Accueil / T Y P E S / Articles / Phoques, la s?natrice et le terrorisme v?g?tarien

Phoques, la s?natrice et le terrorisme v?g?tarien

Depuis plusieurs ann?es la S?natrice C?line Hervieux-Payette?fait?une agressive campagne de promotion pour la chasse aux phoques et l?industrie de la fourrure. Rien ne l?arr?te?: victimisation des gentils chasseurs de phoques face aux?? violent(es) v?g?tarien(nes), divagations sur le ? pr?l?vement ?thique ? des phoques et le bien-?tre animal, diffamation envers les ?? mangeurs de carottes, extr?mistes et terroristes.? Cette tactique de la S?natrice d?insinuer que les v?g?tarie(nes veulent l?instauration d?une ? soci?t? totalitaire et v?g?tarienne ?? parce qu?ils s?opposent aux massacres des ?phoques, ne sert qu?? d?tourner l?opinion publique des v?ritables enjeux de cette chasse.? La plus grande tuerie commerciale de mammif?res marins au monde?est avant tout un?maillon de l?industrie de ?la fourrure. Une industrie du luxe qui n?a toujours eu que du m?pris pour les animaux, les autochtones et l?environnement.? Un vent de panique souffle sur l?industrie du phoque. ?Pour sauver sa propre peau, elle est pr?te ? tout. M?me ? accuser le v?g?tarien(nes) de vouloir renverser le gouvernement ? coups de tarte au tofu et de b?tonnets de carottes.

Selon la S?natrice ses hostilit?s verbales envers les v?g?tarien(nes d?coulent de l?entartage de la ministre f?d?rale des P?ches et des Oc?ans Gail Shea, en janvier 2010, par une militante du groupe PETA.? Apr?s l?incident qualifi? ? d?acte de terrorisme?, la S?natrice a d?clar? que ? les lobbies v?g?tariens ?? regroupaient ? des extr?mistes qui ne respectent pas nos institutions d?mocratiques. ?

On peut s?interroger sur? la d?mocratie canadienne quand on sait combien a gagn?, en 2009, cette ?S?natrice ?lue non par le peuple mais nomm?e au S?nat par l?ex-premier ministre Jean Chr?tien apr?s trois ?checs pour se faire ?lire en tant que d?put?e. Son salaire est 130 400 $ ?plus une indemnit? en tant que leader de l’opposition de 20 906 $??Pour ses frais de d?placements?elle re?oit 54 802 $ et pour son personnel de recherche, ses employ?s et ses autres d?penses 150?518 $ (1) Est-ce que tout cet argent ne sert qu?? payer son lobbying pro-chasse aux phoques et ses apparitions publiques pour nourrir son ego m?diatique?

La s?natrice tape du pied et veut absolument des excuses de la part des opposants ? la chasse aux phoques pour la tarte au tofu de PETA. ?Pourtant, silence complet sur cette militante de PETA qui, ?quelques jours plus tard, s?est ? son tour fait entarter ? Terre-Neuve par un militant pro-chasse. Une militante contre la chasse aux phoques qui re?oit une tarte au visage ?c?est comique, quand c?est une ministre pro-fourrure cela rel?ve du ? terrorisme v?g?tarien ?. Est-ce que la s?natrice a demand? ? l?entarteur de la militante de PETA de s?excuser?

LOBBYING ID?OLOGIQUE DE LA S?NATRICE

Malgr? les pr?tentions de la S?natrice, ses propos ?envers les ?? terroristes v?g?tarien(nes ? datent ?de bien plus loin que ce r?cent entartage, ils ne sont pas le fruit du hasard et ce n?est pas de l?humour non plus. ?Tout son discours autour des d?fenseurs des animaux et des v?g?tarien(nes est orchestr? et calcul?.? Depuis de nombreuses ann?es, ? chaque fois qu?elle? radote sur ?les bienfaits de la chasse aux phoques?? la ?S?natrice ne rate jamais une occasion d??gratigner au passage les v?g?tarien(nes ou les groupes de d?fense animale. ?Les accuser de violence ou de terrorisme est une man?uvre de diversion. ?En frappant sur la mauvaise cible, on oublie le massacre des phoques pour leur fourrure.

En octobre 2007, dans une longue missive adress?e au pr?sident Sarkozy, la S?natrice s?en prend ? ceux qui ? discr?ditent l?image du Canada, les animalistes c?est-?-dire des fondamentalistes de la cause animale ?qui manipulent les ?motions dans un but lucratif ? je crois que l?objectif de ces groupes dits de d?fense des animaux n?est pas la protection animale mais la volont? d?imposer ? terme leur vision morale de la soci?t? qui passe in?luctablement par le v?g?tarisme. Tous les sites Internet de ces organisations font la promotion du v?g?tarisme ? commencer par celui de madame Bardot o? l?on peut trouver une rubrique sur la cuisine v?g?tarienne.?(2) Donner des recettes v?g?tariennes au public, tout un acte subversif.

Mettant dans le m?me sac id?ologique un?membre?de la facult? de th?ologie de l?universit? d?Oxford ?le r?v?rend ?Andrew Linsey, la fondatrice de PETA Ingrid Newkirk et les membres de l?Animal Liberation Front, pour la S?natrice notre civilisation est en grave danger face ? ces extr?mistes qui veulent imposer ? la fois une ?thique de la compassion, les droits des animaux et le tofu. ??Vous constaterez que la chasse aux phoques ne revient pas seulement ? d?fendre une chasse?mais c?est aussi d?fendre l?esprit contre la manipulation et la d?sinformation. C?est aussi d?fendre l?esprit de la d?mocratie et la libert? contre l?imposition d?un ordre moral.?.

Mais quel est donc cet ordre moral que d?fend la S?natrice? Celui d?un monde?cruel envers les humains, les animaux et la plan?te, une id?ologie bas?e sur la violence mercantile des industries avides de profits?

Les calomnies de la S?natrice envers les opposants ? la chasse aux phoques, son racolage pseudo-scientifique et son path?tique recours ? des arguments dignes d?un gala Juste pour rire n?ont eu, heureusement, aucun effet sur le pr?sident Sarkosy et les europ?ens. L?interdiction de tous les produits d?riv?s du phoque dans l?Union Europ?enne (UE) est effective d?s cette ann?e. ?M?me Carla Bruni, l??pouse du pr?sident, est contre la fourrure et affirmait ?en 2009?: ?Je ne porte, ni ach?te, ni poss?de de fourrure. Tous les cr?ateurs qui me pr?tent gentiment des v?tements pour des apparitions publiques peuvent vous dire que je n’accepte pas?de pi?ces de fourrure, m?me si elles ne repr?sentent qu’une petite partie de la tenue.? La fourrure de phoque est aussi interdite aux ?tats-Unis et par voie de communiqu? ?la femme du pr?sident, Michelle Obama, a confirm? qu?elle ne porte jamais aucune fourrure tout comme l?animatrice de t?l? Oprah Winfrey.

D?SINFORMATION ET PROPAGANDE PRO-FOURRURE

Les opposants ?contre cette chasse industrielle d?une rare violence? ? ?cologistes, biologistes, v?t?rinaires, politiciens, ?thiciens, philosophes, protecteurs des animaux, sportifs, artistes, ?crivains, th?ologiens, etc. -? proviennent de divers milieux de notre soci?t?. ?Des centaines de milliers de personnes ? travers le monde ont sign? des p?titions contre la chasse aux phoques dont le Dalai-lama, l??crivain Mathieu Ricard, l?actrice Isabelle Adjani, Garou, Isabelle Boulay, la championne olympienne Hannah Terre et l?ex-joueur de hockey George Laraque. ?Le s?nateur lib?ral MacHarb, en tant qu?observateur, a assist? plusieurs fois ??? la chasse aux phoques et se d?clare lui aussi contre.??Tout comme le Parti Vert:?? Nous sommes contre l?abattage annuel parce que cette chasse demeure intrins?quement une chasse cruelle, non durable et dommageable pour le Canada sur le plan ?conomique. Au congr?s politique bisannuel du Parti tenu en Nouvelle-Ecosse au d?but du mois de mars, les membres ont donn? leur appui ? une politique de rachat des permis de chasse au phoque commerciale par le gouvernement et de d?veloppement de l??cotourisme dans les collectivit? c?ti?res.? (mars 2009)

Des organisations de d?fense animale aussi diverses que l?International Fund for animal Welfare (IFAW), la Soci?t? Protectrice des Animaux (SPA), ?la Fondation 30 millions d?Amis? et ?la Fondation Franz Weber ?(FFW) militent activement contre la chasse aux phoques depuis des d?cennies. D?s la fin des ann?es 1970, la Fondation Franz Weber s?est d?plac?e avec des observateurs sur la banquise pour documenter ?cette chasse. Avec cette Fondation, il n?a jamais ?t? question de v?g?tarisme. Seulement d?une brutale sauvagerie inflig?e ? des phoques juv?niles, des ? chiots ? comme disent les chasseurs, dont 98 %? sont ?g?s entre 15 jours et 3 mois. ?La l?gislation canadienne prot?ge les phoques jusqu?au 12e jour de leur vie et permet leur abattage peu de temps apr?s, comme si par magie en quelques jours, des b?b?s devenaient des adultes. Ces phoques pouvant vivre jusqu?? 30 ans sont ?abattus ? peine sevr?s de leur m?re ? ?coups d?hakapiks ? un long marteau termin? par une pointe de m?tal – ?ou par balles de carabine, d?pec?s parfois vivants par des chasseurs excit?s et nerveux. ?Des chasseurs qui tout comme le gouvernement n?aiment pas les observateurs ni les d?fenseurs des animaux.

VIOLENCE DES CHASSEURS

En avril 2006, afin de documenter et de filmer la chasse aux phoques, une quinzaine d?observateurs et la Fondation Franz Weber accompagnent ?Carl Schlyte, membre de la commission charg?e des questions d’environnement au Parlement europ?en ainsi qu?un groupe de journalistes internationaux. Alors qu?ils tentaient de quitter leur h?tel de Blanc Sablon pour rejoindre leur h?licopt?re, le groupe d?observateurs ?a ?t? assi?g? par une soixante de chasseurs? qui n?h?sit?rent pas ? leur prof?rer des menaces de mort.? Les observateurs purent finalement sortir mais le v?hicule de la fondation Franz Weber fut ?heurt? en pleine course par le camion d?un chasseur, provoquant une collision et une sortie de route. ?Vera Weber a ressenti cette situation comme mena?ante pour sa vie?: ?Des foules d?cha?n?es ont fait usage de moyens violents pour nous emp?cher de partir vers les lieux des massacres. La police locale n?a rien fait pour nous prot?ger ou nous aider. Il est navrant d??tre t?moin de premi?re main de la connivence entre le gouvernement canadien et cette industrie corrompue. J?ai honte pour le Canada.?

D?s son retour en Europe le d?put? Carl Schlyte a ?uvr?, avec d?autres parlementaires europ?ens, en faveur d?un boycott des produits d?riv?s du phoque. Il a t?moign? devant le parlement europ?en?: ? Je suis all? suivre au printemps dernier avec un groupe de journalistes europ?ens la chasse aux phoques. Nous sommes parvenus ? assister ? cette chasse cruelle de b?b?s phoques abandonn?s ? leur souffrance sur la glace. Les changements climatiques et le recul de la calotte glaci?re menacent leur survie, car leur bien-?tre n?cessite la pr?sence de glace?Ma pr?sente demande repr?sente une extension de l?interdiction et elle permettra enfin ? l??co-tourisme de remplacer les carnages.?

Est-ce que la S?natrice a demand? aux chasseurs de phoques de s?excuser aupr?s de Verra Weber, des journalistes internationaux et de Carl Schylte ?pour leur violence et leurs menaces de mort ?qui discr?ditent l?image du Canada?

PHOQUE, LES SUBVENTIONS

Lors de sondages d?opinion – ?en 2008 – ?la majorit? des canadiens (6 sur 10) s?opposent ? la chasse commerciale aux phoques.??Plus du deux tiers d?entre eux (65%)?ne veulent pas?qu?on utilise l?argent de leurs imp?ts pour soutenir cette chasse. Ils ?consid?rent ?aussi que la chasse commerciale aux phoques pour leur fourrure est une industrie d?pass?e qui devrait ?tre graduellement ?limin?e. Finalement, pr?s des trois quarts (72 %) souhaitent que le gouvernement canadien mette fin ? la chasse commerciale. (3)

Allant ? l?encontre de la volont? du peuple canadien, ? ?tous les niveaux et depuis des ann?es cette chasse re?oit subventions, aides gouvernementales et divers services de soutien. En f?vrier 2010 le minist?re de l?Agriculture, des P?cheries et de l?Alimentation a annonc? une aide financi?re de 192?52$ ?au Groupe canadien de mise en march? du phoque, form? de l’entreprise qu?b?coise Les produits du loup-marin Ta Ma Su Inc. et des entreprises terre-neuviennes Nu Tan Furs Inc. et GC Rieber Carino Ltd. ?L?entreprise Ta Ma Su Inc. ne survit que gr?ce aux subventions gouvernementales. Par le pass? elle a? aussi profit? d?une aide de 80?000 $? pour la recherche sur les valves de phoques, malgr? sa condamnation devant les tribunaux pour des d?lits d?insalubrit?. ??En f?vrier 2006 ?Ta Ma Su Inc. a pay? une amende de 17?700 $ pour? des ?infractions ? la Loi sur la qualit? de l?environnement. Son traitement des peaux et de son huile de phoque a entra?n? une pollution de l?eau, facteur commun ? beaucoup ?d?industries ?li?es ? l?industrie de la fourrure et du cuir.

L?Association des chasseurs de phoques des ?les-de-la-Madeleine pour sa part b?n?ficie ?lui aussi ?du minist?re de l?Agriculture d?une aide financi?re de 71?700 $ pour diverses activit?s de promotion de la chasse aux phoques. ?L?Association mettra en ?uvre une campagne publicitaire ?dans diff?rents m?dias et sur Internet pour recueillir appuis et dons ainsi que pour diffuser Phoque, le film de Raoul Jomphe.

En ?2006 et 2007, afin de contrer le boycott europ?en, le gouvernement a d?pens? une fortune? et englouti des millions pour envoyer ?dans les capitales de l?UE d?l?gations gouvernementales, lobbies de l?industrie de? la fourrure, fonctionnaires,? Inuits et chasseurs. ??Puis en 2009, le gouvernement a ?contest? le boycott europ?en? aupr?s de l?Organisation mondiale du commerce (OMC). ?Cette plainte aupr?s de l?OMC pourrait prendre trois ans pour se finaliser et co?ter plus de 10 millions de dollars, selon ?l?avocat MacCarthy Th?trault? (Globe and Mail, juillet ?2008).? A tout ce gaspillage des fonds publics s?ajoute ?l?intervention des brise-glaces, des avions patrouilleurs, des h?licopt?res et des services de surveillance pendant la chasse aux phoques, destin?s plus ? d?courager les observateurs et les opposants ? la chasse qu?? contr?ler les agissements des chasseurs.

PHOQUE, LE FILM

Le r?cent budget f?d?ral annonce une ?re d?aust?rit? pour ?le pays mais cela n?a pas emp?ch? le gouvernement de donner ? une firme sp?cialis?e, au d?but de 2010, entre 50?000 $ et 100?000 $ pour surveiller les propos des opposants ? la chasse aux phoques sur Internet, dans les sites de r?seautage comme Facebook ou Twitter.(4)

La chasse aux phoques ?co?te cher, rapporte peu ?et ne touche que ?6?000 chasseurs. ???Pour d?fendre cette chasse condamn?e d?avance et par ent?tement id?ologique, la S?natrice aime bien saigner ? blanc? les d?fenseurs des animaux qui ? manipulent l?information, l?image et l??motion des citoyens et des parlementaires de tous les pays ?, se servant?des phoques?pour? demander des dons, selon elle.

M?me ?campagne de salissage dans Phoque, le film de Raoul Jomphe, un navet financ? ?et diffus? par un r?seau de t?l?vision appartenant au gouvernement canadien. ?Pour se donner de la cr?dibilit?, Jomphe se pr?tend v?g?tarien, mais n?a pas h?sit?? ? mettre en sc?ne l??gorgement en direct d?un cochon. ?Son film n?est rien d?autre qu?un outil de propagande qui manipule les faits dans un manque total d?objectivit?. Pour Jomphe ?les groupes de d?fense animale seraient menteuses en plus ?d??tre multimillionnaires, ramassant des fortunes ?sur le dos des phoques. ?Jean Lapointe augmente la dose de ?diffamation ?dans sa chanson La Chasse aux phoques, ?crite ? la demande de sa coll?ge la S?natrice.? Les opposants ? la chasse aux phoques, tous des pantins ? la merci d?organisations qui gardent leurs revenus?? cach?s dans des banques?? l??tranger comme de raison?seuls les int?r?ts qui chantent?font danser tous ces cornichons ?.

Au Qu?bec les?groupes de d?fense animale?sont? loin, tr?s loin ?d??tre des????????? ? cornichons millionnaires ?. (Un exemple pour? emp?cher leurs actions? et leurs campagnes de financement?: ces groupes ?? et aussi ceux militant pour l?environnement ou pour le contr?le des armes ? feu ? ne peuvent ?tre reconnus comme organismes de bienfaisance, les emp?chant d??mettre des re?us pour fins d?imp?ts. Au contraire, tous les regroupements pro-fourrure ?ou associations de chasseurs d?tiennent eux un tel statut de bienfaisance, un avantage certain pour r?colter les dons.) (5)

Les ?opposants??? la chasse aux phoques?ne sont les ?pantins de ?personne.??Les ?vid?os ?sur le comportement des chasseurs de phoques parlent d?elles-m?mes.(6) De l?argent cach? dans des banques? La HSUS tant d?cri?e par la S?natrice, Raoul Jomphe et Jean Lapointe met ses ?tats-financiers en ligne sur Internet. ?La ?Charity Navigator, un groupe ind?pendant et form? d?experts qui analysent les chiffres financiers des organismes de bienfaisance aux ?tats-Unis? donnait, en 2007, 4 ?toiles (sur un total de 4) ? la HSUS pour son administration financi?re. (7)

Contrairement ? la HSUS ou ? PETA,? le ?Conseil canadien de la fourrure et l?Institut de la fourrure du Canada? ?- deux organismes ? but non-lucratif qui font du lobbying pro-fourrure – ne mettent pas en ligne sur Internet leurs ?tats financiers, le salaire des dirigeants ou leurs subventions gouvernementales. ?L?Institut de la fourrure du Canada finance et op?re le R?seau des phoques et de la chasse aux phoques, mais pour quels montants? ?Chaque ann?e depuis plus de quinze ans, l?Institut re?oit? 200?000 $ du?minist?re?f?d?ral de l?Environnement?afin de soi-disant am?liorer la mise ? mort des animaux par le pi?geage. Quand on sait que 80% des fourrures au Canada proviennent de fermes d??levage (et de Chine) et que les animaux souffrent toujours autant dans des pi?ges bien souvent interdits dans d?autres pays, l?argent du gouvernement ne semble servir, l? encore, qu?? graisser la patte de l?industrie de la fourrure.

UN LOBBY D?EXTR?ME DROITE

Les chiffres ?et les faits reproduits par Raoul Jomphe, Jean Lapointe, la S?natrice et? son valet politique Maximilien Dupontailler pour d?noncer les groupes de d?fense animale proviennent du Center for Consumer Freedom (CCF).(8) Qui tire les ficelles de ce Centre pour la libert? du consommateur ? ?Richard Berman, un ?lobbyiste am?ricain devenu multimillionnaire gr?ce ? ses activit?s ?r?mun?r?es par les industries du tabac, de l?alcool, du jeu ou de la viande. ?Berman est ? la t?te de plus d?une vingtaine de groupes de lobbying ?-? le plus souvent? d?sign?s comme des organismes ? but non lucratif – dans lesquels il n?a aucun scrupule ? utiliser des proc?d?s frauduleux ou ? falsifier les donn?es et les chiffres. ?Sa tactique pr?f?r?e?: noircir la r?putation d?honn?tes militants ou d?organisations? pour mieux cacher les agissements des multinationales qui le payent. ? Notre strat?gie offensive est de tirer sur le messager? nous devons attaquer la cr?dibilit? des militants ?, ?a-t-il d?j? d?clar?.? Berman ne travaille pas pour la ?? libert? du consommateur ?, mais pour que les industries soient libres de d?truire les humains, les animaux et l?environnement sans l?opposition de personne.

Depuis 1996, Berman a obtenu de la multinationale de tabac Philip Morris pr?s de 3 millions $. ?En 2001 Mosanto ?lui a donn? ?200?000 $ ?afin qu?il mette en place des campagnes pour faire croire que les ?produits biologiques sont dangereux. ?Ce lobbyiste, surnomm? Dr. Evil, empoche ?plus de 40 % des dons obtenus de? ses patrons industriels ? – soit pr?s de 1,62 million ?par ann?e – pour orchestrer des campagnes de d?sinformation et de diffamation. ? Certains autres de ses revenus ou les noms de ses commanditaires ne sont pas publics et demeurent secrets.

Berman est aussi financ? par des multinationales de la viande comme ?Smithfield Foods et Tyson Foods. Smithfield Foods, est? le plus grand producteur de cochons? au monde, ?avec des ventes? annuelles de 11,4 ?milliards $. ?La compagnie tue plus de 30 millions de cochons chaque ann?e, avec tout ce que cela comporte de pollution des sols, de l?air, d?excr?ments, de gaspillage de c?r?ales, d?eau potable et de souffrance animale. ?(M?me s?il est juif, Berman n?h?site pas ?? travailler pour des multinationales faisant leur argent? – et le sien – avec le porc, viande interdite dans le juda?sme.)

Tyson Foods ? le fournisseur de ?Kentucky Fried Chicken et de MacDonalds? op?re le plus vaste ?r?seau d?abattoirs de poulets ?et de b?uf aux ?tats-Unis.? Mondialement, le groupe ?a des entreprises et des fermes d??levage intensif dans 90 pays, avec des profits se chiffrant dans les milliards de dollars.? ?Le fondateur de Tyson Food, Donald John Tyson, s?est retir? en 2001 avec un magot de 1 milliard $, ce qui fait de lui ?un des hommes les plus riches des ?tats-Unis. Son successeur, son fils John Tyson, recevait ?en 2003 plus de 20.9 millions $ tout en refusant les demandes d?augmentations salariales de ses employ?(es), tr?s souvent de pauvres immigrants.? Tyson Foods a pay? Berman? pour qu?il fasse ?un lobbying politique afin que les employ?(es) ne puissent ?pas avoir ?le droit de s?associer ? des syndicats ou contre la hausse du salaire minimum.

A plusieurs reprises, les pratiques cruelles de Tyson Foods furent d?nonc?es par PETA. A l?aide de cam?ras cach?es ?PETA a? infiltr? des abattoirs et des fermes d??levage intensif de la multinationale, les faisant ?condamner pour maltraitance animale. ??Il y a quelques mois, ?la HSUS s?est introduite clandestinement dans un abattoir de l?industrie laiti?re. Dans un vid?o, on pouvait y voir des veaux ?g?s d?? peine quelques jours d?pec?s vivants ou? agonisant empil?s? les uns par-dessus les autres. Gr?ce ? la HSUS, l?abattoir a ferm? et a ?t? condamn?. ?Un des associ?s de Berman et travaillant ? la CCF, David ?Martosko ?n?a pas eu l?air de s?attendrir sur toute cette cruaut? envers les animaux. Il a simplement dit qu?il fallait ? tout prix que PETA et ?la HSUS ?cessent d?infiltrer les fermes et les abattoirs, que le mouvement pour les droits des animaux soit d?truit.? ??Berman a ouvert un site web haineux, un de plus, pour s?attaquer ? la cr?dibilit? de PETA et de la ?HSUS avec l?argent des ?multinationales de la viande.

Berman et le? CCF? encouragent ?un climat d’agression verbale ? l’?gard des d?fenseurs des animaux ou des? ? extr?mistes de l’environnement ?. ??cologistes ?ou ?militants pour les droits des animaux ne sont pas leurs? seules cibles. ?Quiconque? s?oppose aux m?faits d?une ?industrie agroalimentaire, encourage des r?formes visant les pauvres, l?environnement ou la sant? publique peut s?attirer les calomnies de ce lobbyiste d?extr?me-droite.

C?est d?un tel personnage aux proc?d?s anti-d?mocratiques comme Berman et du Center for Consumer Freedom que proviennent les faits et les chiffres financiers sur les organisations de d?fense animale donn?s par ?la S?natrice. Des informations se disant v?ridiques et transmises au pr?sident Sarkosy ou aux m?dias. ?Les accusations absurdes et les propos venimeux de ?la S?natrice envers les ? lobbies v?g?tariens ? ou les ?? v?g?tariens extr?mistes ? ressemblent? ? s?y m?prendre aux??strat?gies de Berman, une source d?inspiration pour plusieurs de ses interventions publiques.

La S?natrice met en pratique? cette tactique ? la Berman dans son lobbying pro-chasse aux phoques?: d?tourner l?opinion publique des horreurs de l?industrie de la fourrure en salissant ?la r?putation des activistes ou des groupes de d?fense animale au moyen d?insultes et de faits invent?s.

DU SANG DANS LA BOUCHE ET SUR LES MAINS

Pour ?inciter le bon peuple canadien ? ?fermer les yeux sur les magouilles politiques autour de la chasse aux phoques, la gouverneure-g?n?rale Micha?lle Jean, la bouche pleine de sang, a grignot? ?du c?ur de phoque cru avec des Inuits.?La S?natrice, pour sa part, ?invite les politiciens ? manger ? la caf?t?ria du Parlement canadien du filet de phoque enrob? de porc , accompagn? d?une mac?doine de???carottes ?.? ?Elle s?est aussi ?pavan?e lors d?une chasse aux phoques avec des Inuits avec force photographies, dont une la montrant v?tue d?une peau d?ours.?? Sanglante d?sinformation?: la chasse des Inuits n?est nullement vis?e par les d?fenseurs des animaux.? ?Les Inuits tuent moins de ?2?000 phoques annel?s adultes par ann?e, les chasseurs Blancs ?plus de 300?000 phoques du Groenland juv?niles.

Certains?Inuits s?opposent?m?me ??cette chasse commerciale du phoque?comme Arnaituk M. Tarkirk qui ?a ?crit dans une lettre au journal Ottawa Citizen : ?Nous avons tous suivi le vote de l’Union europ?enne interdisant l’importation de produits d?riv?s de la? chasse aux phoques. Je suis un Inuk et je tiens ? dire ce que je pense ? ce sujet. Le membre du Parlement Peter Ittinuar a dit que ce vote mettra beaucoup d’Inuits au ch?mage. C’est stupide. La plus grande partie de l’argent de la chasse va ? la Norv?ge et n’a rien ? voir avec les Inuits. Nous sommes habiles chasseurs qui chassons les animaux adultes pour nous nourrir, ce n’est pas la m?me chose que frapper ? la t?te un b?b? qui ne peut se d?placer. En fait, si les chasses ?taient arr?t?es, nous en b?n?ficieront le plus. Il y aurait plus de phoques pour nous ? manger, quand ils sont ?g?s de quelques ann?es et les gens n’auraient pas d’aversion pour les produits d?riv?s du phoque, comme ils en ont forc?ment apr?s avoir vu la fa?on dont ils tuent les petits ; l’artisanat r?alis? avec des peaux d?adultes serait plus populaire. Je suis un Inuk et je suis oppos? ? la chasse au phoque. ?

Les Inuits consomment ?peu de viande de phoque puisque seulement de 15 ? 20% du poids de l?animal est comestible. Cette viande est aussi extr?mement contamin?e aux BPC, DDT, pesticides, mercure, cadmium et renferme de grandes quantit?s de? parasites. ??Il est? fortement recommand? de ne jamais manger du foie de phoque adulte et sa viande pas plus qu?une fois par semaine. Certains diront que seuls les phoques adultes sont concern?s, mais les?phoques femelles?contaminent dangereusement??leurs b?b?s via l?allaitement. ?La viande d?un phoque juv?nile est tout aussi contamin?e sinon plus que celle de sa m?re. C?est cette viande, v?ritable d?chet toxique et aussi cette huile de phoque sous forme de suppl?ment d?Omega 3 ?qu?on veut ? tout prix nous faire ingurgiter. ?Belle arnaque?: on subventionne une viande ou une huile? amenant ?cancers, probl?mes immunitaires et cardiaques histoire de pouvoir ensuite nous vendre des ?valves de phoque.? Pas besoin de justifier le carnage des phoques par des appels ? la science ou ? la survie humaine. D?autres m?thodes plus ?thiques existent et qui tendent vers une disparition des organes d?animaux? tels les organes m?caniques. On peut aussi remplacer les suppl?ments d?Omega 3 d?huile de phoque par des sources v?g?tales?non toxiques ?et meilleures pour la sant?.

MENSONGES ET HYPOCRISIE

Les pro-chasse aux phoques se gargarisent de ?mots vides de sens comme ?conservation des esp?ces vivantes, approche ?cosyst?mique, chasse r?glement?e et sans cruaut?, respect pour le bien-?tre animal. ?Sous ce vocabulaire pour endormir les consciences, les pro-chasse pensent pourtant de bien vilaines choses?: ? J?aimerais voir les six millions de phoques, ou quel que ce soit leur nombre, tu?s et vendus, ou d?truits et br?l?s. Peu m?importe ce qui leur arrive, plus ils en tuent, plus je me r?jouis.?, d?clarait en 1998 John Efford, ministre des P?cheries et de l?Aquaculture de Terre-Neuve.

On peut m?me recommencer la chasse au blanchon et tuer des b?b?s-phoques, pas de probl?me ?pour Raoul Jomphe?qui critique l??thique des d?fenseurs des animaux mais ne semble n?en avoir aucune?: ? Je serais d’accord pour que l’on autorise la chasse au blanchon. Le blanchon se tient sur les berges au d?but de la p?riode de chasse. Apr?s, il part au large et la seule fa?on de le chasser, c’est en bateau. Pour les petits chasseurs qui n’ont pas de bateau, ce serait une ressource facilement exploitable.?(9)

?THIQUE ET FRIC

A bout de souffle apr?s le boycott europ?en, l?industrie des produits d?riv?s du phoque se tourne maintenant vers la Chine. Il sera de plus en plus difficile de nous faire croire ?qu?il est ?cologique ?d?exporter aussi loin des produits d?riv?s du phoque, avec toutes les d?penses en p?trole pour les acheminer. ??Difficile ?aussi d??voquer l??thique pour? la Chine, un pays totalitaire, anti-d?mocratique et adepte de la censure qui n?a aucune l?gislation sur le bien-?tre des animaux.? Et o? des millions de chiens et de chats? p?rissent dans des conditions de cruaut? et de douleurs atroces pour? leur fourrure. (10) Assomm?s, pendus, br?l?s, battus, ?corch?s, bouillis encore vivants, ?les chiens et les chats ?de Chine alimentent eux aussi l?industrie de la fourrure.? Leurs peaux se vendent au Canada alors qu?elles demeurent interdites dans de nombreux pays.? Manteaux, chapeaux, bibelots en fourrure de chiens et de chats entrent sans probl?me au Canada sous l??tiquette de fourrure de loup ou de lapin.

Selon Industrie Canada, l?industrie canadienne de la fourrure et de la vente de v?tement au d?tail a import? de Chine en 2004 pr?s de 5 millions de dollars de peaux et 28 millions de dollars de v?tements garnis de fourrure.? Il pourrait s?agir? de fourrures de chiens et de chats, personne ne peut et ne veut vraiment le savoir. ?Le gouvernement canadien n?a jamais eu l?intention de l?gif?rer sur la fourrure de chiens et de chats ou sur l??tiquetage des produits en fourrure, de peur de voir son commerce du phoque ?remis en question pour sa cruaut?.

D?CLARATION UNIVERSELLE SUR LE MASSACRE DU PHOQUE

La S?natrice est l?instigatrice d?une ? D?claration universelle sur le pr?l?vement ?thique du phoque ?, poussant l?odieux jusqu?? mettre en pr?ambule ? Nous avons ? c?ur .?. Assez hypocrite comme d?marche et pas tr?s honn?te non plus comme titre.? Il ne s?agit pas de??? pr?l?vement ? ou de??? r?colte?, mais bien d?abattage; les phoques ne sont pas des carottes ?mais des ?tres vivants et sensibles.? La S?natrice d?nonce les d?fenseurs des animaux pour leur recours aux ?motions. ?Pourtant, elle-m?me et sa? D?claration? font vibrer la corde de l??motionnel ?en associant la chasse aux phoques et le c?ur. ?Sous un verbiage pompeux et insignifiant,? cette D?claration tente d?sesp?r?ment de nous faire croire que c?est un geste d?amour que de fracasser la t?te d?un phoque ? coups d?hakapiks ?ou de l?achever ? la ?carabine pour s?approprier sa peau et la vendre ? une industrie du luxe.? Selon la S?natrice, ? les chasseurs ont toujours eu a c?ur le bien-?tre animal ?. Oui, il faut ?beaucoup de c?ur, comme Raoul Jomphe, pour ?vouloir que la chasse aux b?b?s-phoques reprenne.

Sur le ?site web ?de la S?natrice, www.phoque.org ?- financ? avec l?argent des contribuables? – sa?p?tition ?en faveur de sa D?claration n?est pas tr?s populaire. ?En ?ligne depuis un an, elle ne comporte que ?2?100 signatures. ??En comparaison, le s?nateur MacHab a pr?sent? au gouvernement, en 2008, plus de 200?000 p?titions ?dont les signataires demandaient la fin de la chasse commerciale aux phoques. ?Elles s?ajoutaient ? des milliers de ?courriels, d?appels t?l?phoniques et de lettres que le s?nateur MacHarb a re?us ? l?appui de son projet de loi pour ?interdire cette chasse. ?Gail Shea, la ministre entart?e, a r?cemment critiqu? les prises de position du s?nateur MacHarb, pendant la p?riode de questions au Parlement?: ? C’est malencontreux que le chef lib?ral permette ? un s?nateur de son parti de critiquer la chasse au phoque ?.?? La S?natrice peut dire n?importe quoi sur n?importe quelle tribune m?diatique, personne pour relever ses ?normit?s et ses propos indignes d?une repr?sentante du gouvernement.??Le s?nateur MacHarb, une conscience individuelle ayant le courage de ses opinions devant une majorit? oppressante, devrait au contraire recevoir des f?licitations de Michael Ignatieff, ce chef lib?ral qui se targe d??tre un grand d?mocrate.

Cette D?claration universelle sur le massacre des phoques n?est que de la poudre aux yeux, du vent sur du papier. ?La S?natrice, les gouvernements, les lobbies de l?industrie de la fourrure et les chasseurs peuvent bien signer n?importe quoi.? En r?alit?, sur le terrain, il est impossible de contr?ler? cette chasse qui n?a comme seul objectif que de tuer un maximum de phoques en un minimum de temps, pour faire encore plus d?argent.

? Le gouvernement du Canada insiste pour dire que la chasse au phoque est une industrie de production animale comme toutes les autres. Il dit que ce n?est pas beau, mais qu?au fond c?est la m?me chose que dans un abattoir, sauf que cela se passe sur la glace. Pourtant, nous avons d?couvert des niveaux ?vidents de souffrances qu?aucune autre industrie animale dans le monde ne tol?rerait.? – ?Ian Robinson, v?t?rinaire britannique et observateur pour l?IFAW

La D?claration ne met pas de l?avant une ?thique pour prot?ger les animaux mais cautionne plut?t les industries qui les exploitent. ?L?humain n?est qu?un animal, ? la merci de ses instincts, ?un b?te sauvage qui court apr?s sa proie comme la S?natrice apr?s les v?g?tarien(nes): ? Un ?cosyst?me ?quilibr? est le r?sultat d?une interaction constance entre pr?dateurs et proies tout au long de la cha?ne alimentaire et les humains font partie de l??cosyst?me et, par cons?quent ne peuvent ?tre s?par?s de la nature ?, peut-on lire dans la D?claration. ??A voir la?d?gradation de la nature,?la pollution, les industries de la p?che qui vident les oc?ans, la violence et la dictature des industries agroalimentaires, on peut douter que l?humain soit une source d??quilibre pour les ?cosyst?mes. Devant ?ces carnages et? ces holocaustes, il serait peut-?tre plus qu?urgent d??tre autre chose que des pr?dateurs sous l?emprise de la loi du plus fort. Le respect de la vie de l?autre, quelque soit son esp?ce, sa race, sa religion, sa tribu, sa famille, voil? l?essence de l??volution ?thique chez l?humain. La S?natrice d?fend une vision archa?que, d?pass?e et r?trograde de notre relation avec les animaux et l?environnement. Elle devrait sortir de sa caverne, le temps des femmes de Cro-Magnon est termin? depuis longtemps.

Dans sa r?sistance ? ??voluer? et dans son ignorance aussi, la S?natrice s?enlise dans des divagations presque comiques?: ??Les groupes v?g?tariens ont consid?rablement accru leur pression sur les gouvernements du monde et r?clament des changements ? notre soci?t? qui auront de graves r?percussions?des organisations et des personnalit?s ont m?me demand? une Journ?e nationale du v?g?tarisme.? Un lundi sans viande ni poisson, toute une r?percussion dangereuse pour notre soci?t? , notre sant? et pour notre plan?te.

Les phoques peuvent ?bien ?tre les victimes des changements climatiques, ne plus avoir de glace disponible pour se reproduire, se faire d?foncer le cr?ne ? peine sortis du ventre de leur m?re, mourir au bout de leur sang et de leur souffrance, qu?importe. ?Il faut pointer du doigt les ?v?g?tarien)nes afin de d?tourner l?opinion publique des probl?mes ?thiques et ?cologiques de la chasse aux phoques et de l?industrie de la fourrure. Au lieu d?insulter les v?g?tarien(nes) en les traitant de ? mangeurs de carottes? ou ?de ? terroristes ?, la S?natrice devrait au contraire les remercier de ne pas ?tre complices de la? ?souffrance animale et humaine?: ? ?tre v?g?tarien de nos jours, c?est vivre en d?saccord avec le cours des choses. La privation, la faim dans le monde, la cruaut?, le gaspillage et les guerres. Il faut se prononcer contre tout cela. Le v?g?tarisme est ma fa?on de me prononcer. Et c?en est une puissante ?, ?crivait ?Isaac Bashevis Singer, prix Nobel de litt?rature.

Toutes les violences sont li?es et interd?pendantes. C?est la non-violence qui fait ?voluer notre civilisation, pas le saccage de la plan?te par des industries uniquement pr?occup?es par leurs profits, pas plus que les armes ? feu et les coups d?hakapiks sur la t?te d?animaux sans d?fense.

Marjolaine Jolicoeur, mars 2010 ? coordonnatrice d?A.H.I.M.S.A. (Association Humanitaire d?Information et de Mobilisation pour la Survie des Animaux)??-ahimsa@distributel.net*Texte libre de droits de reproduction s’il est diffus??int?gralement*

(?1) Salaire de la S?natrice : Comptes Publics du Canada
http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/recgen/pdf/51-fra.pdf
(2) http://www.sealsandsealing.net/resources/Hervieux07fre.pdf
(3) Environics Research Group, Canadians? attitudes toward the seal hunt. Focus Canada Omnibus,d?c. 2008
(4) http://www.radio-canada.ca/regions/atlantique/2009/12/24/001-chasse_phoque_internet.shtml
(5) http://ahimsa.monblogue.branchez-vous.com/2007/04/27
(6) Vid?os sur la chasse aux phoques: http://video.google.com/videosearch?q=seals+hunt
http://www.youtube.com/watch?v=PdFGJWsAUDQ&feature=player_embedded
(7) 2009: http://www.youtube.com/watch?v=9z4N7-yourw&feature=player_embedded
2009: http://www.youtube.com/watch?v=KEJ8qEtNwRc&feature=player_embedded
2008: http://www.youtube.com/watch?v=xrEu4buG5Pc&feature=player_embedded
2008: http://www.youtube.com/watch?v=vHtK3sSAUkM&feature=player_embedded
Pr?l?vement ?thique du phoque?:
http://www.youtube.com/watch?v=sz-4qkhU-b0&feature=player_embedded
(7) Pour consulter ?tats financiers de la HSUS et leurs interventions aupr?s des animaux partout dans le monde :
http://www.humanesociety.org/about/ -: http://www.charitynavigator.org/index.cfm?bay=search.summary&orgid=3848
(8) Qui est Richard Berman?
http://bermanexposed.org/ – Et le Center for Consumer Freedom?: http://www.sourcewatch.org/index.php?title=Center_for_Consumer_Freedom#Contributions http://www.humanesociety.org/issues/opposition/facts/things_you_didnt_know_about.htmhttp://www.prospect.org/cs/articles?articleId=8984http://www.consumerdeception.com/index.asp http://www.prwatch.org/node/8894
(9) http://www.voir.ca/actualite/medias.aspx?iIDArticle=46678
(10) Vid?os sur fourrures de chiens et de chats en Chine :
http://fourrures.weebly.com/videacuteos.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Vincent Lambert doit-il mourir ?

« La vulnérabilité de personnes, jeunes et moins jeunes, en situation de dépendance et de fin ...

One comment

  1. avatar

    Excellentissime article Marjolaine.

    Bon courage et bonne continuation !