Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Profanations de cimetières et emballement frénétique

Profanations de cimetières et emballement frénétique

Dernièrement le cimetière de Labry (Meurthe-et-Moselle) a été chamboulé par une équipée sauvage à « tendance gothique ». D’où un emballement médiatique et politique absolument frénétique sur les chaînes d’info en continu. Bien sûr les faits sont graves et inadmissibles et l’âge des vandales, 12, 15 et 16 ans, n’est pas une excuse recevable. Mais dans ce pays où Charles Trenet chantait « Douce France », cimetières et lieux de cultes sont profanés tous les jours (621 en 2010). L’aberrante routine n’est pas non plus une raison pour fermer les yeux sur des actes ignobles. Mais tout de même, dans le cas présent, comme l’a déclaré le maire de la petite ville de 1700 âmes, « Un peu plus de modération ne m’aurait pas déplu ».

cimetière

loractu.fr

Que s’est-il donc passé dans la tête vide de ces trois adolescents décervelés le week-end dernier. En fait, la jeune fille de 12 ans était restée à l’extérieur du cimetière pour probablement faire le guet, pendant que les deux autres compères saccageaient l’endroit d’ordinaire si paisible.

Une petite bande de vandales à « tendance gothique » selon le procureur de la République, qui pour occuper un peu une chaude soirée d’été a vandalisé une quarantaine de tombes. « Des crucifix ont été déplacés et retournés, tête en bas, quatre ornements funéraires ont été brisés » selon le journal local qui précise que le nombre 666 « orne » une pierre tombale. Vous parlez d’un sacré ornement ! Chacun sait la signification diabolique des 3 six. Même Nadine Morano venue sur place constater les dégâts.

Tenez, justement, parlons-en de nos élites politiques, et plus précisément de nos deux fers de lance du gouvernement, les Valls et Cazeneuve. Mais aussi de nos chers médias à qui l’on reproche si souvent de parler beaucoup plus des profanations qui touchent les musulmans ou les juifs, et pas assez des dégradations de sépultures chrétiennes.

Que n’aurait-on dit si le 1er Ministre et son ministre de l’Intérieur étaient restés muets. De là à en faire une affaire d’Etat pour quelques « jeunes idiots », selon le maire de Labry. Surtout que ce n’est pas fini, ça va continuer encore et encore, par bêtise ou xénophobie, mais qui sont les principaux responsables ?

Les parents, l’école, les médias, les politiques, internet, ou nous tous qui devrions peut-être aussi nous regarder parfois dans une glace. Bon d’accord, les ados ont été et seront toujours turbulents et plus ou moins révoltés contre la société. Hélas trop souvent des drames éclatent, suicides, homicides, excès de vitesse mortel, drogue et alcool ect. Vous ne trouvez pas que nos jeunes nous ressemblent bigrement ! Mais que peut-on faire si ce n’est pleurer d’impuissance ?

Alors là les médias ont un truc formidable pour trouver la solution de tous nos maux. Ils invitent un psychologue spécialisé dans les problèmes de la jeunesse. Et tout devient parfaitement clair. Ils vous parleront de morale à l’école, du rôle essentiel des parents, du mal-être d’une jeunesse déboussolée… Bien sûr, bien sûr, et puis demain ça recommencera !

Si le sujet sur les profanations de cimetières et des lieux de cultes vous intéresse, vous pouvez consulter le rapport du groupe d’étude Parlementaire.

Source – Le Républicain Lorrain

 

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Le travail: une valeur périmée

Le travail à plein temps pour un salaire fixe n’existe que depuis une bonne centaine ...