Accueil / A U T E U R S / LES 7 DU QUÉBEC / André Lefebvre / Qu?est-ce que l??nergie!!!

Qu?est-ce que l??nergie!!!

ENERGIE

 

ANDRE LEFEBVRE :

On ne le sait pas; mais comme ce n?est pas ??scientifically correct?? de l?avouer, on ??brode?? sur la question. En voici donc quelques ??garnitures???:

L??nergie est un concept qui remonte ? l?Antiquit?. Le mot ??originel?? est un mot grec signifiant?: ??force en action??.

Si l??nergie n??tait qu?un concept, elle serait ??imaginaire??. Ce qui n?est pas le cas. L??nergie est une ??r?alit? que l?on observe et dont on constate les cons?quences. Regardons une autre d?finition?:

??L??nergie?est la capacit? d?un syst?me ? produire un?travail, entra?nant un?mouvement?ou produisant par exemple de la?lumi?re (contenant du mouvement), de la?chaleur?(contenant du mouvement) ou de l??lectricit? (contenant du mouvement). C?est une grandeur physique qui caract?rise l??tat d?un syst?me et qui est d?une mani?re globale conserv?e au cours des transformations.??(Wiki) Noter que tout ce qui est ?num?r? dans cette ??d?finition?? implique du mouvement.

L?exp?rience humaine a montr? que tout travail requiert une ??force?? et produit de la?chaleur?; que plus on ??d?pense?? d??nergie par quantit? de temps, plus vite on fait un travail, et plus on s??chauffe (Ouf! Les ??points?? de cette derni?re broderie sont plut?t ???normes?? et malhabiles).

Mais cette notion de ??force?? est une notion ??magique??; car la ??force?? sort de ??nulle part??. La ??force EST??, un point, un trait. S?exprimer ainsi est de faire un ??Acte de Foi??. Par contre la notion de ??capacit? de produire un travail??, n?est pas ??magique?? car elle sous-entend quelque chose venant de quelque part derri?re cette ??capacit? de production d?un travail?? constat?e. Il est important de saisir cette ??petite nuance?? entre les termes ??Force?? et ??capacit? de production d?un travail??. C?est cette ??capacit? de production d?un travail?? qui est ce qu?on appelle ???nergie??. Donc nul besoin d?introduire ici subrepticement la notion de ??force magique??.

Soulignons qu?en outre du travail constat?, il y a toujours production de chaleur constat?e.

Par contre, au sens de la physique, il n?y a pas de sources d??nergies (elle est toujours pr?sente partout), ni d??nergies renouvelables, ni de pertes d??nergie; car l??nergie ne peut ni se cr?er ni dispara?tre (premier principe de la thermodynamique de Lavoisier). Pas de sources, donc, ??l??nergie EST??, un point, un trait.

Affirmation qui est aussi ??magique?? que la notion de ??force??, nous devons le conc?der. Cependant, ce ??pas de source?? de cette ?nergie totale, ne s?applique qu?apr?s l?apparition de l?univers tridimensionnel, donc apr?s le Mur de Planck, c?est-?-dire apr?s la date de 10^-43 sec, puisqu?il y a toujours mouvement et que mouvement n?cessite ??espace??(tandis que la notion de ??Force?? est pr?sent?e m?me ? l?instant z?ro). ?La source de l??nergie devient n?cessairement originaire d?AVANT cette date du Mur de Planck; qui est l??re de Planck qui s??tend de 0 sec @ 10^-43 sec.

Mais, pour l?instant, acceptons que l??nergie EST, puisqu?elle est observable, ce que la ??force?? n?est pas. On n?observe jamais une ??force??; on n?en observe que les cons?quences qu?on appelle?en microphysique : les bosons.

??La probl?matique de l??nergie repose donc sur celle de sa transformation?? (Wiki).

Je n?appellerais pas cela une probl?matique mais encore une ??broderie?? sur une observation factuelle. La vraie probl?matique de l??nergie est qu?elle EST, sans explication de sa ??source?? ou de sa ??nature??; mais cela est loin d??tre une probl?matique ??inexplicable?? puisqu?on connait, maintenant, l??poque (?re de Planck) o? cette ?nergie se serait d?velopp?e, avant m?me sa premi?re transformation. Reste ? d?couvrir la nature de cette ?nergie primordiale avant sa premi?re transformation.

Une transformation d??nergie peut s?op?rer de plusieurs fa?ons; par exemple?: l??nergie potentielle d?un syst?me se transforme en ?nergie cin?tique. Ou encore, un syst?me transf?re son ?nergie potentielle ? un autre syst?me comme la transformation de l?essence en chaleur et en ?nergie cin?tique. Curieusement, toute ?nergie se transforme finalement en chaleur puis en ?nergie cin?tique. De plus, la chaleur est elle-m?me cons?quente d??nergie cin?tique (mouvement des particules). L??nergie solaire produit la chaleur qui cause les vents (mouvement), la diff?rence de chaleur entre les eaux superficielles de la mer et ses eaux profondes produit de l??nergie qui r?sulte en courants marins (mouvement). Toute observation d??nergie implique toujours un mouvement, parce qu?elle implique toujours de la chaleur qui est une acc?l?ration du mouvement de particules; donc manifestation d??nergie cin?tique.

Mais l??nergie se retrouve ?galement ? l?int?rieur de ces particules; et cela, m?me ? l?int?rieur des particules dites ???l?mentaires??. Une particule ???l?mentaire?? est une particule qui ne r?sulte pas de l?interaction d?autres particules plus ??petites??. Un ?lectron est ???l?mentaire??; par contre un proton ou un neutron ne l?est pas parce qu?il est compos? de quarks.

En 1913, le physicien danois?Niels Bohr?postule que les ?lectrons sont dans des ?tats quantifi?s, dont l??nergie est d?termin?e par le?moment angulaire ou moment cin?tique (spin)?autour du noyau. Ce moment cin?tique (spin) poss?de ?galement une propri?t? ??magn?tique?? (explicable g?om?triquement avec la notion de ??spin??).

Les Quarks ont, eux aussi, un spin ? ?(moment cin?tique); tout comme l??lectron, le positron (anti-?lectron) et le neutrino. Ce ? spin signifie la moiti? de ??la constante de Planck r?duite?? (que nous n?approfondirons pas aujourd?hui, mais qui repr?sente sa ??taille??; c`est ? dire: son ??volume d??nergie??). Quant aux bosons, le seul qui serait de spin z?ro est le boson de Higgs; il serait ?galement un boson ??scalaire?? au lieu d?un boson ??vectaire?? comme les autres bosons. Remarquons tout de suite que ce ??boson de Higgs?? est plut?t ??sp?cial?? et ??hors s?rie??. Les autres bosons (Zo, W+, W-, le photon et le gluon sont tous de spin 1 (complet). Il existe ?galement dans l?esprit des scientifiques, la possibilit? d?existence d?une particule hypoth?tique appel?e le ??graviton?? qui serait d?un spin 2, mais qui n?a jamais ?t? observ? depuis les plus de 70 ans qu?on le cherche. Par contre, la mati?re noire et l??nergie sombre, pas plus observ?es que le graviton, sont d?j? accept?es comme ??existantes??. Allez comprendre les ??besoins?? des scientfiques?

Finalement, toute particule ???l?mentaire?? poss?de de l??nergie que l?on doit qualifier n?cessairement de ??potentielle?? parce qu?interne ? la particule et qui est de l??nergie cin?tique ??interne?? (sorte de ??mouvement?? brownien). Et comme Neil Bohr affirme que cette ?nergie est ??d?termin?e par son moment angulaire?? (moment cin?tique ou spin), il devient acceptable de dire que le boson de Higgs n?a pas d??nergie car son ??spin?? est z?ro (donc absence totale de la ??constante de Planck r?duite?? ou si vous pr?f?rez: absence de ??taille (volume) ?nerg?tique??).

Cependant, les exp?riences dans les collisionneurs de particules d?montrent que le boson de Higgs ne peut pas se ??trouver?? dans aucune des ??fourchettes ?nerg?tiques?? saut celle entre 115 et 135 GeV. Ce qui donnerait une ?nergie au boson de Higgs. La ??coh?rence?? de la n?cessit? du boson de Higgs est bas?e sur une ??incoh?rence?? selon les d?finitions scientifiques. Tout ce qui se rapporte ? ce boson ??sp?cial?? est assez ??curieux?? (pour ?tre poli). Le summum de la surprise est ?une ??non ?nergie?? de 125 GeV qu?on dit avoir trouv? et qui s?identifie au ??boson de Higgs (rappelez-vous le sac contenant ??moins 4 pommes??. Ici c?est encore pire: on a trouv? un sac avec ??pas de pommes du tout??, mais elles ont toutes un ??poids??).

Revenons ? la simple ?nergie. Si on constate toujours, lors de manifestation d??nergie potentielle, une augmentation de chaleur et que la chaleur est une augmentation de ??mouvement?? des particules, l??nergie, potentielle ou non, est donc toujours productrice de ??mouvement??.

Le genre d??nergie rattach?e ? la production de ??mouvement?? est l??nergie cin?tique. On vient de voir que quelle que soit l??nergie dont on parle, on parle toujours, ? la base, d??nergie cin?tique. Quelle soit ??manifest?e?? ou non (c?est ? dire: potentielle). Ai-je assez r?p?t? ??cin?tique?? pour manquer le ??punch???

On sait que tout est ???nergie??. On sait maintenant que tout est ???nergie cin?tique??; autrement dit?: tout est ??mouvement??. En fait, l?univers entier est ???nergie cin?tique ?. Est-ce donc dire que l?univers est ??mouvement??? Pr?cisons que si ??tout est mouvement?? et que l?univers est ??TOUT ce qui est??, il devient difficile de refuser que l?univers soit ??mouvement??.

L?univers devient alors une manifestation d??nergie cin?tique.Mais pouvons-nous observer ce ??mouvement???

La r?ponse est?: Oui! D?ailleurs, il est observ? depuis longtemps; on l?appelle ??l?expansion universelle??. C?est Edward Hubble qui a soulign? le ??d?calage vers le rouge?? (redshift) qui est la preuve de l?expansion de l?univers. Le ??d?calage vers le rouge?? est une ?longation graduelle des longueurs d?ondes ?lectromagn?tiques. Une ???longation?? de quoi que ce soit n?est-il pas un ??mouvement??? Je vous laisse ?laborer cette question dans votre intimit?.

Alexandre Freidman est celui qui se rendit compte que les ?quations d?Einstein d?montraient un univers dynamique; c?est-?-dire un univers en expansion. Comme Einstein n?acceptait pas que l?univers soit dynamique, il introduisit sa ??constante cosmologique?? qui servit ? ??corriger?? ses ?quations pour rendre l?univers ??statique?? comme il l?entendait. Lorsque Hubble apporta la preuve que l?univers ?tait en expansion, Einstein reconnu que sa constante cosmologique ?tait ??la plus grande bourde de sa vie??. Si ??bourde?? signifie ??tricherie??, il avait parfaitement raison et n?avait certainement pas d?montr? un esprit scientifique honn?te. Sa ??croyance?? avait ?vinc? les donn?es de ses calculs.

Donc, Einstein avait ??trich?. Que penser, maintenant, de la r?insertion de cette m?me ??constante cosmologique?? pour justifier l?existence de la mati?re noire et de l??nergie sombre inobservables parce que les observations ne concordent pas ? la th?orie? Je vous laisse y r?fl?chir.

Suite ? ces ??d?couvertes?? sur l?expansion de l?univers, on d? y appliquer celles connues depuis longtemps, entre autres, la gravitation. Newton avait fourni des ?quations qui permettaient de calculer les effets de la gravitation. La th?orie de Newton avait affirm? que la ??force de gravit? se manifestait instantan?ment partout dans l?univers. Cependant le principe d??quivalence d?Einstein donne une limite de vitesse maximale au d?placement qui est la vitesse de la lumi?re. R?sultat?: ??l?instantan?it? ne peut pas exister.

On d?cida donc de faire dispara?tre l?instantan?it? de la gravitation de Newton.

La m?me th?orie d?Einstein expliquait que la ??force?? de gravit? n??tait qu?une cons?quence d?une d?formation de la g?om?trie de l?espace et non d?une ??force?? magique. On d?cida donc de changer le nom ??force de gravit? pour ??interaction gravitationnelle?? parce qu?Einstein avait prouv? que cette ??force?? n??tait qu?une ??apparence??. Le changement de terme ne changeait absolument rien puisque l?ancienne???force?? de gravit?, appartenant ? chacun des objets en cause, ??interagissait d?j??? en ??attirant?? les deux objets l?un ? l?autre.

Par contre, cet ??accommodement??, peut-?tre ??raisonnable?? mais certainement pas ??raisonn?, permettait de continuer ? se servir des ?quations de Newton qui fournissaient des r?sultats assez pr?cis, pour ??travailler?? jusqu?? un certain niveau de grandeur (preuve additionnelle que, dans notre soci?t?, la ??production?? est plus importante que la ??conception??). Un seul petit ??hic???: On n?avait pas pens? qu?ainsi la notion ??d?attirance?? ne dispara?trait pas de l?esprit des scientifiques, et encore moins, de l?esprit de la population.

-Mais, finalement, c?est quoi la ??gravitation???

-C?est le mouvement contraire ? l?expansion.

-Cela ne me dit pas ce que c?est exactement.

-Si l?expansion est le mouvement dans toutes les directions et dans tous les sens, la gravitation devient son contraire, c?est ? dire dans une seule direction et dans un seul sens. Celui vers le centre de gravit?.

– Ok! J?ai compris.

Encore plus grave fut la notion de ??d?formation de la g?om?trie de l?espace?? qui fut ??expliqu?e?? par une boule install?e sur un drap tendu (pr?sent?e par Einstein; ce qui est assez surprenant). Ce qui donne l?image suivante?:

? noter que la d?formation produite par le Soleil s??tend, en r?alit?, beaucoup plus loin que d?montr?e sur l?image. En effet, la Terre se doit d??tre ??interne?? ? cette d?formation autour du Soleil pour ne pas s??loigner dans l?espace. Sinon, la seule chose qui pourrait la ??retenir?? est que ??les masses s?attirent?? (comme l?insinuent les fl?ches sur le dessin); ce qui est faux.

Ajoutons que, puisque dans l?exemple, le drap passe SOUS la boule, c?est de cette fa?on qu?on s?imagine que la g?om?trie de l?espace est d?form?e. C?est ?galement compl?tement faux. La r?alit? est que le point culminant (c?est-?-dire le plus ??profond??) de cette d?formation de l?espace ne se situe pas SOUS la boule, mais au centre de gravit? de la boule?(et se manifeste tout autour de la boule). Sur l?image plus haut, la d?formation de l?espace devrait ??partir?? du centre du Soleil pour s??tendre autour de lui. C?est d?ailleurs pourquoi, lorsqu?on regarde une galaxie, la d?formation de l?espace qui la contient forme un ??entonnoir?? au-dessus et en dessous de la galaxie et que le point le plus ??profond?? est le centre de la galaxie.

Par contre, comme l??tendue des d?formations des g?om?tries de l?espace d?form? par Jupiter (318 masses terrestres) et par Saturne (95 masses terrestres), due ? leur ?norme ???nergie de masse??, se rendent jusqu?au Soleil, la ??r?alit? fait que le centre de gravit? mutuel des trois objets se retrouve dans la p?riph?rie du Soleil et non au centre. C?est ce qui cause la p?rih?lie et l?aph?lie de l?orbite de chacune des plan?tes de notre syst?me. Elles tournent toutes autour de ce centre de gravit? et non autour du centre du Soleil. Il ne faut, cependant, pas oublier que c?est la vitesse de d?placement des plan?tes qui les emp?chent de ??tomber?? vers le Soleil ou de se perdre dans l?espace.

Ce centre de gravit? ??d?centr? dans le Soleil indique ?galement que ce n?est pas la quantit? de mati?re (mole) qui d?forme l?espace, mais bien ??l??nergie de masse?? (kilogramme) des objets. Il est ? remarquer que le kilogramme est le r?sultat d?une ??pouss?e??. Cela pourra servir ?ventuellement. D?un autre c?t?, ce n?est pas directement la ??pouss?e?? de l??nergie de masse de Jupiter et de Saturne qui ??d?centralise?? le centre de gravit? du Soleil pour devenir le ??barycentre?? du syst?me; c?est simplement la juxtaposition partielle des ??d?formations spatiales?? de chacun des trois ??objets??. Autrement dit, la d?centralisation est une cons?quence directement ??g?om?trique?? et indirectement ????nerg?tique??.

D?ailleurs si la d?formation spatiale contenant le syst?me solaire ?tait strictement ???nerg?tique??, le Soleil contenant pour 99,86% de toute la masse de notre syst?me solaire, son centre de gravit? ne pourrait pas ?tre d?centr? de fa?on aussi importante au point de l?amener pr?s de sa circonf?rence. Surtout que ??l??nergie de masse?? de Jupiter (ou d?Uranus) ne ??pousse?? pas sur le centre de gravit? du Soleil, tout comme les ?toiles en orbite autour d?un centre galactique ne ??poussent?? pas le centre galactique.

Si l?univers est ???nergie cin?tique?? (mouvement), il faut qu?? l?apparition de la ??mati?re??, l??nergie cin?tique se soit transform?e en ???nergie de masse?? puisque E=Mc2 (ou E=M). Mais pour accepter cette notion, il faut comprendre que ??tout n?est pas mati?re?? et il faut ?liminer de notre esprit l?id?e ??d?atome primordial mat?riel ? de Lema?tre qui composait tout l?univers, pour laisser un peu de place (et m?me beaucoup) ? ??l?espace?? lui-m?me qui n?est que mouvement l? o? on ne trouve pas de mati?re (c?est-?-dire?: entre les distributions de mati?re en filaments).

D?accord, ce genre de mouvement (dans le ??vide??) ressemble beaucoup au mouvement ??absolu?? parce que ??sans r?f?rentiel??. Mais l?expansion de l?univers n?est-elle pas observ?e? Donc, il y a un ??r?f?rentiel?? quelque part et le mouvement d?expansion n?est pas du tout ??absolu??. D?un autre c?t?, s?il est indubitable que?le ??repos absolu?? n?existe pas, il faut bien que le mouvement existe partout?et cela, malgr? la n?cessit? de r?f?rentiel pour le ??quantifier??.

L??nergie de masse, ?tant en kilogramme, est n?cessairement le produit d?une ??pouss?e?? et la seule ?nergie qui puisse ??pousser?? est l??nergie cin?tique bloqu?e dans son mouvement que Galil?e et plusieurs autres appelaient ??la force d?inertie??.

Notez la pr?sence constante de la notion de ??force?? magique m?me dans la notion de ??force d?inertie?? sans origine. La puissance ??magique?? r?elle de cette notion de ??force??, venue on ne sait d?o? physiquement mais d?finitivement ??imaginaire?? intellectuellement, est qu?elle est tr?s difficile ? ?liminer de notre esprit. Ce fait est probablement d? ? notre conditionnement ??religieux?? mill?naire qui voulait une ??puissance divine?? invisible, insaisissable et infinie qui venait, elle aussi, on ne sait trop d?o? sinon de l?imaginaire. L??nergie de masse devient donc l??quivalent de ??force d?inertie??; ce qui fait dispara?tre une autre ??force magique??; ? Dieu ne plaise.

Par contre, l??nergie cin?tique, pour produire une ??pouss?e?? doit ?tre ??bloqu?e?? afin de devenir aussit?t une ?nergie ??potentiellement cin?tique??; c?est-?-dire une ?nergie ??potentielle?? qui se manifeste en ???nergie de masse??. L??nergie de masse est donc ?galement une ?nergie cin?tique potentielle. C?est la base d?une explosion nucl?aire, si on veut un exemple explicite d??nergie de masse se transformant en ?nergie cin?tique.

Toute ?nergie ??potentielle?? ne se retrouve que dans la mati?re qui, elle, poss?de toujours une ???nergie de masse?? (?vidence puisque ?nergie potentielle = ?nergie de masse). Par contre, malgr? la notion d?inertie, toute mati?re massive manifeste toujours une ?nergie cin?tique observable ou pas, puisque le ??repos absolu?? n?existe pas. Cons?quemment, l??nergie cin?tique employ?e pour produire ??l??nergie de masse?? n?est jamais la totalit? d??nergie cin?tique disponible puisque l?objet ??massif?? garde toujours un certain mouvement;?sauf dans le cas du photon et peut-?tre du neutrino et du gluon, qui est strictement compos??d??nergie cin?tique?? ?traduit en un mouvement ? vitesse maximale: la vitesse de la lumi?re. Ce mouvement maximal indique ?galement que le photon (neutrino et gluon) est ??originaire?? de l??poque ou l??nergie de masse n?existait pas encore dans l?univers.

Ajoutons que nous sommes alors ramen?s ? la notion que ??tout est illusoire?? de certaines philosophies. D?ailleurs, la relativit? voulant qu?une vitesse soit ??calculable?? ou ??quantifiable?? seulement en prenant pour repaire un r?f?rentiel et que cette vitesse change en prenant un r?f?rentiel diff?rent, nous pousse vers cette philosophie de ??l?illusion?? (sauf que cet ?nonc? est faux puisque la vitesse de la lumi?re n?a pas besoin de r?f?rentiel ?tant la m?me partout et toujours dans tous les r?f?rentiels).

Il ne faut cependant pas oublier un fait prouv? et capital qui est?: le repos absolu n?existe pas. Ce qui signifie que ??tout est en mouvement?? et que quelle que soit la vitesse de ce mouvement, il confirme que ??quelque chose?? de ??r?el?? bouge, m?me si on ne peut percevoir et quantifier cette ??r?alit? qu?en usant de r?f?rentiels. L?illusoire ne serait alors que l?interpr?tation intellectuelle que nous faisons de cette ??r?alit? au moyens plus ou moins efficaces des outils dont nous disposons; que ceux-ci soient nos sens ou notre technologie et qui tous sont ??limit?s??.

??L??nergie de masse??, qui se d?fini en kilogramme, est donc une transformation de l??nergie cin?tique qui r?sulte en une ??pouss?e?? lors du ??blocage?? de son mouvement.

C?est cette ???nergie de masse?? qui produit les d?formations de la g?om?trie de l?espace. C?est d?ailleurs pourquoi, Einstein disait qu?il n?y avait que deux sortes d??nergies?: l??nergie cin?tique E et l??nergie de masse M. Nous venons de ??d?couvrir?? qu?il n?y a, en fait, qu?une seule sorte d??nergie?: l??nergie cin?tique dont l?expression est ??le mouvement??.

Nous venons ?galement de d?couvrir que cette ?nergie cin?tique est responsable de l?expansion de l?univers puisqu?elle se retrouve partout dans l?univers (en expansion). Partout, sauf l? o? l??nergie de masse transforme cette expansion en ??contraction??, incluant l??tat interm?diaire ??sans contraction ni expansion?? (? l?int?rieur des galaxies).

Il nous reste ? r?pondre ? la question?: qu?est-ce qui bloque l??nergie cin?tique (expansion) pour la transformer en ???nergie de masse?? (gravitation)? Nous y viendrons une autre fois, m?me si l??vidence crie que cela est d? ? une ??inversion?? du mouvent originel.

C?est donc l??nergie cin?tique originaire de l??re de Planck qui ??cr?e l?espace?? tridimensionnel de notre univers par l?expression du ??mouvement expansionniste??. Par contre, comme cette ?nergie cin?tique n?augmente jamais, il est alors impossible que l?expansion de l?univers ??acc?l?re??. Cette ??acc?l?ration?? se doit alors de n??tre qu?une ??apparence?? cons?quente ? la distance de l?observation. C?est d?ailleurs un fait constat?; plus l?observation est distante, plus il semble y avoir acc?l?ration. Ce qui signifie que si on se transporte l? o? on per?oit une ??acc?l?ration??, celle-ci dispara?t. L?acc?l?ration est donc une ??illusion??.

 

C?est assez stup?fiant qu?on obtienne ce genre de r?sultats lorsqu?on cesse de ??broder?? pour para?tre ??scientifically correct?? et qu?on r?fl?chit humblement, sans but d?fini, sur la question. Vous ne trouvez pas? Est-ce l?, la preuve de la sup?riorit? du ??raisonnement objectif?? cervical sur ??l?objectivit? raisonn?e?? des maths? Personnellement, je n?irai pas demander l?opinion d?un comptable ou d?un math?maticien sans avoir dans l?une de mes poches arri?res, le th?or?me d?inconsistance de Kurt G?del et dans l?autre, le rasoir d?Ockham pour me d?fendre.

 

Amicalement

Andr? Lefebvre

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La retraite « à points » sera saignante

    Le gouvernement sur le grill Le Bon Freluquet, envoyé spécial des maîtres queux ...