Accueil / A C T U A L I T É / R?plique en forme de supplique ? un ex-confr?re

R?plique en forme de supplique ? un ex-confr?re

Image Flickr par ma personal injury lawyer

Me Papitibi, vous m?avez choqu?. Ce faisant, vous m?embarrassez un

peu, car vous m?avez cr?? le dilemme de porter le flambeau dans une

procession que je ne suis plus depuis longtemps? ou de laisser se

galvauder un peu plus quelques valeurs dont je persiste ? croire

qu?elles devraient encore ?tre d?fendues. Je parle de la dignit?

d??tre avocat. J?ai ?t? de la confr?rie pendant plus de 40 ans,

membre bien en r?gle et sans reproche du Barreau du Qu?bec. Pendant

toutes ces ann?es, j?ai ?vit? dans toute la mesure du possible de

pratiquer le droit. Par go?t d?abord, puis par profonde conviction de

la malfaisance de la fonction d?avocat dans notre soci?t?, ce qui est

sans importance dans le cadre de ma pr?sente intervention, mais peut

aider ? en comprendre le sens.

Mes critiques, concernant le r?le de l?avocat n?ont pas ?t? secr?tes,

ni m?mes discr?tes. Je les ai formul?es sur des sites internet qui,

depuis une douzaine d?ann?es, ont re?u environ un million de visites.

Plus important sans doute, pour un vrai croyant, elles ont ?t?

publi?es dans le Journal du Barreau et comment?es par le Ministre et

le B?tonnier de l??poque, avec autant de courtoisie que j?en avait

mise ? les exprimer. Je ne monte donc pas ici aux barricades pour

d?fendre la profession d?avocat. Je viens protester contre une image

disgracieuse que vous projetez de l?avocat, alors que c?est cette

image qui est devenue presque sa seule raison d??tre.

Maximilien Caron ? la l?gende ? nous disait chaque ann?es en

septembre, avec cette arrogance ?litiste caract?ristique d?une autre

?poque : ? De par sa fonction, l?avocat occupe le fa?te de la

pyramide sociale. C?est une responsabilit? ? Bien s?r, on ne dit plus

ce genre de choses, mais il reste chez Quidam Lambda un respect,

presque une crainte r?v?rencielle de l?Homme de Droit, qui manie le

verbe avec ?l?gance au service d?une pens?e bien structur?e. Il n?est

pas mauvais que subsiste cette croyance en des ? t?tes bien faites ?.

C?est cette foi – qui a son importance sociale – que vous d?truisez

quand vous laissez votre ?p?e au vestiaire pour vous munir d?un

gourdin et venir en d?coudre avec ? le peuple ?, en lui soulignant

qu?il est bien le peuple ? vous ?tes l?avocat ? mais en ne vous

distinguant pas de lui par la finesse de vos interventions, plut?t par

un effort pour utiliser un vocabulaire plus trivial et des injures

plus grossi?res que ceux que vous donnez ? m?priser. Je le regrette.

On ne discr?dite pas les gens en les attaquant de cette fa?on ; on

peut seulement se discr?diter soi-m?me ? et avec soi parfois ceux avec

lesquels on pr?tend faire cause commune.

Je ne suis pas assez ? avocat ? pour me sentir solidaire de votre

style et de votre attitude sur ce site, mais le serais-je que j?en

?prouverais un grand malaise. Ne l??tant pas, je me contente de vous

adresser une supplique : vous conduire dans ces ?changes comme vous

souhaiteriez que les lecteurs de ce site croient que devrait se

conduire un avocat.

Pierre JC Allard

Avocat ? la retraite

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Du nouveau dans les toilettes et dans les…verres

Le mardi 13 novembre 2019 sera dédié à la « Journée Mondiale des Toilettes ». Un sujet ...

One comment

  1. avatar

    Toutes mes félicitations pour cette prise de position responsable M. Pierre JC Allard.

    Bravo! Et j’ai voté, évidemment. 😉

    Amicalement

    André Lefebvre