRU Records Worthless

    MSM Still Silent on ClimateGate

    Climategate: The BBC is still pretending not to notice

    Climategate: ‘The stones cry out’

    Climate Science Fraud at Albany University?

    Al Gore’s Science Fiction: A Skeptic’s Guide to An Inconvenient Truth

    Scenes from the Climate Inquisition

    ClimateGate: CRU Agrees To Publish All The Data. That They Haven’t …

    Climate change denier Nick Griffin to represent EU at Copenhagen

    Hacked E-Mail Data Prompts Calls for Changes in Climate Research

    Climategate: A Reality Check on Climate Change

    Sneaky: Current credit bailout bill contains carbon tax provisions!

    CLIMATEGATE – FLASHBACK – Jail politicians who ignore climate scien…

    Climate change: this is the worst scientific scandal of our generation

    Lord Monckton: Shut Down The UN, Arrest Al Gore

    CLIMATEGATE – FLASHBACK – Gore Urges Scientist to Change Science to…

    Climate crunch: David Bellamy on global warming fraud

    Climategate Document Database

    ClimateGate Who’s Who

    “Climategate” surpasses “Global Warming” on Google – autosuggest st…

    CLIMATEGATE – GOOGLE PULLS “CLIMATEGATE” OUT OF THEIR AUTOSUGGESTIO…

    Who’s to blame for Climategate?

    The great climate change science scandal

    Climategate: University of East Anglia U-turn in climate change row

    Mark Steyn: Cooking the books on climate

    CLIMATEGATE – Hudson Hushed

    At NYT’s Dot Earth: Young Scientist ‘Disheartened’ by Climategate; …

    ClimateGate on Fox News 11-28-09

    Cartoon Of The Day: The Global Warming ‘Thermometer’

    -Annexe #2: Refroidissement climatique

    Record cold hits region; snow on the way

    Long-standing records were shattered as temperatures plummeted around North Central Washington on Sunday and into today.

    Snow in Central Europe brings death, chaos and start to ski season

    A shepherd leads his flock through a street in Zakopane, Poland, after heavy snow. The unseasonable weather killed at least four Poles and cut power and heating to hundreds of thousands of homes in Central Europe.

    Snow Covered Halloween Decorations

    October Snow in NJ

    Chaos In The Snow As Winter Bites Early

    DAYS of heavy snow have brought chaos, death and an early start to the skiing season to parts of Europe.

    Skiers are being told they can expect a sensational season after three feet of snow led many Alpine resorts to open two weeks early.

    But the unseasonably early cold snap also cut power to thousands of homes and caused at least three deaths.

    Pistes are already open in Austria, and there has also been heavy snow in France, Italy and

    • avatar

      Mais ce texte ne confirme qu’une chose, et pas deux.

      1) Il y a une belle gang de crosseurs autour du marché du carbone, comme je le disais plus haut.

      2) Rien n’indique que le CO2 ne cause aucune perturbation avec les rayons du Soleil, parce que de toute évidence, le CO2 EST UN G.E.S. et qu’il a un effet, minime peut-être, mais existant et non inventé par ces crosseurs du «Climategate».

      Il y a un changement climatique et le CO2, qu’il soit petit ou grand, apporte un changement de par ses propriétés «effet de serre».

      Je ne vois rien dans le texte de François, qui dise le contraire.

    • avatar

      Je ne comprends pourquoi tu peux ne pas faire confiance à ces crosseurs du carbone, mais en même temps croire le reste de leur thèse. C’est pourtant ces mêmes crosseurs qui ont poussé toute cette affaire du RC causé par l’homme et qui cherchent à profiter de cette fraude basé sur une pseudo-science!

    • avatar

      Je le répète, le CO2 est un G.E.S., peux-tu prouver le contraire?

      Si non, restons-en là.

    • avatar

      Aucun doute là-dessus, Sylvain. Le problème c’est qu’on prétend que cet effet se déploiera comme si on était dans une serre – un endroit clos, alors que le CO2 dans l’atmosphère autour de la planète terre est dans un système ouvert. À peu près toutes les prédictions que les réchauffistes ont initialement annoncé se sont révélés être fausses. Notre compréhension des fluctuations du climat est encore embryonnaire et ils prétendent savoir ce qui va se produire dans 100 ans alors qu’ils ont de la difficulté à nous dire la météo exacte pour le lendemain!

      Il faut cesser l’hystérie du CO2/RC qui sont largement et majoritairement naturels et cycliques et se concentrer sur les vraies sources de pollution grave qui détruisent notre planète: le nucléaire, armes à uranium appauvri, les agents chimiques extrêmement toxiques qu’on déverse partout, les armes biologiques qui sont développées, etc.

      Le RC causé par le CO2 est un faux débat pour occuper la plèbe et détourner son attention, fabriqué et lancé au profit de l’élite mondiale qui avance avec son Agenda 21 en tête, avec leur paradigme du développement durable qui a une signification bien différente de ce qu’ils nous laissent entendre et comprendre.

      C’est leur cheval de Troie pour installer insidieusement leur gouvernance mondiale. Bien sûr, cela pourrait passer pour le délire d’un théoricien de conspiration, mais malheureusement, ces informations proviennent directement de leurs documents et publications officielles (ONU, Club de Rome, etc).

    • avatar

      «Notre compréhension des fluctuations du climat est encore embryonnaire et ils prétendent savoir ce qui va se produire dans 100 ans alors qu’ils ont de la difficulté à nous dire la météo exacte pour le lendemain!»

      Bon, ici, nous sommes d’accords. Je ne vois même pas l’intérêt d’en débattre.

      «Il faut cesser l’hystérie du CO2/RC qui sont largement et majoritairement naturels et cycliques et se concentrer sur les vraies sources de pollution grave qui détruisent notre planète: le nucléaire, armes à uranium appauvri, les agents chimiques extrêmement toxiques qu’on déverse partout, les armes biologiques qui sont développées, etc.»

      Rien à redire…

      «Le RC causé par le CO2 est un faux débat pour occuper la plèbe et détourner son attention, fabriqué et lancé au profit de l’élite mondiale qui avance avec son Agenda 21 en tête, avec leur paradigme du développement durable qui a une signification bien différente de ce qu’ils nous laissent entendre et comprendre.»

      Je ne dis pas le contraire.

      «C’est leur cheval de Troie pour installer insidieusement leur gouvernance mondiale. Bien sûr, cela pourrait passer pour le délire d’un théoricien de conspiration, mais malheureusement, ces informations proviennent directement de leurs documents et publications officielles (ONU, Club de Rome, etc).»

      Mais d’autres, des scientifiques, voient quand même un réchauffement. Mais bon, comme je l’ai dit plus haut, je préfère de loin parler de «changements», donc de CC et je répète, l’Humain ne peut pas avoir aucun effet sur son climat.

  5. avatar

    Pis un moment donné François, faut se poser des questions sur certains liens.

    Quand Russia Today fait l’apologie du secteur pétrolier, t’sé, faut quand même noter que la Russie dépend de sa production pétrolière, qui si je ne m’abuse, est la plus grosse du monde, avec près de 10 000 000 de barils par jour, sans parler de son gaz naturel.

    T’sé, on peut tous trouver des liens sur Youtube, de gens qui disent «Regardez, un effet de serre et un réchauffement!», ça ne finirait pas.

    Et plusieurs scientifiques parlent d’un refroidissement, à cause d’un réchauffement, et d’un dérèglement des courants d’eau, ainsi qu’une acidification des océans.

    Les choses changent François et plusieurs personnes ont intérêt à ce que ça change, et d’autres à ce que ça ne change pas. L’histoire du «Climategate», ça fait l’affaire des pétrolières, tout en gênant la gang de crosseurs de Gore.

    • avatar

      Oui, mais ce que tu oublies, c’est que ces mêmes pétrolières que nous dénonçons sont les mêmes qui qui financent et se tiennent prêtes à profiter de cette fraude. Tsé, l’essence, il sera beaucoup plus cher, pour « sauver » l’environnement. T’as pas vu Shell et BP entre autres, se pavaner en se disant des multinationales « vertes » ??

    • avatar

      François, relis-moi. Je t’ai donné raison sur ces points,… des crosseurs…, des crosseurs, il y a en partout, qui jonchent tous les dossiers du monde.

      Ce n’est pas ce que j’ai dit, j’ai tout simplement dit que le CO2 était un G.E.S. et que c’était indéniable.

  6. avatar

    Voyons le problème logiquement:

    Les principaux gaz à effet de serre qui existent naturellement dans l’atmosphère sont :

    la vapeur d’eau (H2O) ;
    le dioxyde de carbone (CO2) ;
    le méthane (CH4) ;
    le protoxyde d’azote (N2O) ;
    l’ozone (O3).

    On dit que la couche d’ozone diminue, ce qui perturbe le climat.

    Ensuite on dit que le CO2 augmente, ce qui encore une fois, perturbe le climat.

    Si l’ozone produit un effet de serre et qu’il diminue, c’est que l’effet de serre diminue proportionnellement.

    Si l’augmentation du CO2 produit une augmentation d’effet de serre, cela sert à compenser pour la diminution de l’ozone. La compensation se doit donc d’être trop grande pour qu’il y ait augmentation de l’effet de serre.

    On ajoute:

    L’eau (sous forme de vapeurs ou de nuages) est à l’origine de 72 %, soit près de trois quarts de l’effet de serre total. (On sait que la durée de vie de la vapeur d’eau est courte; mais elle est constamment remplacée donc cela n’a aucune implication négative sur l’effet de serre puisque sa quantité est constante).

    Donc le « tort » possible du CO2 ne peut se faire que sur 28% du total de l’effet de serre (100%- 72%).

    Ensuite:

    Le dioxyde de carbone est le principal (en quantité) gaz à effet de serre produit par l’activité humaine, 74 % du total DE CO2 (tous modes d’émissions réunis). Donc, la production humaine se limite à celle du CO2.

    La quantité actuelle du CO2 est de 0,039%. Depuis 1835 la quantité de CO2 dans l’atmosphère a augmenté de 36,2% sur la quantité normale de CO2.
    Donc la quantité normale de 1835 était de 0,039% – (0,039% x 36,2%)soit: 0,039 -0,014 = 0,025%

    curieusement, on dit:

    Mais bien que les émissions de dioxyde de carbone AIENT PLUS QUE DOUBLÉ depuis 1970, la teneur en CO2 n’a augmenté que de 15 % depuis lors. Le taux d’augmentation est très variable d’une année sur l’autre. (Mais elle est stable depuis 1835 semble-t-il : 14% et 15% n’est pas une différence à devenir fou).

    MAIS LES ÉTUDES DES « CAROTTES POLAIRES » ONT DÉMONTRÉ QUE LE TAUX DE CO2 N’A AUGMENTÉ QUE DE 0,014% SUR LE « NORMAL 0,025% de 1835. DIRE QU’IL A « PLUS QUE DOUBLÉ » SIGNIFIE, DANS NOS ESPRIT, QU’IL SERAIT DONC À PLUS DE 0,050% auquel il faut ajouter 15% de ce « plus de 0,050% » donc 0,057.5%. CE QUI N’EST PAS DU TOUT LE CAS PUISQUE le taux du CO2 EST À 0,036%.

    Revérifions:

    Le dioxyde de carbone est naturellement présent dans l’atmosphère terrestre à une concentration de près de 0,039 % en volume au début des années 2010

    L’activité humaine serait donc responsable de 74% de tout le CO2 existant, soit : 74% de 0,039% c’est à dire: 0,028%. Ce qui ne concorde pas avec les données puisqu’en 1835 nous avions 0,025% de CO2 et que 0,028% plus 0,025% donne 0,053% au lieu de l’actuel 0,039%.

    L’effet de serre produit par 0,039% de CO2 n’est certainement pas le même que celui produit par plus de 0,055.7% de CO2. la différence est de 0,014%. On a donc plus que DOUBLÉ la différence réelle du taux de CO2 avec celui de 1835.

    On essaie de nous faire peur avec des pourcentage de statistique.

    Mais continuons:

    Le méthane est un autre membre de l’équipe G.E.S.
    C’est un gaz à effet de serre considérablement plus puissant que le CO2, responsable, au niveau actuel de sa concentration, de quelques pourcents de l’effet de serre total à l’œuvre dans notre atmosphère.

    Mais combien « considérablement plus puissant »?

    « …son potentiel de réchauffement global (PRG) est donc de 23 fois celui du CO2. Son taux a augmenté d’environ 150 % depuis 1750 et atteint aujourd’hui un taux inégalé dans l’histoire. Par contre ce taux est très variable ». Il peut se multiplier par 100 lors de feux de forêt, par exemple.

    Alors…Son taux a augmenté de 150% et il est 23 fois plus puissant que le CO2 sur l’effet de serre et le CO2 a augmenté de 0,014% et serait le principal responsable de l’effet de serre (ça ne tient pas debout).

    Malgré cette augmentation et son potentiel de réchauffement global, le méthane est donc responsable de quelques pourcents de l’effet de serre; ce qui exigent au moins 2 pourcents du 28% qui nous restait, en enlevant le 72% de la vapeur d’eau.
    Il reste donc, 26% de responsabilité pour l’ozone et le protoxyde d’azote (Gaz hilarant).

    Il ne doit pas y en avoir beaucoup de ce dernier parce que le monde n’est pas drôle du tout. Et pourtant, celui-ci:

    est le quatrième plus important gaz à effet de serre à contribuer au réchauffement de la planète après la vapeur d’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane (CH4). Son potentiel de réchauffement global correspond à 298 fois celui du CO2 (selon Kyoto).

    Le sol et les océans sont les principales sources naturelles de ce gaz mais il est également produit par la combustion de matières organiques et de combustibles fossiles.

    mais il ne peut pas être plus responsable que le méthane, donc pas plus que 1%. Reste 25% pour l’ozone.

    Quel est donc le déséquilibre/équilibre actuel de l’atmosphère?

    Vapeur d’eau = 72%
    Dioxyde de carbone = 14% (0,039% (normal = 0,025%)
    Méthane 2%
    Protoxyde d’azote 1%
    Ozone 11%

    Remarquez que l’ozone n’a pas été quantifiée, on trouve cela trop difficile.

    On sait cependant que sa concentration a diminué de 2% à 3% de 1968 à 1986; de plus, le rayonnement moyen mondial des UV-B au niveau de la surface terrestre s’est élevé de 10 % entre 1986 et 1996. On peut facilement ajouter un autre 10% de 1996 à 2012. Total 22%.

    On peut déduire que la couche d’ozone s’est « endommagée » d’au moins 22% depuis 1968.

    Si cela est exact, la diminution de l’effet de serre causé par l’ozone serait de 22% et l’augmentation de l’effet de serre par le CO2 serait de 14%. Résultat, il et impossible que l’effet de serre augmente actuellement la température planétaire. Il devrait plutôt y avoir un refroidissement.

    Parce que l’augmentation du CO » ne suffit pas à annuler la diminution de la couche d’ozone.

    C’est à ne rien comprendre des données présentées par la GIEC.

    Curieusement, on a cessé de vouloir faire peur au public avec les rayonnements UV. Ce doit être un autre argument qui ne tient pas scientifiquement.

    Amicalement

    Elie l’Artiste

  7. avatar

    «Donc le « tort » possible du CO2 ne peut se faire que sur 28% du total de l’effet de serre (100%- 72%).»

    28% d’un équilibre qui a possiblement donné la vie, ce n’est pas rien. On s’entend?

    «Le dioxyde de carbone est le principal (en quantité) gaz à effet de serre produit par l’activité humaine, 74 % du total DE CO2 (tous modes d’émissions réunis). Donc, la production humaine se limite à celle du CO2.»

    Faux! Totalement faux! La production bovine, augmente considérablement celle du méthane, conséquemment et indéniablement!

    Et la fonte du pergélisol, qu’elle soit de notre faute ou non, et si elle est, amènera du méthane par plusieurs milliards de tonnes! Le méthane est 23 fois plus puissant que le CO2 comme G.E.S., n’en déplaise aux détracteurs.

    «La quantité actuelle du CO2 est de 0,039%. Depuis 1835 la quantité de CO2 dans l’atmosphère a augmenté de 36,2% sur la quantité normale de CO2.
    Donc la quantité normale de 1835 était de 0,039% – (0,039% x 36,2%)soit: 0,039 -0,014 = 0,025%»

    Encore faux, ou semi faux, l’augmentation du CO2 dans notre atmosphère correspond avec l’ère industrielle.

    «Mais bien que les émissions de dioxyde de carbone AIENT PLUS QUE DOUBLÉ depuis 1970, la teneur en CO2 n’a augmenté que de 15 % depuis lors. Le taux d’augmentation est très variable d’une année sur l’autre. (Mais elle est stable depuis 1835 semble-t-il : 14% et 15% n’est pas une différence à devenir fou).»

    Ce n’est malheureusement pas le cas et le CO2 n’est pas à l’origine, seul, de l’atmosphère, de cette couche d’ozone qui nous sépare du Cosmos. Alors oui, s’il y a de minces perturbations, il y a de quoi devenir fou, bien plus que de capoter comme j’en connais, sur les attentats du 11 septembre 2001.

    D’autre part, ce n’est pas à partir de 1970 que l’on remarque une augmentation constante du CO2, mais depuis l’ère industrielle, ou du moins, près de 10 ans après le début de cette ère.

    «MAIS LES ÉTUDES DES « CAROTTES POLAIRES » ONT DÉMONTRÉ QUE LE TAUX DE CO2 N’A AUGMENTÉ QUE DE 0,014% SUR LE « NORMAL 0,025% de 1835. DIRE QU’IL A « PLUS QUE DOUBLÉ » SIGNIFIE, DANS NOS ESPRIT, QU’IL SERAIT DONC À PLUS DE 0,050% auquel il faut ajouter 15% de ce « plus de 0,050% » donc 0,057.5%. CE QUI N’EST PAS DU TOUT LE CAS PUISQUE le taux du CO2 EST À 0,036%.»

    Entre ces + et ces -, il y a des changements majeurs, qui ont fait disparaître des espèces, tu sembles l’oublier.

    Autre chose! Les études sur les carottes polaires, ailleurs que celles répertoriées par VOUS, admettent plutôt des augmentations de CO2, dans certaines époques, qui sont majeures, relativement aux climats du temps sélectionné.

    Vous ne regardez que ce que vous voulez regardez. Et avec votre jugement, sincèrement, je pourrais dire que le 11 septembre 2001, selon les «images télévisées», démontrent qu’Al-Qaïda et Oussam Ben Laden avaient arrangé le coup, ce en quoi je ne crois aucunement pourtant! Parce que Gore et ses amis seraient des crosseurs, les Humains n’auraient tout à coup aucun impact sur leur climat, c’est tout simplement, débile et contre la science que de reconnaître que l’être humain, n’aurait aucun impact sur son climat. Autant dire que le Soleil n’aide en rien les plantes à pousser et que l’eau ne leur est d’aucune utilité, puisque quand on les regarde, les plantes, on ne les voit pas boire de l’eau, ni absorber le Soleil! C’est malade! Quelconque scientifique ne peut, s’il se respecte, respecter votre «opinion», qui n’a rien d’une observation.

    Je le répète, l’être humain, quelque soit son impact, a un impact sur son climat. Le nier, c’est comme nier la rondeur de la Terre.

    «L’activité humaine serait donc responsable de 74% de tout le CO2 existant, soit : 74% de 0,039% c’est à dire: 0,028%. Ce qui ne concorde pas avec les données puisqu’en 1835 nous avions 0,025% de CO2 et que 0,028% plus 0,025% donne 0,053% au lieu de l’actuel 0,039%.
    L’effet de serre produit par 0,039% de CO2 n’est certainement pas le même que celui produit par plus de 0,055.7% de CO2. la différence est de 0,014%. On a donc plus que DOUBLÉ la différence réelle du taux de CO2 avec celui de 1835.
    On essaie de nous faire peur avec des pourcentage de statistique.»

    Non, on essaie d’expliquer la fonte des glaces et du pergélisol, et le «changement climatique», concorde drôlement avec l’industrialisation des Humains. Tiens donc!

    «« …son potentiel de réchauffement global (PRG) est donc de 23 fois celui du CO2. Son taux a augmenté d’environ 150 % depuis 1750 et atteint aujourd’hui un taux inégalé dans l’histoire. Par contre ce taux est très variable ». Il peut se multiplier par 100 lors de feux de forêt, par exemple.
    Alors…Son taux a augmenté de 150% et il est 23 fois plus puissant que le CO2 sur l’effet de serre et le CO2 a augmenté de 0,014% et serait le principal responsable de l’effet de serre (ça ne tient pas debout).»

    Et l’industrie bovine dans tout ça? Ah ces scientifiques de salon!

    «Vapeur d’eau = 72%
    Dioxyde de carbone = 14% (0,039% (normal = 0,025%)
    Méthane 2%
    Protoxyde d’azote 1%
    Ozone 11%»

    On oublie ici, le pergélisol, qui fond à vue d’œil. Et/ou, les lacs de méthane, qui depuis des siècles, étaient demeurés gelés, et qui fondent aussi. Dans le nord de la Russie et du Canada, il y aurait des centaines de milliards de tonnes de ce méthane, et les sols les renfermant fondent à vue d’œil, autant que les glaces du Groenland, ou celles de l’Arctique. Mais non, André, fermes-donc tes yeux! Ça doit être un autre complot socialiste! Allez! Prends le camp des incrédules qui, au lieu de questionner la légitimité des crosseurs, questionnent le dossier au grand complet. Tout va bien! Rien ne fond! Il n’y a aucun changement, et j’insiste sur le mot! «CHANGEMENT»!

    «Remarquez que l’ozone n’a pas été quantifiée, on trouve cela trop difficile.»

    Tiens donc! Mais pourtant, la NASA quantifie depuis longtemps l’ozone, comme dans nos cours de science! Non? Il y a un trou béant de plusieurs kilomètres au-dessus de la Terre, non! Je me trompe! Il y en a deux, dont un immense! L’ozone était en danger, si je ne m’abuse, il y a plus de 10 ans. Des mesures ont été prises depuis.

    «Si cela est exact, la diminution de l’effet de serre causé par l’ozone serait de 22% et l’augmentation de l’effet de serre par le CO2 serait de 14%. Résultat, il et impossible que l’effet de serre augmente actuellement la température planétaire. Il devrait plutôt y avoir un refroidissement.»

    Ha ha! Elle est bonne! Non, mais quel calcul de scientifique! Baisse de l’ozone de 22%, donc baisse du réchauffement de 22%! Ha ha! Vas donc donner ton Curriculum Vitae à la NASA! T’es mûr pour ça mon ami! Pusse-moi ce con d’Hubert Reeves de là, quel ignare celui-là (farce!)!

    «Parce que l’augmentation du CO » ne suffit pas à annuler la diminution de la couche d’ozone.
    C’est à ne rien comprendre des données présentées par la GIEC.»

    C’est toi qui ne sait pas compter, on ne calcule pas ça, avec des pourcentages, comme tu le fais, en additionnant, et en soustrayant des sommes, qui seules, n’ont aucun intérêt. Tu me gênes, «Élie»! À lire tes raisonnements, l’être Humain, n’a aucun impact sur son monde, il n’est qu’une image dans ce vaste monde, qui n’a aucun effet, encore moins un effet de serre! Ça se voit! Quand on regarde les cheminées cracher leur merde, on voit bien qu’elles ne crachent pas de «changement climatique»! Ha ha! Tu veux rire? Relis-toi!

    «Curieusement, on a cessé de vouloir faire peur au public avec les rayonnements UV. Ce doit être un autre argument qui ne tient pas scientifiquement.»

    T’as cessé de regarder la télévision ou quoi? À chaque été, on nous fait mention des dangers des rayons UV, mais tu es trop occupé par tes observations «scientifiques»! Ouf!

    Non, mais je vous relie vous-deux, c’est pathétique! On croirait que l’être humain n’a aucun impact sur son monde et de plus, que de reconsidérer votre opinion, car elle l’est (une opinion), c’est remettre en question la sagesse, l’omniscience! Or, l’être humain ne peut pas, ne pas avoir d’impact sur son monde, sa propre existence dépend de l’impact d’êtres vivants plutôt microscopiques et désolé, mais d’importance d’apparence, plutôt moindre! Des calices de roches ciboire! Des roches avec de la vie, des algues très primitives et des coraux très primitifs aussi, ont formé les ancêtres de la vie sur Terre! Et vous me dites, et vous osez me dire, que les Humains n’ont eu aucun impact avec leurs industries?

    Laissez-moi- rire! Je crois que je vais aller fouiller, voir si François et André, n’ont pas quelques intérêts, chez un pétrolière ou une autre! C’est à mourir de rire, que de laisser des commentaires aussi ridicules sans réponse!

    Réchauffement climatique? Peut-être pas! Changements climatiques, liés à l’activité humaine, je n’en doute même pas! Et «croire» le contraire, c’est aussi absurde que de croire que Dieu a fait tout ça en 7 jours!

    Solidairement aux victimes du «changement climatique»,

    Sylvain Guillemette

    • avatar

      « Faux! Totalement faux! La production bovine, augmente considérablement celle du méthane, conséquemment et indéniablement! »

      Aussi étonnant que cela vous paraîtra, si vous me relisez, je ne parlais pas de méthane mais de dioxyde de carbone. Donc, si vos autres objections sont semblables…

      « Autre chose! Les études sur les carottes polaires, ailleurs que celles répertoriées par VOUS, admettent plutôt des augmentations de CO2, dans certaines époques, qui sont majeures, relativement aux climats du temps sélectionné. »

      À certaines époques, entièrement d’accord. Surtout à des époques où il n’y avait pas « d’industrialisation ». Comme il y a 250 millions d’années par exemple.

      Quant au méthane « libéré » par les bovins, ça doit faire toute une différence. Dites-donc? Quand vous donnez un coup de pied au sol en direction de l’Europe, de combien de pieds y rapprochez-vous le continent américain?

      Bon! Au lieu de parler dan le vide voyons les données « scientifiques »

      1) il y a 3,8 milliards d’années, l’eau était liquide au Groenland. Si le CO2 avait été comme aujourd’hui, la température aurait été de -20 degrés. Donc il y avait plus de CO2 qu’aujourd’hui pour que l’eau soit liquide.

      2) Il y a 3 milliards d’années, on trouve des glaciers. Si le CO2 était comme il y a 3,8 milliards d’années, il aurait fait trop chaud; donc le taux de CO2 avait baissé énormément.

      3)Depuis 600 millions d’années, on estime que la quantité de CO2 atmosphérique a varié entre 0,5 et 20 fois la quantité actuelle.

      4)au carbonifère (300 millions d’années), la teneur en CO2 était probablement aussi faible que maintenant. Puis elle a augmenté jusqu’au Crétacé (5 fois la valeur actuelle).

      5)Des valeurs relativement élevées de la teneur en CO2 se sont maintenues pendant le Mésozoïoque (de 240 à 100 millions d’années). depuis cette teneur diminue (de 80 à 0 millions d’années)

      Donc, pourquoi une augmentation du CO2 actuellement serait produite par l’industrie quant il y a déjà eu vingt fois plus de CO2 avant celle-ci?

      « Je me dis scientifique, alors il est hors de question que j’adhère à une thèse où l’Humain n’a aucun impact sur son environnement. »

      parce que:

       » je crois fermement que l’Humain a un impact, minime ou gigantesque, sur son environnement! »

      Tu appelles ça un esprit scientifique???? « JE CROIS FERMEMENT… » Wow! Un savant à genoux!!! On ne voit pas ça souvent.

      Et voici le summum:

      « Réchauffement climatique? Peut-être pas! »
      « Changements climatiques, liés à l’activité humaine, je n’en doute même pas! »

      Dites-moi; un changement climatique sans réchauffement ou refroidissement climatique, ça se déroule comment????

      Mais vous avez raison en disant:

      « C’est à mourir de rire, que de laisser des commentaires aussi ridicules sans réponse! »

      C’est d’ailleurs pourquoi j’ai répondu.

      André Lefebvre

    • avatar

      «Quant au méthane « libéré » par les bovins, ça doit faire toute une différence. Dites-donc? Quand vous donnez un coup de pied au sol en direction de l’Europe, de combien de pieds y rapprochez-vous le continent américain?»

      Ha ha ha! Elle est bonne! Des millions de bovins à travers le monde, entretenus par les tracteurs et j’en passe, ça n’aurait aucun effet! T’es un scientifique de salon André! Lâche pas!

      «Donc, pourquoi une augmentation du CO2 actuellement serait produite par l’industrie quant il y a déjà eu vingt fois plus de CO2 avant celle-ci?»

      Dis-donc! Tu me mets des mots dans la bouche là! Je ne dis pas que l’industrialisation a tout fait ça, je dis que l’être humain ne peut pas avoir aucun effet sur son climat. Alors que toi, on dirait bien que tu prétends le contraire…

      «Tu appelles ça un esprit scientifique???? « JE CROIS FERMEMENT… » Wow! Un savant à genoux!!! On ne voit pas ça souvent.»

      Et un type comme toi, qui prétend que l’être humain n’a aucun effet sur son climat, on appelle ça comment? Un savant de salon, qui copie ses données sur wikki ou des sites, bien enlignés sur une pensée unique où l’Humain n’a aucun effet sur son climat. C’est toi, qui fait dans le monolithisme, André!

      http://www.volodalen.com/13physiologie/oxygene.htm Les êtres vivants ont toujours eu un impact, minime ou gigantesque, sur leur environnement, ce n’est pas une théorie mon p’tit singe adoré, mais un fait observable et observé! La photosynthèse, autant des bactéries et organismes de l’Océan, a créé le monde que l’on connait mon cher André, c’est scientifique de l’affirmer, et ça n’a rien à voir avec le fait d’être un «savant à genoux». C’est toi qui est à genoux, devant tes sites, où tu piles tes données que tu ne comprends même pas, en additionnant tel pourcentage à l’autre et en soustrayant d’autres à l’autre… C’est toi, le scientifique de salon!

      D’autre part, comme je l’ai dit à François très clairement, je ne suis pas des disciples de Gore et je me méfie de tous ces groupes qui se multiplient à une vitesse phénoménale. Ça ne semble pas être ton cas. Alors je le répète, je ne parle plus depuis le «climategate», de réchauffement climatique, mais bien de changements climatiques, où l’homme n’est pas nécessairement responsable, mais où il a nécessairement et logiquement, un impact. Faire comme tu le fais, rire des arguments telle l’industrie bovine, c’est faire sectairement le jeu de ces groupes. Tu serais prêt à refuser les faits, pour tenir tête au G.I.E.C., et ça n’a visiblement rien de scientifique, ta manière de réfléchir. T’as respiré trop de CO2, ouvre ta fenêtre, on est dans un monde ouvert comme le disait ci-haut, François!

      «Dites-moi; un changement climatique sans réchauffement ou refroidissement climatique, ça se déroule comment????»

      Je pointe l’une ou l’autre des possibilités, François parle de refroidissement, c’est bien possible… Je pense que tu cherches des pouls là où il n’y en a pas mon cher savant de salon! Vas-donc additionner et soustraire des pourcentages pour te changer les idées!

      «« C’est à mourir de rire, que de laisser des commentaires aussi ridicules sans réponse! »
      C’est d’ailleurs pourquoi j’ai répondu.»

      Et c’est pourquoi je suis encore là ce matin, et que je serai encore là, ce soir, après avoir purgé mon temps au travail. Car c’est bien beau de prétendre savoir multiplier, soustraire et additionner des pourcentages, mais de prétendre que les Humains n’ont aucun effet sur leur climat, c’est aussi scientifique que les prétentions du G.I.E.C.! La vie aussi développée qu’on la connait, serait apparue, directement à cause d’effets d’autres organismes vivants, sur leur climat! Et toi, tu prétends que nos industries de toutes sortes, et l’activité humaine, n’aurait aucun effet sur son climat! Faut le faire! Croire aveuglément à un réchauffement, martelé par des fraudeurs, c’est en effet très pitoyable! Mais de prétendre comme tu le fais, que les Humains n’ont aucun effet sur leur climat, c’est selon moi, bien pire encore! Et on peut perpétuer le rire, en te relisant faire tes calculs de pourcentage! Vas donc nous écrire de quoi sur le Québec là…, c’est pas mal plus dans tes cordes.

    • avatar

      « D’autre part, comme je l’ai dit à François très clairement, je ne suis pas des disciples de Gore et je me méfie de tous ces groupes qui se multiplient à une vitesse phénoménale. »

      Par contre je dois te féliciter; car tu parviens à ne pas être d’accord avec ceux qui sont d’accord avec toi, Faut quand même le faire.

      Remarque que tu dois inventer des situations pour cela mais, ça anime les débats, on ne peut le nier.

      Je suis d’accord avec le fait que l’homme et tout ce qu’il fait, a un impact sur les évènements et son environnement; mais je n’y vois pas la preuve d’un impact aussi important que la majorité croit percevoir. Donc je n’y vois pas de danger suite à ces influences.

      Pour le reste je te laisse faire la vedette effarouchée tout seul

      André Lefebvre

  8. avatar

    Nous avons tous un point en commun, nous ne croyons pas Gore et sa clique!

    Mais nous avons là, un autre point que nous n’avons pas en commun, je crois fermement que l’Humain a un impact, minime ou gigantesque, sur son environnement!

    Je me dis scientifique, alors il est hors de question que j’adhère à une thèse où l’Humain n’a aucun impact sur son environnement.

    Pour le reste, l’histoire jugera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>