Accueil / A C T U A L I T É / Samuel Borg au conseil national palestinien

Samuel Borg au conseil national palestinien

SAMUEL BORG AU CONSEIL NATIONAL PALESTINIEN : ? ADIEU AU SIONISME ET ? ISRA?L ? !

Le chef de la communaut? juive Samuel Borg, petit-fils du pr?sident de??isra?lienne Abraham Borg a reconnu que les juifs ??ont ?chou?, et que ??la lutte pour la survie men?e par les juifs pendant 2000 ans n?a engendr? qu?un Etat de colonies dirig? par un groupe immoral parmi les corrompus qui violent la loi et qui fait la sourde oreille face aux appels de leur??et de leurs ennemis ? la fois??.

Dimanche le 15 juin, Borg s?exprimait ? l?ouverture de la premi?re s?ance du conseil national palestinien (), nouvellement ?lu et reconnu internationalement.

Devant les dirigeants de l?autorit? palestinienne, ce descendant de l?institution??et l?un des t?moins sur la politique isra?lienne pendant des d?cennies a consid?r? qu?Isra?l, ??en tant qu?Etat, manque de justice et est incapable de survivre. Ce ne sont pas mes propos, mais ceux de mon grand-p?re prononc?s il y a plus d?un demi-si?cle. Mais le peuple n?a pas voulu le croire. Nous avons trahi les principes humains. Pour cette raison, nous nous sommes perdus et nous avons perdu les autres??, a-t-il lanc? devant les participants ? cette s?ance.

Et de poursuivre?: ??Je vous le dis maintenant, nous ?tions la catastrophe pour vous et pour nous-m?mes aussi. Nous ?tions la derni?re g?n?ration sioniste. Il y a des d?cennies, nous avons entendu ces propos sans les comprendre?: Il existe une possibilit? que nous soyons la derni?re g?n?ration. Il se peut qu?il y ait toujours un Etat juif en Orient, mais ce serait un Etat ?trange, odieux. La nation isra?lienne est fond?e sur l?injustice, la??et l?oppression. Pour cette raison, les pr?mices de la fin du projet sioniste se font voir ? l?horizon. Ce ne sont pas mes propos ? moi, ce sont toujours les propos de mon grand-p?re??.

??Il avait cette vision humaine, non bas?e sur une appartenance religieuse ou politique ?troite ou fanatique. Il l?a dit clairement?: Adieu au sionisme. Nous ?tions les ma?tres de?la force. Nous ?tions les proph?tes menteurs?: La Palestine est une terre sans peuple pour un peuple sans terre. Nous ?tions les g?nies de l??limination de l?Autre. Nous avons ni? l?existence du peuple palestinien alors qu?il ?tait devant nous et avant nous m?me??.

Et Borg d?insister?: ??Une structure fond?e sur la duret? humaine ne peut r?ussir, elle est vou?e ? l?effondrement. Le sionisme a commenc? ? s?effondrer ? nous ?tions des fous. Nous avons donn? la priorit? aux armes au lieu des hommes. Nous sommes devenus une caserne??et des fils barbel?s et des prisons permanente. Nous incarnons la violence dans toutes ses formes et ses couleurs??.

D?plorant les exactions et les??sionistes ? l?encontre des peuples arabes, notamment palestinien et libanais, Samuel Borg a conclu?: ??Le sionisme nous a d?truit. C?est un projet infernal dont les premi?res victimes sont les juifs. Ils nous ont tromp?s. Ils nous ont fait venir en Palestine et commis une double??: contre nous et contre les Palestiniens. La Palestine ne fut pas un pays aux juifs, mais un camp militaire???

OSCAR FORTIN

Traduit ? partir du site assafir

Source :?www.almanar.com.lb

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Homard et à bientôt

La farce n’aura duré que quelques jours, la pression trop forte, et lâché de toutes ...