Accueil / T Y P E S / Articles / Osheaga, jour premier

Osheaga, jour premier

En fin de semaine se d?roule au Parc Jean-Drapeau de Montr?al le festival « musique et arts » Osheaga. Les organisateurs, qui comptent miser sur la bouillonnante sc?ne musicale montr?alaise pour faire du festival un incontournable sur la c?te Est, ont laiss? une large place au contenu local. On peut se r?jouir de cette derni?re initiative. La premi?re journ?e du festival a d?montr? que Montr?al regorge de talents.

Le site du festival s’est rempli tranquillement au cours de l’apr?s-midi. N?anmoins, plusieurs personnes auront pu appr?cier la performance des londoniens des Magic Numbers, in?gale, ? l’image de leurs pi?ces parfois fort dansantes, souvent peu originales.

? 2h offraient concurremment leur musique le New-Yorkais Joseph Arthur et les Fran?ais de Hushpuppies. Comme c’?tait un d?but d’apr?s-midi, l’atmosph?re ?tait moins ? la berceuse, d’autant que le genou ?tait encore frais. Le choix se vera donc du c?t? du groupe fran?ais, plus rock, au d?triment de l’harmonica d’Arthur. Sur la petite sc?ne MEG, circonscrite par plusieurs arbres et de longues files du c?t? des toilettes des dames, les Hushpuppies livr?rent avec entrain leur rock and roll qui n’a rien de fran?ais (outre le veston ? rayures). Leur performance fut suffisamment int?ressante pour qu’on ait envie de se procurer leur album.

Vinrent ensuite les Vulgaires Machins, dignes repr?sentants du punk-pop-rock de chez nous, qui pr?sentaient leur album tout neuf ? un auditoire qui semblait bien les conna?tre. Excellent spectacle, ?nergisant, pas trop facile pour les tympans, et assez provocant. « Vous ne semblez pas tous d’accord, mais c’est pas grave », a dit le chanteur apr?s avoir interpr?t? leur pi?ce « L?galiser l’h?ro?ne ». N?anmoins, avec leurs paroles qui ne sont pas toujours perceptibles, on avait parfois l’impression que plusieurs pi?ces se ressemblaient.

The Stills, un groupe montr?alais qui a d?j? ?t? qualifi? du prochain groupe de l’heure, n’a pas su capter tr?s longtemps notre attention. Nous nous sommes donc jet?s sur les Dirty Tricks, un autre groupe de la m?tropole. Le guide du festival d?crit leur musique comme ?tant « du rock qui a des couilles », et on doit en venir ? la m?me conclusion. ?a d?m?nage, et ?a nous pla?t.

Dinosaur Jr. fut un excellent pr?texte pour s’?tendre dans la butte en fond de site, un passage n?cessaire pour esp?rer tenir jusqu’? la fin. C’est Malajube qui marqua notre retour vers la sc?ne. On attendait beaucoup du groupe dont on avait entendu beaucoup de bien de leurs prestations. Malgr? la d?ception de certains habitu?s, la musique entra?nante du groupe, la qualit? de leur interpr?tation, et l’implication des membres nous s?duisirent (voir la vid?o ci-dessous). Toutefois, quelqu’un pourrait-il sugg?rer au clavi?riste des cours de chant ?

Sur la sc?ne de la Montagne se produisait juste apr?s le groupe torontois Metric qui n’est certainement pas d?nu? d’int?r?t. On voulait toutefois se pencher sur le cas de We Are Wolves de Montr?al, dont on a entendu beaucoup de bien ?galement. Leur musique, qui est moins chaotique (ouf !) que celle des Georges Leningrad dont ils ?taient les « compagnons de route « , nous a rapidement plu. « Nous sommes les Nous Sommes Loup », clam?rent ces trois francophones entre deux pi?ces ?lectroclash additionn?es d’une m?lodie qui a permis ? de nombreux festivaliers de se d?hancher savamment. Un autre album ? se procurer.

L’ennuyant K-OS for?a un retour ? la butte qui, malheureusement, n’?tait pas assez loin pour permettre de ne pas entendre le hip-hop dub machin de l’artiste. On attendait donc avec impatience les Clap Your Hands Say Yeah qui, pour une raison inconnue se point?rent apr?s un long retard. Suffisamment pour que la performance aga?ante d’Amon Tobin soit devanc?e (on s’ennuie de Supermodified). Finalement, le groupe ?tats-unien s’installa sur sc?ne et nous offrit une prestation, disons, d?sabus?e. Les pi?ces sont sans contredit tr?s bonnes, le chanteur se donne un peu, sans doute m? par une quantit? importante de boisson, mais il nous a sembl? que la passion n’y ?tait pas. Faudra continuer ? se contenter du baladeur pour les appr?cier.

Aujourd’hui dimanche, le festival se poursuit et les attentes sont ?lev?es : Islands, Wolf Parade, Final Fantasy, Bell Orchestre Kid Koala… et la pluie.

Commentaires

commentaires

A propos de admin

avatar

Check Also

Les Etats-Unis, bernés par les Russes… depuis Reagan !

Ah, on l’avait oublié celui-là, avec sa carrière discrète de lobbyiste et ses amitiés affichées ...

One comment

  1. avatar

    Manquer Dinosaur Jr. Quel honte !