Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Poutine n’est jamais allé sur la Lune (3)
Russian Prime Minister Vladimir Putin (R) talks during a meeting with European counterparts as Deputy Prime Minister Igor Sechin listens at the Novo-Ogaryovo residence outside Moscow January 14, 2009. Putin said on Wednesday that European officials could do more to influence Ukraine in a gas row that has disrupted supplies to European Union customers. REUTERS/Sergei Karpukhin (RUSSIA) 2:122 Caption writer TP/JG 2:130 Image type 3S 2:135 Language identifier en

Poutine n’est jamais allé sur la Lune (3)

L’aréopage de doctrinaires dans les couloirs du Kremlin exerce une pression constante sur Vladimir Poutine, et Alexandre Douguine y est pour beaucoup. Le « chantre du « néo-eurasisme », cette théorie géopolitique qui veut redonner à la Russie sa splendeur, sa puissance et sa sphère d’influence des époques soviétique et tsariste  » exerce des ravages, de plus en plus visibles, le locataire du Kremlin épousant de plus en plus sa rhétorique douteuse, qui est avant tout droitière… et complotiste. Le renouveau spatial vanté par Vladimir Poutine s’inscrit parfaitement dans cette influence. Le hic étant que la Russie actuelle est bien loin encore de la gloire glanée jadis dans l’espace. Poutine a promis la Lune à ses concitoyens. Il en est encore loin, très loin, et il devrait davantage se souvenir d’une chose : Raspoutine, par ses excès, a précipité la chute du tsar…

dougine2-c0208Douguine, bien en cours à Moscou, qui a traduit presque toutes les oeuvres du philosophe païen et fasciste de l’ésotériste italien Julius Evola, qui était profondément raciste, serait-il le nouveau Raspoutine, comme on a déjà pu le dire ? Certains le pensent, en effet, et pas qu’un peu : « depuis le retour de Vladimir Poutine au Kremlin en 2012, cet extrémiste, ami du pamphlétaire « national-socialiste » français Alain Soral, est constamment invité dans les médias d’Etat russes. Sa barbe de vieux-croyant et ses concepts fumeux font fureur. Il est très en cour jusqu’au sommet du pouvoir. Ce chantre de Mussolini et de l’orthodoxie – que son ancien acolyte Edouard Limonov surnomme douguine_bouchet_soral_-65922« le Cyrille et Méthode du fascisme » – est devenu un propagandiste majeur du régime. Selon la revue américaine « Foreign Affairs », il serait même le « cerveau » du président russe. » Un cerveau qui aurait glissé dans tout l’entourage qu’une revanche spatiale était à prendre… pour faire oublier l’affront de 1969, durablement vécu mais pas accepté en russie, 46 ans après !!!! Une des idées « fumeuses » véhiculées par Douguine ! En photo, Douguine, invité dans un troquet parisien par Soral et Bouchet… ces faire-valoir français.

tiols-f6c98Un Douguine qui n’y connaît rien en aéronautique ou en astronautique, mais qui avait ressorti la thèse du « cosmisme russe« , comme on peut le lire ici à partir de l’inventeur et théoricien (russe) des fusées :« Parmi les scientistes plus marques par le cosmisme et plus directement encore par les idées de Fedorov on doit distinguer K. Ziolkovsky (c’est Constantin Edouardovitch Tsiolkovski en fait), père de l’aéronautique et de la cosmonautique russes, et V.Vernadsky, le célèbre académicien, géo-chimiste et evolutioniste. Le fondateur de l’aéronautique russe était le disciple direct de Fedorov, partageait ses espoirs concernant “le Projet” et voulait aider a l’évolution de l’humanité par l’élaboration des appareils qui devraient servir aux hommes comme le moyen de la communication avec les autres entités intelligeants qui peuplent, selon Ziolkovsky, le Cosmos. Il pensait que la matiere est douée de l’intelligence innée qu’il faut la réveiller et faire servir a l’homme. Il utilisait le terme “hylosoisme (L’hylozoïsme dit : tout est vivant et Tsiolkovski a plutôt dit «  la Terre est le berceau de l’humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau »). Il participait activement au mouvement spirite et vers la fin de sa vie avait les visions incessantes des “entités des mondes parallèles”. Certains passages des écrits de Ziolkovsky rappellent étrangement les themes des UFO-logistes actuels. Certains appareils qu’il a dessinés schématiquement pourraient être pour les dessins des OVNIs. Mes recherches m’ont convaincu que les théories purement cosmistes de Ziolkovsky étaient demi-secrètement développées et conservées dans les mileux des explorateurs soviétiques de l’espace cosmique (? ??) . L’idée que toute la matière est vivante (de Ziolkovsky), rejetée par la science soviétique officielle et stalinienne des années 30, était entièrement partagée par les savants qui s’occupaient des appareils aéronautiques et par les cosmonautes eux-mêmes ». Voici que débarquent maintenant les OVNIs…. et que les cosmonautes deviennent des illuminés !!! Tsioklovsky relié aux OVNIs C’est bien de la récupération abusive !

konstantin-tsiolkovsky-d4dd3Ce qui est un texte abusif. En effet, Tsiolkosvki était certes fan de Jules Verne (il écrivait également des nouvelles), il était plutôt un peu fou, un peut rêveur, certes, aurait pu servir de modèle à Hergé pour Tournesol, mais il ça n’en faisait pas pour autant un mystique ! « Tsiolkovski croyait que la matière inanimée avait une âme. Le vivant et le non-vivant, c’est une chose. Il n’y a pas de mort, il n’y a qu’un seul univers, il n’y a pas de frontière entre les mondes… La philosophie étonnante de Tsiolkovski frôle quelques fois le délire et quelques fois est proche d’une vison géniale. Par exemple, il découvrit que la forme géométrique idéale pour l’homme est la sphère (ce que reprendra Korolev pour ses vaisseaux spatiaux, les américains retenant le tronc de cône)C’est pourquoi tout le monde aura, dans l’avenir, la forme d’une sphère. Il croyait aussi au clonage. Le génie vers le génie, le talent vers le talent, c’est comme cela que l’on peut améliorer la race humaine. (…) « Tsiolkovski a avoué une fois à ses élèves qu’il conversait avec les anges. Les anges, selon sa conception, sont des êtres raisonnables supérieurs, bien plus parfaits que les gens. Les gens , dans l’avenir, devront se transformer en anges. Viendra le jour où l’humanité s’unira au cosmos, deviendra immortelle et se transformera en énergie cosmique. Cela suffisait-il pour le déclarer « mystique » ? Dans un document sur le spiritisme, justement, on le retrouve cité mais pour ceci  : « le russe Konstantin Tsiolkovsky, père de l’astronautique, a été un fervent défenseur de la pluralité des mondes habités. Nous reproduirons ici, quelques unes de ses phrases : « – Serait-il juste d’imaginer une Europe peuplée et pas les autres parties du monde ? » et il ajoute : « Les diverses planètes présentent les diverses phases de l’évolution des êtres vivants. Ce que l’humanité a été il y a quelques milliers d’années, ce qu’elle sera dans quelques millions d’années, tout cela nous pourrons l’apprendre en interrogeant les planètes »…

Il y a bien eu détournement des propos. Dans le même texte, Douguine va réaliser ce que font régulièrement les gens d’extrême droite, en déguisant des faits pour les mettre à leur profit. Voici ce qu’il écrit en effet à propos de Gagarine : « un fait significatif : Youri Gagarine, premier l’homme a être alllé dans le cosmos (dont le nom est le même que du père de Fedorov — du Prince Gagarine !), au cours de son vol autour de la terre a transmis le salut symbolique à Nicolas Roerich, l’occultiste russe, résidant dans l’ Hymalaya, le membre de l’A.M.O.R.C (nota : les Rose-Croix). et le théosophiste, mais aussi le cosmiste convaincu. Pour comprendre toute l’importance de ce fait il faut rappeler que Roerich et ses œuvres etaient strictement prohibés au public soviétique et le salut de Youri Gagarine a fait scandale ». On retrouve très vite l’origine de l’allusion : Gagarine lors de ses révolutions, aurait cité Roerich, mais pas du tout pour ce que Douguine affirme avec l’aplomb d’un désinformateur : « des rayons flambent à travers l’atmosphère de la terre, l’horizon devient orange vif, en passant progressivement dans toutes les couleurs de l’arc en ciel : du bleu clair au bleu foncé, au violet, puis au noir Quelle gamme de couleurs indescriptibles ! Tout comme les peintures de l’artiste Nicholas Roerich « , auraitil dit en survolant… l’Himalaya tableau-4-0b03fCar Roercih était aussi peintre, et aurait été salué uniquement comme tel par le cosmonaute dans une déclaration d’avril 1961, citée dans « Guerrier de la Lumière : La vie de Nicholas Roerich : Artiste, explorateur et visionnaire de l’Himalaya«  (2002) par Colleen MessinaIl n’y a nulle trace ailleurs de cette déclaration du cosmonaute. Pour beaucoup, c’est une déclaration apocryphe, non prouvée, et qui n’aurait évoqué que le style pictural et en aucun cas les idées du peintre. Il existe bien un Nicholas Roerich Museum, et il est à New-York : on y a surnommé le peintre « le maître des montagnes« , effectivement. Un peu logique que Gagarine, survolant l’Himalaya ait pu penser automatiquement à lui ! Douguine désinforme, à l’évidence !!! Gag supplémentaire, ou hasard des lectures, on redécouvre avec surprise la même thèse de fond dans un polar, signé Christophe! Reydi-Gramond (sur la catastrophe d’AZF , c’est une belle réussite en faitqui rappelle cette idée saugrenue.

C_Un-mensonge-explosif_4683-6718fC’est l’idée du « cosmisme russe«  en effet, selon Reydi-Gramond : « on peut aussi dire que la mystique cosmiste a sous-tendu toute la science matérialiste communiste. Dans les années 1970, des mouvements néo-spiritualistes se sont reformés partout dans le monde. Les expériences parapsychologiques se sont multipliées à l’Est comme à l’Ouest. Brejnev, hanté par le spectre de sa mort, s’entoure de voyants. En 1981, Ogonek, l’organe du Comité central du PCUS, publie des textes d’origine yogique où l’on apprend que le caractère sacré de la mission de Lénine aurait été établi dès 1920 par des mahatmas de la mythique cité himalayenne de Shambhala, venus remettre aux bolcheviques des signes magiques irréfutables… Après la mort de Brejnev, le Parti réhabilite Nicolas Roerich. À l’avant-garde des recherches sur la télépathie et l’hypnose, le KGB soutient les figures les plus en vue du néo-spiritualisme ». « Décidément, il n’y a pas que la vodka qui soit frappée chez ces gens-là », précise l’interlocuteur du héros du roman. « Mais aujourd’hui c’est terminé, rassurez-nous ? Pas du tout. La Perestroïka a commencé sous les auspices cosmistes. Mikhaïl Gorbatchev s’est montré avec Svyatoslav Roerich, héritier spirituel de son père. Un colloque intitulé « Le Cosmisme russe et la noosphère » a été organisé à Moscou en 1988. La même année, La Cause Commune est créée. Les membres de cette association se réunissent par milliers pour des séances de résurrection des morts par concentration psychique. Il est vrai qu’après l’échec du putch en 1991, le gouvernement a changé de cap. Comme Staline dans les années 1930, comme Brejnev dans les années 1960, Boris Eltsine veut s’acheter une conduite et le Cosmisme se retrouve une fois de plus sous le boisseau »... cela a beau être un roman, ça pourrait se tenir et Poutine ne serait alors dans cette optique que le jouet de ces allumés… en fait, les sources du romancier sont bien les écrits de Douguine… ce qu’on constate ici. à la lecture l’extrait de Politica Hermetica N°6 de 1992 dont d’est fortement inspiré l’auteur !!!

Une idée formulée par Douguine qui n’est rien d’autre en effet qu’un fasciste manipulateur, plus proche de la théorie fasciste traditionnelle que du fascisme actuel, nous explique ce rapport : « les idées de Douguine ont plusieurs choses en commun avec le fascisme originel pour ce qui concerne la création « d’un homme nouveau ». Il ne peut être assimilé au fascisme contemporain d’extrême-droite. Selon Douguine, le fascisme n’est pas un phénomène politique concret, mais il est plus mystique puisqu’il mélange le nationalisme avec la démocratie et le communisme. Par conséquent, Douguine considère positivement le fascisme et le nazisme même s’il condamne le racisme. Tout comme le fascisme originel, Douguine admire le goût romantique pour la mort et pour la guerre. Il pense que les sociétés modernes sont décadentes et il aspire à former une nouvelle génération plus forte et plus pure. L’eurasiste idéal est un homme qui est prêt à avoir de grandes responsabilités, est prêt pour la victoire ; il sera formé selon une dure discipline physique et morale ».  La « décadence« , le thème favori en France d’un Jean-Marie Le Pen… Le texte évoquant beaucoup l’homme nouveau.…aryen. La théorie de l’homme nouveau est le propre en effet des régimes totalitaires

douguine-nazi-5278d-29216Manipulateur et récupérateur, il l’est aussi, quand il récupère les thèses de Crawley de son ami Bouchet pour se faire des amis… ukrainiens, mais d’un genre un peu particulier puisqu’il s’agît d’Elena Semenyaka, qui se prétend être la grande prêtresse des groupuscules néo-païens ukrainiens (et grande fan du « Black Métal » **), surnommée la « Prêtresse de la Tradition Primordiale » avec ses mises en scène de pacotille. Et également ses dérives nazies, dont on possède une preuve photographique indéniable. Pour un Poutine qui n’a de cesse de dire que le gouvernement ukrainien est infesté de néo-nazis, ce qui est tout aussi indéniable, voilà qui pourrait paraître fort embarrassant en effet…. nazie-ceed0Douguine, qui n’hésite pas lui aussi à célébrer l’insigne nazi dans un de ces textes, la mêlant aux thèses surréalistes d’un Jacques Bergier ou d’Helena Blavatsky, la fondatrice en 1875 de la Société théosophique : « Les strates les plus anciennes et les plus originelles de la Tradition affirment la primauté du Nord sur le Sud. La symbolique du Nord est reliée à une source, à un paradis nordiqueoriginel, d’où provient toute la civilisation humaine. (…) Les anciens Grecs parlaient d’Hyperborée, l’île nordique avec sa capitale Thulé. Ce pays était considéré comme la patrie du dieu lumineux Apollon. Et dans de nombreuses autres traditions il est possible de détecter des traces anciennes, souvent oubliées et devenues fragmentaires, d’un symbolisme nordique. (…) Toutes les traditions sacrées honorent le Centre, le Milieu, le point où les contrastes s’apaisent, le lieu symbolique échappant aux lois de l’entropie cosmique. Ce Centre, dont le symbole est la svastika (…), a reçu un nom différent dans chaque tradition, mais il a toujours été directement et indirectement lié au symbolisme du Nord (…) La pure civilisation nordique a disparu avec les anciens Hyperboréens, mais ses messagers ont posé les bases de toutes les traditions actuelles. Cette « race » nordique des Maîtres est à l’origine de la religion et de la culture des peuples de tous les continents et de toutes les couleurs de peau »… une admiration déclarée pour le symbole nazi et son idéologie raciale : comment mieux encore résumer le fascisme d’un tel individu ? Comment ne pas penser au renouveau patriotique russe détourné vers ce genre de dérive ? ?? Qui donc favorise l’apparition de ces groupes violents, sinon un homme comme Douguine, qui glorifie sans honte la croix-gammée ?

miroir_apolloXV-5e584Un fascisme qui utlilise donc le complotisme pour convaincre la population, faute d’avoir des réalisations concrètes à montrer ? Poutine a promis la Lune à ses électeurs, mais elle tarde à être conquise par ses ingénieurs. En faisant dans le négationnisme, parfois, comme on vient de le faire à Moscou : Amstrong, Aldrin et leurs successeurs ont bien foulé le sol martien, installant un miroir dont la réflexion du rayon laser tiré sur lui nous donne la distance Terre-Lune depuis 1969, et les échantillons lunaires ont bien été ramenés sur Terre (à gauche celui déposé par Aplllo XV, plus grand). 2200 échantillons, pesant au total 382 kg. Des morceaux qui nous ont permis depuis de revoir les idées reçues sur la Lune : « l’équipage d’Apollo 15 avait rapporté le plus vieil échantillon lunaire jamais trouvé jusque là (cf. photo ci-dessous). Cet échantillon (de l’anorthosite), numéroté 15415, d’un poids de 270 grammes, était âgé de 4,1 milliards d’années (à plus ou moins 100 millions d’années). Les journalistes l’appelèrent rapidement « la roche de la Genèse » (Genesis Rock), mais cette appellation est inexacte car la Lune est en fait encore plus âgée que l’échantillon trouvé. Toutefois, le record du plus vieil échantillon lunaire ramené sur Terre est revenu à l’équipage d’Apollo 17 (c’était de l’olivine pure, datée à 4,5 milliards d’années, à plus ou moins 100 millions d’années). » Apollo 15 a rapporté 77 kilos de roches. A ma connaissance, aucun véhicule automatique (russe) n’a dépassé les 200 grammes. Les russes n’ont ramené avec Luna 16, Luna 20 et Luna 24 que 326 g de roches lunaires (ici leurs traces). Une sonde nous a envoyé les photos de tous les sites d’atterrissages lunaires, russes ou américains, montrant jusqu »aux traces de pas ou de véhicules et tous les éléments laissés sur place : comment peut-on encore nier ces images ?

mitchell-60429Mais les russes peuvent en effet facilement douter des roches lunaires, car la gestion calamiteuse de la NASA en a égaré des dizaines, en effet. Des tas de pays ont reçu des morceaux de Lune en cadeau des USA : selon le chercheur texan Joseph Gutheinz Jrmême le « gouvernement de Kadhafi a reçu deux morceaux, introuvables désomais, comme la Roumanie qui a égaré le morceau ramené par Apollo 17″… Pour Malte, idem. Au Nevada, on la cherche encore, celle offerte par le gouvernement. Des morceaux de rochers devenus invisibles, mais certes pas de la faute des cosmonautes ! Le chercheur avait ainsi récupéré celui du Honduras, qui avait été volé, un morceau de 1142g ! Ironie du sort les seuls morceaux qui aient été vendus sont… russes. Vendus à Sotheby en 1993, où un morceau de 0,2 g a été proposé à 442 500 dollars !!! poussiere-2-e5818Pendant qu’Amstrong et Aldrin se dépêchaient d’en ramener le maximum (22 kg seulement !), un drôle d’engin avait en effet tenté de se poser pour faire la même chose automatiquement. La sonde automatique russeconstruite à la hâte comme ultime baroud : partie le 13 juillet (3 jours avant les américains) ; elle s’est écrasée le 21 juillet dans la Mer des Crises.

Les russes avaient déjà fait une tentative préalable : le 14 juin 1969 où le dernier étage du lanceur Proton défectueux était retombé dans l’Océan Pacifique. Si cela avait marché, le plan D de l’aventure lunaire russe aurait damé le pion aux USA, mais via une sonde automatisée ! Le programme (ici à gauche Luna 24), monté à la hâte, utilisait les bonnes vieilles ficelles des scentifiques russes, toujours capables de puiser dans leurs stocks existants pour fabriquer autre chose : une vraie mentalité de garagistes, mais talentueux. luna24-1b332Les russes ont toujours été des pragmatiques. Du Tsiolkovski doux rêveur on est passé chez eux à des industrieux têtus, dont la méthode était purement expérimentale : on calcule, on construit, et on regarde si ça marche. L’astronautique russe florissante n’a jamais été modélisée sur ordinateur… Pour faire Luna 14 et les suivants, ils avaient ainsi recyclé le module de descente de leur Lunakhodcette drôle de baignoire sur roues qui avait là encore réalisé une premère… au final, il avait réussi à 300 kilos près, demandant à leurs collègues de la propulsion de pousser un peu plus la Proton, pour emporter 5,8 tonnes au lieu de 5,5… Vladimir Markin, est donc bien un fieffé menteur ! On a bien ramené sur Terre des kilos de roches, et ce ce ne sont pas les russes qui l’on fait le plus (deux sondes plus tardives -Luna 16, 20 et 24- avaient ramené quelques grammes !!! La plus grosse d’une seule pièce étant ramenée par Apollo 16 étant « big muley » ramassée par Charles Duke, qui fait à elle seule 11,7 kilos ! La scène du ramassage (délicat, plutôt marrante) ayant été filmée par la caméra de son rover… Même dans un module Apollo, de retour de l’orbite lunaire, il y avait plus de poussière lunaire que les sondes Luna n’ont pu en prélever, tant cette poussière s’accrochait partout sur les vêtements des cosmonautes !!! Mais Markin est un habitué des phrases provocatrices : en décembre 2013, l’homme avait déjà fait la une des journaux en accusant les Etats-Unis d’abus sexuels sur des enfants russes acdoptés. L’affaire avait émergé en Australie, en fait. Un autre cas était apparu aux USA mais d’abandon. le « private re-homing » étant une pratique dans le pays. Markin manipule toute sorte d’information, pour la retourner à son profit. Propagandiste, et non porte-parole. Ou alors, émetteur et répartiteur de propagande conçue en haut lieu….

markin-1a1acMarkin (ici à gauche en uniforme de la police) traîne surtout de belles casseroles depuis des années. Une enquête menée à l’Institute for Economics and Culture où Markin avait eu son second diplôme avait révélé de biens étranges trafics, dont ceux… de diplômes. Le responsable de l’Institut Vladimir Antonov a affirmé que le Procureur général venu vérifier lui avait dit qu’ils fermerait l’Institut si on apprenait comment Markin avait obtenu ce fameux diplôme… or selon lui, Markin avait bel et bien travaillé pour l’obtenir, il n’y avait pas de raison à le faire : le procureur semblant surtout ainsi vouloir lui rappeler l’affaire des « Casinos de Moscou » où un bon nombre de hauts placés avaient été nommés, remontant tous jusqu’au Kremlin. On s’aperçut alors que Markin était le protégé d’Alexandre Bastrykin, lui-même le protétégé d’Igor Sechin, qui, lui, travaillait directement sous les ordres de Poutine (les deux sur la photo de droite) !

Russian Prime Minister Vladimir Putin (R) talks during a meeting with European counterparts as Deputy Prime Minister Igor Sechin listens at the Novo-Ogaryovo residence outside Moscow January 14, 2009. Putin said on Wednesday that European officials could do more to influence Ukraine in a gas row that has disrupted supplies to European Union customers.   REUTERS/Sergei Karpukhin (RUSSIA) 2:122Caption writer TP/JG 2:130Image type 3S 2:135	Language identifier 	en
Russian Prime Minister Vladimir Putin (R) talks during a meeting with European counterparts as Deputy Prime Minister Igor Sechin listens at the Novo-Ogaryovo residence outside Moscow January 14, 2009. Putin said on Wednesday that European officials could do more to influence Ukraine in a gas row that has disrupted supplies to European Union customers. REUTERS/Sergei Karpukhin (RUSSIA)
2:122 Caption writer
TP/JG
2:130 Image type
3S
2:135 Language identifier
en

Que Markin confonde propagande, complotisme et parole d’Etat est donc sans surprise. Il ne fait que répercuter ce qui se dit et se fait dans l’entourage proche de son maître. Pour le meurtre de l’opposant Nemtsov, Marzkin avait bien vite trouvé la solution : selon lui cela avait été fait pour « discréditer le pouvoir ». Pointant aussitôt du doigt… « l’Ukraine » ou même une « piste islamiste, après Charlie Hebdo«  Ben tiens !!! A ce jour ce sont des tchétchènes qui ont hérité du chapeau… un homme retrouvé torturé, selon Andreï Babouchkine, qui est un membre du Conseil consultatif pour les droits de l’homme.

Au final, la surprenante demande, saugrenue, fait donc énormément bien penser aux gourous complotistes qui ont l’oreille de Poutine. Un Poutine qui ne se prive pas d’utiliser toutes les ficelles pour destabiliser, ou pour cacher ses propres problèmes, tel l’évolution chaotique du « space port » dans lequel il a misé beaucoup d’argent… et de renommée. Et comme l’un de ses gourous lui a glissé à l’oreille que la splendeur passée était quand l’URSS battait à plate couture l’aéronautique américaine, cette attaque coule de source pour un complotiste tendance révisionniste, voire négationniste ici… « Cela étant, cette résurgence de l’irrédentisme a été entretenue par une mosaïque médiatique si imposante de taille, et si obéissante, qu’on peut avancer que le président est également le ministre de la propagande. Pour s’en convaincre, il suffira de marteler que tous les idéologues actuels de la Grande Russie, de l’Eurasie, soit les Alexandre Douguine, les Dmitri Kisselev, les Alexandre Prokhanov et autres, tous admirateurs de Carl Schmitt, philosophe et surtout juriste officiel du IIIe Reich (admiré chez nous par la « Dissidence Française », de Vincent Vauclin par exemple ; digne héritier des mussoliniens ou des Croix de Feu, il est proche de « La Voix de la Russie »), et d’une flopée de théoriciens de l’ésotérisme, tous donc se sont mis au service de la gloire de Poutine. Cette histoire permet de répéter — hélas ! — que «  moins on a de connaissances, plus on a de convictions ». Le retors Poutine, téléguidant lui-même les attaques, en utilisant ses admirateurs comme prête-noms : à bien y regarder, ça devient évident. Asséner ses convictions, et non convaincre les gens par des arguments. Ou fabriquer l’habitude à prendre à vivre constamment en état de siège, ou avec des militaires partout :

russian_tanks-c5b3e

luna-glob-probe-lg-5a369Et ce d’autant plus que la propagande poutinienne insiste depuis des mois sur la… reconquête de la Lune par les russes  : « Prochainement trois appareils spatiaux seront lancés vers le satellite artificiel de la Terre : Luna-25, Luna-26 et Luna-27. Le principal objectif de la première mission, c’est de faire revenir en Russie la confiance que ses systèmes sont bien capables d’atterrir sur la Lune ». Quant au module d’atterrissage Luna-27, il sera équipé d’un système de forage et de recherche de la glace d’eau » nous avait averti Sputnik, la feuille de chou qui parle à la place de Poutine. Faire douter des autres, pour se remettre en confiance, ça sent fort la méthode Coué, ça… chez Sputnik, on précisait alors que « la surface de la Lune est couverte de régolite – un mélange de poussière fine poussière et de débris de roches résultant de la collision des météorites avec la surface lunaire. L’épaisseur de cette couche varie entre quelques centimètres à plusieurs dizaines de mètres » : une connaissance acquise par les forages… américains de l’expédtion Apollo 17, notamment, les Luna ne faisant que gratter le sol. Des forages faits à la Black&Decker…. rappelons-le. Un programme ambitieux, mais rapidement sévèrement plombé par l’échec du module Grunt (en janvier 2012), à la base du projet : « le programme russe d’exploration de la Lune prévoyait initialement le lancement de la sonde Luna Resource en 2013 et de deux appareils Luna Globe en 2014. En janvier dernier, la Russie a décidé d’augmenter la fiabilité de ses sondes suite à l’accident de la sonde martienne Phobos Grunt en janvier 2012. Cela a entraîné la modification du calendrier des tirs. Selon le nouveau calendrier, le module lunaire Luna-Globe-1 sera le premier à partir à destination de la Lune. Le module orbital Luna-Globe-2 la suivra un an plus tard. La sonde lourde Luna-Resource dotée d’un grand lot d’équipements scientifiques s’envolera à destination de la Lune en 2017. euphoria-2-f31c3Elle emportera probablement un mini-rover lunaire indien », nous avait prédit Sputnik.

Tout le monde avait remarqué la superbe langue de bois évoquant « d’augmenter la fiabilité de ses sondes », une façon polie de dire qu’elle s’était totalement vautrée **A peine l’annonce du ratage fait, Poutine s’était précipité pour sortir de son tiroir… une théorie du complot toute faite, preuve que ça le titilltait personnellement déjà : « Poutine a exprimé sa préoccupation sur le fait que plusieurs des sondes en orbite autour du pays ont été perdues car elles ont atteint l’orbite de l’autre côté de la planète où ils ne pouvaient plus avoir des liens directs avec la Terre. Et comme ce dernier appareil a disparu, il semble plus que quelques personnes se demandaient si c’était tout juste une coïncidence – ou si il y avait une autre force au travail (…) Mais Poutine faisait allusion à quoi quand il dit qu’il savait que des armes puissantes pouvaient désactiver un vaisseau spatial dans la façon dont Mars Grunt a disparu ? « … Etonnant, non, comme re-découverte ! Poutine avait en fait directement pris à son compte la remarque de Nikolay Rodionov, ancien responsable de la balistique russe, qui avait clamé que c’était l’œuvre du High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP) basé en Alaska qui en était responsable !!!! Il l’avait déjà fait en 2012, et il aurait donc recommencé hier !!! Et ce, à l’évidence, pour détourner l’attention sur les retards de son propre programme spatial ! En 2013, Sputnik avait déjà annoncé un lancement en 2015... toujours pas fait à cette heure. yankar-7717dDans la réforme prévue, l’outil de forage avait été abandonné… et la charge utile baissée à 20 kilos de roches : un poids similaire à ce qui a été ramené il y a…. 46 ans maintenant par deux hommes !!! En 2014, l’outil de propagande Sputnik finissait par annoncer un report des expéditions Luna pour… 2018 ! Sachant que les premières étude sur Grunt on été faites dès 1998 chez NPO Lavochkin, le projet a déjà 17 ans d’âge. Et en aura 20 en 2018… l’astronautique russe n’invente pas, elle se répète ! Pour collecter des images, par exemple, elle utilise touours les Kobalt-M (Yantar-2K), dont le dernier a été lancé en 2014 (le Kobalt_M9, ou Yankar-4K2M-9, boule_recuperee_Yankar-36bd9déguisé sous le nom générique de Cosmos 2495, lancé le 5 juin 2014), qui contiennent deux capsules éjectables servant à envoyer les photos sur Terre. Comme ça ne coûte pas cherou moins que des satellites émetteurs en haute résolution, ils en lancent une dizaine par an, chacun ayant une espérance de vie fort courte. Le procédé inauguré par les USA avec un procédé très rustique.

cosmo_putin-1af7eEn 2012, pourtant, un vice premier ministre en grande forme avait annoncé que « la stratégie lunaire russe travaille clairement vers un ensemble d’objectifs nationaux russes plus grands. Par exemple,le sous-premier ministre russe Dmitri Rogozine a récemment déclaré que la Russie devait construire une grande base lunaire pour l’avancement scientifique et que ce « super objectif » pourrait être utilisée pour parvenir à « faire un bon en avant  » à la science et à donner un nouveau sens et un but au programme spatial russe ». Une sorte de New Frontier qui rappelle des choses en effet !  « Rogozine a déclaré que la base lunaire, qui inclurait des cosmonautes, devrait être un point de départ et un tremplin pour de futurs projets spatiaux lointains. Alors que les Etats-Unis semblent vouloir l’abandon de l’exploration de surface lunaire humain et robotique pour le proche avenir, les Russes le voient clairement comme une importante occasion pour leadership national et international et les avancées technologiques, »a-t-ilconclu.  » Rogozine évoquant ailleurs en avril 2014 une vingtaine de vols vers la Lune pour partir plus loin après. la Lune, qui obsède toujours autant les russes, 46 ans après !!!

Colonization-of-Moon-f4ddb

 

Lire la suite : http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/2014_02_01/La-Russie-va-entamer-la-colonisation-de-la-Lune-6537/

g101202blatter--129131035273715900-1-0e3d3Mais ça peut aussi être toute autre chose. Ou plutôt, ça peut surtout servir un autre dessein, cette attaque grostesque. Pour le journal Le Monde, ou plus exactement pour son blog Big Browser, c’est en fait bien plus simple que ça encore, en effet : « une question se pose : pourquoi l’offensive de la Russie intervient-elle aujourd’hui, quarante-six ans après que l’homme a posé le pied sur la Lune ? Vladimir Markin donne dans le Moscow Times un élément de réponse qui éloigne de l’astronomie, pour revenir à des considérations footballistiques : « Les autorités américaines ont franchi une ligne en lançant des accusations de corruption visant neuf officiels de la FIFA. » La Russie est inquiète de voir sa Coupe du monde menacée et souhaite, selon The Independant, faire pression sur la justice américaine. Cette dernière n’a pas, pour l’heure, officiellement annoncé de poursuites sur l’attribution des Coupes du monde 2018 (en Russie) et 2022 (au Qatar). Si le Mondial de Moscou était retiré, cela constituerait un terrible camouflet pour le président russe Vladimir Poutine ». La grandeur de la Russie passant aussi par l’organisation d’une coupe du monde de football… attribuée comme on vient de l’apprendre par quelques pots de vins habilement distribués… comme au Casino !!! Coupe du Monde et sonde lunaire pesant en ce cas exactement le même poids dans la balance de la popularité !

dolphins-89d2bBref, Poutine en personne n’est jamais allé sur la Lune, bien qu’il rêve d’y aller et dy faire un selfie spatial, qui sait, après avoir posé en chasseur de tigre ou en attrapeur de saumons  de brochets aussi) en pilote de chassede ligne ou de bombardier, en chasseur de baleine ou pilote de F1. (ou en César). Un Poutine aimé par les dauphins à défaut de l’être par son peuple… Poutine ira peut-être un jour, qui sait, obnubilé qu’il est par sa propre imageses séances de lifting ou de botox et la grandeur passée de la Russie, tout à la fois. Poutine rêve tellement de la Lune qu’il ne peut supporter que d’autres y aient mis le pied avant lui. Quelle déception se sera pour lui, quand un chinois foulera… avant lui, la poussière lunaire…

(*) je ne résiste pas à vous montrer l’une de ses critiques de disque sur le net. Celle où elle présente et résume le Black Metal : « Le Black Metal partage le sort de tous les phénomènes complexes et multiformes qui transcendent ses identités étroites entre les sexes et de façon similaire à la philosophie de Hegel qui est capable de « saisir un temps de réflexion, » qui est toujours en désaccord avec notre temps, ou l’affirmation et le rejet total des fondements spirituels de l’époque dans laquelle nous vivons ». Une pseudo intello, qui cite en vrac Aristote, Heidegger ou Max Weber, ou Ernst Jünger et qui, au milieu de son texte balance la phrase : « en fait, aujourd’hui seulement la négation de l’Holocauste est considérée comme quelque chose de subversif qui rompt un accord social fondamental ; les lecteurs attentifs de Ernst Jünger savent que tout le reste est incorporé dans le système comme « manifestations de la liberté. » Une nazillonne, à l’évidence, une négationniste revendiquée, détournant la philosophie pour ses desseins propres. En illlustration, on a même droit à une photo de .. Varg Virkenes, le néo-nazi norvégien !
(**) selon le rapport final, la sonde avait failli car ces composants électroniques, ces puces, n’avaient pas résisté aux radiations, et qu’on n’avait pas suffisamment fait de tests avant son départ…

Elements et sources du dossier (pour les 3 épisodes) :

La tentative de se poser sur la Lune par les russes, expliquée en 3 D :

https://www.youtube.com/watch?v=55VeMPrzDRc

Pour rire un peu :

http://depletedcranium.com/did-the-soviets-fake-their-moon-landings/

L’une des réponses au théories foireuses (celle de Robert A. Braeunig, président de la société d’astromie de Birmingham (en Alabama) :

http://www.braeunig.us/space/hoax.htm

http://www.huffingtonpost.co.uk/2014/07/18/apollo-11-fake-proof_n_5599372.html

les sites indispensables :

https://falsesteps.wordpress.com

http://www.astronautix.com

http://www.globalsecurity.org/intell/library/reports/2010/101129_unmasking_n1-l3-2.htm

http://www.globalsecurity.org/intell/library/reports/2004/open-source_imagery_follow-on.htm

http://www.astronautix.com/country/ussr.htm

sur l’eurasisme :

http://www.altd.it/wp-content/uploads/2010/09/Douguine-et-leurasisme.pdf

 

Et une remarque supplémentaire à l’intention des enseignants :

2657_bac-2015-les-sujets-d-histoire-geographie-1-f3bd8Pour ceux qui douteraient de l’importance politique de la conquête lunaire, le sujet du Bac BAC L et ES de cette année est là pour les faire réfléchir :
Étude critique de documents
Sujet – Les chemins de la puissance : les États-Unis et le monde à la fin des années 1960

Consigne : analysez les deux documents pour montrer que les États-Unis sont une puissance à l’échelle mondiale à la fin des années 1960. Comment cette puissance est-elle présentée dans ces deux documents ?

– Document 1 : la conquête de la lune

Photographie prise par l’Américain Neil Armstrong, commandant de la mission de la NASA Apollo 11 (nuit du 20 au 21 juillet 1969). Cinq cents millions de personnes suivent en direct les premiers pas de Neil Armstrong et Buzz Aldrin sur la lune, à la radio ou à la télévision, dans le monde entier.

– Document 2 : chanson du groupe Country Joe and the Fish, « Je sens que je vais y passer » (extraits)

Allez, venez tous les costauds
Oncle Sam a encore besoin de vous
Il s’est fichu lui-même dans un terrible pétrin
Là-bas, au Vietnam
Alors, lâchez vos livres et prenez un fusil
On va bien s’amuser ! […] Allez Wall Street, faut pas trainer
J’vais avoir cette guerre… GO GO !
Il y a plein d’argent à se faire
Pour équiper l’armée
Espérez et priez juste pour que leurs bombes
Tombent bien sur le Viet-Cong(1)
[…] Allez, les mères de tout le pays
Préparez vos garçons pour le Vietnam
Pères, n’hésitez pas
Faites partir vos fils avant qu’il ne soit trop tard
Et vous serez les premiers du quartier
À voir votre gamin revenir entre quatre planches.

Cette chanson est interprétée pour la première fois au festival hippie de Woodstock (États-Unis), du 15 au 18 août 1969. Interdite aux États-Unis, elle acquiert un retentissement mondial.
1 – Viet-Cong : appellation péjorative désignant les Vietnamiens communistes qui se battent contre les troupes du Sud Vietnam et des États-Unis.

 

En collège, en troisième, quand j’enseignais, j’avais diffusé il y a 35 ans, la même chanson…. je suis ravi de voir que les enseignants d’histoire l’aient enfin intégrée... mon inspecteur de l’époque m’avait alors dit que « j’allais un peu loin »…

Pour la photo lunaire, en revanche je ferai simplement remarquer à mes anciens collègues qu’ils se sont royalement gourés, preuve que l’enseignement de l’histoire récente balbutie toujours… ce n’est en rien Amstrong qui est pris en photo, mais Eugène Cernan (facilement reconnaissable à ses brassards rouges) la photo étant prise par Harrisson Schmitt lors du vol Apollo XVII du 7 décembre 1972 (avec Ronald Evans), la toute dernière des vols Apollo. On distingue très bien le véhiculele Rover ; derrière le cosmonaute, qu’Amstrong ou Aldrin ne pouvaient emporter lors du premier vol !!! Le CRDP de Strasbourg l’avait pourtant bien indentifiée, la photo !!! On pourrait en faire une mesure d’annulation de l’épreuve, si on voulait chercher des poux… on ne peut juger des gens à partir de faux documents ! Même un gamin avec une figurine Hobby Master de cosmonaute n’aurait pas fait l’erreur !

Commentaires

commentaires

A propos de ghostofmomo

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (2)

Des hommes sont allés sur la Lune et depuis on a tout oublié, en pensant ...