Accueil / T Y P E S / Articles / Que signifie vouloir ?tre un gagnant?

Que signifie vouloir ?tre un gagnant?

RAYMOND VIGER

Les petits ma?tres de Georges Rouault

Le premier en quoi?

Pourquoi vouloir ?tre le premier, en soci?t?? Parce qu?il nous faut ?tre des gagnants! Mais qu?est-ce que cela signifie? Vouloir atteindre les meilleures places, les honneurs et la richesse, et renoncer ? am?liorer le sort des autres?

Normand Charest ? chronique Valeurs de soci?t? ? dossiers Culture, Croissance personnelle

Pourquoi toujours r?ver du sommet? Pourquoi ne pas viser la place qui est la n?tre et y vivre heureux, ? faire ce que l?on a ? faire, bien sereinement? Pourquoi ne pas viser tout de suite le c?ur des choses, le c?ur des autres et notre c?ur en m?me temps? Et oublier les r?ves ambitieux qui ne tiennent pas la route.

Il doit y avoir d?autres valeurs plus importantes : comme celle de penser aux autres, de vouloir travailler en collaboration dans le but d?am?liorer notre milieu de vie commun, notre soci?t?.

? ce propos, j?ai lu il y a longtemps, dans mon adolescence, ces r?flexions du peintre Rouault (1871-1958) sur ce qu?il appelait les petits ma?tres. Et je fus frapp? par sa modestie, par l?humilit? qui habitait son travail d?artiste. Tout le contraire du g?nie voulant saisir son heure de gloire.

? ? Fais bien ta besogne ? ton tour, loin des hommes ou au milieu d?eux, mais sans trop croire ? leurs enseignements, ? leurs cons?crations, car, si tu vivais deux ou trois existences cons?cutives, tu les verrais inlassablement occup?s ? br?ler ce qu?ils ont ador? et ? adorer ce qu?ils br?l?rent. ?

George Rouault, ?Les trois clowns?, 1928

Georges Rouault, ?Les trois ?clowns?, 1928

? C?est aussi un d?faut bien moderne que de d?crier ceux qu?autrefois on nommait ?les petits ma?tres? et de ne vouloir regarder que les tr?s grands. On se guide, on se dess?che par l? autant que par les th?ories, et l?on se tend comme corde ? violon, surtout si l?on est fait soi-m?me pour pratiquer un art intime? ?

Ces r?flexions sont ? mille lieues des ambitions de premi?re place, de podiums et des pr?tentions de ceux qui se d?battent dans la course aux honneurs.

  • Citation extraite du catalogue de l?exposition des ?uvres de Rouault, Mus?e d?art contemporain de Montr?al et Mus?e du Qu?bec, 1965 (Biblioth?que et Archives nationales du Qu?bec).

Autres textes sur Croissance personnelle

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Voilà à quoi mènent QAnon et un président fou (4)

Le voici donc ces milices qui ont donné un sérieux coup de main à la ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Bonjour Raymond.

    « Pourquoi ne pas viser la place qui est la nôtre et y vivre heureux, à faire ce que l’on a à faire, bien sereinement? »

    Je ne vois pas le lien entre « la place qui est la nôtre » et « vivre heureux ». Il me semble que le « bonheur » est d’être « heureux » quelle que soit la place occupée. Si on ne parvient pas à être heureux « en soi », on ne parviendra jamais à l’être au moyen de « l’extérieur à soi ». Il me semble?

    Amicalement

    André Lefebvre

  2. avatar

    Raymond,
    Bonjour, il y a bien du temps que nous avons des difficultées à discuter comme nous le faisions et c’est dommage.
    Pourquoi vouloir être le premier, en société? Parce qu’il nous faut être des gagnants! Mais qu’est-ce que cela signifie? Vouloir atteindre les meilleures places, les honneurs et la richesse, et renoncer à améliorer le sort des autres?

    Il faut réellement se poser la question au 1er degré enfin il me semble, mais l’introduction pose la condition de ce que nous sommes en train de devenir et pas ce que nous étions.

    Tu ne penses pas?

    Amicalement,

    Le Panda

    Patrick Juan

    N.B: Raymond, je suis trés surpris que tu ne réponde pas sur Les Voix concernant tes « articles » tu boudes?

    Bonne journér