Accueil / A C T U A L I T É / POUR EN FINIR AVEC LES N?VROSES TRANSG?N?RATIONNELLES

POUR EN FINIR AVEC LES N?VROSES TRANSG?N?RATIONNELLES

LE GA?AG?NAIRE

Image Flickr par kpttnuts

POUR EN FINIR AVEC LES N?VROSES TRANSG?N?RATIONNELLES

 

LE SYMBOLISME DE L’INSTITUTION :

 

« Comment les institutions s?imposent-elles ? comment assurent-elles leur validit? effective? Superficiellement, et dans quelques cas seulement, moyennant la coercition et les sanctions. Moins superficiellement, et plus amplement, moyennant l?adh?sion, le soutien, le consensus, la l?gitimit?, la croyance. Mais, en derni?re analyse?: au moyen et au travers de la formation (fabrication) de la mati?re premi?re humaine en individu social, en lequel sont incorpor?s aussi bien les institutions elles-m?mes que les ??m?canismes?? de leur perp?tuation.

 

« Quelle est la part de tout votre penser et de toutes vos fa?ons de voir les choses et de faire des choses qui n?est pas, ? un degr? d?cisif, conditionn?e et co-d?termin?e par la structure et les significations de votre langue maternelle, l?organisation du monde que cette langue porte, votre premier environnement familial, l??cole, tous les ??fais?? et ??ne fais pas?? qui vous ont constamment assailli, les amis, les opinions qui circulent, les fa?ons de faire qui vous sont impos?es par les artefacts innombrables dans lesquels vous nagez, et ainsi de suite.

 

« Toute soci?t? (comme tout ?tre ou esp?ce vivante) instaure, cr?e son propre monde, dans lequel, ?videmment, elle ??s??? inclut. (?) Il serait m?me insuffisant de dire que toute soci?t? ??contient?? un syst?me d?interpr?tation du monde. Toute soci?t? est un syst?me d?interpr?tation du monde; et, ici encore, le terme ??interpr?tation?? est plat et impropre. Toute soci?t? est une construction, une constitution, une cr?ation d?un monde, de son propre monde. Sa propre identit? n?est rien d?autre que ce ??syst?me d?interpr?tation??, ce monde qu?elle cr?e. Et c?est pourquoi (de m?me que chaque individu) elle per?oit comme un danger mortel toute attaque contre ce syst?me d?interpr?tation; elle la per?oit comme une attaque contre son identit?, contre elle-m?me. » (C. Castoriadis, L?imaginaire, supra, p. 222-223, 226)

_____________________________________________________

LA CR?ATION CONSISTE EN :

 » La capacit? de faire ?merger ce qui n?est pas donn?, ni d?rivable, combinatoirement ou autrement, ? partir du donn?. Tout de suite, nous pensons que c?est cette capacit? qui correspond au sens profond des termes imagination et imaginaire lorsque nous en abandonnons les usages superficiels. L?imagination n?est pas simplement la capacit? de combiner des ?l?ments d?j? donn?s pour produire une autre variante d?une forme d?j? donn?e; l?imagination est la capacit? de poser de nouvelles formes. Certes, cette nouvelle forme utilise des ?l?ments qui sont d?j? l?; mais la forme comme telle est nouvelle. Plus radicalement encore, comme cela a ?t? entrevu par certains philosophes (Aristote, Kant, Fichte), mais toujours ? nouveau occult?, l?imagination c?est ce qui nous permet de nous cr?er un monde, soit de nous pr?senter quelque chose de laquelle, sans l?imagination, nous ne saurions rien, nous ne pourrions rien dire. L?imagination commence avec la sensibilit?; elle est manifeste dans les donn?es les plus ?l?mentaires de la sensibilit?. (?) L?imagination incorpor?e dans notre sensibilit? a fait ?tre cette forme d??tre qui n?existe pas dans la nature. (C. Castoriadis, ?Anthropologie, philosophie, politique?, dans La mont?e de l?insignifiance, Paris, Seuil, 1996, p. 110)

______________________________________________________

LES RELIGIONS:

 

 » Avant tout, chez Hegel, l’ali?nation est d’essence religieuse et politique. En gros, il s’agit du fait du d?pouillement du r?le politique du citoyen qui ne participe plus, nous dirions, ? la « gestion » de la cit? et qui s’invente des compensations, notamment d’ordre mythique ou religieux. F. Perroux rend tr?s bien compte de cet aspect de la conception hegelienne :

 

« Le malheur de la conscience d?chir?e la rend avide d’un au-del?. Le d?chirement vient de la dissolution de la cit? politique o? le citoyen libre participait ? l’id?e r?alis?e sur terre, dernier des biens qui lui soit accessible. Le voil? priv? du dieu de la cit? et de la participation ? la nature. Banni de la « Polis », il m?prise l’homme dont il transfert la vertu au Dieu-Ma?tre d’une religion d’esclaves; il r?ifie (*) la nature qu’il s’efforce de dominer ? la mani?re d’un objet inerte. « D?-politis? », d?shumanis?, devenu incapable d’?tre acteur dans l’histoire, il invente les contes qui le sacrent citoyens du ciel. La cit? de Dieu est le fantasme compensateur de l’?chec de la cit? terrestre? » (276.7)

 

r?ification La r?ification permet de d?finir informatiquement une chose quelconquesous forme d’un objet : passage d’une chose, d’un ?v?nement vers une entit? quirepr?sente cette chose ou cet ?v?nement.

 

 

 

 

« On sait que c’est la participation au devenir de l’Id?e (et surtout pas la perte de l’homme dans la mat?rialit? du monde des objets, s’objectivant alors lui-m?me?) passant par la conformit? aux cat?gories dela Raisonque se dessinent les conditions de la d?sali?nation de l’homme pour Hegel. » (Aktouf, Omar, HEC 1982, Th?se de doctorat en management, page 569)

?___________________________________________________

 

LE BOUDHISME

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=EjHpO1ERRwE

 

« Procr?er, c’est engendrer la mort »

_______________________________________________

 

DIVERS PHILOSOPHES

 

http://www.philo5.com/Cogitations/111001NePasNaitre.htm

«  Ne pas na?tre est sans contredit la meilleur formule qui soit. Elle n’est malheureusement ? la port?e de personne.

Cioran, De l’inconv?nient d’?tre n?, 1973

_______________________________________________________

UN ?MINENT PH.D

 

http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/05/16/tolerance-101/

« C?est cette obligation prioritaire de tol?rance qui doit ?tre inculqu?e ? l?enfant envers et contre tous. Elle exige une la?cit? proactive qui devrait aller de soi. Si elle est contest?e, c?est qu?il faut l?enseigner. »

Pierre JC Allard

______________________________________________________

LE GA?AG?NAIRE

 

Nous nous distinguerons en tant que soci?t? qu?b?coise en ?levant la maternit? au rang des sp?cialit?s professionnelles avec statut et r?mun?ration correspondants. Termin?e l’excuse de l’absence d’un manuel apprenant ? ?tre une m?re. D?pass? le carcan du g?notype ancien d?crit par Andrew Lehman. (http://www.serpentfd.org )

 

Lorsqu’il est question de profession, il est automatiquement question de formation, de r?gles, de principes g?n?ralement reconnus. Donc, ?ventuellement, d’uniformit?, de nivellement et tous (?) souhaitent la diversit? chez l’Humain. C’est notre d?formation qui nous donne ces images lorsqu’il est question d’?cole, de formation, d’?ducation. Nous pensons sp?cifiquement en terme de savoir, de savoir faire, d’avoir et de savoir ?tre.

 

Cependant, il y a une autre fa?on de voir ou de comprendre cette dynamique de la ma?eutique socratique. Tout est en place pour accepter et aller dans le sens? de la mutation.? Les infrastructures sont op?rationnelles.

 

Mieux, le mat?riel p?dagogique est ?crit, valide et aucun enseignant n’a ? ?tre form? pour dispenser quelque  » connaissance  » que ce soit. Il s’agit d’un processus aussi naturel que l’eau qui s’?coule en aval de sa source.

 

DANS TOUTES LES ?COLES DU QU?BEC, TOUTES LES FILLES DEVRONT ?TABLIR LEUR BIOGRAPHIE D?TAILL?E : UNE ONTOGEN?SE ET UNE PHYLOGEN?SE !

 

Aussi, DANS TOUTES LES UNIVERSIT?S FRANCOPHONES DU QU?BEC, le pr?alable onto-phylog?n?sique compl?t? doit ?tre exig? au 2i?me cycle et de tous ceux qui seront habilit?s ? exercer dans une sph?re touchant ? l’humain au quotidien apr?s le 1er cycle : m?decine, nursing, droit, p?dagogie, sciences sociales, etc.

 

Ce qu’il y a de diff?rent, de r?volutionnaire m?me, dans cette  » formation « , c’est simplement que l’?tat r?alise que  » l’individuation  » prend la place qui lui revient dans une soci?t? comme la n?tre o? les institutions appartiennent aux citoyens payeurs d’imp?ts. Aller ? l’?cole suppose un temps et un espace ? chaque Socrate, Montaigne, Rousseau, Miller, Ruffo, Dolto, Einstein, Vernadsky, Kepler, pour vivre sa  » m?tamorphose « .

La plus grande r?sistance viendra de notre compulsion ? investir narcissiquement ceux sur lesquels nous exer?ons du pouvoir. C’est justement cet esclavage psychologique qui nous maintient dans l’illusion d’?tre de « bons » parents. O? l’aurions nous appris, ou de qui nos grands-parents, n?s autour de1880, l’auraient-ils appris ? Le moyen ?ge a dur? longtemps ici. Ne parlons-nous pas le vieux fran?ais?

 

 » Une m?re n’est capable d’empathie que si elle s’est lib?r?e de son enfance, et elle r?agira forc?ment sans empathie tant que le d?ni de son destin la chargera de cha?nes invisibles. Et il en est de m?me pour le p?re » (Miller, Alice, L’avenir du drame de l’enfant dou?, p.22, PUF, 1996)

 

Cette citation d?crit le  » vice cach? «  grevant les intrants du syst?me scolaire. Mais il s’agit bien d’un effet, pas d’une cause.  » Cognocere rerum causas « , conna?tre la raison des causes.

 

La bible a foir? divinement avec le mythe cr?ationniste ? partir d’Adam. Misogynie ou manipulations f?minines visant ? parasiter un m?le faible en testost?rone pour satisfaire les exigences de l’h?t?rochronicit? ? ( http://www.serpentfd.org )

 

L’id?e de base est de r??quilibrer toutes les filles avant qu’elles ne commencent ? se reproduire. Car, c’est de cela qu’il s’agit : c’est la lign?e mitochondriale matriarcale qui reproduit son v?hicule par la femelle et la femme perp?tue les traditions de clans. Le m?le n’est d?j? qu’une possibilit? d’adapter le v?hicule pour une meilleure survie du prochain passager. (Sciences et Avenir, mars 1999, p.40-41)

 

Lorsque ces filles ?quilibr?es d?cideront de procr?er, elles exigeront des conditions de vie propices ? leur enfant tout au long de la grossesse, ? l’accouchement et ensuite se sauront comp?tentes vis-?-vis leur nouveau-n?. (http://www.germanique-nouvelle-medecine.com/index.php?option=com_content&task=view&id=122&Itemid=93 )

 

Leurs enfants seront pris en charge par des accoucheurs socratiques r??quilibr?s qui n’auront plus la compulsion de perp?tuer l’investissement narcissique des syst?mes scolaires et sociaux actuels. ? quoi sert-il de combattre l’?dipe parent enfant, s’il est institutionnalis? en aval ?

 

Mais il y a la raison principale suivante qui rentabilise le syst?me. Toutes ces femmes devenues professionnelles de la maternit? disposeront d’un emploi assur? dans le syst?me scolaire : elles seront des accoucheuses socratiques, les « grandes pr?tresses » hors Vatican, pour favoriser les biographies des adolescentes, responsabilit? de la maternit?.

 

On peut m?me d?velopper un ?ch?ancier montrant que dans 25 ans la boucle sera boucl?e et, ainsi, r?aliser concr?tement la condition ?mise par Napol?on (?) ? l’effet que « pour am?liorer la nature humaine, il faille commencer 21 ans avant la naissance. »

 

« ?nos recherches en ?ducation ne nous ont pas permis de d?couvrir ni une conception complexe de la nature humaine susceptible de guider les enseignants dans leur processus personnel d’humanisation et celui de leurs ?l?ves, ni un syst?me d’?ducation ax? prioritairement sur le d?veloppement des potentialit?s mentales et morales des ?l?ves. »(Marcotte, Gaston, Manifeste du Mouvement Humanisation, p. 137, Humanisation, 2006)

 

Des individus mentalement sains, suffisamment nombreux pour constituer une masse critique, engendreront une soci?t? saine dont on ne peut m?me pas s’imaginer le mod?le positivement :  » Morin estime que la culture actuelle n’est appropri?e, ni pour traiter ni pour poser les probl?mes de l’?thique, de la science, de la politique et de l’?conomie ??dans leur ampleur, leur radicalit?, leur complexit? ??  » (Morin, Edgar (2004) ?thique, Paris, Seuil p.9, cit? par Marcotte, Gaston dans Manifeste du Mouvement Humanisation (2006), p.129)

 

Pas de mariage, pas de reproduction avant la maturit? totale et d?montr?e des hommes et des femmes apr?s 25 ans. Pas de naissance sans preuve d’ADN et de consentement ?clair? paternel. Les m?les ont aussi le droit de refuser la paternit? comme les femmes ont le droit d’accepter ou de refuser la maternit?. (http://www.philo5.com/Feminisme-Masculisme/070721PaterniteNonDesiree.htm )

 

EN R?SUM?, il y a deux syst?mes universels de production d’enfants :

 

a-????? les m?res

 

b-???? le syst?me scolaire

 

Il est ?vident que le syst?me « b » tente de polir et de mettre en valeur de pr?cieux « diamants » qui ont subi une premi?re taille d?finitive aux mains du syst?me « a » compos? « d’ignorantes » qui perp?tuent inconsciemment une p?dagogie noire et une p?dagogie blanche qui rel?ve de l’Antiquit?.

 

Le goulot du syst?me « b » r?side dans son manque d’efficience ? instruire et ? qualifier (Marcotte, Gaston, Manifeste du Mouvement Humanisation,?p.135) puisque ses forces vives sont monopolis?es pour socialiser, comme si la programmation neurolinguistique, le conditionnement op?rant et autres techniques de manipulations appliqu?es en aval pouvaient corriger les modes op?ratoires de non reproduction, en lieu et place d’une ontogen?se.

 

Jean-Fran?ois Belliard, 26 octobre 2011

 

http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/05/16/tolerance-101/#comment-1999

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

“ What’s in a name ? ”

“ What’s in a name ? ” ou : Shakespeare branlait-il son dard ?   ...

2 Commentaire

  1. avatar

    😉

  2. avatar

    (C)