Accueil / T Y P E S / Chroniques / Pendant que le Liban est ? feu et ? sang, Radio-Canada parle… de Guy Cloutier

Pendant que le Liban est ? feu et ? sang, Radio-Canada parle… de Guy Cloutier

Rien de plus facile que d’?couter « Le T?l?journal / Midi » de Radio-Canada en d?gustant une salade laitue-tomate-avocat-feta (ou un sandwich au jambon, c’est au choix). L’exp?rience fut plus laborieuse ce midi de juillet alors que l’?mission d’information la moins pire offrait en guise de « Une » des nouvelles de la demande de lib?ration conditionnelle de Guy Cloutier.

Et on ne parle pas ici d’un scoop ou d’une primeur – en supposant qu’il y ait une diff?rence entre les deux – mais plut?t d’une nouvelle ? propos du fait qu’on ne savait toujours pas si Guy Cloutier serait lib?r? ou pas. Philippe Schnob accueillait m?me une experte de la question, qui s’est employ?e ? tergiverser sur ce qu’on allait savoir dix minutes plus tard.

Apr?s six ou sept minutes de ce d?bat sur ce qu’il pourrait et ne pourrait pas arriver dans le dossier Cloutier, on nous informa enfin sur le sort des Canadiens au Liban, non sans avoir d’abord pr?sent? quelques messages publicitaires. Puis, entre deux reportages sur le Liban, on cru bon nous rappeler que « nous devrions savoir sous peu ce que sera la d?cision dans le dossier de la lib?ration conditionnelle de Guy Cloutier… » et qu’en attendant, « Israel continu de pilonner le Liban… ».

Les r?alisateurs du « T?l?journal barre oblique Midi » sont all?s jusqu’? interrompre le passionnant r?cit d’une intrusion de domicile ? Laval (bon, ?a, on leur pardonne) pour laisser la place ? Isabelle Richer, qui n’?tait visiblement pas pr?te et certainement pas au fait que son micro ?tait ouvert.

Bref, il est assez d?cevant de voir que l’on porte autant d’attention ? un p?dophile hors d’?tat de nuire (enfin, c’est ce que croit la Commission nationale des lib?rations conditionnelles), alors que le Liban est ? feu et ? sang et que notre Premier-Ministre est plut?t d’accord avec ?a. Pas que le cas Guy Cloutier ne doit pas faire les manchettes, mais on appr?cierait que le topo soit rel?gu? plus loin, le temps de finir un sandwich au jambon, disons.

Commentaires

commentaires

A propos de admin

avatar

Check Also

Les femmes, grandes oubliées de la toponymie parisienne

La dédicace « Aux grands hommes la patrie reconnaissante » est, comme chacun sait, inscrite au fronton ...

One comment

  1. avatar

    Avez-vous vu l’émission En attendant Ben Laden hier soir à la SRC ? Pierre Brassard a dressé un tableau très réaliste de ce qui se passe aujourd’hui. Il a nommé ça le Festival Guy Cloutier 2006. Très humoristique et malheureusement très réaliste, comme en témoigne le téléjournal de ce midi à la SRC.