Accueil / A C T U A L I T É / Politique – Ruptures non conventionnelles

Politique – Ruptures non conventionnelles

 

Ces derniers temps, je rêve de licenciements. Je rêve d’une foule dense et déterminée qui prend d’assaut l’Assemblée nationale en une vague joyeuse et bigarrée et qui déclare fermement en enfonçant les portes du temple : « Mesdames, messieurs, merci de prendre vos affaires et de sortir. Par l’action présente, prenez acte de votre licenciement immédiat pour cause d’incompétence crasse, de crétinerie abyssale et d’inutilité patentée. Vous n’êtes rien, vous ne nous servez à rien et le peuple souverain vous démet des fonctions auxquelles il vous a porté par inadvertance et aussi beaucoup par tromperie sur la marchandise. »

Je rêve d’un coup de balai prodigieux qui nettoierait les Écuries d’Augias médiatiques détenues depuis des décennies par les sempiternels médiocres qui ont fini par se croire importants et intéressants à forcer de contempler leur reflet criard dans le miroir à paillettes de leur propre vacuité. Je rêve que l’on déloge les pitres du PAF qui pouffent sans fin à leur propres piques pathétiques tout en se bourrant le pif de poudre à récurer le cerveau disponible.

Je rêve d’un grand licenciement collectif et cathartique de toute cette classe parasite qui s’érige en modèle tout en nous précipitant dans le gouffre de leur propre inconséquence et de leur incommensurable mépris pour ce peuple qu’ils prétendent représenter tout en ricanant de leur imposture.

Au lieu de cela, ce sont eux qui nous déclarent, jour après jour, toujours plus dispensables. Ce sont eux qui ne cessent d’exhorter aux grands sacrifices salvateurs qui ne tombent jamais que sur les autres, tout en se ménageant de somptueuses niches écologiques à l’abri des aléas de civilisation qu’ils ne cessent de pondre comme des volailles de batterie affolées. Ce sont eux qui érigent le profit comme seule valeur civilisatrice respectable.

Comme si de la somme des cupidités pouvait naître un quelconque intérêt commun.

Agnès Maillard

Commentaires

commentaires

A propos de Monolecte

avatar

Check Also

Hommage à Arsène Tchakarian, dernier membre du groupe Manouchian

L’ancien résistant Arsène Tchakarian est mort le 4 août dernier à l’âge de 101 ans. Il ...