Accueil / A C T U A L I T É / ONPC se couche devant Manuel Valls ?

ONPC se couche devant Manuel Valls ?

7781410154_manuel-valls-dans-on-n-est-pas-couche-samedi-16-janvier

2,11 millions de téléspectateurs couchés tardivement pour assister… À quoi au fait ? Une crise de nerf du premier Ministre mis en difficulté par les chroniqueurs de l’émission de Laurent Ruquier. Même pas, car Manuel Valls est un récidiviste sur « On n’est pas couché » et n’est pas né de la dernière pluie, c’était du cousu main pour lui, presque trop facile, comme si on s’était couché devant lui. Même si avant d’entrer sur le plateau le torero semblait un peu tendu.

Mais attendez, quand même excusez du peu, vous avez-vu l’audience record de ONPC et la performance de notre peut-être futur président de la République. Essayez un instant d’imaginer la tête que devait faire François Hollande devant sa télé.

Juste pour l’anecdote, avez-vous remarqué le regard langoureux de Léa Salamé en direction de Valls. Quel charmeur irrésistible cet homme !

Pourtant, quelques jours plus tôt, la polémique avait déjà commencé à l’Assemblée Nationale dans la séance de questions au gouvernement avec l’intervention du député Charles Taugourdeau. L’impertinent avait osé critiquer la présence du premier Ministre de la France dans une émission de talk-show.

Encore un pisse-froid de Républicain qui ferait mieux de s’occuper des conférences rémunérées de Sarkozy, dernièrement aux Emirats.

Mais sur le fond le député de Maine-et-Loire ne faisait rien d’autre que d’exprimer l’incompréhension de beaucoup de Français lorsqu’il s’exclamait..

« Pensez-vous vous rapprocher de la France qui se lève tôt en allant sur le plateau d’ “On n’est pas couché”, M. le premier ministre ? […] Cette émission qui ne sert pas la grandeur de l’engagement politique est peut-être intéressante pour le socialiste Manuel Valls, mais ce n’est surtout pas la place du premier ministre de la France. Ne nous dites pas que le président de la République va y aller aussi ? »

Quoi d’autre, oui un petit accrochage insignifiant avec l’humoriste Jérémy Ferrari en fin d’émission au sujet de certaines personnalités présentent dans le défilé du 11 janvier. Oublions ça rapidement ça pourrait faire tache.

En Fait, le plus intéressant, à condition de ne pas être trop exigeant, c’était l’explication de Valls sur sa participation à « On n’est pas couché ». C’est là qu’on s’aperçoit que l’homme politique a quand même de la suite dans les idées. Car selon lui, beaucoup de citoyens ne regardent pas les émissions purement politiques (et pour cause, on s’y ennuie à mourir). La solution pour lui serait donc de se rapprocher d’eux et d’aller les trouver là où ils sont. Chez Ruquier par exemple, en prenant le risque de dévaloriser encore plus la parole politique.

Mais aussi comme vous l’avez remarqué sur les réseaux sociaux, enfin là ou le Français s’amuse, s’engueule et se défoule. N’est-ce pas normal qu’après toute une semaine consacrée à chercher du travail, le chômeur cherche à oublier sa galère pendant quelques heures. Ou que le travailleur fatigué se détende un peu devant sa télé.

Décidément les politiciens sont sans pitié, ils sont partout, rien à faire pour leur échapper.

C’est notre faute aussi, nous voulions des responsables politiques proches du peuple, eh bien voilà c’est fait !

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Édouard Philippe et le panier de crabes

« Le milieu politique est corrompu par les ambitions et les intérêts personnels. Je le sais : ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Le mélange des genres politique-spectacle est une grave erreur.

    On a des bateleurs, et non des hommes politiques désormais. S’ls voulaient être respectés, ils ne s’abaisseraient pas à faire ce genre de chose. Qu’il ne se plaignent pas après de se faire insulter par un gamin de quartier : c’est du Sarkozy apostrophant un gars à Boulogne en lui disant de « descendre ».. pour se battre !!

    Valls est un faiseur, et il n’a aucun charisme. Cet excité ne devrait pas donner l’exemple de cette manière, et cesser de relever le menton dans des postures d’énervé congénital. Faire de la politique ne consiste ps à faire tourner des ballons sur son nez. S’il joue au phoque savant, c’est parce qu’il aime les projecteurs. On le préférait plus discret à s’occuper vraiment des problèmes du pays plutôt qu’à se vautrer devant les caméras de l’after time. On ne fait pas de mie politique avec des POSTURES seules.

    Tout démarré avec l’autre lampion du showbiz, Patrick Sébastien qui avait imité LePen dans une de ces émissions, avec Kersauzon de droite bien tassée. L’autre avait vitre compris l’intérêt pour lui… pour redorer son blason et en faire un mec présentable. En somme, Valls,ce soir-là a fait comme LePen, et ce n’est guère à l’honneur de la gauche. Mais représente-t-il la gauche ? Je ne le pense même pas…

    https://www.youtube.com/watch?v=H8s_ACQ-UyY

    LePen parle après de son « personnel »… des noirs ! fabuleux !!!

    Sébastien dans toute sa splendeur

    https://www.youtube.com/watch?v=R1UyiQcvk2Y

    depuis, c’est Ruquier qui a remplacé Sébastien… deux tartignoles accrochés à l’audience, ça ne vous fait pas un homme politique ça…. à noter que le premier arrivé est un fils de curé… ce qui est plutôt rare, et qui doit être un peu traumatisant… et qui expliquerait son besoin continuel de reconnaissance…

    aujourd’hui il se plaint de la classe politique à qui il il a déroulé le tapis :

    http://www.francetvinfo.fr/culture/people/video-pour-patrick-sebastien-la-classe-politique-est-indigne_584441.html

    • avatar

      D’accord avec vous, Valls n’a rien à faire dans ce genre d’émissions et plus à perdre qu’à y gagner.
      Ne me parlez pas de Sébastien, depuis sa tentative de faire de la politique en créant son « DARD », il a prouvé qu’il n’était qu’un Clown prétentieux.

    • avatar

      Bonsoir
      C’est un plaisir de vous lire donnant des leçons de modération.