Accueil / A C T U A L I T É / Portrait de la peinture au Qu?bec avec Marc de Roussan
Rencontre avec Marc de Roussan Est-ce la fin des cabanes ? sucre? Les paysages qu?b?cois ont la cote. Le d?clin annonc? est loin de la r?alit?. Des peintures de paysages, il y en a depuis le d?but du si?cle, aussi … Continuer la lecture

Portrait de la peinture au Qu?bec avec Marc de Roussan

Rencontre avec Marc de Roussan

Est-ce la fin des cabanes ? sucre?

Les paysages qu?b?cois ont la cote. Le d?clin annonc? est loin de la r?alit?. Des peintures de paysages, il y en a depuis le d?but du si?cle, aussi loin que je me rappelle. Et ?a ne ralentit pas. C?est Marc de Roussan qui le dit. Expert et passionn? de peinture qu?b?coise, il a pris la rel?ve de son p?re dans la publication d?un guide annuel sur les tableaux de la belle province.

Dominic Desmarais?? Dossier : Culture, Graffiti

murales-rurales-urbaines-campagne-ferme La journ?e avait bien mal commenc? pour cet homme occup? par ses ?missions de radio, ses projets de radio communautaire avec des ?coles primaires, sa passion pour les bandes dessin?es alternatives, ses deux enfants et sa femme. Un d?tour par le garage au petit matin et le voil? oblig? de changer ses 4 pneus. Hydro d?barque sans crier gare, impossible de travailler avec l?ordinateur. Marc de Roussan accepte sans broncher. Il vient s?entretenir de peinture, la vie est belle.

Ce grand gaillard aux cheveux longs attach?s est fin p?dagogue. Il transmet sa passion avec une facilit? d?concertante. Il a r?ponse ? tout, son argumentation est lucide. En contact constant avec le milieu de la peinture, il avoue ne pas avoir entendu les galeristes se plaindre ces deux derni?res ann?es. En ce moment, il n?y a pas de crise ?conomique. Le march? n?est pas en d?clin. Le prix des tableaux continue d?augmenter d?environ 5% par ann?e. Et que veut le march?? Des paysages. La vaste majorit?, ce sont des paysages. Pas du contemporain, pas de l?abstrait.

Peinture et tourisme

murale-graffiti-salon-chalets-maisons-de-campagne-stade-olympique-graffiti Dans le Vieux-Qu?bec, le Vieux-Montr?al et Charlevoix, les principaux p?les du march? de la peinture, les touristes font vivre les galeries. Les ann?es o? il n?y a pas de tourisme, les galeries se rongent les ongles. Il n?y a pas beaucoup d?amateurs d?art au Qu?bec. Pour attirer les amateurs d?art de l?ext?rieur, Charlevoix est devenu un immense magasin. Marc de Roussan constate. Rien ne ressemble plus ? un paysage de Charlevoix qu?un paysage de Charlevoix. Il y a 20 peintres qui en font. Ils doivent d?velopper leur touche personnelle pour se d?marquer.

Quand un galeriste voit qu?un de ses peintres vend facilement un genre de tableau, il lui en redemande. Le peintre est p?nalis?, ? toujours faire la m?me chose. Pour appuyer ses dires, il utilise l?exemple de Claude Th?berge. Il peint des parapluies depuis 20 ans. ?a se vend, pourquoi ferait-il autre chose?

L?art urbain, nouvelle tendance?

murale-graffiti-rue-clark-art-hiphop-canettes-jeune-artiste Marc de Roussan range l?art urbain dans le contemporain. Un art int?ressant, avoue-t-il, mais qui ne permet pas d?en vivre. Le march? d?amateurs n?est pas assez gros pour la peinture contemporaine. Il y en a tr?s peu ici. La galerie Michel-Ange en a tr?s peu; Multi Art, Laroche? ce n?est pas leur grosse client?le. Sur la rue Sainte-Catherine, il y a de petites galeries d?art contemporain mais elles ne roulent pas sur l?or. Elles vendent du mat?riel d?artiste pour boucler leur budget. En dehors des grands centres tel New York, l?art urbain vivote, sans plus. Je n?ai jamais vu de galerie qui s?affiche art urbain.

Les jeunes d?aujourd?hui vont d?laisser les paysages au profit du contemporain? Marc de Roussan n?y croit pas une seconde. Les gens vont simplement s?int?resser ? la peinture ? un ?ge plus avanc?. Je ne suis pas s?r que les jeunes vont tripper contemporain. On ne se d?couvre pas un go?t pour l?art du jour au lendemain. Il vient avec le temps. Le jazz, la musique classique, t??coute pas ?a ? 10 ou 12 ans. M?me chose pour la peinture. La sensibilit?, ?a se d?veloppe plus tard, ? la trentaine.

Personnellement, il aime le message qui transpire derri?re le graffiti. On reconna?t qu?ils ont quelque chose ? apporter. La diff?rence sociale est int?ressante. Ce sont des alternatifs, dit-il en parlant des gens qui gribouillent les murs. J?aime beaucoup le c?t? attrait touristique qui peut se d?velopper avec le graffiti. Si on remet l?art dans la rue, on donne l?occasion ? Monsieur Madame tout le monde de se r?approprier l?art. Le passionn? d?art refait surface. Les galeries, c?est pas jojo. La petite musique de Chopin, les gens bien habill?s? Si je rentre, les gens vont me juger par la fa?on dont je suis habill?. Ils vont se dire: lui n?ach?tera pas.

La rel?ve en peinture

La rel?ve est l?. Et dans la qualit?, et dans la diversit? des mani?res de peindre les paysages. Ils ont de nouvelles teintes, leurs touches personnelles. Toujours dans le paysage, les sc?nes de ville. D?mod?e, la cabane ? sucre?

Je parlais aux gal?ristes de la rel?ve. On parlait des tr?s jeunes peintres? Ils ont 40 ans. C?est ?a la nouvelle garde. Il faut au moins 5 ans de travail assidu aux jeunes artistes avant de faire partie de cette rel?ve.

Parmi les 3000 peintres r?pertori?s au Qu?bec, Marc de Roussan chiffre de 200 ? 300 les artistes qui vivent de leur art. Le professionnel va faire entre 200 et 250 tableaux par ann?e. L?amateur va en faire un par mois. Il n?a pas besoin de ?a pour vivre. Au nombre de tableaux peints par ann?e, Charlevoix peut dormir sur ses deux oreilles pour un temps.

Photos gracieuset? Caf?-Graffiti (514) 259-6900

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d?int?rieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vid?o murale graffiti pour l?agence de communication ID3 (id?es aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: pr?sentation des artistes

Pour rejoindre un artiste du Caf?-Graffiti: (514) 259-6900 cafegraffiti@cafegraffiti.net

.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les Etats-Unis, bernés par les Russes… depuis Reagan !

Ah, on l’avait oublié celui-là, avec sa carrière discrète de lobbyiste et ses amitiés affichées ...

One comment

  1. avatar

    Article très intéressant !
    « Le professionnel va faire entre 200 et 250 tableaux par année » – incroyable !