Accueil / T Y P E S / Articles / Radiohead – In Rainbows

Radiohead – In Rainbows

Dix apr?s Ok Computer, l’album qui aura marqu? la d?cennie, Radiohead annonce une nouvelle production, seulement dix jours avant sa sortie, le 10 octobre. Dix lettres, In Rainbows. 10101010, c’est le code binaire de Radiohead.

Et comme ses pr?d?cesseurs, le codage de In Rainbows est d?routant, presque parfait. L’?coute en boucle, depuis pr?s 5 heures maintenant, nous permet, sans y aller d’une analyse en profondeur, de constater que Radiohead poss?de cet atout presque unique de donner ? ses fans quelque chose qu’ils ne connaissaient pas mais dont ils avaient cruellement besoin. Compl?tement actuel, cr?er le besoin ne peut ?tre autre chose que la compl?te connaissance de son ?poque. Des pi?ces nouvelles, orchestrales parfois, une ?volution toute en douceur de Hail to The Thief mais compl?tement logique. Un album qui, si l’on se demande au d?part de quel c?t? se situer, nous prouve hors de tout doute avec le temps sa grande qualit?.

Et plus encore que son contenu, la forme est nouvelle. Car ce nouvel opus n’est disponible qu’en t?l?chargement, au prix qui nous semble le bon. Exactement. Nous fixons le prix. Sans interm?diaires, donc sans la pesante maison de disque. Ce disque est tout-?-fait ce qu’il faut en penser : diff?rent.

Mais est-ce bien surprenant quand on sait que Radiohead est probablement le meilleur synonyme de la diff?rence que l’on pourra trouver dans la musique actuelle.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Homard et à bientôt

La farce n’aura duré que quelques jours, la pression trop forte, et lâché de toutes ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Jean-Philippe

    Voilà une approche très audacieuse qui ne plaira pas, sans nul doute, aux majors américains. Je souhaite ardemment que les artistes un jour en viennent à contrôler leur création depuis le projet jusqu’au CD ou DVD. Internet est un formidable véhicule sans frontières. Radio Head a bien compris l’importance de ce réseau de distribution, sans intermédiaire. Il faudra voir maintenant comment le public réagira. Fixer soi-même le prix d’achat d’une « toune », ce n’est pas rien. Encore faut-il démontrer un minimum d’honnêteté et de payer une juste contribution à l’œuvre. Est-ce que d’autres artistes suivront ? Intéressant.

    Pierre R.

  2. avatar

    C’est bien la Liberté qui souffle autour de cet album, frais dans l’univers assez réchauffé du rock anglais. Certains morceaux comme Reckoner sont déjà des tubes après deux écoutes seulement, et comme souvent chez RADIOHEAD, des petits titres discrets, comme Nude, viennent carresser une certaine intimité collective, un pur bonheur. A noter que sur l’échelle de la mélancolie radioheadiste, cet album sonne plutôt positivement, en tout cas j’ai l’impression que la plupart des morceaux nous propose une espérance, on monte facilement dans les nuages, en quête d’apercevoir un arc-en-ciel, mais cela est évidemment subjectif…