Accueil / A C T U A L I T É / Rapport d’OXFAM: Lutter contre les in?galit?s, le d?fi de ce si?cle

Rapport d’OXFAM: Lutter contre les in?galit?s, le d?fi de ce si?cle

Sept personnes sur dix vivent dans un pays dans lequel l??cart entre les riches et les pauvres est plus grand qu?il y a 30 ans, et le nombre de milliardaires dans le monde a plus que doubl? depuis la crise financi?re.

Dans un?nouveau rapport?publi? aujourd?hui, Oxfam souligne que l?accroissement vertigineux des in?galit?s pourrait faire reculer les r?sultats de plusieurs dizaines d?ann?es de lutte contre la pauvret?.

En se fondant sur de nouvelles recherches et des exemples concrets, l?ONG d?montre l’ampleur du probl?me des in?galit?s ?conomiques extr?mes et r?v?le les multiples dangers qu’il repr?sente partout dans le monde. Elle identifie les deux puissantes forces motrices qui ont conduit ? l’augmentation rapide des in?galit?s dans de nombreux pays : le capitalisme sauvage et la mainmise des ?lites sur le monde politique.

Dans le monde entier, la prosp?rit? b?n?ficie non pas aux couches inf?rieures de la population, mais aux plus riches dont la fortune extraordinaire s?accro?t toujours plus rapidement. Le patrimoine cumul? des 85 personnes les plus riches, qui poss?dent autant que la moiti? la plus pauvre de la population mondiale, comme l?a r?v?l? Oxfam en janvier dernier, a augment? de 668 millions de dollars par jour entre 2013 et 2014. Cela ?quivaut ? un gain de pr?s d?un demi-million de dollars par minute.

Du FMI au Forum ?conomique mondial, du Pape au pr?sident Obama, de plus en plus de voix s?accordent pour reconna?tre que les in?galit?s constituent un d?fi fondamental de notre ?poque et que l?inaction est n?faste tant sur le plan ?conomique que social. Malgr? ces belles paroles, peu de mesures concr?tes ont ?t? prises.

« Ces in?galit?s, qui freinent la croissance ?conomique, augmentent la criminalit? et an?antissent les espoirs et les ambitions de milliards de personnes, sont le r?sultat de choix politiques et ?conomiques. L?extr?me richesse va de pair avec l?influence et la mainmise sur le pouvoir, par exemple, gr?ce ? de nombreuses ann?es de r?gles fauss?es, comme des r?gles fiscales permettant aux personnes, aux entreprises les plus riches ou aux financiers qui sp?culent sur l??conomie r?elle, d’?viter de payer leur juste part? », souligne Nicolas Vercken d?Oxfam France.

« En France, les 1% les plus riches poss?dent autant que les 70% les moins ais?s de la population, soit 46 millions de personnes ! Les fortunes cumul?es des familles Bettencourt et Arnault repr?sentent presque autant que ce que poss?dent les 20 millions de Fran?ais les plus pauvres, soit un tiers de la population. Et ces in?galit?s s?aggravent, mena?ant le pacte social mais aussi la croissance elle-m?me« , ajoute Nicolas Vercken.

« En Europe, les mesures d?aust?rit? mises en place dans le but d??quilibrer les budgets, suite au sauvetage des banques ? hauteur de 4 500 milliards d?euros, ont surtout eu pour effet d?aggraver la pauvret? et les in?galit?s. Les seules personnes ? b?n?ficier de l’aust?rit? sont les 10% les plus riches de la population europ?enne, qui ont vu leur fortune s’accro?tre. »

Mais le rapport rappelle ?galement que ces in?galit?s ne sont pas in?vitables, et que les r?gles peuvent ?tre chang?es, pour s’assurer que les plus riches paient leur juste part d?imp?ts, consacrer plus de d?penses publiques pour la sant? et l??ducation, afin de donner une chance aux populations d?favoris?es.

Il pr?sente en d?tails des exp?riences prouvant que des changements positifs sont possibles.

Par exemple, si l?on instaurait aujourd?hui un imp?t de 1,5 % sur les fortunes des milliardaires du monde, les recettes annuelles pourraient permettre de scolariser tous les enfants sur cette plan?te et d?offrir une couverture sant? universelle dans les pays les plus pauvres.

« La richesse croit, mais surtout dans les couches sup?rieures de la population, et cette concentration de la richesse, et du pouvoir, se poursuivra sans une action politique volontaire et d?cisive de r?duction des in?galit?s. Nous ne devrions pas laisser une doctrine ?conomique born?e et l?int?r?t de quelques personnes fortun?es et puissantes nous aveugler. »

Si les trois personnes les plus riches du monde d?pensaient un million de dollar chaque jour, il leur faudrait ? chacune environ 200 ans pour ?puiser leur fortune. Une telle situation extr?me n?est cependant pas l?apanage des pays riches. Aujourd?hui, on compte 16 milliardaires en Afrique subsaharienne, o? 358 millions de personnes vivent dans l?extr?me pauvret?, et les in?galit?s en Afrique du Sud sont aujourd?hui plus importantes qu?elles ne l??taient ? la fin de l?apartheid.

Quelques chiffres

  • Le rendement moyen de la fortune des milliardaires est d?environ 5,3 %. Entre mars 2013 et mars 2014, la fortune de Bill Gates a augment? de 13 %, passant de 67 ? 76 milliards de dollars. Cela repr?sente un gain de 24 millions par jour, soit 1 million de dollars ? chaque heure qui passe.

 

LIRE LA SUITE: ?http://www.oxfamfrance.org/

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La des-assimilation posthume de Charles Aznavour

Lorsque j’étais enfant dans les années 50 et soixante, Aznavour ne parlait quasiment jamais de ...