Accueil / T Y P E S / Articles / Pand?mie et restrictions des libert?s individuelles ? partie III
Cet article est la suite de: La salve des virus de la grippe porcine, aviaire et humaine – partie I et de La salve des virus de la grippe porcine, aviaire et de la b?tise humaine ? partie II. * * * * * ?Un gouvernement assez puissant pour nous donner tout ce que nous [...]

Pand?mie et restrictions des libert?s individuelles ? partie III

Photo : Flickr Andres Rueda
Photo : Flickr Andres Rueda

Cet article est la suite de: La salve des virus de la grippe porcine, aviaire et humaine ? partie I et de La salve des virus de la grippe porcine, aviaire et de la b?tise humaine ? partie II.

* * * * *

?Un gouvernement assez puissant pour nous donner tout ce que nous voulons est un gouvernement assez puissant pour nous prendre tout ce que nous avons.? ? Pr?sident Gerald Ford

Dans ce dernier volet qui cl?ture cette s?rie sp?ciale, nous allons aborder l?aspect des mesures d?urgences, de vaccinations de masse et des quarantaines qui risquent d??tre impos?es, restreignant ainsi nos libert?s. L?utilisation de camps d?internement est envisag?e et pr?par?e, ainsi que l?utilisation de pouvoirs accrus par la police et l?intervention des forces arm?es.

Mesures d?urgence et vaccinations de masse

Lorsqu?on sait ce que les gouvernements pr?parent en cas de pand?mie, on peut se demander si ce n?est pas cela qui inqui?te davantage que la pand?mie en soi. Les mesures d?urgence mises en place, les programmes de vaccinations de masse et quarantaines impos?es sont clairement d?finis et pr?par?s. Ce n?est pas tant le virus qui menace que la r?action pr?vue des instances gouvernementales, de la police et de l?arm?e qui devrait attirer notre attention.

Le virus H1N1 a caus? moins de d?c?s qu?on s?attendrait ? ce que la grippe conventionnelle cause, mais la structure de la loi martiale dans la forme de mesures draconiennes pr?tes ? combattre la pand?mie a ?t? fermement mise en place. Les autorit?s de la sant? ont maintenant calm? leur crise d?hyst?rie avec leurs sc?narios apocalyptiques d?une pand?mie de la grippe porcine apr?s qu?il a ?t? d?termin? que le virus n??tait pas aussi virulent que ce que l?on craignait. Les autorit?s esp?rent que vous avez eu bien peur tout en vous promettant une deuxi?me vague probablement plus s?rieuse cet automne ou hiver. C?est gens sont omniscients, que voulez-vous. Ils ont un agenda, vous savez. ?Avec les pand?mies, vous avez deux phases. La premi?re est souvent plus b?nigne et ensuite une autre ? l?automne ou en hiver qui est beaucoup plus s?rieuse?, a d?clar? le Secr?taire de la sant? Alan Johnson, ?Alors nous devons non seulement nous occuper de cette contagion actuelle, mais nous pr?parer, peut-?tre, pour une seconde phase.?

Nous savons maintenant, avec cette s?rie de trois articles, ce que les pr?parations vont signifier: la cr?ation d?un vaccin pour combattre l?influenza, qui si l?on se fie au pass? r?cent, sera plus dangereux que le virus lui-m?me. Le vaccin sera offert sur une base volontaire dans un premier temps, mais d?s qu?une prochaine pand?mie se d?clarera et que la peur soit mont?e en mousse par nos chers m?dias de masse, les appels pour la vaccination obligatoire se feront entendre en crescendo et les m?dias nous pr?parent d?j? ? accepter cette grande finale. Le Time Magazine nous indique que nous devrions ?tre indulgents envers le gouvernement et lui faire confiance puisqu?il ne travaille que pour le bien collectif, nous implorant du m?me souffle d??tre patient dans le cas o? il devra imposer ?des mesures draconiennes?.

Les quarantaines, la loi martiale et l?Ordre ex?cutif 13375

Aux ?tats-Unis, le d?partement de la S?curit? int?rieure des ?tats-Unis (Department of Homeland Security, DHS) a ?tabli des lignes directrices pour mandater les agents du Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives (BATF) avec leurs SWAT Teams, du FBI et de la police f?d?rale pour imposer des quarantaines obligatoires dans l??ventualit? d?une ?pid?mie de la grippe porcine ou autre, sous l?Ordre ex?cutif 13375. Si les citoyens tentent d??chapper ? l?isolation involontaire, ils sont sujets ? une amende de $250 000 et un an de prison. Cet Ordre ex?cutif 13375 est un amendement apport? par George Bush se rapportant ? l?Ordre ex?cutif 13295 du 4 avril 2003 en lui ajoutant une nouvelle section de maladies contagieuses pouvant requ?rir l?imposition de la quarantaine. ? l?origine ?taient nomm?s le chol?ra, la dipht?rie, la tuberculose infectieuse, la peste, la variole, la fi?vre jaune, les fi?vres h?morragiques virales et le syndrome respiratoire aigu grave (SRAS). ? cela s?ajoute de la nouvelle cat?gorie de Bush en avril 2005 qui est plut?t large et vague pouvant inclure ? peu pr?s n?importe quoi, ? la discr?tion des autorit?s:

?(c) Influenza caus?e par des virus nouveaux ou r??mergents qui causent, ou ont le potentiel de causer, des pand?mies.?(Source)

Avec une telle d?finition, tout individu ou groupe d?individus qu?on??suspecte? d??tre infect?, peut ?tre arr?t? sans proc?s, mis en isolation ind?finie ou d?tenu contre son gr? selon les indications des autorit?s, une d?cision qui est laiss?e ? leur propre discr?tion. (Voir vid?os #1 et #2)

Jusqu?? tout r?cemment, les derni?res quarantaines forc?es aux ?tats-Unis furent en 1963 et en 2007 lorsque Andrew Speaker, un avocat d?Atlanta a ?t? plac? en quarantaine dans un h?pital de Denver parce qu?on le soup?onnait d?avoir contract? une forme de la tuberculose r?sistante aux antibiotiques. Il se trouva que la CDC avait commise une erreur et que M. Speaker avait une forme moins s?rieuse de la maladie. Cette erreur n?est qu?un exemple des s?rieuses questions que soul?ve le prospect des quarantaines par rapport aux libert?s civiles. Si un individu ou des groupes plus ou moins vastes sont mis en isolation pour une semaine ou plus, qui paie la facture ou la perte d?emploi? Qui s?occupe de la famille et des enfants? Selon un document que le Secr?taire assistant du DHS Bridger McGaw a fait parvenir ? diff?rents intervenants de la sant? et obtenu par CBSNews.com, le d?partement de la Justice a ?tabli l?autorit? l?gale pour les autorit?s f?d?rales pour imposer des quarantaines et le tout est effectif d?s maintenant pour r?pondre ? une pand?mie d?influenza. ? vrai dire, c?est une mesure qui a d?j? ?t? employ?e au Texas.

L?administration Bush a publi? le National Strategy For Pandemic Influenza en novembre 2005. Le document envisage une coordination plus ?troite entre les diff?rentes agences f?d?rales, l?emmagasinage et la distribution de vaccins et de m?decine antivirale, et si n?cessaire, des ?quarantaines? impos?es par le gouvernement ainsi que ?des limitations sur les rassemblements?.

Un document de planification du d?partement de la D?fense, r?sumant les plans de contingence militaires, indique que le Pentagone si dit pr?par? pour assister ?? la mise en quarantaine de groupes de personnes dans le but de minimiser la contagion durant une ?pid?mie d?influenza? et pour aider avec les ?efforts pour restaurer et maintenir l?ordre?. L?appareil militaire am?ricain a re?u l?ordre de placer la contagion du virus H1N1 sous leur observation.

Toujours aux ?tats-Unis, pendant que les m?dias actionnaient le bouton de la panique ? r?p?tition, l??tat du Massachusetts a pass? en douce, mais ? l?unanimit?, le projet de loi S18 qui n?attendait que le moment propice pour sortir des tablettes. Ce dernier donne le pouvoir au gouverneur de l??tat d?autoriser le d?ploiement et l?utilisation de la force pour distribuer du mat?riel et de l?approvisionnement. Le S18 donne la permission aux autorit?s locales d?enter dans les r?sidences priv?es pour enqu?te et pour les mettre en quarantaine. En d?autres mots, durant n’importe quel ??tat d?urgence?, cet ?tat peut et va d?clarer la loi martiale et les r?sidents perdre leurs droits garantis par la Constitution am?ricaine. Comme nous savons, les camps d?internement du FEMA sont d?j? pr?ts pour servir ? toute occasion.

La situation Canada et dans le monde

Il y a quelques ann?es, durant la crise du SRAS, le Canada a r?pondu en fermant des ?coles et certains h?pitaux dans les r?gions touch?es. Mais malgr? toutes ces mesures et environ 10 000 personnes qui se retrouv?rent sous une forme ou une autre de quarantaine, le SRAS a continu? de se r?pandre au-del? des fronti?res des patients isol?s.

Mais l?, on se pr?pare en grande. En Alberta, 300 militaires canadiens ont men? en pleine ville de Medecine Hat, au milieu de fausses explosions et manifestations, une pratique de style loi martiale, le tout sous le couvert pratique d?un entra?nement en vue d?un futur d?ploiement en Afghanistan. Loi martiale au Canada? Ils l?ont bien fait durant la Crise d?octobre de 1970.

En France, les autorit?s nous expliquent dans ce document, au point 2.2, les mesures d?urgence qui s?imposeront dans le cas d?une situation pand?mique et ce qui adviendra de l?exercice des libert?s publiques:

L?une des premi?res mesures visant ? restreindre les libert?s, concerne la mise en place d?un contr?le sanitaire aux fronti?res qui a pour objectifs de d?tecter toute personne contamin?e afin de l?isoler, voire ? terme de suspendre toute correspondance avec les zones ? risque. Une autre mesure barri?re consiste ? la restriction -pouvant aller jusqu?? la suppression- des transports de personnes. De la m?me mani?re, des limitations, voire des interdictions de d?placements (arr?t des transports publics) et de rassemblements peuvent ?tre ?dict?es (notamment la fermeture des ?coles, cr?ches, salles de spectacle, etc., sera prononc?e, voire m?me des interdictions pour la plupart des personnes de se rendre ? leur lieu de travail).

En Australie, il a ?t? annonc? que ?les gouvernements r?gionaux pouvaient invoquer des pouvoirs ?draconiens? si le virus de la grippe porcine prenait des tournures pour le pire, allant de la surveillance des gens dans leurs propres domiciles et de prendre contr?le de leur enti?re ?conomie?. Le plan du gouvernement australien permet de prendre des ?mesures extraordinaires?, incluant le pouvoir de g?rer l?approvisionnement des biens et services, lui octroyant ainsi le contr?le effectif de l??conomie.

Les gouvernements n?auraient pas pu ?tablir des plans de r?ponses aussi draconiens sans l?aide des m?dias qui ont terroris? les populations et maintenant que ces mesures ont ?t? mises en place, nous ne pouvons qu?attendre qu?elles soient mises en action la prochaine fois qu?une autre ?pid?mie se d?clare, comme les politiciens nous promettent de fa?on si enthousiaste.

Le Plan nord-am?ricain de 2007 du Partenariat pour la S?curit? et la Prosp?rit? (PSP)

Dans l?article ? qu’est-ce que l`Union nord-am?ricaine? ? il ?tait expliqu? que le PSP avait pour but de:

?cr?er un espace ?conomique, politique et militaire commun et les structures militaires du Canada et des ?tats-Unis sont d?j? int?gr?es ? les troupes am?ricaines et canadiennes ont d?j? le droit de se d?ployer dans ces deux pays en cas ?d?urgence?, accord sign? sans votre approbation ni celle du Parlement, et pass? sous silence dans vos chers m?dias.

?Une entente [avec les ?tats-Unis] afin d?harmoniser les r?gles du commerce, de la s?curit? ou de la d?fense, obligerait, en bout de ligne, le Canada et le Mexique ? ? c?der aux ?tats-Unis le pouvoir r?el sur le commerce international, l?investissement international, la r?glementation environnementale, l?immigration, et, en grande partie, sur la politique ?trang?re, et m?me sur les politiques fiscales et mon?taires. ? ? Roy McLaren, ex-ministre lib?ral f?d?ral

Le Plan nord-am?ricain met en place un ?Corps senior de Coordination pour faciliter la planification et la pr?paration efficace ? l?int?rieur de l?Am?rique du Nord dans le cas d?une ?pid?mie de grippe aviaire et/ou humaine, sous l?autorit? du Partenariat pour la S?curit? et la Prosp?rit? (PSP)?. Le plan identifie ce Corps de Coordination comme ?tant de ?d?cideurs?.? Le Plan fait mention de l??ventuelle ?utilisation de pouvoir incluant l?administration de vaccins, de mesures de distanciation sociale, dont la fermeture d??coles et la prohibition de rassemblement; ?d?isolation et de quarantaine?. (Source) (Voir aussi le journaliste am?ricain, Lou Dobbs, ? ce sujet)

Tout ceci revient ? dire que dans le cas d?une r?elle pand?mie, l?excuse en or sera fournie pour appliquer les mesures du PSP et ainsi ?liminer de facto les fronti?res entre le Mexique, les ?tats-Unis et le Mexique.? Adieu aux souverainet?s nationales. Ces mesures d?urgence s?appliqueront automatiquement aux trois pays sous l?Union nord-am?ricaine, g?r?es par des bureaucrates non ?lus. Les forces polici?res et militaires du Canada et de notre voisin du sud ont un accord commun sous le NORTHCOM de d?ploiement sur nos territoires mutuels en cas d?urgence.

Voil? de quoi de troublant et sur lequel nous devrions tous r?fl?chir. Cela sera apparemment l?objet de discussion ? l?agenda du sommet des Bilderbergs du 14 au 19 mai; un groupe de globalistes qui travaillent pour une gouvernance mondiale et l?implantation du Partenariat pour la S?curit? et la Prosp?rit?.

Fran?ois Marginean

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

FRANCE: anxiété chez les étudiants liée à la réforme du BAC

Ci-dessous un article d’Annabelle Allouch, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Picardie, publié ...