Pas de panique !

 

Selon certaines estimations, tout augmentation durable de 10 dollars des prix du p?trole g?n?rerait 25 milliards de d?penses suppl?mentaires de la part des m?nages am?ricains et se traduirait ainsi par une r?duction de 0.2% du P.I.B. de ce pays. Il n?est donc pas ?tonnant que la flamb?e des prix ?nerg?tiques, qui?agit comme un imp?t d?guis?, ait quelque peu affaibli la consommation aux Etats-Unis en ce d?but d?ann?e 2011. En fait, les retomb?es de cet envol?e des tarifs p?troliers restent tr?s difficile ? quantifier tant sur le comportement du consommateur que sur l?impact sur les produits dont les prix d?pendent ?troitement des ?nergies fossiles ou encore sur les cons?quences en terme de ch?mage??Une certitude cependant: cette taxe suppl?mentaire et substantielle pr?lev?e sur l?ensemble de la cha?ne allant de l?entreprise au consommateur comprime f?cheusement les marges des soci?t?s et des industries qui ne peuvent r?percuter l?ensemble de cette augmentation sur leurs clients.

Ce n?est certes pas (encore) cette appr?ciation du p?trole qui fera sombrer nos ?conomies dans la r?cession mais elle contribue indiscutablement ? alourdir le climat g?n?ral d?j? assez morose? Cette ascension des tarifs p?troliers devrait?par ailleurs contribuer (en th?orie bien-s?r) ? mettre sous pression les bourses?qui ont ? historiquement ? quasi syst?matiquement d?montr? une corr?lation inverse par rapport aux prix de l??nergie. J?ai lu tout r?cemment qu?une appr?ciation de plus de 40% des tarifs p?troliers agissait toujours de d?clencheur d?une correction boursi?re.?Etant, aux niveaux actuels du prix du baril, tout proche de ce seuil des 40%, doit-on donc s?attendre au commencement de la fin du cycle de hausse des bourses? Nuan?ons quand m?me ce pronostic car les fluctuations des tarifs p?troliers n?ont pas encore atteint l?ampleur?ni la volatilit? des chocs p?troliers des ann?es 70 ou les envol?es subies lors de la premi?re guerre du Golfe?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Nous ne sommes pas dupes : la violence est d’abord économique et sociale…

Dans une tribune publiée par le journal Libération, 1400 représentants du monde de la culture, ...