Accueil / A U T E U R S / HEXAGONE / Allain Jules / RUSSIE. Poutine – Donbass: la folle rumeur, hier, d’un coup d’Etat à Moscou

RUSSIE. Poutine – Donbass: la folle rumeur, hier, d’un coup d’Etat à Moscou

Les réseaux sociaux russes étaient, hier, en pleine effervescence. Des rumeurs les plus folles couraient sur l’absence prolongée de Vladimir Poutine, disparu des radars médiatiques depuis le 5 mars dernier. Pendant la nuit de samedi au dimanche, l’Internet russe s’est emballé : «coup d’état à Moscou, les chars ont entouré Kremlin!», pouvait-on lire ici ou là. Les blogueurs influents ont sauté de leurs lits en pleine nuit pour faire un tour en voiture à travers le centre de Moscou : rien, pas de chars, intox médiatique. Selon les autres rumeurs, Poutine devrait réapparaître aujourd’hui. On va verra…

Au Donbass, le cessez-le-feu n’est qu’une comédie. On le respecte peu, surtout du côté ukrainienne, et personne ne le prend au sérieux parmi les insurgés du Donbass: «la grande guerre va reprendre dans les semaines qui viennent». Cette fois-ci, la Russie ne croit plus à cette comédie et le fameux «voentotg», aide clandestine russe pour les munitions, se poursuit sans interruption. De plus, Sergeï Petrovskiï, l’adjoint le plus proche d’Igor Strelkov est revenu dans le Donbass. C’est un tournant très marquant, même comme Kiev parle de désescalade.

Le général Sergeï Petrovskiï /SNR24

Le général Sergeï Petrovskiï, alias «Хмурый» (fr: « Morne ») est retourné en Novorossia après une longue pause, suite au «fin plan du Kremlin» d’éliminer tous les commandants jugés coriaces et pas assez dociles à la politique byzantine de la Russie. Il était le premier général du Donbass et le principal dirigeant du service de renseignement militaire de la RP de Donetsk. Il demeurait à Rostov (ville russe près de la frontière), exilé, sans permission de revenir. Mais, la politique russe sur les cadres du Donbass, se libéralise apparemment. « Morne » a repris sa place en tant que chef des services secrets.

Le Kremlin, en ne croyant plus au cessez-le-feu et en attendant la nouvelle phase de combats, change de braquet ? Préfère-t-ele maintenant de voir le Donbass avec des commandants professionnels et pas que ses chouchous dociles qui ont fait subir aux rebelles des pertes excessives pendant les combats d’hiver ? Est-ce que le Kremlin pourrait accordera aussi une suite à la demande de retour en Novorossia d’Igor Bezler ? Ou même d’Igor Strelkov ? On verra cela dans les semaines qui à venir…

Brasil

Encore une nouvelle sur l’internationalisation de la guerre au Donbass, les rebelles ont créé un nouveau détachement d’artillerie, composé de volontaires brésiliens exclusivement. Ce commandement Donbass est surnommé Ernesto Che Guevara. Sur cette photo, on voit le contingent brésiliens posant devant un canon de 100 mm, le fameux Rapira

Alexandre Sivov

Commentaires

commentaires

A propos de Allain Jules

avatar

Check Also

Bitcoin: l’utopie complotiste

A les entendre, le Bitcoin serait notre avenir. Il nous permettrait de nous enrichir rien ...