Accueil / T Y P E S / Articles / Rennes : le temps des nymphéas

Rennes : le temps des nymphéas

Ils ont bien de la chance, les Rennais : outre le superbe parc du Thabor, sa splendide roseraie et sa collection de dahlias sur fond de paysage urbain aux airs d’Italie, les habitants de la métropole bretonne peuvent aussi bénéficier des 100 hectares du parc des Gayeulles. Or, le moment est bien choisi pour aller se détendre dans ce havre de quiétude : des milliers de nymphéas y donnent aux étangs un air de toile impressionniste…

Nympheas_Gayeulles

Dans la chaude ambiance de ce mois de juillet, c’est au célèbre bassin des nymphéas, principale attraction de la maison de Giverny si chère au peintre Claude Monet, que l’on pense en se promenant le long des étangs du parc des Gayeulles : des milliers de fleurs de nénuphar et de lotus offrent aux yeux des visiteurs le formidable spectacle de leurs couleurs étincelantes. On trouve là du blanc immaculé, du jaune, du rose, du rouge, mais surtout une grande variété de mauves. Particulièrement spectaculaires, les lotus sacrés s’élèvent parfois près d’un mètre au-dessus du plan d’eau en ménageant dans l’ombre portée de leur grandes corolles des espaces de navigation aux colverts, aux foulques et aux fuligules qui peuplent ces lieux aquatiques.

Créé en 1967 puis étendu en 1978 sur d’anciens espaces agricoles et un hippodrome tombé en désuétude, le parc des Gayeulles est une oasis de verdure et d’espaces ludiques au cœur des quartiers nord-est de la ville. C’est avec un réel plaisir que les habitués de ce lieu s’y donnent rendez-vous, les uns pour se promener tranquillement dans les allées des sous-bois ou le long des étangs, les autres pour s’adonner à des activités sportives.

Une balade aux Gayeulles le matin, c’est notamment l’assurance, pour les promeneurs et les adeptes du jogging, de rencontrer de nombreux lapins et écureuils, nullement impressionnés par la présence des bipèdes, voire un chevreuil ou un renard au débouché d’un sentier ou à la corne d’un bosquet.

Le parc des Gayeulles, c’est aussi une ferme pédagogique pour les enfants, un restaurant-buvette au bord d’un plan d’eau équipé d’une plage, un espace de concerts, des aires de jeux, des espaces de pique-nique dotés de barbecues, de nombreuses installations sportives (piscine, terrains de football, de rugby et courts de tennis), sans oublier les très prisés et très spectaculaires parcours d’accrobranche.

Tout cela dans un environnement de prairies, d’étangs et d’espaces boisés où dominent les conifères, les chênes, les érables, les charmes ou les merisiers ainsi que des élégants cyprès chauves dont le feuillage roux d’automne en bordure du grand étang nord ravit les promeneurs et les photographes.

Mais en ce mois de juillet, ce sont incontestablement les étangs qui tiennent la vedette avec la formidable palette de couleurs offerte par les milliers de nymphéas, ici et là rehaussée par la présence sur les rives de nombreux massifs de lysimaques. Quelles espèces de nénuphars et de lotus sont implantées là ? À vrai dire, rares sont les visiteurs suffisamment spécialisés en botanique aquatique pour répondre à cette question. Mais peu importe, seul compte le plaisir des yeux, et sur ce plan-là, les attentes sont indiscutablement comblées.

Un lieu de détente à consommer sans modération. Avec une pensée pour Claude Monet…

Fergus

 

Commentaires

commentaires

A propos de Fergus

avatar
Autodidacte retraité au terme d'une carrière qui m'a vu exercer des métiers très différents allant d'informaticien à responsable de formation, je vis à Dinan (Côtes d'Armor). Depuis toujours, je suis un observateur (et de temps à autre un modeste acteur) de la vie politique et sociale de mon pays. Je n'ai toutefois jamais appartenu à une quelconque chapelle politique ou syndicale, préférant le rôle d'électron libre. Ancien membre d'Amnesty International. Sur le plan sportif, j'ai encadré durant de longues années des jeunes footballeurs en région parisienne. Grand amateur de randonnée pédestre, et occasionnellement de ski (fond et alpin), j'ai également pratiqué le football durant... 32 ans au poste de gardien de but. J'aime la lecture et j'écoute chaque jour au moins une heure de musique, avec une prédilection pour le classique. Peintre amateur occasionnel, j'ai moi-même réalisé mon avatar.

Check Also

Trump : Gouverner les USA comme le Mississippi (6)

Nous y voici donc, à l’affaire promue dès le premier épisode de cette mini-série. Comme ...