Accueil / A C T U A L I T É / Pénélope, du travail au blanc ?

Pénélope, du travail au blanc ?

 On connaissait le travail au noir, qui ne consiste pas à donner du travail à des personnes ayant la peau sombre, mais à salarier clandestinement des travailleurs, en profitant de leur détresse… ou qui est une méthode permettant d’échapper aux lourdes charges qui pèsent sur les entreprises.

Mais on connait moins le travail au blanc…

S’il faut en croire « le Canard Enchaîné », Pénélope Fillon, l’épouse du chevalier blanc, François Fillon en l’occurrence, aurait perçu pas moins de 600 000 euros sans pour autant avoir beaucoup transpiré.

500 000 euros pour l’épouse du candidat LR, en échange d’un travail d’attaché parlementaire, sauf qu’il n’y a pas grand monde pour l’avoir remarqué à l’assemblée nationale…

Et 100 000 euros pour avoir travaillé dans la prestigieuse « Revue des Deux Mondes », sauf que Michel Crépu, directeur de la dite revue a déclaré : «  je n’ai jamais rencontré Pénélope Fillon, et je ne l’ai jamais vue dans les bureaux de la revue », reconnaissant tout de même avoir remarqué sa signature dans 2 (peut être 3 ?) notes de lecture.

Mais 100 000 euros pour 2 (ou peut-être 3 ?) notes de lecture, ça fait cher la note. lien

Ceci posé, il faut tout de même savoir que le propriétaire de la « Revue des Deux Mondes », est un certain Marc Ladreit De Lacharrière, lequel est un ami de François Fillon, et c’est lui qui aurait engagé l’épouse du candidat LR.

D’après Médiapart, cet homme riche et puissant est un mécène qui aime aider quelqu’un dans le besoin, ce qui l’aurait poussé à tendre la main au couple Fillon, lorsque ce dernier redevenu simple député allait perdre une bonne partie de ses revenus. lien

Toujours est-il qu’en feuilletant la dite revue, on trouve bien quelques articles signés François Fillon, mais aucune trace de Pénélope, son épouse. lien

Comme le dit pertinemment Yannick Jadot, peut-on imaginer Germaine De Gaulle accepter de recevoir de l’argent pour les mêmes raisons que Pénélope Fillon ?

 

On se souvient que « Le Général » ne se faisait pas rembourser ses frais de déplacement…

Jadot va plus loin et s’interroge.

Quelle est la crédibilité de ce candidat à la présidentielle, qui se dit gaulliste et républicain, et qui n’hésite pas à engager son épouse pour des emplois manifestement fictifs ?

Pour l’instant, le camp Fillon est vent debout contre cette affaire qui fait mauvais genre à quelques mois de l’élection présidentielle, et ce matin, Bernard Accoyer, fidèle de toujours de François Fillon, envoyé en défense du patron, a commis un lapsus révélateur…

Interrogé par Léa Salamé, il déclarait, contre toute attente « Pénélope filons… », rectifiant tout de suite « Fillon »…lien

Filons ? C’est peut-être ce qui s’appelle avoir de la fuite dans les idées…à moins qu’Accoyer n’ait pensé au mot « Filon », lequel en l’occurrence était juteux… un bon filon.

Mais revenons au candidat LR.

Sur la défensive, il a tenté de répondre sur le mode « les femmes ne sont pas destinées à faire de la confiture, et peuvent envisager d’autres carrières  »… sauf qu’il n’a pas répondu sur l’essentiel : les emplois dénoncés par le « Canard Enchaîné » étaient-ils des rumeurs, ou tout simplement une vilaine réalité ? lien

Ajoutons que l’intéressée avait déclaré il y a quelques temps : « je ne me suis jamais impliqué dans la vie politique de mon mari »… ce qui vient contredire les affirmations de celui-ci. lien

On peut comprendre l’inquiétude du candidat présidentiel, car cette nouvelle casserole ne peut qu’en faire ressurgir d’autres, comme par exemple les aller-retour en Falcon d’Etat pour aller passer un weekend dans son château, dans la Sarthe, soit 27 000 euros par weekend, à la charge du contribuable… voyages d’autant plus étonnant que le premier ministre avait fait des pieds et des mains pour qu’il y ait une gare TGV à Sablé sur Sarthe. lien

 

On peut alors s’interroger sur le choix du ministre, car le trajet Paris-Sablé en TGV ne dure qu’une heure et vingt minutes… alors qu’en utilisant un Falcon 7X de Vélizy-Villacoublay et l’aéroport d’Angers-Marcé, on fait durer le voyage 1h40.

Bien sur, il est certain qu’il est plus agréable de voyager en avion, au dessus des foules consentantes, que de partager avec elles la promiscuité d’un voyage en TGV… mais quand on est premier ministre ne doit-on pas donner l’exemple, et surtout accepter de partager la vie de ses administrés ?

Ajoutons pour la bonne bouche qu’entre le 4 février et le 19 mars 2010, François Fillon a multiplié les vols à bord d’un jet de l’état pour mener campagne lors des régionales, le tout pour une jolie facture de 300 000 €. lien

L’électeur taquin pourrait se dire que lorsqu’on est propriétaire d’un château, qu’on appelle pudiquement un manoir, on doit avoir les moyens de ses ambitions…lien

 

Voilà qui fait tache pour un candidat présidentiel qui prône le serrage de ceinture pour les citoyens. lien

Lui qui faisait de la probité son cheval de bataille et qui voulait rendre sa dignité à la république se trouve en bien mauvaise position. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « celui qui passe la nuit dans la mare se réveille cousin des grenouilles  »…

L’image illustrant l’article vient de humourger.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Coke en stock (CXXIV): que se préparait-il donc à Yupukari, au Guyana (2) ?

En Guyana, on trafique beaucoup, on vient de le dire le long de l’épisode précédent. ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Bel avion ce Falcon 900 H-BOL

    en parlant de bol, c’est pas trop de bol en effet : c’est un avion de Leadair Unijet Bolloré sur la photo, et non un Falcon de l’Etat, Olivier. Mais c’est un de ceux souvent utlisé par la clique de Sarko.

    http://www.breizhspottingteam.com/affichage2.php?img=3599

    pour les petits-malins, ils savent qui a utilisé le plus souvent cet appareil rien qu’avec une photo

    http://img.20mn.fr/vp3qlIhNRvuNFzn9Y9R1BA/648x415_20mn-58950.jpg

    marrant, il avait déjà utilisé le même avec la précédente, juste élu:
    http://www.leparisien.fr/une/une-escapade-doree-09-05-2007-2008015802.php

    Là, les attendait un Falcon 900 EX, qui s’est posé moins de trois heures plus tard
    sur la piste de l’aéroport de la Valette (Malte). Triréacteur de 14 sièges, le Falcon 900 est
    l’une des stars de la gamme des jets privés de Dassault : 900 km/h, 7 000 km de rayon d’action,
    intérieur grand luxe, déjeuner gastronomique… « La location d’un tel appareil revient, tout
    compris, entre 90 000 et 93 000 pour un aller-retour de quelques jours à Malte », signale
    Philippe Bouchacha, président du site spécialisé Webforjetset.com. « Le prix moyen de la location
    est de 84 000 tout compris », corrige-t-on chez Unijet, qui gère au Bourget le Falcon immatriculé F-HBOL et propriété, selon le registre de l’aviation civile, du Groupe Bolloré SA.
    Arrivé à
    Malte avec son fils Louis, Cécilia et ses deux filles, Judith et Jeanne-Marie, trois intimes
    et cinq officiers de sécurité, Nicolas Sarkozy, qui a évité le bâtiment VIP pour passer les
    contrôles de sécurité au milieu d’une foule d’estivants interloqués, ne s’est pas attardé. La
    petite troupe s’est engouffrée dans trois Mercedes, louées chacune entre 600 et 1 000 par
    jour. Direction : la presqu’île de Manoel, qui abrite les plus belles marinas de La Valette.
    Il ne restait plus à Nicolas Sarkozy et sa suite qu’à monter à bord du « Paloma », un superbe
    yacht appartenant cette fois non plus au groupe mais à Vincent Bolloré soi-même.

    http://www.gettyimages.in/detail/news-photo/the-falcon-900-ex-luxury-jet-with-the-tail-marking-f-hbol-news-photo/74124247?#la-valletta-malta-the-falcon-900-ex-luxury-jet-with-the-tail-marking-picture-id74124247

    C’est l’ETEC qui transporte pour l’Etat, le successeur du GLAM: il possède deux Falcon 900

    http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/chronique-du-ciel/l-etec-transporte-le-president-et-ses-ministres_1732499.html

    le F-RAFP, tout blanc
    http://bdd.deltareflex.com/cns_affiche.php?image=2646

    ici avant
    http://www.breizhspottingteam.com/affichage2.php?img=2041

    le F-RAFQ
    http://img824.imageshack.us/img824/5599/t920.jpg

    deux Falcon 2000
    le F-RAFC
    http://www.pictaero.com/fr/pictures/picture,143158

    le F-RAFD

    http://i36.servimg.com/u/f36/17/56/07/73/hyeres18.jpg

    Fillon devait préféré les tout blancs, plus discrets, vu que sa femme travaillait au noir….

    car comme le dit mon copain de bistrot, cher Olivier, que tu voles dans un avion blanc ou dans un avion noir, si tu ne le déclares pas, c’est du vol.

  2. avatar

    autre « vol »

    http://www.challenges.fr/transports-et-defense/valls-en-falcon-a-berlin-un-vol-a-14-200-euros_80988

    texte : L’opposition s’est immédiatement saisie de l’affaire, même si elle attaque à fleurets mouchetés, de crainte de se voir rappeler le déplacement d’Alain Joyandet en Martinique (116.500 euros en 2010), ou le réveillon de François Fillon en Egypte en 2011

    ah tiens revoilà Fillon :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-politique/20110208.RUE0760/fillon-en-egypte-le-paradoxe-visite-officielle-ou-sejour-prive.html

    « Le Premier ministre a été hébergé lors de ce séjour par les autorités égyptiennes. Le Premier ministre, toujours à l’invitation des autorités égyptiennes, a emprunté un avion de la flotte gouvernementale égyptienne pour se rendre d’Assouan à Abou Simbel où il a visité le temple. Il a également effectué une sortie en bateau sur le Nil dans les mêmes conditions. »

    Le communiqué ne précise plus si son épouse et ses enfants l’accompagnaient dans ces moments.

    Pénélope menée en bateau ???? en Egypte, aux frais de la Princesse ? décidément !!!

    je vous ai retrouvé l’histoire :

    https://www.youtube.com/watch?v=qubg7loB26g

    Princesse Pénélope, des Simpsons !

    • avatar

      merci de ces précisions, j’avais évoqué ces vacances payées dans un article ancien, mais c’est pas une mauvaise idée d’en reparler aujourd’hui…