Accueil / A C T U A L I T É / PKP: Messie beaucoup! And thank you?

PKP: Messie beaucoup! And thank you?

« Ne te demande pas ce que ton paillis peut faire pour toi mais ce que tu peux faire pour ton paillis »

( je les invente toujours? Je me suis shoot? aux San-Antonio un peu trop longtemps)

 

**

Je suis apolitique comme celui qui prie dieu de l?aider ? se d?barrasser de son ath?isme. Surtout depuis qu?elle roule ? la mondialisation, sorte de carburant corrosif pour les « pays ». Quels pays?

Voil? Monsieur P?ladeau qui vient donner une flamb?e de fi?vre aux fibreux s?paratistes. Ils transpirent de partout. M?me les « ennemis » du Canada qui d?j? avaient gliss? ? M. Harper qu?il fallait faire peur aux qu?b?cois du « danger possible d?une prise de pouvoir du Parti Qu?b?cois le 7 avril ».

Beaux poissons que nous sommes!

On l?attendait avec des lampions, comme dans les regroupements des ann?es 70 avec des bougies, des chansons, des r?ves, et une certaine brume d?illusions. ?Et ce matin, ce fut la ru?e vers la phrase la plus creuse pour essayer d??teindre ? coups de crachats la candidature de PKP.

On peut bien rire? Sauf que la qualit? de M. P?ladeau est d?avoir la t?te dans les nuages mais les deux pieds sur terre. On est loin du politicien avec ses souffleurs universitaires ? formules cern?es au tour des yeux et des oreilles. Comme si le peuple ?tait une bande d?oiseaux ? nourrir avec une ?mangeoire pendue ?? un arbre.

Loin, tr?s loin. Dans un monde de ratatouilles r?chauff?es ? « l?usage » politique, M. P?ladeau est loin d??tre une personnalit? terne. ? la diff?rence, il a une ?me, des convictions, et tranche que trop avec la plupart des politiciens au sens le plus p?joratif possible. De fait, il n?en est pas un. C?est ce qu??tait Ren? L?vesque. Pas de langue de bois, ni de boa?

Je ne suis pas s?paratiste, mais il reste que M. P?ladeau pourrait bien ?tre « l?effet tuy?re » pour donner un peu au moteur du Qu?bec la petite pouss?e dont il a besoin. Pour la « s?paration », on verra? ?En attendant ( pour ceux qui attendent), ce qu?il faut au Qu?bec c?est de se d?marquer du reste du Canada. C?est d?j? suffisant pour ?tre « autosuffisant ». C?est de l? que part la r?elle ind?pendance et non de paperasse ou d?ententes volatiles.

De fait, ce que le Qu?bec cherchait, il l?a probablement trouv?: un homme efficace, sans opportunisme, un peu r?veur, mais avec les souliers assez bien moul?s pour ne pas buter dans son ombre.

Il y a de grandes attentes, je sais. Mais qui donc pourrait faire mieux, ?vu sa r?ussite personnelle. Peut-on penser qu?une v?ritable transformation peut exister dans un contexte mondialiste pour un « pays » tel que le Qu?bec?

Ce qui compte, en tout, c?est le r?sultat? Avec les attentes, il est le seul homme ? pouvoir jongler avec la formule et l?expectative de toujours r?ver ? un sauveur comme ? un dieu venu « sauver le monde ».

C?est sans doute le seul ? pouvoir r?unir l??quation ? »Messie beaucoup! And thank you?

Ga?tan Pelletier

9 mars 2014

 

 


Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Langouët : le village écologique modèle en lutte contre le glyphosate

Il y a quelques semaines, le maire de Langouët a une nouvelle fois fait parler ...