Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / analyses / PIIGS: Circulez, y a rien ? voir
A pr?sent que toutes les regards sont braqu?s vers l’Egypte, les d?boires europ?ens se sont-ils pour autant estomp?s? Les PIIGS auraient-ils r?gl? comme par enchantement leurs probl?mes? Certes, les fluctuations de l’Euro et des march?s financiers europ?ens anticipent un r?tablissement de ceux des pays de l’Union donn?s?agonisants il y a encore quelques semaines. En effet, [...]

PIIGS: Circulez, y a rien ? voir

A pr?sent que toutes les regards sont braqu?s vers l’Egypte, les d?boires europ?ens se sont-ils pour autant estomp?s? Les PIIGS auraient-ils r?gl? comme par enchantement leurs probl?mes? Certes, les fluctuations de l’Euro et des march?s financiers europ?ens anticipent un r?tablissement de ceux des pays de l’Union donn?s?agonisants il y a encore quelques semaines. En effet, apr?s avoir gliss? sous le niveau de 1.30 vis-?-vis du dollar, la monnaie unique semble aujourd’hui se diriger vers 1.40 et le CAC a gagn? 7% jusque l??en 2011… En fait, les march?s au sein m?me des PIIGS semblent promis ? une nouvelle vie puisque la bourse d’Ath?nes s’est appr?ci?e de 15% en Janvier!?Le Cr?dit Suisse (et d’autres ?tablissements avec lui) n’ont-ils?ainsi pas am?lior? leur notation?relative aux actions grecques consid?r?es?d?sormais comme « bon march? »??Les analystes de cette m?me banque n’ont-ils pas assur? p?remptoirement que les probl?mes irlandais, portugais et espagnols n’?taient « pas syst?miques »??

En fait, une configuration astrale favorable contribue ? ce climat optimiste qui se r?v?le d’autant moins compr?hensible que les taux d’int?r?ts europ?ens entament une pente ascendante, synonyme de multiplication des probl?mes pour toutes ces nations hyper endett?es. Qu’? cela ne tienne: Des rumeurs compl?tement farfelues ?voquant l’?mission d’obligations europ?ennes similaires ? celles ayant permis la restructuration des dettes de l’Am?rique Latine dans les ann?es 80 aux bruits?faisant ?tat du?Fonds de Stabilit? Europ?en suppos? rafler tous les?Bons du Tr?sor ? long terme des PIIGS … Bref, l’altruisme et la g?n?rosit? semblent avoir fait leur « come back » dans une Union Europ?enne dont la forme semble aujourd’hui inversement proportionnelle? ? la d?gradation de la situation moyen-orientale. Oh! Et j’avais oubli? le projet idyllique ?voqu? par certains et consistant?pour le?Fonds de Stabilit? Europ?en, via un tour de passe passe magistral, ? transformer toutes les obligations des PIIGS en Bons ? des taux plus attractifs… Quoiqu’il en soit, le sauvetage de la Gr?ce semble un fait acquis?et ce pendant que Barclays Capital ? Londres se risque ? pr?voir une nette am?lioration de l’emploi en Europe.?

Comment conclure que les march?s sont aujourd’hui mieux dispos?s envers ces pays fragilis?s alors que la masse de leurs financements (qui ne cesse de gonfler) se renouvelle ? des taux toujours plus r?dhibitoires???L’Union sera peut-?tre en mesure de r? ?chelonner certaines dettes?affectant les nations europ?ennes p?riph?riques mais elle ne parviendra en aucun cas ???radiquer l’ensemble de leurs plaies financi?res. Ce serait en effet commettre une grossi?re erreur que de na?vement penser que la restructuration de dettes est la solution ? leurs maux: en effet, une restructuration est nettement moins avantageuse pour un pays endett? qu’un d?faut de paiement en bonne et due forme car il ne fait que cristalliser une situation d?j? pourrie…?Le fardeau de la dette persiste donc dans une telle ?ventualit? et est comme grav? dans un marbre qui tire toujours vers le fonds la nation endett?e.?

Il est donc inappropri? et pour le moins pr?matur? d’applaudir ? la r?solution des ?quations -?qualifi?es d’insolubles il y a encore deux mois – des PIIGS. Ce r?chauffement climatique europ?en est n?anmoins fort r?v?lateur de la mani?re de fonctionner des march?s et des investisseurs qui, apr?s s’?tre acharn?s contre elle, se d?tournent d’une zone g?ographique pour s?vir sur d’autres territoires jusque l? ?pargn?s.?A cet ?gard, je ne me fais?aucune illusion car, apr?s l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, les pr?dateurs red?couvriront l’Europe.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le petit monde de Donald (12) : « the politics of boobs »

Le cas du jour peut résumer à lui seul ce qui est décrit dans le ...