Accueil / T Y P E S / Chroniques / Pour le soldat @ploum, la premi?re guerre civile mondiale a ?clat

Pour le soldat @ploum, la premi?re guerre civile mondiale a ?clat

Les soldats Manning, Assange, Snowden, Anonymous, Dricot (photomontage : le Y?ti)
Les ?soldats? Manning, Assange, Snowden, Anonymous, Dricot (alias @ploum)

LE YETI:

Le dernier stade de la crise de la ?Grande perdition? bat d?sormais son plein. Non, ne cherchez pas du c?t? de la crise financi?re, du d?clin ?conomique ou de la r?gression sociale qui va avec. De ce c?t?-l?, c?est boucl?, termin?. Plus que les na?fs hallucin?s pour croire au mirage de la ?reprise?. Le dernier stade de la Grande crise, lui, est autrement plus dramatique?: la guerre.

C?est toujours comme ?a. Quand les dominants voient leur domination remise en cause, quand ils vont jusqu?? perdre la face, je veux dire quand l??chelle hi?rarchique qui leur servait ? tenir leurs ouailles en respect vole en ?clat, alors, pour sauver ce qui leur reste de pouvoir, ils montrent leur vrai visage?: la guerre.

Ne croyez pas que la solution sera d?mocratique. Ceux qui pensent inverser la tendance par les urnes ne sont tout bonnement pas encore gu?ris du mal de soumission au vieil ordre l?nifiant ?tabli. La d?mocratie est le leurre par lequel les dominants donnent ? leurs sujets une illusion de libert?. Mais que le corps ?lectoral ait une r?action de rejet ? leur ?gard et les masques d?mocratiques tombent tr?s tr?s rapidement.

Croyez-vous que ceux-l? (les dominants) vont se laisser spolier de leurs privil?ges par de vulgaires bulletins de vote?? Voyez ce qui s?est pass? dans le Chili d?Allende lorsqu?ils aid?rent ?hont?ment un Pinochet ? prendre le pouvoir par la force. Voyez leur comportement d?aujourd?hui face ? l?Am?rique latine des Chavez ou des Morales. Rappelez-vous ce qu?il advint du r?f?rendum fran?ais de 2005 sur le projet de Constitution europ?enne.

Le choix des armes

Il existe aujourd?hui deux sortes de guerre, qui diff?rent par le choix des armes, toutes les deux men?es bien s?r au nom de la lutte contre le terrorisme (mais jamais ?videmment pour assurer une h?g?monie? g?opolitique ou prendre le contr?le des ressources en voie de rar?faction de la plan?te).

1/ Il y a guerre que les dominants m?nent avec leurs bonnes vieilles armes classiques bien sanglantes, tanks, canons et autres joyeux drones. Mais m?me celles-l?, ils ne parviennent plus ? les gagner, faute d?ennemis clairement identifi?s en face. Voyez le chaos en Irak et en Libye, voyez le retrait piteux d?Afghanistan, leur extr?me confusion devant la trag?die syrienne. Et, attendez un peu, vous n?allez pas tarder ? constater l?enlisement malien.

2/ L?autre guerre ? ah, celle-l?, une vraie salet??! ? ils ne la m?nent pas avec leurs armes ? eux, mais sont contraints d?ultiliser celles, num?riques, que se sont appropri?es leurs adversaires. Le blogueur Lionel Dricot, dit @ploum, l?appelle ??la premi?re guerre civile mondiale??. Beaucoup moins sanglante, mais tout autant d?vastatrice.

Car, d?poss?d?es de ce qui faisait leur puissance ? l??conomie ? croissance triomphante, la finance et ses taux d?int?r?t tentaculaires ? les ?grandes puissances? ne tiennent plus que par les apparences artificielles qu?elles s?efforcent pesamment de maintenir. Or, le Net aujourd?hui est devenue une arme de destruction massive par d?mythification de l?adversaire et injection de ridicule.

Le NSA sur les traces d?Hadopi

La g?n?ration num?rique, dit Lionel Dricot, ??a d?velopp? des valeurs qui lui sont propres mais ?galement une intelligence analytique hors du commun. Les outils dont elle dispose lui permettent de pointer tr?s vite les contradictions, de poser les questions pertinentes, de soulever le voile des apparences??.

Que croyez-vous que les dominants d?en face fissent?? Ben, comme d?habitude, mettre tout le monde sur ?coute en s?imaginant ainsi tout contr?ler. Mais les affaires Manning, Assange ou autres Snowden, les coups de boutoirs r?p?t?s des Anonymous, montrent que les balourds du NSA ne ma?trisent pas plus l?arme num?rique que cette ben?te d?Hadopi ne sut enrayer le t?l?chargement ?ill?gal?.

Issus de l?ancienne g?n?ration, les dominants du futur ancien monde ne sont pas parvenus, et c?est flagrant, ? s?approprier l?arme num?rique. Lionel Dricot?:

??L?ancienne g?n?ration n?a pas adopt? la culture num?rique. Elle s?est content? de manipuler aveuglement les outils sans les comprendre, en une parodie d?sesp?r?e du culte du cargo.??

Pris d?une v?ritable ?tat de panique, fou furieux, le monde d?avant cogne ? tout va et aveugl?ment? dans le vide?! Embastille (toujours trop tard) les rares ?pirates? qu?elle peut attraper. Viole sans vergogne ses propres r?gles (en arraisonnant par exemple un chef d??tat ?tranger au m?pris de toutes les lois diplomatiques).

La guerre d?j? perdue du monde d?avant

S?en prend m?me ? sa propre presse, forc?ment contamin?e, en l?obligeant ? d?truire ses disques de donn?es? avant de s?apercevoir, comme ce fut le cas avec The Guardian, que ceux-ci ont fait des petits aux quatre coins d?une plan?te virtuelle qui ?chappe comme savonnette de leurs paluches pataudes.

Cette premi?re guerre civile mondiale qui fait rage, nos pachydermes arthritiques du bonnet ne peuvent la gagner. Leurs drones sont impuissants contre un ennemi qui se multiplie comme lapins et prosp?re dans ses propres rangs. Pour pulv?riser vos cibles avec vos armes nucl?aires, mieux vaut que les cibles en question se trouvent ? distance tr?s respectable.

Mais s?il veut gagner, le soldat num?rique, lui, sera bien inspir? de prendre conscience qu?il m?ne une vraie guerre d?un genre nouveau, non un simple mon?me de potaches. Et se contenter de ses armes virtuelles et de ses r?seaux. Sans s?exposer ? celles du monde finissant. Harceler ce dernier ? ses points faibles, pourrir sa finance, d?tourner son ?conomie, r?v?ler ses coups tordus.

Et surtout continuer ? le couvrir de ridicule et ? le tourner en bourrique. Quand les peuples rient de leurs ma?tres, les ma?tres ont du souci ? se faire. Pas une dictature, pas un mur de Berlin qui ne r?sistent longtemps ? l?hilarit? g?n?rale, ? l?indiff?rence ou au m?pris des populations.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Freud

Freud par ses mots   « La question du sort de l’espèce humaine me semble se ...