Accueil / A C T U A L I T É / Plus de 23 000 esclaves vivent et travaillent en Europe

Plus de 23 000 esclaves vivent et travaillent en Europe

Nous apprenons r?guli?rement, notamment dans les m?dias, que la police est intervenue dans un lieu de prostitution clandestin ou encore sur un chantier ou dans une exploitation agricole o? vivaient des victimes enferm?es chaque soir ou trop effray?es pour tenter de s’?chapper. Nous avons observ? des signes de la progression des bandes organis?es en Europe, parall?lement ? l’augmentation de la demande de leurs services li?e ? l’aggravation de la crise ?conomique.

Plus de 23.600 personnes, dont 68% de femmes et 15% d?enfants, ont ?t? victimes ou sont suppos?es avoir ?t? victimes de trafic d??tres humains en Europe entre 2008 et 2010, a d?plor? Mme Malmstr?m en pr?sentant un rapport officiel de la Commission sur ce sujet.

Pr?s de sept victimes de la traite des ?tres humains sur dix sont des femmes, 17 %, des hommes et 15 %, des enfants. Parmi ces victimes, 61 % sont des ressortissants de pays de l’UE, le plus souvent de la Roumanie et de la Bulgarie, le Nigeria et la Chine ?tant les pays d’origine hors Union les plus courants. 62 % des victimes sont vendues ? des fins d’exploitation sexuelle, 25 % ? des fins de travail forc? et 14 % pour d’autres formes d’exploitation, telles que la mendicit? forc?e ou le pr?l?vement d’organes.

? Il est difficile d?imaginer que dans nos pays de l?UE libres et d?mocratiques des dizaines de milliers d??tres humains peuvent ?tre priv?s de libert? et exploit?s, vendus comme des marchandises ? des fins lucratives. Mais c?est la triste v?rit? et la traite des ?tres humains est tout autour de nous, plus proche que nous le pensons ?, a fait remarquer Mme Malmstr?m au cours d?une conf?rence de presse ? Bruxelles.

6 ?tats sur 27 seulement ont une l?gislation contre le trafic d??tre humains

L?UE s?est dot?e d?une l?gislation pour lutter contre ce fl?au en 2011 mais, ? ce jour, seuls six Etats sur vingt-sept (Finlande, Hongrie, Lettonie, Pologne, R?publique tch?que et Su?de) ont transpos? cette l?gislation dans leur droit national.

Th?oriquement, les Etats de l?Union avaient jusqu?au 6 avril pour transposer la directive europ?enne dans leur propre l?gislation.

? Aujourd?hui, les statistiques de la Commission europ?enne montrent combien il est urgent que chaque pays de l?UE mette en oeuvre la nouvelle loi (europ?enne) sur le trafic d??tres humains et privil?gie les enqu?tes et les poursuites contre ces crimes ?, a soulign? Mme Malmstr?m.

? Je m?attends ? ce que tous les Etats membres s?acquittent de leurs obligations et transposent sans tarder la directive europ?enne dans leur droit national et je n?h?siterai pas ? prendre les mesures n?cessaires pour s?assurer que cela sera fait ?, a-t-elle dit.

La l?gislation europ?enne adopt?e en 2011 rend les crimes li?s au trafic d??tres humains r?pr?hensibles de fa?on identique dans toutes les juridictions d?Europe.

Elle vise ? renforcer la coop?ration entre les Etats avec la constitution d?unit?s nationales sp?cialis?es dans la traite des ?tres humains et la cr?ation d?unit?s communes d?enqu?tes pour les affaires transfrontali?res.

Source??et?Source

http://au-bout-de-la-route.blogspot.ca/2013/04/plus-de-23-000-esclaves-vivent-et.html#more

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Commissariat du 17e : combien de « brebis galeuses » ?

La révoltante agression dont a été victime Michel Zecler a donné lieu dimanche à un ...