Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Argent / Quelque chose doit craquer !
Les avis divergent et les arguments s'aff?tent entre ceux qui pr?tendent que la crise Europ?enne est en voie de r?solution et les th?oriciens dits du ? double dip ? qui, inquiets de la stagnation des march?s de l'emploi et de l'immobilier (aux USA, en Espagne?) estiment que les al?as Europ?ens contribueront ? replonger les ?conomies mondiales dans une nouvelle r?cession? A l'appui de leur th?se, les premiers se r?jouissent du Fonds d'urgence (...) - Economie /

Quelque chose doit craquer !

Les?avis divergent et les arguments s?aff?tent entre ceux qui pr?tendent que la crise Europ?enne est en voie de?r?solution et les th?oriciens dits du ??double dip???qui, inquiets de la stagnation des march?s de l?emploi et de l?immobilier (aux USA, en Espagne?) estiment que les al?as Europ?ens contribueront ? replonger les ?conomies mondiales dans une nouvelle r?cession??A l?appui de leur th?se, les premiers se r?jouissent du Fonds d?urgence Europ?en de 750 milliards d?Euros ayant contribu? ? des??missions obligataires plut?t r?ussies en Espagne (et en Italie) tandis que les seconds sont persuad?s que ces mesures ? aussi spectaculaires fussent-elles ? ne font que retarder l?in?luctable.

Car il faut en effet avoir une Foi du charbonnier pour pr?tendre que l?Europe s?est tir?e d?affaire alors qu?elle patauge toujours dans son p?ch? originel ou ? pour ?tre plus prosa?que ? structurel?: Une descente aux enfers dans un contexte de march?s tourment?s est toujours d?actualit? tant que chacun des membres de l?Union d?cidera de sa propre politique budg?taire et fiscale? En outre, l?exposition des Banques Europ?ennes aux nations du PIIGS ??hauteur de quelque 1 300 milliards d?Euros, la Grande Bretagne menac?e de perdre son AAA par l?agence Fitch qui estime insurmontables les d?fis?auxquels elle est confront?e, la Hongrie qui risque de faire d?faut cet ?t? en d?pit des aides lui ayant ?t? allou?es l?an dernier de 20 milliards d?Euros ? sont autant de facteurs suppl?mentaires faisant pr?dire ? certains (dont Paul Krugman) 30 ? 40% de chances que l??conomie globale?renoue avec?une contraction d?autant?moins ?vitable que les effets des stimuli fiscaux sont en train de se dissiper?!

C?est donc dans une telle conjoncture que les positions deviennent irr?ductibles entre les Banquiers Centraux qui, faisant ni plus ni moins leur job,?pr?chent l?aust?rit??et?les dirigeants politiques qui tentent de justifier leur approche par des th?ories ?conomiques qu?ils ne ma?trisent m?me pas. Il est vrai que l?originalit? et le courage sont des qualit?s dont sont totalement d?nu?es nos responsables politiques et ?conomiques qui?basent leur communication et qui justifient leur argumentation ?cul?es derri?re des?concepts hyper conventionnels afin de ne pas prendre de risques susceptibles d?hypoth?quer leur propre carri?re?!

C?est ainsi que, selon Le Monde, ??? une semaine du G20, Angela Mekel et Barack Obama s?opposent toujours sur la strat?gie ? adopter pour sortir de la crise ?conomique. La chanceli?re allemande estime que l?heure est ? la consolidation des finances publiques et non plus aux programmes de relance anti-crise tandis que le pr?sident am?ricain se dit favorable ? des plans de relance rapides.???En fait, nos politiques nous parlent de ce que nous comprenons, ? savoir que les exc?s de dettes et de d?penses publiques finiront par oblit?rer nos ?conomies et nos monnaies m?me si la relation de cause ? effet entre les premi?res et les secondes n?est pas m?canique?

Comment sortir de cet ?ternel?d?bat (entre partisans et contradicteurs de l?aust?rit?) qui nous r?duit ??tourner en rond et ? compter les points dans un match?st?rile et ennuyeux opposant ceux qui veulent d?penser moins?? celles qui sont trait?es de ??cigales?????Comment en est-on arriv? ? ce stade o? nos politiques ? et donc nos existences ? sont enti?rement conditionn?es par le verdict de march?s financiers qui nous dictent nos d?penses?? Nos responsables sont devenus des chantres des ??stimuli?? , des pourfendeurs de d?ficits et des larbins des march?s obligataires?! Ne rendraient-ils pas plus service ? leurs nations?respectives de se livrer ? pour une fois ? ? un v?ritable et courageux travail intellectuel de remise en question en profondeur de notre syst?me?- dont tout le monde s?accorde ? dire qu?il est plus ou moins condamn? ? en privil?giant l??quilibre social qui, seul,?ram?nerait la confiance??

Michel Santi

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les cathédrales expliquées aux YouTubeurs

Je ne vous apprends rien : le 15 avril dernier, la France a failli perdre ...

One comment

  1. avatar

    L’évolution ne fonctionne pas avec le raisonnement; elle fonctionne par l’équilibration d’une chose avec son environnement. Ce qui n’est pas « viable » disparaît et est recyclé.

    On ne peut rien y faire en réalité.

    Tout va très bien Madame la Marquise.