Accueil / T Y P E S / Chroniques / Retrouver le sens et le chemin du vivre ensemble

Retrouver le sens et le chemin du vivre ensemble

L’ann?e 2007 aura vu le triomphe du tout argent, habill? d’oripeaux plus ou moins s?duisants et trompeurs. Finie la solidarit?, place ? la compassion et la piti?. Termin? le projet de construire une Europe o? mieux vivre ensemble, place ? la concurrence de tous contre tous. Finie la reconnaissance de la cr?ation et de l’imagination, place ? la valorisation de la rente et des h?ritiers. Termin? le respect du travail et du labeur, place ? l’exploitation sans limite des salari?s avec la disparition de toutes les r?gles et garanties. Fini l’espoir d’une vie plus longue et meilleure gr?ce aux progr?s de la m?decine, place au travail tout au long de la vie. Il serait facile de sombrer dans le d?sespoir , le cynisme ou le repli sur la seule famille.

Mais l’ann?e 2007 aura aussi vu ?merger, parfois de fa?on surprenante, des ?l?ments d’espoir. Prise de conscience que nous habitons et partageons une terre dont les ressources sont limit?es. Quarante ans apr?s, retour du message de mai 1968 –m?me si c’est parfois pour le combattre – de l’impasse d’une civilisation bas?e sur le seul cycle production/consommation. Et, plus surprenant et int?ressant, retour de l’action politique –m?me si c’est sous des formes personnelles et d?voy?es – dans une soci?t? malade du tout gestionnaire. La pr?sidence de Sarkozy en France, repr?sente une chance historique pour les quelques hommes et femmes qui, ? gauche, ne confondent pas politique et gestion. Ils sont peu nombreux (Royal, Fabius, M?lenchon, Besancenot,..), souvent en d?saccord, et sans ligne coh?rente. Mais ils partagent, avec, ? droite, le seul Sarkozy le go?t et l’envie de l’action politique. C’est l’opportunit? de sortir de l’engourdissement qui, depuis 1983 (tournant de la rigueur par la gauche au pouvoir en France) puis 1989 (chute du mur de Berlin) a gagn? toute la vie politique fran?aise et europ?enne.

La conf?rence de presse du 8 janvier 2008 de Nicolas Sarkozy aura ?t? particuli?rement significative. J’invite les femmes et hommes de gauche ? sortir de la facilit? de la critique, justifi?e, du « Sarkoshow » et ? s’interroger. Comment se fait-il que c’est ? droite que la question de la civilisation est pos?e ? Pourquoi les travaux d’Edgar Morin ne sont-ils pas parvenu ? irriguer la pens?e et l’action de la gauche ? La question du pouvoir d’achat, et plus largement du travail, peut-elle ?tre le centre d’une politique, alors qu’elle enferme les individus dans l’impasse d’une vie consacr?e uniquement ? produire et consommer ?

Il nous faut sortir de la seule vision gestionnaire (dominante ? droite mais contaminant beaucoup la gauche) et sociale (tr?s dominante ? gauche mais quasiment ignor?e ? droite). Cinquante apr?s la publication, en langue anglaise, d’un de ses livres majeurs, The Human Condition , la pens?e de Hannah Arendt, qui a consacr? sa vie ? d?couvrir, apr?s la rupture de la tradition qu’ont provoqu? les horreurs in?dites des totalitarismes du XXe si?cle, les nouvelles conditions du vivre ensemble, est particuli?rement actuelle. Sa vision, le plus souvent ternaire (travail,œuvre, action – pens?e, volont?, jugement) de la condition et des capacit?s des ?tres vivants que nous sommes, son besoin irr?pressible de « comprendre ce que nous faisons », sa volont? d’agir et de penser par elle-m?me et avec les autres, sont totalement adapt?s aux enjeux de ce si?cle.

En 2008, c’est dans ce sens, que je poursuivrai l’action, entam?e d?but 2007, de favoriser et faciliter l’acc?s des citoyens et politiques ? cette pens?e , notamment ? travers les outils que fournit Internet : blogues , sites de journalisme alternatif, ….

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

« Ballades avec Brassens » 2019

Notre bon moustachu est de retour. Sans sa pipe – hélas ! – qu’il a cassée en ...

5 Commentaire

  1. avatar

    Thierry

    Excellente réflexion. J’ai lu et relu votre chronique avant de la commenter. La question fondamentale, vous l’avez fort bien posé : « Comment se fait-il que c’est à droite que la question de la civilisation est posée ? »

    Il est vrai qu’avec l’actuel président de la République, tout semble remis en question. De la laîcité à la remise en question des institutions, tout semble y passer à une vitesse vertigineuse. La gauche a-t-elle rencontré son Waterloo ?

    Je vous sais très sensible aux écrits de Hannah Arendt pour vous avoir lu ailleurs. Malheureusement, convenons qu’elle mériterait, effectivement, d’être remise au goût du jour tant sa pensée est résolument moderne et d’actualité.

    Pierre R.

  2. avatar

    Pierre,

    Merci de ce commentaire.

    Ce début 2008 confirme un certain engourdissement dans la gestion, le social et la futilité. Le champ de l’action politique est désert et permet à un Sarkozy, par contraste, d’apparaître en France (en Europe ?) comme le dernier homme politique. Ce n’est, bien sur, qu’illusion mais les réactions à sa conférence de presse sont bien plus affligeantes que la conférence elle-même.

  3. avatar

    Vivre ensemble, l’expression est amusante car on ne vit pas ensemble, que je sache, tout au plus on respire côte à côte, ce qui n’a rien à voir, et ce, parce que nous sommes manipulés par les lobbies qui se contrefoutent des populations et ne recherchent que les profits colossaux qu’ils sont susceptibles d’en soutirer, sachant que si des conflits graves explosent, ils ne seront en aucun cas touchés ni même concernés.

    Ce qui m’amuse, c’est que sous couvert de philosophie humaniste, on surfe en permanence sur du dogme, notamment en procédant par accusation.

    Comprendra-t-on un jour que les concepts qui ignorent les affects humains ne sont pas valides et mènent toujours à la catastrophe ? Car les concepts renvoient à l’extériorité, les affects à l’intériorité, et cette dernière est toujours plus forte.

    Le jour où dans la politique, on osera affronter et respecter le suffrage universel en proposant des referendums sur des questions essentielles de société, ce jour-là, on pourra parler de vivre ensemble. Sinon, il est question de tout autre chose et l’on joue sur les mots.

    Mais la Bien Pensance a réponse à tout : si le sentiment populaire majoritaire va dans son sens, on parle de démocratie, sinon la démocratie devient subitement dictature de la majorité.

    Je parle en termes sibyllins pour éviter à la modération d’avoir à agir. Ceux qui veulent comprendre ce que je dis, comprendront.

    Bien à vous.

  4. avatar
    Thierry Ternisien d’Ouville

    L’enseignement tiré par Arendt de son analyse des totalitarismes est l’importance de l’existence d’un monde commun où les êtres vivants agissent et vivent ensemble. C’est ce monde commun qui a été pulvérisé par les totalitarismes et qui, plus largement, est menacé de disparition dans nos sociétés de masse où les individus sont isolés et, cas extrême , parfois coupés d’eux-même (désolation). Sans monde commun, pas de vivre ensemble et pas de politique
    possibles. Sans politique (au sens d’agir à plusieurs) pas de monde commun et pas de vivre ensemble.

    Le reste de votre commentaire mérite un article à lui seul.

    Bien à vous

  5. avatar

    Pour rejoindre certaines de vos réflexions, ce petit traité ironique.

    Bon article.


    L’image de la fonction Présidentielle est elle une denrée périssable ?

    - 63 % des Français pensent que L’Agité en fait de trop sur sa vie privé, chiffres publiés ce jour sur Libération ! Depuis ce dimanche, en effet les chiffres donnés par la série des derniers sondages publicitaires « électères et présidentiels », nous pouvons effectivement nous poser cette question ?

    - Un Ministre de l’intérieur en présidence mise en scène depuis plus de cinq ans, une campagne électorale publicitaire de six mois et le produit qui en ressort : un président élu à 53.5 % des suffrages exprimés !

    - Malgré l’effort de tous les médias à sa botte, en moins de cinq mois celui-ci perd de sa crédibilité publicitaire en plongeant de plus de 17 points d’avis favorables ! Cette tache de moisissure risque de nuire à la consommation de ce « Président pot de Yaourt » ! Cette moisissure pourrait facilement ce transformer en pourriture, aussi pour la santé de nos concitoyens ne faudrait il pas envisager une révision constitutionnelle publicitaire !

    - N’y aurait il pas une réforme urgente à mettre en chantier pour établir une réelle démocratie publicitaire. Car comme nous le démontrent ces chiffres la perte de vitesse en sondage de cet Agité là ne devraient plus en l’état lui permettre de diriger les affaires du pays.

    - Depuis deux décennies, ces sondages n’ont cessés d’être tantôt validés tantôt contestés, mais toujours de plus en plus lus et parcourus. Aussi puisque tout un chacun admet à un moment ou à un autre que ces sondages soient crédibles (fonction bien sur des résultats qui y sont inscrits), il serait donc juste de réajuster la validité des mandats électifs en fonction bien sur de la durée « périssable » ou non de ces produits publicitaires et communément admis et considérés comme « produits politiques » !

    - Néanmoins depuis que ces pratiques de communicants sont autant considérées dans nos démocraties publicitaires, et comme nous le dicte le « Marché », dès lors que le produit issu de ces campagnes publicitaires commence à présenter des signes de décomposition avancées ne faudrait il pas justement pour respecter les règles de bon commerçant et ainsi de changer de produit ! Du frais, il nous faut du frais, accessoirement du frais avec de la fraiche !

    - Réclamons ce que nous dicte le bon sens du bon consommateur, et donnons-nous les moyens de faire réélire un autre Président, dès maintenant. Un Président cette fois qui ne sera plus « Président pot de Yaourt » , mais tachons au moins qu’il soit « Président pur beurre » et ainsi il pourra certainement lui nous en étaler de ce « beurre » (salé pour ce qui me concerne, je préfère)

    - Une campagne électorale présidentielle tous les huit mois maxi. Pourquoi ? C’est à peu près la durée de validité périssable d’un « Président pot de Yaourt »

    Skapad.