Accueil / A C T U A L I T É / Quand les banques fran?aises sp?culent aussi sur la crise alimentaire

Quand les banques fran?aises sp?culent aussi sur la crise alimentaire

Quelle est la banque fran?aise qui sp?cule le plus sur les produits alimentaires?? BNP Paribas arrive largement en t?te du classement op?r? par l?ONG Oxfam. La banque poss?de des fonds sp?culatifs sur les mati?res premi?res d?une valeur de 1,4 milliard d?euros. Elle est suivie par Natixis (groupe Banque populaire/Caisse d?Epargne), la Soci?t? g?n?rale, et le Cr?dit agricole. Les grandes banques fran?aises poss?dent au moins 18 fonds, et sp?culent pour plus de 2,5 milliards d?euros sur les march?s de mati?res premi?res.

Classement des banques fran?aises qui sp?culent le plus sur les mati?res premi?res (source?:?Oxfam)

Une financiarisation croissante des mati?res premi?res agricoles qui participe ? l?ins?curit? alimentaire mondiale.???Ces banques proposent ? leurs clients des outils financiers destin?s ? parier sur la faim??, d?nonce Clara Jamart, d?Oxfam France, ce qui contribue ? la flamb?e des prix alimentaires. Autre inqui?tude?: la majorit? de ces fonds ont ?t? cr??s en France apr?s la crise alimentaire de 2008.???Au niveau mondial, la tendance est la m?me?: le montant total de ces fonds repr?sentait 90 milliards de dollars en 2011, contre moins de 10 milliards en 2004??, d?crit Clara Jamart.

Les prix alimentaires pourraient plus que doubler

Les deux tiers du march? des mati?res premi?res agricoles est aujourd?hui d?tenu par les sp?culateurs financiers. Une minorit? de produits agricoles demeurent entre les mains des producteurs et commer?ants. Le monde ? l?envers?! Selon le rapport, moins de 3% des contrats ? terme sur des mati?res premi?res aboutissent ? la livraison d?une marchandise, les 97?% restants sont revendus par les sp?culateurs avant leur date d?expiration. Avec pour cons?quence une hausse des prix. De 2005 ? 2008, les prix alimentaires ont augment? de 83%, et jusqu?? 181?% pour le bl?. Selon Oxfam, les prix alimentaires pourraient plus que doubler d?ici ? 2030, aggravant famines et mal-nutrition.

Alors que l?Assembl?e nationale examine le?projet de loi bancaire?qui vise ? r?guler la finance, l?ONG demande au Parlement de voter l?interdiction de toute forme de sp?culation sur les mati?res premi?res agricoles. Et enjoint les banques fran?aises ? mettre un terme ? leurs activit?s sp?culatives, qui mettent en p?ril le droit ? l?alimentation.

Lire le?rapport d?Oxfam.


Auteur 😕agn?s rousseaux?-?Source 😕Basta!

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les milices au Michigan, une vieille histoire… d’extrême droite (4)

Les milices armées américaines représentent bel et bien un danger énorme. En 2014, un vieux ...