Accueil / A C T U A L I T É / R?actions aux discours de Jean Charest
  . ?chec des n?gociations   Suite ? l??chec des n?gociations entre la Ministre de l??ducation Michelle Courchesne et les leaders des mouvements ?tudiants, le Premier Ministre Jean Charest a pris la parole et a tent? de d?montrer que son … Lire la suite

R?actions aux discours de Jean Charest

 

.

?chec des n?gociations

 

Suite ? l??chec des n?gociations entre la Ministre de l??ducation Michelle Courchesne et les leaders des mouvements ?tudiants, le Premier Ministre Jean Charest a pris la parole et a tent? de d?montrer que son gouvernement avait raison. Sauf que?

Raymond Viger Dossiers ?ducation, Culture, ?conomie, Politique

Suite ? l?impasse des n?gociations entre la Ministre de l??ducation Michelle Courchesne et les leaders ?tudiants, le Premier Ministre Jean Charest a fait un point de presse pour r?sumer la situation.

Un discours savamment pr?par? pour tenter de nous convaincre que le gouvernement Lib?ral a fait plusieurs concessions depuis le d?but des n?gociations et que les ?tudiants ne veulent pas n?gocier mais tout simplement s?obstiner tant et aussi longtemps que la hausse des frais de scolarit? ne sera pas aboli.

Pour qui se battent les ?tudiants?

Jean Charest lance une question importante: pour qui les ?tudiants se battent-ils? L?argumentaire de Jean Charest est que les leaders ?tudiants ne se battent pas pour les ?tudiants pauvres. Le nouveau syst?me de pr?ts et bourses permet, pour un revenu familial allant jusqu?? 51 000$ d?avoir l??quivalent de la gratuit? scolaire. Jusqu?? 100 000$ de revenu familial, des pr?ts ?tudiants permettent de diminuer les frais de scolarit?. Pass? 100 000$, Jean Charest consid?re qu?il est normal de payer des frais de scolarit? et que les familles en ont les moyens.

? premi?re vue, les arguments de Jean Charest peuvent en rallier plusieurs et sembler logique et acceptable. Moi m?me qui est en faveur d?une gratuit? scolaire compl?te ait ?t? ?branl?.

Sauf que?

1- Tenir compte du revenu familial suppose qu?il y a une bonne relation de l??tudiant avec sa famille. Ce qui n?est pas toujours le cas. Est-ce qu?on marginalise l??tudiant qui est en rupture familiale pour une quelconque raison?

2- Comment d?finit-on le revenu familial quand les parents sont s?par?s, les familles reconstitu?es? Est-ce que cela peut cr?er des situations o? le calcul du revenu familial devient discriminatoire pour certains ?tudiants?

3- Que fait-on quand un des parents ne veut pas subvenir aux besoins d?un ?tudiant pour ses frais de scolarit??

4- Quand un ?tudiant quitte les ?tudes pendant 2 ans, il est consid?r? ind?pendant de ses parents et le revenu familial ne compte plus. Est-ce que cela discrimine l??tudiant qui continue ses ?tudes? Est-ce une fa?on de favoriser un d?crochage scolaire de 2 ans pour ?tre ind?pendant du revenu familial? Apr?s un arr?t de 2 ans, combien d??tudiants pourront r?ellement revenir aux ?tudes?

5- Comment l??tudiant peut-il continuer ses ?tudes lorsqu?au moment du calcul de revenu familial ses parents travaillaient pour GM Ste-Th?r?se avec 150 000$ de revenu familial et qu?? son entr?e ? l?universit? ses 2 parents ont perdu leur emploi parce que GM Ste-Th?r?se a ferm? les portes et que ses parents n?ont plus de revenus. Le revenu familial sera ajust? l?ann?e suivante. Mais pour l?ann?e en cours, l??tudiant fait face ? une crise financi?re majeure qui pourrait mettre en p?ril son ann?e scolaire.

Discrimination et injustice du syst?me de pr?ts et bourses

Ce ne sont que quelques exemples de discrimination et de situations complexes que les frais de scolarit? peuvent engendrer. Je suis sensible ? ces discriminations parce que lorsque j?ai ?t? aux ?tudes, personnellement, le gouvernement m?a remis trop d?argent en pr?t et bourses. J?en n?avais pas besoin tant que ?a. Mais dans le cas de ma conjointe, Danielle en a manqu? et le syst?me de pr?ts l?a discrimin? avec des montants ridicules et tout ?a, malgr? qu?autant elle que moi, ?tions d?clar? ind?pendant du revenu familial.

Le syst?me de pr?ts et bourses co?tent cher ? op?rer. Le syst?me de pr?ts et bourses cr?ent de grandes injustices. Pour certains ?tudiants, le syst?me de pr?ts et bourses n?est pas suffisant pour compl?ter ses ?tudes tandis que pour d?autres, c?est un revenu inutile et non essentiel. L?objectif d?abolir les frais de scolarit? est d?en arriver ? abolir les syst?me de pr?ts et bourses qui ne r?pond pas aux besoins r?els des ?tudiants.

R?duire la taille de l??tat pour financer les universit?s

Abolir le syst?me de pr?ts et bourses, c?est r?duire la taille de l??tat, c?est r?cup?rer de grosses sommes d?argent, non seulement qui est remis aux ?tudiants pour faire face aux frais de scolarit? mais surtout de couper dans de nombreux postes de fonctionnaires. L?argent qui n?est pas vers? aux ?tudiants pour payer les frais de scolarit? peut ?tre vers? directement pour le financement des universit?s. Les salaires des fonctionnaires qui g?raient les pr?ts et bourses deviennent une ?conomie qui peut servir ? augmenter le financement des universit?s et m?me plus.

Quand ils seront m?decins, ils auront les moyens de rembourser leurs pr?ts

Jean Charest, d?une fa?on directe et indirecte, entretient un sentiment de jalousie envers les finissants des universit?s: quand ils auront termin? leurs ?tudes et qu?ils auront un gros salaire, ils leurs sera facile de rembourser leurs pr?ts. C?est normal qu?un ?tudiant investisse sur cette ?grosse job? qu?il va avoir.

Je suis parfaitement d?accord avec cet argument mais je propose une fa?on tr?s diff?rente atteindre cet objectif.

Quand l??tudiant aura sa ?grosse job?, c?est par les imp?ts qu?il paiera qu?il remettra ? la soci?t? ce qu?il a re?u. Pourquoi stigmatiser les ?tudiants plut?t que de taxer les gros salaires? Que ce soit un ?tudiant qui apr?s une longue scolarit? ou un homme d?affaire sans ?tude qui fait 250 000$ par ann?e, il est normal dans notre syst?me social qu?ils paient des imp?ts proportionnellement ? leurs revenus? ind?pendamment que ces revenus soient attribu?s ? leur scolarit?, ? leur bosse des affaires ou encore ? l?h?ritage du commerce familial. C?est la fa?on simple et ?conomique de g?rer le tout.

La peur de faire payer les riches

Nos gouvernements ont peur de faire payer les riches pour les choix sociaux que nous endossons. Nous consid?rons que les ?tudes et les universit?s sont importantes. Soit. Nos imp?ts sont l? pour payer les choix sociaux que l?on veut se donner.

Plus nous cr?ons des syst?mes d?exception, plus nous cr?ons des d?partements de fonctionnaires qui co?tent chers pour g?rer ces syst?mes d?exception et plus nous cr?ons des injustices dans l?interpr?tation de ces exceptions.

Assumons nos choix sociaux et arr?tons de tourner autour du pot.

Autres textes sur? ?ducation

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La gangrène des sociétés

La quasi-totalité des problèmes auxquels nos économies sont confrontées provient de la concentration des pouvoirs. ...