Accueil / T Y P E S / Billets / Qu?bec : 11 septembre sur fond d’accommodements raisonnables

Qu?bec : 11 septembre sur fond d’accommodements raisonnables

Quel lien y a-t-il entre la 6?me comm?moration du 11 septembre et le d?but de la tourn?e r?gionale de la Commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables ? Au premier abord aucun. Voil? une question incongrue, un peu tir?e par les cheveux. Et pourtant, il y a bel et bien un lien…

A ?couter le premier petit ?chantillon des voix citoyennes de l’Outaouais qui ont tenu ? s’exprimer sur la question qui taraude et tourment la soci?t? qu?b?coise, c’est principalement, presque uniquement les Arabes et les musulmans qui posent probl?me. Le voile, la burka, sont per?ues comme des embl?mes inqui?tants qui menacent la culture et l’int?grit? de l’identit? qu?b?coise ; rien de v?ritablement surprenant ; certains m?dias, certaines affaires r?centes (ici) ont braqu? les feux des projecteurs sur cette communaut? d?cid?ment mal aim?e des « pures laines » (ici) Pourtant d’autres communaut?s sont concern?es par cette probl?matique, mais l’ins?curit? na?t du p?ril des barbus et des voil?es !

La derni?re affaire en date, le vote voil?, ou plut?t le vote sous Burka, illustre parfaitement ce que la mystification et la dangereuse mont?e en ?pingle d’un dossier d’accommodement raisonnable peut produire en termes de craintes et par amplification de x?nophobie latente. Pour rappel, cette d?cision du DG d’?lection Canada ne r?pondait ? aucune revendication. Au pire peut elle concerner 10 personnes au Qu?bec ?? Mais voil? c’est cela qui effraye l’opinion.

Les inqui?tudes qui affleurent aujourd’hui au Qu?bec, comme ailleurs, refl?tent finalement le succ?s d’une rh?torique qui a fait flores depuis le 11 septembre. Depuis l’attaque contre le World Trade Center, l’islam inqui?te l’occident, les musulmans sont suspects. Rien de compl?tement ill?gitime bien s?r, mais les peurs confinent parfois ? l’exacerbation des appr?hensions, voire ? l’islamophobie et pire ? l’arabophobie.
De l’autre c?t? du « Rideau Vert », il y a ?videmment les extr?mistes qui abhorrent l’Occident honni, mais il y a aussi un sentiment vague de victimisation qui conduit des t?tes de plus en plus nombreuses ? arborer le voile comme un ?tendard identitaire. Reconnaissons que le port du voile, tel une mode, semble avoir conquis de nouveaux espaces…

Bref, trop nombreux sont ceux qui tombent dans le panneau de la guerre des civilisations, fruit de l’alliance objective entre Al qaedistes et n?ocons am?ricains (ou autres). Ce discours qui consiste ? enfermer les uns et les autres dans des « identit?s meurtri?res » irr?ductibles et irr?conciliables est le nouveau grand fl?au id?ologique de ce 21?me si?cle qui n’?pargne pas le Qu?bec !

Consultez (ici) la question des accommodements raisonnables trait?e dans Cos-Maux-Polis, mois apr?s mois.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Macron est-il cramé ?

Une tenace et persistante odeur de brûlé a imprégné durablement l’environnement macronien, et les nouvelles ...

One comment

  1. avatar

    le 15 septembre 2007. Copie recorrigée.

    Premières réactions et évaluation – suite à la séance de la Commission des accommodements DÉRAISONNABLES à Gatineau – section Hull, mardi le 11 septembre 2007.

    Qu’elle merveilleuse nation « nous » formons, nous les 82% – « warts and all ». Et loin de démontrer ses failles et laideurs comme l’affirment les divers Lysianne Gagnon et Vincent Marissal, deux fédéralistes irréconciliables avec leur propre nation de souche française – nos qualités de NATION d’accueil merveilleuse RESSORTENT ! NOUS réussissons à nous épanouir, malgré et en dépit, de nos ’zélites’ !

    Ça n’est pas moi qui l’ai dit en premier – mais Jean Charest à ouvert une fosse aux lions avec cette Commission Ponce (je m’en lave les mains) Pilate, et une boite de Pandore de TOUT ce qui « NOUS » UNI. Une fosse qu’il sera impossible de combler, et une boite que Charest sera incapable de refermer.


    1e réaction à chaud – LE PLUS GROS ACCOMMODEMENT DÉRAISONNABLE – n’a pas encore été mentionnée !!! Il s’agit de la répartition en SANTÉ des deniers publics à Montréal – à 50-50 %, alors que les Anglos DOC ne sont que 8.3% au Québec et de 12 % dans la région de Montréal – selon les chiffres d’untelle Ariane Lacoursière, dans son texte « Une coalition s’oppose à la construction du CHU McGill », paru dans La Presse du 3 octobre 2006. Ce 12 % est confirmé par untel Benoît Dubreuil, candidat au doctorat à l’Université libre de Bruxelles, dans un texte intitulé « Le CUSMcGill, l’hôpital de tout les Québécois ? », paru dans Le Devoir du 13 décembre 2005. Dans « Non à DEUX méga hôpitaux à Montréal », Frédéric Lacroix dans « La Tribu du verbe », texte affiché dans Vigile du 10 avril 2006, précise que les anglos ne représentent que 12.8 % de la région métropolitaine de Montréal. Pour sa part, Jean Dorion de la Saint-Jean-Baptiste de Montréal, dans « Pour un CHU unique et rassembleur », estime que les anglophones sont 12.1 % du Grand Montréal et les francophones 67.3% – ce qui donne 20.9 % d’allophones. Qui eux n’ont pas droit à des services hospitaliers en anglais, et DOIVENT en toute équité apprendre le français. Cherchez alors l’erreur dans la division 50-50 % des deniers publics en Santé – et demandez-vous pourquoi les temps d’attente sont si longs dans les hôpitaux de langue française. Sans s’auto taxer de racisme, le voilà l’argent qui manque dans le secteur français, pour assurer son bon fonctionnement !


    2e réaction. Que nos élites ont sciemment – spécialement le PQ – délibérément continué et poursuivi l’oeuvre de destruction de nos repaires nationaux – notre langue, notre culture, notre histoire nationale – de façon à nous rendre ’joualement’ laids, faibles et inacceptables aux yeux des nouveaux arrivants – et maintenant elles s’étonnent hypocritement de notre manque de l’un et des autres repaires – comme nation ! Au contraire, plusieurs immigrants parmi ceux qui témoignent « nous » embrassent, tout en admirant nos institutions, nos accomplissements et nos aspirations. Nous réussissons donc à nous épanouir, MALGRÉ et EN DÉPIT de nos élites, mais pour combien de temps encore, avec cette globalisation des cultures nationales, soumises à une langue internationale anglaise unique !


    Ce qui m’a le plus impressionnée, à Hull, dans la présentation de ce Louis-Marie Poissant, au globe terrestre (et un crucifix ?) alors qu’il a parlé de 3 siècles de NOS réussites – OCCULTÉES.
    Caractérisant notre épopée nationale réussie – grâce à l’attention toute particulière que nous avons porté et continuons de donner à -1° les VICTIMES, et 2° les FAIBLES … Bof, un peu suranné ce concept !

    Il s’est identifié comme quelqu’un d’associé à l’ENVIRONnement (employé ou cadre ?) – et il a caractérisé les mécanismes que « nous » nous sommes donnés dans l’approche au développement durable – comme une des nombreuses INSTITUTIONS nous distinguant des autres du Canada. Une autre étant le Mouvement Coop Desjardins et sûrement l’économie sociale à la Nancy Neamthan !?


    Beaucoup impressionné aussi par la présentation sobre de Jean-Paul Perreault de IMPÉRATIF FRANÇAIS – admirablement précise, sans fards – ce qui l’a rendu très efficace. Il était accompagné de son inévitable Pancho/sidekick Charles Castonguay, dénonçant les chiffres mensongers d’un certain démographe, chiffres que le PQ a utilisé pour nier le problème de notre précarité linguistique et pour tergiverser avec l’intégration des immigrants à la langue française – ce que fait maintenant le PLQ.


    Ai reçu de ses mains propres, la présentation de Yohanna Loucheur du groupe de 12 jeunes professionnels – lesquels en rétrospective se révèlent des multiculturels cosmopolites invétérés, d’un mixte laïque entre les altérités – sans jamais une simple mention du « nous » – OU de la langue française – ou NOS aspirations nationales. C’est EUX EUX EUX les professionnels – e basta !


    Également impressionné par untel X Gagnon de la Société nationale des Québécois – un barbu massif – tout en « nous » et langue française – admirable dans sa présentation calme – duquel j’aurais aimé obtenir copie de son texte, mais il a disparu en trombe.


    Impressionné aussi par untel Jordi Pourcher B. – étudiant à la maîtrise à Science Po de l’Univ d’Ott – un franco-algérien qui au-delà de ses beaux discours – il m’a cédé son texte – il appert qu’il est PRO religion et ANTI laïcité. Tout dans l’État-Église, rien hors de l’État-Église – la Théocratie ! Pour me dédouaner je lui ai envoyé par courriel mon texte du 2007 VII 15 – le « Clerc religieux versus le Laïc populo-ignorant ».