Accueil / T Y P E S / Articles / Plut?t jeter la nourriture que la donner

Plut?t jeter la nourriture que la donner

 

CAPITAINE MARTIN:

Chaque ann?e, plus d?un tiers des denr?es alimentaires sont jet?es, et ce m?me si elles sont encore consommables. Un sort vraiment malheureux pour ces produits qui ?taient quelque temps auparavant encore expos?s dans les rayons des supermarch?s.Une exp?rience ?difiante?? ?t? r?cemment faite sur le sujet dans une ville de G?orgie, aux ?tats-Unis.

Les g?rants d?un supermarch? d?Augusta ont re?u un arr?t? d?expulsion de leur banque, ? qui ils devaient quelques milliers de dollars. Ils ont alors d?cid? d?accomplir une bonne action en faveur des habitants les moins fortun?s. Avant de cesser leurs activit?s, ils ont fait don de la nourriture pr?sente dans leur magasin ? une communaut? religieuse locale. Mais cette derni?re d?clina myst?rieusement l?offre.

Les produits ont donc atterri sur un parc de stationnement adjacent o? ils ont immanquablement attir? l?attention des passants, pr?ts ? emporter avec eux les invendus. Ces repas gratuits auraient pu faire le bonheur des indigents et des meurt-de-faim. C??tait sans compter sur les forces de l?ordre qui ont rejet? manu militari les trois cents affam?s qui avaient accouru ? l?annonce de cette nouvelle providentielle?

Pas de nourriture pour les pauvres, donc?! Toutes les victuailles ont ?t? transport?es ? la d?charge ? la demande de la SunTrust Banks, la?banque d?Atlanta ? laquelle appartient le supermarch?. La police a justifi? son intervention en affirmant que la pr?sence de produits parfaitement intacts aurait pu d?clencher l?apparition de troubles ? l?ordre public.

Des milliers de produits alimentaires tout ? fait mangeables se transforment ainsi en d?chets en une fraction de seconde, alors qu?ils pourraient combler la faim des plus malheureux. Cet ?pisode nous rappelle avec acuit? ce qui se passe quotidiennement dans les cantines, les restaurants et les supermarch?s. Ici et l? naissent avec la crise des projets de certains organismes de bienfaisance pour enrayer le probl?me des d?chets alimentaires.

Citons parmi ceux-ci?Last minute market?en Italie,?Re-food?et?Zero desperd?cio?au Portugal. Ces initiatives devraient s??tendre devant l?infamie grandissante des banques. Quant aux ?tats, ils ont depuis belle lurette abandonn? toute id?e de solidarit?. Il faut dire qu?ils sont soumis au chantage des sp?culateurs, du FMI et d?autres organismes internationaux comme la commission europ?enne qui leur imposent de payer une dette que les populations n?ont pas cr??e. Il est plus que jamais inacceptable de leur faire payer le prix de leur propre oppression?!

Capitaine Martin

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Macron va-t-il battre en retraite ?

  La manif du 5 décembre, au-delà des guerres de chiffre, a laissé des traces ...