Accueil / A C T U A L I T É / Poutine n’est jamais allé sur la Lune (1)

Poutine n’est jamais allé sur la Lune (1)

C’est sans doute la nouvelle sinon la plus étonnante, du moins la plus hilarante de la semaine dernière. Vexé par l’ingérence américaine dans l’enquête de la FIFA, le représentant russe de l’enquête a proposé à la NASA de retrouver les bandes vidéos originales de l’atterrissage lunaire (une copie ici, une autre là) disparues ont le sait lors d’un rangement malencontreux des archives de l’organisme US. Laissant entendre, par la même occasion, que les américains aient pu fabriquer le film et donc qu’il aient pu ne pas aller sur la Lune. L’homme, Vladimir Markin, ajoutant à sa demande « les 400 kilos prélevés sur la Lune, que personne n’a jamais vus ». Surprise et anéantissement dans la communauté scientifique, qui se demanda pourquoi donc les russes sont-ils devenus conspirationnistes de la présence humaine lunaire. La phrase se voulant « ironique », paraît-il mais elle révèle surtout un état d’esprit, celui hérité de sulfureux personnages dont les idées, à lire ses inepties, semble être entrées jusqu’au Kremlin. Une « ironie » déjà perçue partout comme sentence catégorique … ou prise d’emblée très au sérieux...

pads-97402Car la phrase n’a rien d’anodine. Une campagne de presse qui sévit depuis des années a répandu l’idée, si chère aux conspirationnistes de la fabrication de l’atterrissage lunaire. Orchestrée par certains revanchards nationalistes, dont quelques exemplaires surtout, que nous découvrirons un peu plus loin si vous le voulez bien. Une fabrication qui, à bien y regarder, ferait aussi des russes de sombres crétins : ils auraient donc selon eux, fabriqué quatre gigantesques fusées, aussi grandes que la Saturn V américaineavaient échoué quatre fois à la lancer, en espérant doubler de vitesse les cosmonautes d’Apollo, pour aller se poser ou tourner autour de la Lune sans y descendre (il y avait deux projets)… tout cela dans le but de se poser, la première fois, le 21 février 1969, avec ce que devait être un simple essai : la fusée explosée en l’air, détruite par le contrôleur de vol, son module spatial retombant intact, sauvé par sa tour d’éjection. La seconde tentative ayant lieu le 3 juillet, alors qu’Amstrong et Aldrin se préparaient à aller poser le pied sur le satellite de la Terre (le 16 juillet) : la N1, montée à 100 mètres ce haut était retombé sur le pas de tir pleine de carburant, provoquant une explosion équivalente à 10 kilotonnes de TNT. Le pas de tir sera complètement détruit et son voisin très endommagé au point d’empêcher tout nouveau tir pendant deux ans ou presque (les tirs ne reprenant que le 26 juin 1971, avec un fusée munie de son module du LOK, le boîtier d’interconnexion du système lunaire L3).

lunar_N1_fail-044ef Autant d’efforts (et de roubles !) auraient été consentis pour se faire leurrer par un film fabriqué en studio ? Et les américains auraient expédié à Noël 1968 trois cosmonautes autour de la Lune (suivis de près par les équipes de renseignement russes !), leur module lunaire s’approchant du sol, à 15 000m, pour ne rien vérifier sur place et pour le « fun » seulement ? Avouez que rien ne tient debout, dans cette vision conspirationniste des faits. Car les faits sont là, et ils sont indéniables… sauf par les russes, les seuls à avoir nié qu’ils préparaient une expédition lunaire. Les autres atterrissages, accompagnés de films, ne seront pas pris en compte. Ou quand ils le seront ce sera pour des démonstrations conspirationnistes fort laborieuses faites, comme par hasard, par des « experts »… russes.

N_1-330f0

zond_lunar-e4359Comme le dit si bien le site Astronautix, il y a bien eu un hoax lunaire, mais il a été russe, justement : on a appris que des années après le côté soviétique de la conquête lunaire. L’URSS a toujours officiellement nié faire des préparatifs en ce sens. « Comment l’Union soviétique dupe le monde en lui faisant croire qu’elle n’a joué la course de la lune. L’Internet vibre des sites Web détaillant l’alunissage Apollo, comme théorie du complot. n’y a presque rien sur la véritable conspiration de l’alunissage – celui de l’Union soviétique ». Et l’auteur de préciser : «  L’Union soviétique a eu deux énormes projets secrets visant à gagner la course de la lune. degats-3-aeea0Le projet L1 était d’envoyer un équipage soviétique autour de la Lune avant les Américains (à gauche le vaisseau Zond au sommet de sa Proton), en utilisant un engin spatial dérivé de Soyouz lancé par une fusée Proton (ou UR-500). Le projet L3 devait battre le programme américain Apollo sur la surface lunaire. Les Soviétiques ont perdu les deux courses. Dans le cas d’envoyer le premier à envoyer un homme autour de la Lune, l’échec a été mesuré à quelques jours ou semaines près. » Les préparatifs russes de conquête lunaire avaient été dissimulés au maximum au grand public. Seule la CIA savait ce qu’il en était exactement.

L1_complex-a3dccLe trajet circumlunaire avec une Proton (la fusée de Chelomei, le rival de Korolev) comme fusée était le paln B des soviétiques : s’ils ne se posaient pas, ils pourraient au moins faire la nique à la mission de Lovell, Borman et Anders. En utilisant non pas une fusée hyperpuissante, mais deux, de moindre poussée, pour fabriquer une fois en orbite un « train lunaire« , handicapé par des véhicules ne communiquant pas directement : pour aller autour de la Lune, il faudrait donc obligatoirement un rendez-vous en orbite terrestre et une sortie spatiale, deux choses rodées chez les russes depuis les vaisseaux Voskhod (des Vostoks améliorés). 7K_L1S_MIK-094e3Le projet s’appelle Soyouz 7K-L1 et il est déguisé en appellation, « neutre« , « Zond 1967A ». La fusée est une Proton-K 8K78K munie d’un étage Blok D tirée du site 81/23 de Baïkonour (celui habituellement utilisé pour les sondes martiennes ou vénusiennes ou les Salyout, voire le module Zvezda Service Module de l’International Space Station). C’est le successeur du premier véhicule lancé en test à vide le 10 mars 1967 sous le nom d’emprunt de Cosmos 146, qui dissimulait le nouveau vaisseau appelé Soyouz. Les russes s’activaient beaucoup, car ils tablaient sur les retards d’Apollo, dûs à la catastrophe du 27 janvier 1967 à cap Canaveral lors d’ une répétition de lancement, qui avait tué Virgil Gus Grissom, du programme Mercury, Edward White, le premier piéton américain de l’espace, et Roger Chaffee.

crash1-3-7b3a1Le second test, Cosmos 154, le 8 avril 1967 était resté en rade en orbite, l’engin ne semblant pas au point et ayant la défiance des cosmonautes, dont Gagarine, ami de Komarov, qui le jugeaient dangereux. Ils avaient raison : le 24 avril le premier test habité se terminera en effet en catastrophe pour Komarov, dont les restes calcinés ne seront pas montrés au public avant des années. Un fake, en quelque sorte, qui n’avait montré que la veuve de Komarov déposant une gerbe de fleurs devant l’urne funéraire de son mari (*) et non ses restes calcinés, insoutenable vision. A la reprise des vols, le vaisseau Zond 4 a été lancé vers une longue orbite « près de la Lune » mais il a raté sa rentrée le 10 mars 1968 et a sombré dans l’océanLe 15 septembre 1968 Zond 5 (dont c’est le huitième tir) fait en revanche le tour de la Lune et il est récupéré en mer avec des tortues.. à bord, qui sont donc les premiers êtres vivants circumlunaires ! tortues-c0defElles avaient résisté à 16 g et à l’effroyable chaleur de rentrée qui a calciné tout l’extérieur de la capsule… à noter que les russes avaient aussi un plan C, avec le projet LK-700 de Chelomei, non retenu par les offciels. Il le reproposera après l’explosion de la seconde N1, déclarant que de refaire le pas de tir coûteraît aussi cher que de construire son nouveau projet (ici les trois projets lunaires côte à côte, et là la troisième). Le LK-700 fut définitivement enterré en 1975. De mauvaises langues racontent que les premiers passagers autour de l’espace avaient été bien choisis : ils étaient à l’image de l’avancée des russes à cette époque. Après avoir joué au lièvre de 1957 à 1961…

Car cela ne pouvait marcher (**), et c’est bien ce que pense également Sergueï, le propre fils de Nikita Kroutchev, interviewé ici en 2009, qui explique ici pourquoi le vaisseau dont les parties différentes n’avaient pas pas été testées séparément : « les russes n’étaient pas prêts. Je pense que la Russie n’avait aucune chance d’être en avance sur les Américains sous Sergueï Korolev et son successeur, Vasili Mishin. (Sergei Korolev était le chef du programme spatial russe qui, avec Mishin supervisait le développement de la fusée, il avait réussi à lancer Spoutnik 1. Il est mort en Janvier 1966. NDLR) Korolev n’était pas un scientifique, pas un créateur : c’était un gestionnaire brillant. Le problème de Korolev était sa mentalité. Son intention était d’utiliser en quelque sorte le lanceur qu’il avait. (Le lanceur a été appelé N1). Il avait été conçu en 1958 pour un objectif différent et avec une charge utile limitée d’environ 70 tonnes. Sa philosophie était, disons, de ne pas fonctionner par étapes (comme c’est habituel dans la conception d’un engin spatial), mais de dire nous allons tout assembler et puis l’essayer. N1_dessous-e66dcAu bout ça fonctionnera bien. Il y avait déjà eu plusieurs tentatives et des échecs avec les Lunik (une série de sondes lunaires soviétiques sans pilote). L’envoi d’un homme sur la Lune est trop compliqué, trop complexe pour une telle approche. Je pense que c’était condamné dès le début ». Le projet était dés le départ condamné. Celui de Chelomei, le chef du NPO Mashinostroyeniya ou OKB 52, le rival de l’OKB-1 de Korolev, aurait pu marcher, si on l’avait laissé faire à la place de Korolev. Sa fusée UR-500, devenue Proton, au diméthylhydrazine asymétrique (UDMH) et au peroxyde d’azote, capable de lancer les stations spatiales Saliout et Mir aaurait pu en effet servir au programme, mais appelée trop tard en renfort, elle a aussi échoué.

Voskhod_2_Airlock_and_Spacesuit-640eeLes russes étaient prêts à tout pour gagner, et pas qu’à se servir de tortues. S’ils débarquaient c’était avec un seul homme et un vaisseau pour le moins rustiquedont les commandes étaient de simples leviers de chaque côté d’un siège minimaliste. C’est Leonov, le plus expérimenté des cosmonautes, celui qui avait failli mourir lors de sa sortie spatiale de Voskhod 2coincé dans son sas de tolie, qui avait été choisi pour jouer les kamikazes (ici un représentation de comment ça auraît dû se passer). Pour lancer la capsule avec la fusée Proton, de poussée inférieure, en plan B, les savants avaient dû batailler ferme pour l’alléger à mort. Les cosmonautes auraient dû rester pendant 6 jours enfermés dans l’étroit module de rentrée de 4 m3 du Soyouz, par exemple ! La fusée Proton a bien fait une tentative express de rattraper le coup après l’échec de la toute première N1 en février 1969, et même un peu avant. Trois mois exactement. module-sovietique-840df« En étudiant des photos espion déclassifiées de satellites Corona, Charles Vick (dans l’article du journal Quest 2004 Volume 11, 1 et 2) a été capable de montrer qu’il y avait une activité substantielle inexpliquée au cosmodrome de Baïkonour, au cours de décembre 1968. Bien qu’aucune photographie n’existe pendant la fenêtre de lancement, du 8 au 12 décembre des images faites lors d’un passage le 15 décembre montrent qu’un vaisseau spatial Soyouz avec ses boosters monté sur son pas de tir et à côté le portique d’une Proton en position, même si aucun booster n’a été monté. Une semaine plus tard, le booster Soyouz est retiré de son pad, mais maintenant une Proton – de type projet L1 est sur le pas de tir. Cela semble indiquer clairement que les tentatives ont été faites, jusqu’à au-delà de la journée où Apollo 8 a été lancé, pour battre les Américains autour de la Lune. Les auteurs théorisent qu’une tentative de lancement d’un homme sur la Lune en utilisant le scénario de tyoe « Podsadka«  de deux lancements a été tentée, mais que certains problèmes graves de l’engin spatial doivent avoir abouti à l’annulation du lancement de la Proton. » Les russes avaient bien essayé de doubler les américains pour un trajet circumlunaire, avec un autre type de lanceur, mais là aussi, ils avaient échoué. Chelomeï appelé à la rescousse n’avait pas fait mieux que les successeurs de Korolev. Leur rancœur est donc compréhensible, aujourd’hui encore. Pas une, mais deux claques, ils avaient pris ! Des claques, car ils savaient aussi… que leurs adversaires savaient…

640px-KH-8_N1-1cc57La CIA, grâce à ses satellites Keyhole KH-7 et KH-8, savait en effet exactement à quoi s’en tenir avec les russes : c’est ce que dit en effet un étonnant rapport en date du 2 mars 1967, deux ans avant le débarquement lunaire. A gauche, la photo de la N1 prise sur son pas de tir de Baïkonour par le satellite KH-8.

« Atterrissage lunaire humain : Il y a deux ans, nous avons estimé que le programme d’alunissage habité soviétique n’était probablement pas destiné à être compétitif avec le programme Apollo comme alors projeté, à savoir, visant la période 1968-1969 comme période. Nous croyons que cela est encore le cas. Il y a la possibilité, cependant, que, selon leur point de vue du calendrier Apollo, les Soviétiques peuvent sentir qu’il ya une certaine perspective à conquérir la Lune d’abord, et ils peuvent appuyer leur programme dans l’espoir d’être en mesure de le faire … Compte tenu des capacités techniques soviétiques, l’état de la construction dans la Zone J, et les diverses techniques qui pourraient être utilisées, nous estimons que les Soviétiques pourraient tenter un atterrissage lunaire habité vers la mi et la fin de 1969. Nous croyons que le date la plus probable est dans le courant de la période 1970-1971″. C’était bien vu, on pense qu’avec des améliorations (et assez d’argent), une N1 aurait ou finir par marcher… en 1971.

« Vol circumluaire habité : Les Soviétiques vont probablement tenter un vol circumlunaire habité au cours des prochaines années. Ils considèrent probablement cette entreprise, l’un des rares au sein de leurs capacités qui pourraient compenser une partie de la valeur de la propagande du succès d’un atterrissage lunaire américain. Nous considérons qu’il est peu probable que les Soviétiques tentent cette mission avant le premier semestre de 1968, mais il est concevable qu’ils accepteraient les risques élevés inhérents à la tentative comme anniversaire (de la Révolution soviétique) spectaculaire, à la fin de 1967″. Là aussi c’était bien vu, car des préparatifs ont bien eu lieu, mais en décembre de l’année suivante. La course à la Lune s’est beaucoup accélérée. Mais les russes ont hésité et ce n’est que le 3 août 1964 qu’ils se sont lancés dans la course à la Lune, avec 3 ans de retard sur les américains. Trois années qui vont peser très lourd, car on peut dire qu’en 1972 leurs deux programmes auraient pu marcher. C’est la décision politique tardive qui a provoqué l’échec, pas les scientifiques qui ont sû batailler avec pas assez de temps… ni d’argent.

L’ironie de l’histoire étant que l’armada de satellites espions Gambit KH-8, leurs largages de capsules, leur récupération acrobatique et leur développement obligatoire de leur films, n’avaient servi à rien dans la découverte de la catastrophe : c’était en réalité un satellite météo qui avait découvert la lueur de l’explosion de l’engin et non un de ces « Gambit » ! Cette explosion catastrophique de la fusée, en revanche, avait été connue de la Maison Blanche dans les 24-36 heures suivant l’accident, soit dès le 4 ou le 5 juillet. Un rapport depuis déclassifié montre en effet comment les USA avaient appris, 12 jours avant le décollage de Saturn V-Apollo XI (qui avait décollé le 16 Juillet 1969 à 14 h32-heure française), qu’ils ne pouvaient plus être rejoints et qu’ils seraient les gagnants de la course à la Lune… si tout se passait bien pour le trio Armstrong-Aldrin-Collins.

NASA---Earth-Rise---Apollo-8---as08-14-2383-950e7Une claque dont ils avaient dissimulé l’ampleur… à leur propre peuple, en premier, et au monde entier après : « avec le retour réussi d’Apollo 8 de l’orbite lunaire à la décembre, la course pour mettre un homme autour de la lune a été remportée par les Etats-Unis. Après l’échec, ils ont commis un hoax – ils ont fait valoir qu’ils avaient jamais participé à la course pour la Lune. Les programmes lunaires habités soviétiques ont été rendus publics seulement après la chute de l’Union soviétique ». Car c’est bien cela le problème : les russes, profondément vexés et meurtris, l’ont toujours nié, et même longtemps après encore. On n’avait (enfin) pu voir les premières images des ratages monumentaux des deux premières fusées N1 (puis des deux suivantes !) que bien plus tard, en effet, au début des années 90 seulement. J’ai moi-même appris tardivement l’existence de la N1, et encore plus tardivement celle du train lunaire lancé par une Proton.Beaucoup en effet on découvert tardivemsnoopy-f24a1ent l’incroyable N1  ! Dissimuler un bidule d’une telle taille relève bien de l’hoax ! Les dissimulateurs étaient bien les russes, et pas les américains, qui diffusaient en direct leurs lancements du programme Apollo ! La magnifique photo du clair de Terre prise par Anders le 24 décembre 1968 à 15h40 UTC avait de quoi les morfondre, en effet. Elle est considérée aujourd’hui comme une des plus belles photos jamais faites. Le fait que la capsule soit descendu à 96 km d’altitude encore davantage, peut-être (il n’y avait pas de LEM à bord). Il faudra attendre Apollo 10, le 22 mai 1969 à 21:29:43 UTC : pour que « Snoopy » descende et s’arrête à 15,243 km au dessus des cratères lunaires ; la prochaine fois ce devrait être la bonne, et ça le sera en effet :

apollo-11-4759e

Un hoax créé à la va-vite par un pouvoir avide de ne pas monter son échec… financier ; le pays étant déjà au bord du gouffre. La N1 revenait à 3 milliards de dollars pièce, la N1 la moitié à peine. Mais les soviétiques se battaient sur tous les fronts de la concurrence, et avaient 7 programmes spatiaux différents à gérer, dont celui des stations spatiales ou des sondes planétaires, la future UR-700, bientôt Energya, où ils avaient connu de réels succès. Avec un peu plus d’argent, ou un peu plus de temps, ils auraient bien fini par faire une N1 viable, pense-t-on (avec un électronique meilleure pour synchroniser toutes les tuyères du premier étage, notamment). hangar-4-238b5 Mais c’est la décision politique qui a tout arrêté, comme plus tard une décision politique encore qui a souhaité une navette bis comme a pu le voir ici-même. « Ce qui l’a vraiment tué était le désintérêt rapide du gouvernement soviétique à la suite de leur perte de la course à la Lune, il n’avait plus de patience à son égard quand cela ne leur allait plus » note avec justesse l’excellent False Steps. A noter qu’en 1964, déjà, la CIA avait déjà déterminé la taille du hangar où sera construit la N1, puis les navettes juchées sur Energya (voir mes deux articles sur la navette russe). Ils savaient tout mais en face on niait tout !

korolev_n1L3_04-b02cdLes russes ont donc dissimulé pendant plus de 20 ans leurs tentatives pour poser un homme sur la Lune, après raté deux programmes différents pour y arriver (ci-contre, un kiosque à musique taillé dans un bout de réservoir de N1 retombée près de Baïkonour). De là à fabriquer une rancœur tenace chez certains, après une telle humiliation. 46 ans après ces échecs, la rancœur existe toujours, au point aujourd’hui de railler aujourd’hui la réussite américaine, sous la forme d’un dénigrement des faits digne des messages de propagande largués d’avions ou de ballons durant la Guerre Froide. Après avoir raté leur train spatial, les voici à prendre en marche le train de la conspiration lunaire. Qui se dissimule vraiment derrière ce conspirationnisme ridicule, voilà qui est intéressant à étudier ; je vous propose de le faire demain, si vous le voulez bien.

PS : à ceux qui espéraient dès le premier épisode que je m’étende sur le prétendu hoax lunaire, je leur dit de patienter un peu en regardant l’ami Hurt Collins. C’est une démonstration magistrale. Difficile de trouver plus cinglant, et en plus, c’est drôle ! Son point de vue étant fondamental : il était impossible de CREER l’hoax lunaire tan vanté en vidéo, étant donné l’état technique du moment. Venant d’un grand critique de la société US, ça a encore plus de poids !

(*) Le 29 juin 1971, un second accident touchera le programme Soyouz  : « Avec le lancement de Soyouz en 1971, les soviétiques démarrent leur grand programme d’ application circumterrestre. Soyouz 11 s’ est amarré à la première station orbitale Saliout et l’ équipage y a séjourné environ un mois. il s’ apprête maintenant à regagner la terre. Le 29 juin 22 h 20 , alors que la cabine rentre dans les couches denses de l’ atmosphère, l’ équipage trouve soudain la mort suite à la brutale décompression de la cabine, dont la pression tombe en quelques secondes de 760 mm de mercure à 7 mm. le module orbital vient juste de se séparer. C’ est comme enfermés dans un cercueil qu’ atterrit le module de descente du Soyouz ».

(**) 280px-Yuri_Gagarin_in_Dolgoprudny_4-901aeCe qu’oublieront de dire les russes, c’est que la rentrée de Soyouz 5, avec Boris Volynov seul à bord (ici avec Gagarine), ses deux compagnons , Aleksei Yeliseyev, and Yevgeni Khrunov. étant passés dans Soyouz 4, avait failli se transfomer en catastrophe, le module arrière de service de son Soyouz n’ayant n’a pas réussi à séparer de sa capsule, au lieu du bouclier thermique dirigé vers le bas le vaisseau spatial a présenté le haut de la capsule pour la rentrée. Boris Volynov au lieu d’être poussé contre son siège pour la rentrée, s’est retrouvé suspendu dans l’autre sens, avec comme résultat sa trappe de sortie supérieure et même le pourtour de son hublot qui ont commencé à gonfler par la chaleur. Au dernier moment le module de service s’est enfin détaché (il était carbonisé !) et enfin le bouclier thermique s’est présenté dans le bon sens. Les problèmes de Volynov n’étaient pas terminés pour autant, car ses parachutes s’étant partiellement enchevêtrés, et il est arrivé au sol brusquement, sans que ses rétrofusées non plus ne se déclenchent : résultat, projeté en haut de sa capsule, il s’y était cassé des dents ! Rien, bien sûr, ne filtrera de ses déboires : l’omerta soviétique habituelle. Il repartira pour Soyouz 21 le 6 juillet 1976 ; où il connaîtra des déboires pour se désengager de la station Salyout !

Sources :

Un excellent documentaire ici de Channel Four datant de 2001 (The Engines That Came In from the Cold) sur les moteurs NK-33 de la N1, qui n’avaient pas marché sur la fusée russe alors qu’ils étaient plus performants que les moteurs américains :
On peut y voir Charles Vick y expliquer ses découvertes des hangars de la N1 et les deux pas de tir. James Harford expliquant ensuite l’énorme avance soviétique dans les années 60.
on peut relire :
Avant de partir, Amstrong, Aldrin et Collins savaient qu’ils ne pouvaient pas être battus, sauf par une tentative entièrement automatisée. Mais il savaient que la N1 avait explosé et que le pas de tir russe était à refaire. Nixon en avait été averti comme eux le 5 juillet 1969.

Commentaires

commentaires

A propos de ghostofmomo

avatar

Check Also

Liban: tout espoir est-il perdu ?

Liban: comment éviter l’autodestruction ?     Je rentre du Liban, pays que je connais ...

30 Commentaire

    • avatar

      Momo (Morice ou Ghostofmomo) a toujours eu un autre identifiant chez CentPapiers. Chez Agoravox il a toujours publié sous le pseudonyme de Morice. Je présume qu’à l’origine (sa venue chez CentPapiers datant de plusieurs années), son pseudonyme habituel étant peut-être déjà utilisé chez CentPapiers, il lui aura alors fallu en trouver un autre. De même Momo ne publie pas de façon régulière les mêmes articles sur les deux sites. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on retrouve très souvent au bas de ses articles des liens vers d’autres articles qu’il a fait paraître chez Agoravox. Il partage toutefois le même avatar aux deux endroits.

      Bonne journée.

    • avatar

      Une petite vengeance mesquine d’Oscar Fortin qui révèle ici son état d’esprit étroit, bien éloigné de la charité chrétienne qu.il affiche ici. Il fait ça d’autant plus que dans ce qui va suivre je vais m’en prendre à l’une de ces. Idole apercçue récemment à la manif pour tous’, cette manif chrétienne envahie par l’extrême droite et les pires fachos, ceux qu’apprécie aussi notre cher Oscar…

  1. avatar

    Je ne vois pas en quoi l’auteur peut s’offusquer du fait que ses deux identités soient connues. Comme le signale Elyan, c’est normal que certains auteurs , pour des raisons qui leur sont propres, aient deux ou même trois identités.

    Je profite également de l’occasion pour porter à l’attention des lecteurs et lectrices de centpapiers un article en deux parties, publié sur le site de Michel Collon, portant spécifiquement sur l’auteur “morice”. Il appartient à chacun de tirer ses propres conclusions . En général, le site de Michel Collon publie des articles au contenu crédible, mais encore là à chacun de tirer ses propres conclusions.

    Avec tout mon respect et pour toujours plus de transparence.

    http://www.michelcollon.info/Venezuela-un-article-d-Agoravox.html?lang=fr

    http://www.michelcollon.info/Venezuela-un-article-d-Agoravox,5205.html?lang=fr

  2. avatar

    ah ah, le sieur Fortin il n’apprécie pas qu’on le titille sur sa charité…chrétienne qu’il met tant en avant en se présentant comme une bonne âme….

    lui, fervent admirateur de Meyssan, Dieudonné et….Collon vient donc ici jouer au délateur, en proposant un réglement de comptes sur le net, proposé par la clique d’extrémistes conspirationnistes dont font partie les trois personnages cités. Pour Collon, ce menteur invétéré, Chavez est une idole et Maduro son successeur : or les deux ont fait tremper leur pays dans le commerce de la coke sans rein faire pour l’éradiquer, vu que des militaires de haut rang du pays sont impliqués depuis longtemps dans le trafic. J’ai mené une longue enquête sur leurs méfaits, et le sieur Collon n’a pas su DENIGRER une seule de mes assertions : il a simplement indiqué que le pouvoir empêchait le trafic en montrant une longue liste de saisies anecdotiques alors que moi je MONTRAIS des AVIONS bourrés de coke incendiés par les militaires pour ne pas laisser de traces de leurs forfaits.. c’est PITOYABLE de NIER autant la responsabilité, dont celle d’El Pollo, notamment, l’ancien responsable des services secrets qui a faillis se rendre à la DEA mais s’est ravisé en échange de faveurs….

    Mais ces admirateurs de dictature, dont celle de Kadhafi et Bachar el Assad, ne peuvent reconnaître les FAITS, dont j’ai décrit les détails. Alors que font-ils ? Il font ce que tout fascisant fait : au lieu d’attaquer les CONTENUS, ils s’en prennent de façon vile à l’auteur de la série d’articles sur la coke au Venezuela.

    Ça ne vous grandit pas Fortin, et surtout ça rend RIDICULE votre côté « je tends la joue gauche » qui vous est si cher : là, souffrez avec moi du retour de bâton, car ce que je vais vous APPRENDRE sur une autre de vos idoles, à savoir Vladimir Poutine (vous les adorez, les dictateurs, décdément) ne va pas davantage vous plaire que Collon apprenant que son idole est un des plus gros dealers au monde.

    Les rouges-bruns, ça s’appelle, et vous en faites partie : sous un aspect de « gauche » se dissimule un nationalisme outrancier et des valeurs fascisantes, dont l’admiration pour un homme à poigne pour diriger un pays aux ordres. sans oublier la fascination pour le conspirationnisme, ce que cette série de trois épisodes va démontrer ne vous en déplaise. Allez donc admirer votre ancien ministre de la défense venu nous parler des grands blancs et des petits hommes verts, Fortin mais de grâce, veuillez cesser votre trollisme sur ma personne révélatrice surtout de la très grande faiblesse d’argumentation à mon égard….

    vous ne m’empêcherez pas de dire et d’écrire qui est POUTINE, qui sont ses soutiens, et… quels sont ces thuriféraires, dont vous faite partie..

    manier l’encensoir, ça vous savez faire. Mais l’encens qui se dégage de votre activité sur le net à une drôle d’odeur, Fortin, ou une drôle de couleur…. rouge-brun.

    la photo du célèbre trio (il ne manque plus que vous) :
    http://www.conspiracywatch.info/photo/art/default/7465916-11506337.jpg?v=1434767799

    les pieds nickelés du conspirationnisme.

    le confusionnisme d’un Colon:
    http://confusionnisme.info/wp-content/uploads/2014/12/Collon_Bouamama_Roubaix.jpg

    son copain de Roubaix
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Saïd_Bouamama

    il a condamné à deux reprises le soutien à Charlie Hebdo

    ce sont vos amis, Fortin…. attaqué par les cathos… ceux du FN de Bernard Antony, ce qui est encore plus drôle, si ce n’était sinistre :
    http://www.streetpress.com/sujet/1421924878-proces-zep-bouamama-nique-la-france-racisme-anti-blanc#

  3. avatar

    Rien à rajouter. Vous vous révélez vous-mêmes dans toute votre splendeur.

    Bonne journée

    • avatar

      Je vous retourne le compliment : en venant jouer les délateurs, en prenant l’exemple de Collon, discrédité partout, vous plus êtes vous-même grillé.

      http://www.nordeclair.fr/info-locale/roubaix-charlie-pretexte-a-developper-la-theorie-du-complot-ia50b12891n750168

      En 2013 déjà, une conférence de Michel Collon avait été organisée par le FUIQP et le Mouvement des jeunes communistes du Nord, organisation qui était présente à Roubaix, mercredi soir, comme l’Association France-Palestine solidarité. La conférence s’était tenue à Lille-Fives et avait été troublée par des militants antifascistes qui dénonçaient les collusions du Belge avec des figures de l’extrême droite, des négationnistes et des conspirationnistes.

      la collusion avec l’extrême droite est EVIDENTE…

      On peut à la fois soutenir les thèses négationnistes, celles de l’hoax lunaire, ou du conspirationnisme en tout, ou celle des croyances idiotes du reverse engineering martien ou les pires dictatures comme vous le faites sans rester indemne. Et l’abîmé, en ce cas, c’est vous. Vous apprendrez peut-être à vivre avec l’idée que c’est bien du fascisme, à moins que vous ne l’ayez vous-même même pas perçu, ce que je vous souhaite même, car ce serait moins pire pour vous.

      lisez donc ça
      http://tantquillefaudra.org/debats/article/michel-collon-un-militant-de-la-347

      A la droite de l’extrême droite (si tant est que ce soit possible), Collon a même déjà publié Geneviève Béduneau, candidate conspirationniste du Rassemblement Bleu Marine aux dernières législatives à Paris [40]. Depuis que les antifascistes lillois ont pointé cette publication [41], l’article a été effacé [42], mais manque de chance pour Collon, la version imprimable est toujours disponible via un moteur de recherche [43]. Côté barbouzes, on trouve toujours des articles de Gilles Munier, correspondant à Alger en 1968 et 1969 de la revue La Nation européenne, issue du mouvement d’extrême droite Jeune Europe. Gilles Munier, proche du régime de Saddam Hussein, a été mis en examen dans l’affaire Pétrole contre nourriture. Enfin, Collon publiait jusqu’en 2009 des articles du « juif qui se hait lui-même » (selon ses propres dires) Gilad Atzmon, devenu depuis la coqueluche d’Alain Soral.

      Depuis sa rencontre avec Dieudonné à Axis For Peace, Michel Collon n’a d’ailleurs pas manqué une occasion de défendre Dieudonné, notamment en publiant les textes élogieux d’Olivier Mukuna, hagiographe de Dieudonné, à la gloire de l’ex-humoriste [44]. Lors de la récente affaire des « quenelles », Collon a publié un texte défendant sa liberté d’expression tout en condamnant son confusionnisme qui profite à l’extrême droite [45]. Une inflexion critique qui lui permet cependant de s’épargner toute autocritique et de tenter de se refaire une virginité antifasciste à peu de frais, tant Dieudonné est une figure repoussoir caricaturale.

      Sur ces bases, à plusieurs reprises, des interventions de Michel Collon ont pu être perturbées voire annulées suite à la mobilisation de groupes antifascistes dénonçant ses drôles d’accointances [51]. Plutôt que de corriger le tir suite aux critiques qui lui ont été faites, il a toujours choisi de persévérer sur la ligne qui est la sienne, n’hésitant pas au besoin à menacer ses détracteurs de procès – pas le moindre des paradoxes pour ce prétendu partisan de la liberté d’expression [52].

      On comprend dès lors que Michel Collon ne porte pas les antifascistes dans son cœur, et que lutter contre l’antifascisme soit devenu pour lui une priorité bien plus haute que de lutter contre l’extrême droite. Dont acte [53].

      « antifasciste » ?

      oui, et c’est bien ça qui emmerde votre héros du jour….

  4. avatar

    Je m’en voudrais de ne pas suggérer un très bon article, résumé d’un livre à paraitre, de Michel Raimbault, ancien diplomate français au M.O., sur les grands enjeux des temps que nous vivons.

    http://reseauinternational.net/syrie-en-route-pour-un-nouvel-ordre-mondial/

    Un article qui cadre bien avec les débats que nous menons.

  5. avatar

    vos sources vous trahissent

    Réseau International : conspirationnisme, contre-information, pro-régimes autoritaires (Poutine, kadhafi etc.) adresse : h*ttp://reseauinternational.net/

    • avatar

      Nom de diou! quel est votre objectif Morice? Devenir le censeur du WEB ? de Centpapiers comme Laurendeau sur les 7 du Québec ? Expulser tous les rédacteurs citoyens des journeaux ou blogs du net?

      Vous agissez comme un parfait agent Syanim du Système! On a compris votre méthode, affubler des étiquettes de fascisme de conspirationisme et pour finir d’antisémitisme tout les gens qui ne suivent pas la pensée unique de vos doctrines.

  6. avatar

    Denis, je trouve vos questionnements plus que pertinents.

    Merci de les partager avec les lecteurs et lectrices de centpapiers.

    • avatar

      Posez-vous davantage lla notion d’angle d’attaque du sieur Gélinas, venu défendre son copain Fortin : est ce que de se faire taxer ici d’agent israélien pour avoir critiqué Poutine est adéquat et honnête ???

      Ce genre d’INJURE est d’ACCUSATION est gravissime, car il y a derrière un sous-entendu antisémite évident, ce que je dissimule même pas Gélinas qui n’en est pas à une première dans le genre.

      Or manque ce bol, je ne suis pas juif, et ai écrit un article précisant que Poutine se fournissait en Israel, manque e bol pour Gélinas.

      Acceptez-vous, Gaetan, qu’on puisse se faire taxer d’agent d’israël à la suite d’un article sur les fusées russes ?

      oui ?

      Non ?

      Alors, selon votre réponse, je vous prierai de ne pas soutenir cette attaque d’une perfidie immonde. Ou alors, vous partagez aussi les relents d’antisémitisme d’un Gélinas, ce que, je ne pense pas, pour tout vous dire.

      ne sombrez donc pas dans ces appels au lynchage, sous entendus par des personnes qui ne veulent pas qu’on s’attaque à leurs dictateurs préférés. Quand ce n’est pas Chavez, c’est aujourd’hui Poutine. Venir balancer du Coolon, copain de Meyssan et Dieudonné, antisémite notoire, en dit long sur leur perfidie sur le net.

  7. avatar
    Gaëtan Pelletier

    On vous a accordé le droit d’écrire LIBREMENT. On s’est dit: MOMO va être content. Il ne se fera pas lyncher par les agoravoxiens. Mais non! C’est vous qui lynchez tous ceux que vous rencontrez. Pourquoi ce ton méprisant à propos de TOUT? Laissez dormir les conspirationnistes, les cathos, les ci, les ça… Pourquoi détruire au lieu de construire?
    Merci Denis!
    Je ne l’avais pas noté celle-là! Laurendeau des 7. Exactement le même ton hautain de l’intello séché qui a toujours « raison ».
    Ça fait pas pousser grand chose. Sauf l’envie de quitter le jardin…
    Je ne vais pas perdre mon temps à vous voir baver comme un pitbull frustré.
    Votre couleur, c’est beige…
    Avez-vous déjà vu un peintre faire des chef-d’oeuvre avec du beige?
    Plouf!

    • avatar

      « Votre couleur, c’est beige… »

      autre perfidie : on vous dit que vos copains sont bruns, voilà votre réponse ?

      personnellement, je ne soutiendrai pas des individus qui ressortent des arguments tels que « agent israélien » comme soi-disant critique… demain ils me taxeront de franc-maçon et vous viendrez aussi les applaudir ?

      vous êtes vous rendu compte de leur insanité et de leur virulence avec les mots « agent Syanim » ???

      auriez-vous un problème de traduction ? Alors je vais vous éclairer, Gaetan :

      car il ne dit pas juif, pour ne pas se faire remarquer: Dieudonné dit sioniste pour ne pas aller en prison, Gélinas dit « Syanim » pour ne pas dire JUIF.

      les deux sont des attaques IMMONDES.

      Je me fais injurier et attaquer, je n’ai pas l’habitude de me laisser faire, je réponds DANS LE MEME TON et VOUS m’accuser d’être moi-même l’OFFENSEUR ??

      mais avez-vous LU ce qu’il a écrit au moins ?

      je suis ici OFFENSE par Gélinas, figurez-vous et ce qu’il vient d’avoir s’appelle un retour à l’envoyeur : qu’il OSE au moins assumer, et me taxe plutôt de JUIF, car ça veut dire la même chose chez lui. C’est un habitué de l’appellation. C’est PERFIDE, et dégueulasse, et vous laissez faire ?

  8. avatar

    « vous agissez comme un parfait agent Syanim du Système!  »

    ohl à joli nom : pour ceux qui ne savent pas ce que ça signifie je recopie la définition :

    Les sayanim (hébreu : ???????, singulier : sayan, de l’hébreu aide, assistant) seraient, depuis la publication de l’ouvrage d’un ancien agent des services secrets israéliens, Victor Ostrovsky1, des agents passifs appelés plus communément « agents dormants », établis en dehors d’Israël, prêts à aider les agents du Mossad en leur fournissant une aide logistique2. Le terme désigne également des Palestiniens ayant accepté de collaborer avec l’armée israélienne3,4 ou les juifs de la diaspora décidant de collaborer de manière momentanée avec le Mossad par sentiment de patriotisme envers Israël (affaire Lavon).

    votre première phrase en dit très long sur votre orientation politique : vous m’accusez d’être un agent israélien, pour ne pas à avoir dire que ce serait un agent juif.

    c’est votre vocabulaire qui vous trahit là Gélinas. Figurez-vous qu’on peut critiquer Poutine er révéler ses accointances avec l’extrême drpite, que ça vous plaise ou non, et que je préférerai nettement que vous CRITIQUEZ LE CONTENU au lieu de ressortir une vieille accusation propre à l’extrême droite et particulièrement teintée d’antisémitisme flagrant.

    comme je j’ai dit pour Fortin, cela ne vous honore pas, ce genre d’attaque plus que PERFIDE.

  9. avatar

    un peitit rappel du soutien ici-même de Gélinas à Dieudonné :

    Le 19 janvier 2014 à 10 h 48 min, Denis Gélinas a dit :
    Quand Tesson demande la mort de Dieudonné.
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-tesson-demande-la-mort-de-146330
    ——
    « Dieudonné est un puissant révélateur faisant sortir les démons que les gens ont dans le ventre depuis longtemps mais qu’ils cachaient habilement. Grâce à lui, toutes les ordures déguisées en beaux parleurs se montrent sous leur vrai jour. Il y a quelque chose de magnifique dans ce processus de révélation. »
    Commentaire de Gaspard Delanuit sur Dieudonné/Tesson
    http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/philippe-tesson-reclame-la-peine-42798#forum12875841
    —–

    Pour Dassault, soupçonné de tentative d’assassinat, on donne l’immunité.
    Pour Dieudonné, soupsonné d’antisémitisme, on demande son assasinat.

    DG

    après, ça, rideau, je pense : Gélinas est bien antisémite lui aussi.

  10. avatar

    Professeur « morice », pouvez-vous nous dire quelle différence il y a entre sémitisme et sionisme, deux termes que vous utilisez comme pouvant se confondre l’un et l’autre. Votre réponse nous sera de grande utilité pour mieux comprendre l’usage que vous en faites. Vous pourrez joindre votre réponse à celles de bien d’autres sur le site qui suit.
    http://copainsdavant.linternaute.com/question-reponse/327591/quelle-difference-entre-le-semitisme-et-le-sionisme/

    merci

  11. avatar

    « Professeur « morice » »
    ici c’est ghostofmomo, et votre harcèlement est bien significatif… de qui vous êtes et de quelles méthodes vous employez

    « pouvez-vous nous dire quelle différence il y a entre sémitisme et sionisme, deux termes que vous utilisez comme pouvant se confondre l’un et l’autre »…

    En bon Dieudonniste, vous pratiquez l’amalgame des deux, et vous me l’attribuez cet amalgame, en mec fielleux et retors. Car votre idole, à vous et à Gélinas mélange les deux, ou plutôt il dit lui « sioniste » pour ne pas dire « juif », sinon c’est un procès au cul.

    Vous auriez lu ma saga ici même, fort informative, sur votre héros antisémite condamné plusieurs fois ces temps-co, comme son ami Reynouard et leur pote commun Blanrue, vous sauriez que c’est bien deux choses différentes, pourtant…

    lisez donc ceci pour vous éclairer :

    Voici une définition : un sioniste est un individu qui désire ou soutient la création d’un Etat juif en terre d’Israël qui serait, dans le futur, l’Etat du peuple juif.

    elle me suffit amplement.

    pour l’antisémitisme, tel celui d’un Gélinas qui s’en cache fort peu c’est ça :

    L’antisémitisme (originellement : anti-sémitisme) est le nom donné de nos jours à la discrimination et à l’hostilité manifestées à l’encontre des Juifs en tant que groupe ethnique, religieux ou racial1.

    Il s’agit, dans son acception originelle telle que formulée vers la fin du xixe siècle, d’une forme de racisme dirigée nominalement contre les peuples sémites, regroupés en tant que tels sur base de critères linguistiques, mais ne visant en réalité que les Juifs2, visant à remplacer l’antijudaïsme dans une Europe qui, à la suite de l’héritage des Lumières, préconise l’égalité de ses citoyens indépendamment de leur religion.

    et là aussi c’est clair : les deux sont donc bien DIFFERENTS. ET vous, et les gens de la trempe de Dieudonné, votre idole commune à Gélinas et à vous, continuent à amalgamer, en fabriquant et en entretenant une haine RELIGIEUSE contre des juifs, en prenant comme exemple à chaque fois les exactions d’un Etat d’extrême droite, régime que vous appréciez tant ailleurs tous deux, contre les palestiniens, pour en conclure que c’est la faute des JUIFS. Mais comme votre héros CRANT les amendes, il ne dit pas JUIF. Il dit « sioniste », ce qui n’est pas du tout la même chose : l’amalgame, c »est bien LUI qui le fait et non pas moi…

    Ne vous déplaise, je suis en effet partisan de l’existence de l’état israélien. Ce qui ne veut pas dire, et en aucun cas, que je soutiens son gouvernement, loin de là. Mais comme vous SIMPLIFIEZ abusivement tout, vous êtes venu ici avec votre ami Gélinas pour m’injurier, et me traiter de membre du Mossad. Seul un extrémiste sans argument peut utiliser contre moi une telle diffamation. Sous le nom de Morice, j’ai commis assez d’articles, je pense, pour dénoncer les crimes d’Israel ou ses mises en scène, dont celles d’armement : je l’ai fait à deux reprises, en parlant de désinformation organisée sur ces « découvertes » fortuites et fabriquées. J’ai condamné les actions au Liban et notamment l’usage diu phosphore. Je n’ai donc pas de leçon à recevoir de vous, et encore moins à me faire traiter de suppôt du Mossad ici. J’ai certainement écrit plus de choses contre ces services que Gélinas à pu en écrire. Aussi vous prierai-je de cesser vos allusions même pas fines à mon appartenance à Agoravox : tous les lecteurs l’ont vue et le savent depuis longtemps. Et je vous croise aussi là-bas, pour y découvrir un chrétien exacerbé, qui soutient Poutine, comme ici dans mes textes Douguine qui a été vu à Paris à la manie pour tous, un repère de cathos bien environné de partisans de l’extrême droite rouge-brune.

    Votre jeu est très clair ici : faute d’argument sur les contenus, vous en prenez à l’individu. Manque de bol pour vous, je ne suis même pas juif. Pire pour vous, Fortin, le croyant : je suis athée. Et pas décidé à me laisser traîner dans la boue et les diffamations par deux exaltés.

    • avatar

      Ghostofmomo, alias morice: Je vous mets au défi de me trouver une seule citation dans mes textes et commentaires où je vous relie au mossad. Vous souhaitez de la rigueur, l’occasion vous est donnée pour le démontrer. En second lieu, vous saurez que M. Gélinas n’a pas besoin de moi pour s’exprimer et qu’il n’y a entre nous aucun lien d’une quelconque complicité. Je respecte M. Gélinas comme je respecte tous les intervenants en évitant l’usage de mots grossiers et d’attaques à tout vent. En ce qui vous concerne, je mets les liens qui ne peuvent que nous interpeller sur le ou les personnages que vous incarnez. Que ça ne vous plaise pas, c’est possible, mais je ne pense pas que c’est une de vos considérations lorsque vous formulez vos commentaires à l’endroit d’auteurs qui ne vont pas dans le même courant que vous et de la pensée unique.

      Mon dernier point porte sur votre définition de sémitisme. Je pense que vous avez consciemment mis de coté le fait que tous les habitants de la Palestine sont également des sémites. Si vous avez consulté le lien que j’ai mis à votre disposition, vous en aurez vu toute l’étendue de ce concept qui va au-delà du seul peuple juif. En tant que professeur, discipliné à la rigueur, ce silence ou cet oubli de mentionner ce fait que le peuple juif n’en a pas le monopole. Les Palestiniens qui habitent les terres de la Palestine et qui y ont grandi sont tout autant sémite que les juifs. En ce sens, je ne suis aucunement anti-sémite, mais bien anti-sioniste. Les deux termes ne peuvent se confondre.

  12. avatar

    phrase de votre ami ici, Fortin

    Le 2 octobre 2010 à 10 h 27 min, Denis Gélinas a dit :
    ‘L’UE intègre l’ex URSS…’

    C’est ici que le facteur juif prend toute son importance, vous le constatez bien pourtant.
    Peu importe les conflits vous savez pertinemment que l’argent en est le nerf… et qui dit argent…

    Ici même, sur la toile, vous pouvez en détecter la puissance à tous les jours.

    juifs=argent, c’est la définition de Gélinas.

  13. avatar

    Je pense que M.Gélinas n’a aucunement besoin de M. Fortin, pour vous donner la réplique.

    vous appelez « réplique » le fait de m’avoir rangé dans les rangs du Mossad ?

    ce que vous êtes aussitôt venu applaudir ???

    J’appelle ça de la DIFFAMATION, délateur.

    au fait depuis quand un dénommé « OSCAR » vient causer pour soutenir un dénommé « MrFortin ? »; hugh,Oscar Fortin ?

    et c’est le même mariole qui m’accuse d’avoir deux avatars, un ici et un chez Agoravox
    ?
    il se fout du monde, le mec !

  14. avatar

    « Ghostofmomo, alias morice: Je vous mets au défi de me trouver une seule citation dans mes textes et commentaires où je vous relie au mossad.  »

    apprenez à lire, je n’ai jamais dit que c’est vous qui l’aviez dit. Vous êtes venu aussitôt le soutenir, Gélinas, et avez repris sur Agoravox (c’est là qu’on voit votre PERVERSITE, Fortin) l’idée que je prenais mes idées auprès de chefs inconnus..

    vous êtes un beau pervers, Fortin… un beau tordu !!!

    « Mon dernier point porte sur votre définition de sémitisme. Je pense que vous avez consciemment mis de coté le fait que tous les habitants de la Palestine sont également des sémites ».

    ah ah ah : prof d’histoire j’aurai ignoré ça !!

    vous savez très bien comme moi ce que recoupe le vocable !!!

    vous noyez le poisson exactement comme DIEUDONNE le fait : en fait, on ne peut pas dire antisémite car ça comprend aussi les palestiniens !!!

    vous avez la même obsession des palestiniens que Dieudonné….

    alors c’est simple, Fortin ; puisque que vous utiilsiez sans vergogne les méthodes de l’extrême droite pour dénigrer un auteur qui s’en prend à votre idole Poutine, ce qui est… puéril, on va prendre une autre définition.

    on va prendre celle du négationnisme, ce qu’est aussi vote idole DIEUDONNE. Lui dit « sioniste » pour ne pas dire juif, comme il a pu dire qu’un journaliste juif (Cohen) aurait dû être gazé…

    alors, Fortin, ik ne vous reste plus qu’à déclarer aussi ici votre flamme pour Faurisson….. les complotistes dont vous faites partie l’adorent, et vous ne devriez pas faillir à la tradition….

  15. avatar

    « En ce sens, je ne suis aucunement anti-sémite, mais bien anti-sioniste. Les deux termes ne peuvent se confondre ».

    ah ah ah : vous soutenez Dieudonné, comme Gélinas, et c’est LUI qui fait l’amalgame.

    je ne pense pas que de se prétendre « anti-sioniste » consiste à dire que juif=argent….

  16. avatar

    ah au fait, Fortin, j’ai retrouvé un gars qui CONFOND religion et Etat, et qui parle même d’antisémitisme, eh ouais !!!. Vous allez rire mais il vous ressemble beaucoup :

    L’ÉTERNEL SERAIT-IL ANTISÉMITE ?
    N’êtes-vous pas un peu fatigués des réactions de certains porte-parole de la communauté juive qui jouent aux vierges offensées chaque fois que leur image de pureté et de sainteté peut être entachée ? Malheur à ceux et celles qui osent les critiquer ou s’en prendre à leurs attitudes et comportements. Ils sont vite accusés de racisme, d’antisémitisme et de quoi d’autre encore. Ce n’est évidemment pas le cas de tous, même si les voix discordantes se font plutôt discrètes dans les medias.

    Si ce peuple doit avoir un statut spécial c’est surement pour d’autres motifs que ceux invoqués. S’ils ont connu l’holocauste, ils ne sont pas les seuls à avoir connu la désolation, la souffrance, la mort. Un survol rapide des cinq continents ainsi que de l’histoire des centaines de peuples qui s’y retrouvent nous révèlera que nombreux sont ceux qui pourraient lever la voix chaque fois que l’on touche à leur réalité. Bon nombre de commentaires et de critiques les concernant n’ont rien à voir avec la croyance, la race, mais bien souvent avec des comportements qui irritent et blessent.

    Je pense que certains dirigeants et porte-parole de ce « peuple à la nuque raide » (Exode 34,9) doivent sortir de leur fanatisme et s’ouvrir davantage aux autres peuples. D’autant plus que la réalisation des promesses dont ce peuple fait l’objet repose moins sur sa force matérielle et militaire que sur celle de Yahvé, son Dieu. Au lieu de crier à l’antisémitisme chaque fois qu’on leur rappelle leurs faiblesses, leurs péchés, ils devraient se mettre à l’écoute de leurs prophètes qui les appellent à se convertir à plus de justice, de respect et d’humilité.
    Eux qui ont connu un long exil les conduisant dans à peu près tous les pays du monde, qui ont vécu de près le partage des cultures et la mise en commun des idélogies et des croyances, qui ont côtoyé la souffrance et combattu la misère , qui mieux qu’eux peuvent aujourd’hui comprendre et soutenir le destin des peuples et des nations qui luttent pour la justice, le respect et la reconnaissance. Leur appartenance au peuple élu, n’est-elle pas d’abord et avant tout pour témoigner de l’amour de Dieu à l’endroit de tous les peuples et humains de la terre et non pour les dominer? Leur histoire tournée vers l’avenir devient une lumière pour les nations de la terre.

    Oscar Fortin

    c’est écrit ici … cet amalgame religion et état (a la Dieudonné):

    http://humanisme.blogspot.fr/2005/02/lternel-serait-il-antismite.html

    dans un blog prétendu « humaniste »…
    ah ah ah !!!

    « je retiendrai la phrase « S’ils ont connu l’holocauste, ils ne sont pas les seuls à avoir connu la désolation, la souffrance, la mort »

    vous faites bien dans cette phrase de l’Holocauste un évènement… ordinaire.. désolé d’avoir à vous le répéter, mais à ce jour personne n’a subi ça. Pour Dieudonné, c’est comme la traite des noirs ; comme vous, il se trompe. Désolé d’avoir à vous le rappeler, Fortin.

    • avatar

      Un gros merci pour avoir relevé ce texte que je signe de nouveau sans aucune réserve. Merci et que les lecteurs en prennent connaissance et me transmettent leurs commentaires.

      Vous n’auriez pu choisir mieux pour actualiser ma pensée sur le sujet.

      Vous voyez que vous pouvez poser de bons gestes à mon endroit. Je vous en suis même reconnaissant.

  17. avatar

    Un gros merci pour avoir relevé ce texte que je signe de nouveau sans aucune réserve.

    un texte où vous utilisez le mot antisémite dont vous me refusez l’usage, Fortin…

    je ne retiens que votre avis sur l’holocauste pas si grave que ça…
    Vous voyez que vous pouvez poser de bons gestes à mon endroit. Je vous en suis même reconnaissant.

    quand je dis que vous êtes faux-cul, en plus vous me le prouvez ! ou alors vous êtes idiot, puisque ce texte est le contraire de ce que vous avez affirmé ici puisque dedans le mot antisémite ne signifie que juif pas palestinien… ce qui est drôlement con pour vous, en effet.

    à moins que dans la phrase  » Au lieu de crier à l’antisémitisme chaque fois qu’on leur rappelle leurs faiblesses, leurs péchés, ils devraient se mettre à l’écoute de leurs prophètes qui les appellent à se convertir à plus de justice, de respect et d’humilité. » vous ne parliiez de Mahomet… ce dont je doute fort….

    • avatar

      Je ne vois trop comment vous lisez et interprétez ce que vous lisez. Un texte, c’est comme un corps vivant qui prend tout son sens dans l’unité de la pensée exprimée. Ce n’est pas en isolant un mot ici et là que vous en arriverez à saisir la pensée de ce texte. Comme professeur, vous savez sans doute cela. Un effort doit être fait pour mieux saisir la pensée de quelqu’un et un autre effort doit être également fait pour l’exprimer correctement. Lorsqu’un auteur ne se reconnait plus dans l’interprétation que l’on donne à son texte c’est qu’il y a un problème d’interprétation. Il n’est pas nécessaire d’être d’accord avec la pensée de quelqu’un, mais encore faut-il que cette pensée soit reconnue pour ce qu’elle est.

      Bonne lecture

  18. avatar

    baratin total pour se disculper : le mec, chrétien, connaît son idole Jesus par des textes de 10eme main minimum, et il vient ici nous expliquer qu’un texte peut être INTERPRETE !

    votre CROYANCE, et donc votre VIE, Fortin, est basée sur une INTERPRETATION DES FAITS, existants ou pas, en plus, pour votre IDOLE. Alors de grâce cessez de noyer le poisson.

  19. avatar

    Wow! tombé ici par hasard… ça date un peu mais… Je reste pas je fous le camp!